• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La Révolution russe expliquée par Jean-Jacques Marie

La Révolution russe expliquée par Jean-Jacques Marie

Il y a 100 ans, les ouvriers et les paysans russes ont renversé une société patriarcale.

Beaucoup de penseurs et d’analystes socialistes pensaient et expliquaient qu’aucune révolution socialiste n’était possible dans un pays où la révolution démocratique bourgeoise n’avait pas eu lieu.

Alors que nombre de "théoriciens" du socialisme en renvoyaient la perspective - et donc la prise du pouvoir par la classe ouvrière - à des lendemains très lointains les ouvriers et les paysans de Russie sont passés des mots aux actes.

Les femmes et les hommes, exploités sont descendus dans la rue et ont, les armes à la main, déclenché une révolution qui ébranla le monde.

Avec les soldats qui n’oubliaient pas qu’ils étaient des ouvriers et des paysans obligés de combattre « pour les marchands » de canons, ils ont fait « la guerre à la guerre »…

Alors que les peuples du monde entier ont été enthousiasmés par cette éruption des sans rien sur la scène politique, les bourgeoisies de nombreux pays se sont unies pour combattre cette révolution qui risquait de s’étendre.

"Cette année-là… 1917

Mercredi 11 octobre à 20h00, Grange de la Ferme des Jeux à Vaux-le-Pénil

Conférence de Jean-Jacques Marie 1917-2017 : il y a 100 ans la révolution russe. Historien, russophone et auteur de nombreux ouvrages, Jean-Jacques Marie est un spécialiste reconnu de l’Union soviétique et du communisme. Il est notamment l’auteur de La guerre civile russe 1917-1922, de biographies de Lénine et Staline, et vient de publier au Seuil Les femmes dans la révolution russe. En amont de la conférence, la chorale Chanterelle interprètera un chant de la révolution russe. Entrée libre."

Il s’agit non seulement de mieux connaître la révolution russe mais aussi de débattre pour comprendre comment cette révolution qui a généré tant d’espoirs a été confisquée par Staline et ses épigones

Certains commentateurs confondent la révolution russe et ce qu’elle a apporté et la confiscation du pouvoir avec l’établissement d’une dictature bureaucratique.

Tout le monde n’est pas d’accord avec cette « analyse » mais justement la conférence débat est le lieu des échanges contradictoires.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.23/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 2 octobre 12:08

    Il y a 100 ans, les ouvriers et les paysans russes ont renversé une société patriarcale.

    J’ai arrêté ma lecture à ce point... Et je pouffe !


    • Julien30 Julien30 2 octobre 12:24

      @Robert Lavigue
      Chalot a bien appris sa leçon donnée par la gauche sociétalo-progressiste, même les vieux gauchos essayent de se mettre à la page, l’ennemi suprême ce n’est plus le méchant patron, l’horrible bourgeois capitaliste, c’est l’homme, le masculin. Chalot ne devrait a priori plus trop tarder à pratiquer l’écriture inclusive.


    • V_Parlier V_Parlier 2 octobre 13:33

       @Robert Lavigue
      J’ai continué pour voir la suite, mais j’ai du me forcer. C’était un véritable supplice.
      (Pour ceux qui n’auraient pas lu ce que j’en pense : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ces-russes-a-qui-on-demande-des-197150 ).

      Les paysans russes ont été les premières victimes de cette opération de massacre de la Russie dès le début. Une seule consolation : Que les dits pourfendeurs de la « société patriarcale » (exterminateurs barbares) aient en bonne partie été décimés à leur tour à partir des années 30. Et si ça continue il faudra en faire de même avec les trotskystes en herbe contemporains. (Qu’ils aillent se fritter quelque part avec les libéraux et qu’ils nous foutent la paix).


    • Albert123 2 octobre 12:50

      « Il y a 100 ans, les ouvriers et les paysans russes ont renversé une société patriarcale. »

      après le mauvais payeur transformé en victime par le même Chalot qui appelait en mai dernier au vote futile en faveur de Macron,

      la réécriture de l’histoire de la révolution russe sous le prisme des aliénés féministo marxistes.

      au moins avec les femens on voyait des nichons


      • V_Parlier V_Parlier 2 octobre 13:36

        @Albert123
        En effet dorénavant je me méfierai de toutes ses histoires de pauvres expulsés innocents et de bonne foi quand on voit ce que l’auteur peut nous produire comme travestissements des faits.


      • Aristide Aristide 2 octobre 13:09

        Certains commentateurs confondent la révolution russe et ce qu’elle a apporté et la confiscation du pouvoir avec l’établissement d’une dictature bureaucratique.


        Je dirais que certains n’arrivent pas à admettre que c’est justement une relation de cause à effet qui lie la révolution et l’établissement d’une dictature bureaucratique. 

        C’est bizarre cette tentative de plus en plus éculée de faire passer pour un phénomène indépendant du fait révolutionnaire le processus inéluctable qui s’est vérifié à l’occasion de toutes les révolutions « communistes » .



        • V_Parlier V_Parlier 2 octobre 13:37

          @Aristide
          Je dirais toutes les révolutions (prises de pouvoir violentes) en général.


        • Aristide Aristide 2 octobre 14:18

          @V_Parlier

          Oui, vous avez raison ce n’est pas une particularité des révolutions communistes, mais de tous ces processus révolutionnaire qui aboutissent à la mise en place d’une élite nouvelle qui remplace l’ancienne.

        • mmbbb 2 octobre 21:50

          @V_Parlier ha bon je ne connais qu une revolution pacifique la revolution de velours de V HAVEL
           les autres se sont fait dans le sang , évites d ’avancer des platitudes et de donner des lecons aux autres ! 


        • mmbbb 2 octobre 22:14

          @Aristide c’est la constitution qui garantit les droits fondamentaux Il suffit de relire Monstequieu sur la separation des pouvoirs De facto un regime communiste est autoritaire et dictatorial puisque le legislatif et l executif ne font qu un . . Cesar fut assanine lorsqu il devint imperator c ’est vieux comme le monde il n y a que les cocos pour affirmer le contraire !


        • CN46400 CN46400 3 octobre 10:55

          @mmbbb

          Il n’y avait pas, en 36, de constitution plus démocratique que la constitution stalinienne. Restait à l’appliquer et là la nécessité reprend ses droits, chez Staline comme dans bien des endroits.... Faut-il une liste ?


        • V_Parlier V_Parlier 3 octobre 10:56

          @mmbbb
          « je ne connais qu une revolution pacifique la revolution de velours de V HAVEL »
          Pfff... Parce-que ce n’était pas une révolution. 1989 est l’année de tous les événements du « relâchement » dans les pays sous influence soviétique (mur de Berlin, etc...). Donc on aurait pu parler d’une révolution de coton Est-allemande aussi...


        • mmbbb 3 octobre 19:01

          @CN46400 c ’est pour cela que Staline a pu utilise la police politique Siege  Loubianka NKVD BERIA prisonniers politique En Angleterre les lords avaient vote l habeas corpus C’est qu un britannique ne pouvait pas être arreter arbitrairement Gardes des illusions politiques et ton cerveau reptilien stalinien . A ce niveau il n y a guere de dialogue possible sauf que tu ne peux pas effacer Internet et abattre les historiens contemporains
           


        • CN46400 CN46400 3 octobre 21:12

          @mmbbb

          C’est pas dans une prison en GB que Bobby Sand est mort....


        • antiireac 2 octobre 15:35

          La révolution russe puis l’installation du régime communiste n’était qu’une longue boucherie.

          Voilà à peu près les seuls acquis de la révolution russe

          • Montagnais Montagnais 2 octobre 16:25

            « Il y a 100 ans, les ouvriers et les paysans russes ont renversé une société patriarcale. »


            Chalot ! Vous pourriez pas arrêter de provoquer ? de rigoler ? d’enfumer ? 

            NB : ce qui est certain - et tout à votre honneur - c’est que vous y croyez pas vous-même

            Bien cordialement

            • Laulau Laulau 2 octobre 18:25

              @Montagnais
              Euh, vous avez UN argument qui pourrait contredire ce que dit Chalot. Pas beaucou, UN seul !


            • Trelawney Trelawney 2 octobre 19:08

              @Laulau
              Un seul argument :

              Pendant la révolution, qu’a fait Lénine du sort des marins du cuirassé Potemkine ? Hypocrisie quand tu nous tiens

            • Rmanal 2 octobre 16:55

              Merci pour le lien


              • Laulau Laulau 2 octobre 17:54

                N’en déplaise aux rigolo ci-dessus, la révolution russe fut le plus grand événement du 20eme siècle.
                Tous ces rigolos qui on bouffé de la propagande anti-soviétique des leurs biberons ne font que la preuve de leur ignorance crasse de l’histoire du siècle dernier.
                Pauvres cloches !


                • Robert Lavigue Robert Lavigue 2 octobre 18:05

                  @Laulau

                  Pauvre clown... Il n’y a rien de plus ’paternaliste’ qu’un bolchevik.
                  Ce n’est pas pour rien que les services de propagande ont affublé Staline du surnom affectueux de ’Petit Père des Peuples’

                  Pour ce qui est du paternalisme, je vous conseille la lecture de ces 2 lettres de Lénine à sa maîtresse Inès Armand. On y apprend en particulier que la revendication (par la femme) de l’amour libre n’est pas une exigence prolétarienne, mais bourgeoise !
                  https://lavigue.blogspot.fr/2017/01/lenine-lettres-dun-amant-sa-maitresse.html


                • Laulau Laulau 2 octobre 18:22

                  @Robert Lavigue
                  Voilà qui change tout ! Lénine avait une maitresse, ça c’est un argument. Personnellement je ne pense pas que les histoires de c.. étaient la première préoccupation de Lénine en particulier et des bolcheviks en général. Hors sujet, 2/20.


                • Robert Lavigue Robert Lavigue 2 octobre 18:36

                  @Laulau

                  Ben oui, il avait DES maîtresses (ce dont je me contrefous)... et il entretenait une correspondance avec cette féministe !
                  Ces deux lettres sont dignes du plus réactionnaire des paternalistes.

                  PS : Je me permets de vous rappeler que c’est votre comparse et néanmoins faussaire mitoyen Chalot qui prétend que le Coup d’État d’octobre 1917 a renversé une société patriarcale !


                • Trelawney Trelawney 2 octobre 18:58

                  @Laulau
                  N’en déplaise aux rigolo ci-dessus, la révolution russe fut le plus grand événement du 20eme siècle.

                  Encore une opinion non objective. La révolution russes est à mettre au même niveau que la construction européenne, la révolution chinoise ou la création de l’état d’Israël.

                  Pour les conséquences qui en ont suivi, la création du 3° Reich était foutrement plus important, car il a abouti à la seconde guerre mondiale (événement majeur du 20° siècle) et le désastre qui s’en est suivi.

                  La révolution Russe a abouti à la création de l’URSS qui a donné naissance à la fermeture des frontières et à la guerre froide entre est et ouest. jamais une seule fois le bien être du peuples paysan et ouvrier russe n’a eu d’importance dans cette révolution bolchèvique et que ce soit avec Lénine ou avec Staline

                • antiireac 2 octobre 19:14

                  @Laulau
                  Le plus grand événement du 20 ème siècle est l’avènement révolutionnaire des E-U qui fut à la pointe de tous les progrès , qui a accueillit des millions d’immigrants ,qui a sans doute gagné la 2ème guerre mondiale ,qui a sauvé l’Europe de la famine avec le plan Marshall qui a initié la démocratie dans des nombreux pays

                  alors que la russie bolchevique a initié surtout le totalitarisme, ce qui est un non événement.

                • mmbbb 2 octobre 19:23

                  @Laulau Si Staline n avait pas envoye tant de scientifiques et artistes, la Russie aurait ete une grande puissance. Korolev un tres grand ingenieur fut retiré des camps Il permit a la Russie d ’etablir les premieres : fusee R7 envoyant Gagarine dans l espace . Ce grand ingenieur souffrit du coeur puisqu il supporta mal le sejour club MED offert Staline. Les chirurgiens russes le massacrèrent et sa mort fut caché. Les Russes perdirent ainsi la conquête de la lune Quant au compositeur Chostakovitch, il dut passe devant un tribunal Sa notoriete internationale le sauva. Il est etonnant que les defenseurs de la liberte oublie ce proces celebre Un artiste devant se justifier Et les exemples sont tres nombreux C ’est Tchernobyl qui demontra la déliquescence du systeme russe pauvre con


                • cettegrenouilleci 2 octobre 20:05

                  @mmbbb
                  L’insulte que vous avez cru devoir utiliser pour bien asseoir votre propos éclaire votre lecture délibérément très partielle, et donc très partiale des nombreuses tragédies qui ont frappé l’Union Soviétique tout au long de son histoire.


                • V_Parlier V_Parlier 2 octobre 20:11

                  @antiireac
                  « Le plus grand événement du 20 ème siècle est l’avènement révolutionnaire des E-U qui fut à la pointe de tous les progrès »

                  Mais il faut prendre ça au second degré ? Parce-que là ça ferait presque une bonne pub pour l’URSS.


                • antiireac 2 octobre 20:25

                  @V_Parlier
                  C’est la vérité que bon nombre d’arriérés gauchistes a peur d’accepter.


                • V_Parlier V_Parlier 2 octobre 20:31

                  @Laulau
                  "Tous ces rigolos qui on bouffé de la propagande anti-soviétique des leurs biberons ne font que la preuve de leur ignorance crasse de l’histoire du siècle dernier.« 

                  Les ignorants se trouvent des deux côtés. D’abord, »anti-soviétique« c’est trop vague si on veut prétendre à des discussions sérieuses. Il y a eu les bolcheviks de Lénine et Trotsky (qu’on veut nous faire passer pour les bons) qui ont très vite mis en place tout ce que les »anti-soviétiques« dénoncent en permanence (mais sans trop savoir dater le commencement). Il y eu ensuite la dite contre-révolution sous Staline. Il est de bon ton de nous le présenter comme le seul mauvais parce-qu’il a liquidé la plupart des précédents, ces idôles des trotskystes et autres pseudos »antifas« des bacs à sable qui n’étaient en fait que des barbares remplis de haine envers les paysans et envers leur nation. Comme Staline a réabilité une sorte de patriotisme et un retour de la famille comme pilier de la société (à la sauce communiste bien sûr) probablement dans un but simplement pragmatique de stabilisation de l’URSS, il est d’autant plus détesté par les »antifas« à deux balles, rien que pour cette raison. Au niveau des répressions et des purges il n’a fait que continuer ce qui avait déjà été mis en place par ses prédecesseurs. (Donc je n’en fais pas l’éloge, avant que certains le sous-entendent).

                  Enfin il y a l’URSS post-Khrouchtchev, qui n’est tout de même plus comparable à ces époques, même si, comme en France, on continuait d’y faire croire aux enfants qu’ils devaient leur vie et leur bonheur à la révolution. (Mais ça c’est un peu universel comme phénomène). C’est là que la mauvaise foi des dits »anti-soviétiques" (qui sont dans ce cas surtout des anti-russes) se ressent le plus, aucune discussion équilibrée et réaliste n’est alors possible.


                • mmbbb 2 octobre 20:34

                  @cettegrenouilleci deliberement partiale ? ce sont des faits rien que des faits qui illustrent ce que fut le stalinisme La fille de Staline Svetlana Allilouïeva finit en enfer chez satan c ’est a dire au USA Et il est evident que Staline fut le fossoyeur de la Russie ne vous en déplaise . Quant a la partiiaté de l histoire le temps a fait son oeuvre et cette histoire n ’est plus l apanage des historiens marxistes qui imposaient leur point de vue . a bon entendeur salut Quant au mot clown est ce un compliment je ne le crois pas PS quand j etais au lyceé j avais un prof qui nous emmenait voir des fillms a la gloire du collectivisme chinois Cesse de prendre les autres pour des cretins J ai donne dans l aveuglement et l enferment ideologique . L EN etait un nid de professeurs propagandistes . Le PC combien de divisions ? Le PC est mort et hormis la Coree du nord ou ce cretin de Soral va faire le clown il n ’y a plus de regime de type stalinien dans ce monde La Chine est un pays communiste qui a reussit la NEP et l a largement dépasse C’est au parlement chinois qu il y le plus de millionnaire un comble Quant a Chalot c’est un fossile vivant !


                • V_Parlier V_Parlier 2 octobre 20:43

                  @Robert Lavigue
                  « Il n’y a rien de plus ’paternaliste’ qu’un bolchevik. »
                  Le paternalisme est revenu dans l’Union Soviétique un peu plus tard mais pas chez les bolcheviks qui étaient même contre toute conception traditionnelle, fut-elle la vie familiale stable. Les lettres de Lénine à sa maîtresse vers lesquelles vous fournissez le lien me font d’ailleurs plutôt l’impression d’un anarcho-soixante-huitard qui coupe les cheveux en quatre tant il s’est fixé de non-interdits obligatoires et de concepts artificiels dans ses démarches pseudo-philosophiques. Il ne sait même plus spontanément si quelquechose est bon ou pas tant il a rejeté tout ce qui existe et tente de remplacer le bon sens commun par un jeu de réréfences centré uniquement sur la lutte des classes et la répartition des biens quels qu’ils soient (et au sens très large...).

                  Bref, ce serait un trop grand compliment pour Lénine que de le traiter de paternaliste.


                • V_Parlier V_Parlier 2 octobre 20:50

                  @onesime leufeross
                  « Il est erroné de reprocher aux bolchéviks les crimes de Staline »
                  Non non, ce n’est pas erroné. C’étaient bien les mêmes crimes et ils ont bien mérité de subir le même sort que leurs victimes. La désinformation est coriace chez les bolchos aujourd’hui !


                • mmbbb 2 octobre 21:14

                  @V_Parlier " Il ne sait même plus spontanément si quelquechose est bon ou pas tant il a rejeté tout ce qui existe et tente de remplacer le bon sens commun par un jeu de réréfences centré uniquement sur la lutte des classes et la répartition des biens quels qu’ils soient (et au sens très large...)." Qu est ce ? une circonvolution plus longue que mon propos ( qui n en ai pas une ) Rien compris a ton charabia Donc avant de donner des lecons mon pote sur la circonvolution et la concision relis toi .


                • cettegrenouilleci 2 octobre 21:55

                  @mmbbb
                  La révolution russe et l’histoire de l’Union Soviétique ne se résument pas à la période stalinienne et encore moins aux crimes de Staline.
                  Aujourd’hui encore, la majorité de la population de la Fédération Russe regrette la disparition de l’Union Soviétique, en dépit de tous les drames qui sont intervenus, et des crimes qui ont été commis durant cette période. Je suppose que ce qu’ils regrettent, ce ne sont pas les goulags, les procès politiques ....

                  Clown, ce n’est pas, dans le contexte cité, un compliment ; c’est encore moins un argument et il aurait été préférable d’en faire l’économie, j’en conviens volontiers. Si nous pouvons tomber d’accord sur ce point, peut-être pouvons nous aussi convenir que développer une escalade dans l’utilisation de tels « mots aimables » au cours d’une discussion n’est pas non plus efficace ni constructif.

                  nb : Je n’ai pas écrit « délibérément partiale ». J’ai écrit « délibérément partielle et donc très partiale ». Ce n’est pas tout à fait la même chose. 

                  Sans rancune.

                  Cettegrenouilleci


                • mmbbb 2 octobre 22:34

                  @cettegrenouilleci que je sache Staline a quand même eu le pouvoir pendant 31 ans. Presque la moitie de l exercice du pouvoir des communiste Forcément cela marque beaucoup d autant plus que Staline a assis son pouvoir sur la violence et a écarter la NEP Voir les propos de lhistorien Nicolas Werth particulièrement sur la famine oragnisee par Staline ( holodomor ) .  Khrouchtchev avait déja amorcé une déstalination puisque le vent de l histoire commencait a tourner timidement  Je me répète Staline a envoyer perir des femmes et hommes de grandes qualités , Korolev l exemple typique et tant d’ autres. Il est tout de même paradoxal que les anti américains ont soutenu ce syteme alors que ce sytème communiste etait voué a l echec . Petite blaque de l epoque Qu est ce un quatuor russe ? C’est un orchestre symphonique ayant fait une tournée a l etranger . Sans rancune


                • CN46400 CN46400 3 octobre 09:06

                  @mmbbb

                  Korolev a été envoyé au goulag (38) dans le cadre des procès, terroristes, de Moscou de 36-38, sans doute, comme beaucoup, sur la base de ses relations de travail avec certain inculpés de plus haut niveau. Ceci ne justifiant d’aucune manière ces sanctions issues de procès, truqués pour la plupart, qui n’avaient qu’un but : éteindre les contestations politiques aussi bien interne qu’externe au PC ( 790 000 exécutions, dont une majorité de membres du PC)


                • V_Parlier V_Parlier 3 octobre 10:45

                  @mmbbb
                  Tu n’as qu’à apprendre le Français, « mon pote ». J’ai relu et c’est très clair.
                  D’ailleurs tu n’es pas obligé de me lire si ça t’ennuie puisque tu réponds à un commentaire qui ne s’adressait pas à toi. Moi je sens ici plutôt un certain agacement de la part de celui qui voudrait ramener dans son giron les critiques de la révolution russe, ne supportant pas la concurrence moins manichéenne.


                • CN46400 CN46400 3 octobre 11:04

                  @mmbbb

                  La Chine est un pays communiste qui a reussit la NEP et l a largement dépasse

                  Il n’est pas niable que la reprise de la NEP par les chinois est une réussite, et ils sont toujours dedans. Reste à envisager la sortie (2030 avait annoncé Deng Xiao Ping). Un moment politique qui sera, sans doute, passionant !


                • CHALOT CHALOT 2 octobre 19:04

                  Venez donc débattre le 11 octobre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires