• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « La Révolution silencieuse », ou le prix de l’éveil des (...)

« La Révolution silencieuse », ou le prix de l’éveil des consciences

« La Révolution silencieuse » (Das schweigende Klassenzimmer) est le titre d’un film allemand de Lars Kraume sorti en France le 2 mai 2018. Inspiré d’une histoire véridique, ce film nous transporte en Allemagne de l’Est dans la ville de Stalinstadt en 1956, l’année du soulèvement des Hongrois contre l’occupant russe. Un évènement qui va bouleverser l’existence des élèves de terminale d’un lycée populaire et de leurs familles...

JPEG

Dans « Friz Bauer, un héros allemand » (Der Staat gegen Fritz Bauer) sorti en 2016, Lars Kraume traçait le portrait d’un homme courageux et opiniâtre : le procureur général qui, dans les années 50, a entrepris la traque d’Adolf Eichmann, puis organisé sa capture par les agents du Mossad, malgré la frilosité des autorités, plus promptes à persécuter les homosexuels qu’à regarder en face le passé nazi de l’Allemagne.

Avec ce nouvel opus, c’est dans une ville industrielle d’Allemagne de l’Est, Stalinstadt, que le réalisateur plante sa caméra, et plus précisément dans une classe de terminale où deux garçons, à l’occasion d’une incursion à Berlin-Ouest – le mur ne sera construit qu’en 1961 – découvrent avec stupéfaction la bande d’actualité d’un cinéma de quartier.

Revenus à Stalinstadt, les deux garçons, profondément choqués, apprennent à leurs condisciples que, sous la houlette des intellectuels et des étudiants, les Hongrois se sont insurgés contre la présence russe sur leur sol. Une insurrection qui a occasionné de la part des troupes d’occupation soviétiques une répression sanglante : le bilan s’élève à plusieurs centaines de morts ; parmi eux, le grand footballeur et capitaine de l’équipe nationale Ferenc Puskás*. Consternés, les 19 élèves décident à la majorité d’observer deux minutes de silence lors du premier cours à venir.

Deux minutes de silence, très mal vécues par le professeur d’histoire, qui mettent dans l’embarras le directeur de l’établissement, un ancien ouvrier communiste. Mais cela va beaucoup plus loin car cette « protestation » dépasse le cadre du lycée et va être à l’origine d’une enquête conduite par une glaçante Conseillère de l’Éducation, diligentée par le ministre en personne. L’enquêtrice – aux allures de policière de la Stasi – et le ministre de l’Éducation – un militant communiste torturé par les nazis – voient dans le silence des élèves l’amorce d’une « contre-révolution » induite par les « fascistes » qui agissent en Hongrie dans l’ombre d’Imre Nagy. Un exemple dangereux qu’il n’est pas question de voir se développer en RDA.

Tandis que le rouleau compresseur étatique se met en place, les élèves, grâce à l’oncle de l’un d’eux qui dispose d’un poste de TSF connecté à la radio occidentale RIAS (Rundfunk Im Amerikanischen Sektor), suivent les évènements de Hongrie et prennent fait et cause pour les insurgés. Vient alors le temps des menaces et, après des déchirements, tant entre les élèves qu’au sein de leurs familles, celui d’une extraordinaire solidarité...

En réalité, cette histoire – adaptée du livre de l’un des élèves, Dietrich Garstka – s’est produite dans la ville de Storkow, à 50 km au sud-est de Berlin. En la déplaçant un peu plus loin au sud-est, dans la ville nouvelle industrielle de « Stalinstadt  » (l’actuelle Eisenhüttenstadt), le réalisateur a symboliquement voulu marquer le poids, mal vécu par la jeunesse, de la présence soviétique en RDA.

Dans une mise en scène épurée, et sur fond de reconstitution parfaitement fidèle et très réussie de la RDA des années 50, Lars Kraume nous offre un beau récit, tout à la fois romantique et dramatique, servi de bout en bout par des comédiens impeccables. Bien loin des films formatés, La Révolution silencieuse, labellisée Art et Essai, mérite d’être vue par le plus grand nombre.

* Une rumeur qui sera démentie : Ferenc Puskás est décédé en... 2006 à Budapest.

La Révolution silencieuse, bande annonce


Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • covadonga*722 covadonga*722 16 juin 11:17

    yep , rassurez vous il n’y a plus aucune conscience Allemande a éveiller , grace aux Soros et Merkel 

    le peuple Allemand aura bientôt disparu 

    • Fergus Fergus 16 juin 11:28

      Bonjour, covadonga*722

      Je pense que le peuple allemand à encore de belles décennies devant lui, comme le peuple français.


    • izarn izarn 16 juin 16:36

      Oui en effet une repression « sanglante » atroce, arg glurp ! (Même qu’y a un footeux qui est mort ! Horrible, non ?)
      Bon 100 morts face à 10 000 en Algérie on peut même dire 100 000, bof à la louche...) à la même époque par les forces armées françaises, ayant les pleins pouvoirs données par François Mitterrand...
      La, hein, ce n’est pas du tout sanglant, mais pas du tout !
       smiley
      Alors bien sur...On attaque la Russie, hein ?
      Juste au moment du Mondial, hein ?
      Qu’il est rigolo Fergus !
       smiley
      Effectivement les soviets sont épouvantables quand ils tuent 100 personnes, contre un million pour les fascistes.
      Tu vois Fergus, tu est en train de nous dire que les fachos en fait, quand ils tuent 100 personnes, c’est rien ! Par contre chez les cocos, c’est atroce ! Man dieu quelle horreur !
      Plutot Hitler que Staline, non ? smiley

       smiley


      • blablablietblabla blablablietblabla 16 juin 17:49

        @izarn

        Fergus parle avant toute chose d’un film , film que je connaissais pas d’ailleurs .
        Faut arrêter avec vos procès d’intention , algérie bla bla bla, vous vous n’aimez pas le cinéma vous êtes vraiment pathétique.


      • Fergus Fergus 16 juin 17:50

        Bonjour, izarn

        Vous êtes pathétique !

        Tenir une comptabilité comparative des morts est indécent, et on à des années-lumière de l’objet du film.

        « On attaque la Russie, hein ?
        Juste au moment du Mondial, hein ?
         »

        Là, les bras m’en tombent ! D’une part, je n’attaque pas la Russie, c’est simplement un fait avéré qu’elle occupait à cette époque la Hongrie et la RDA. D’autre part, je ne vois pas le moindre rapport avec la Coupe du Monde de football : ce film est actuellement sur les écrans, et je l’ai vu mardi dernier !!!

        Quant au reste du commentaire, désolé, mais il est consternant de bêtise !


      • Fergus Fergus 16 juin 17:54

        Bonjour, blablablietblabla

        Je vois que vous avez utilisé le même mot que moi : « pathétique ». Et c’est très exactement cela, car cet article ne porte sur rien d’autre que sur le contenu d’un film qui n’a d’ailleurs rien de manichéen : il montre des adolescents de familles communistes qui souhaiteraient simplement que le sol de leur propre pays ne soit plus occupé par les Russes. 


      • bob14 bob14 17 juin 09:22

        Disparition de mon commentaire ?...c’est la « liberté » d’expression chez fer-gus.. smiley


        • Fergus Fergus 17 juin 09:39

          Bonjour, bob14

          Si l’un de vos commentaires a disparu, c’est le fait des gestionnaires du site qui ont probablement estimé qu’il ne respectait pas la charte. Personnellement, je ne demande jamais la moindre suppression de commentaire !


        • oncle archibald 17 juin 09:55

          @Fergus

          Vous ne demandez jamais la suppression de commentaires cela vous honore, et si en outre vous n’interdisez pas l’intervention de contradicteurs en invoquant faussement le « non respect de la charte » cela vous honore encore davantage.

          Je viens d’être interdit de parole sous l’article de Mr Stephane Lhomme simplement parce que j’ai dit que le remplacement de mon compteur par un « Linky » n’avait provoqué aucun changement ni sur le fonctionnement des divers appareils qui équipent ma maison, ni sur ma consommation, ni sur mon abonnement. C’est insupportable et contrevient à « la charte » d’AV non ?

          Avant lui un certain « Doctorix » et un certain « Je sais de source sûre » avaient de la même façon coupé court à ttoute discussion en invoquant à tort le même motif. Si AV devient un site ou il y a des opinions autorisées et des opinions interdites d’expression, AV ne présentera plus aucun intérêt et dvera se contenter de participants unanimes qui se passeront à tour de rôle la rhubarbe et le séné.


        • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 juin 11:01

          @oncle archibald

          Si AV devient un site ou il y a des opinions autorisées et des opinions interdites d’expression,
          Ahahahaha !
          Ça a toujours été le cas, sauf que jusqu’à récemment cela ne concernait que le contenu des articles.
          L’administrateur de l’officine trouvait que ça lui coûtait trop cher d’assurer une modération loyale des commentaires, il a donc confié cette tâche à des individus qu’il savait dépourvus de scrupules.

          Que fergus ne voit pas d’inconvénient à s’exhiber aux côtés de Paul Oriol, Lhomme, Néant, Nabum, Almaury, Doctorix et les autres truqueurs est dans l’ordre des choses...
          Sa présence en tête de gondole est à ce prix !

          AV ne présentera plus aucun intérêt et dvera se contenter de participants unanimes qui se passeront à tour de rôle la rhubarbe et le séné.
          La seule fonction d’AV est de faire tourner les compteurs... Business as usual !


        • Fergus Fergus 17 juin 11:07

          Bonjour, oncle archibald

          Je partage totalement vos inquiétudes. Les interdictions qui frappent certains intervenants au seul motif qu’ils expriment des opinions contraires ne sont pas acceptables.

          Eu égard à l’augmentation du nombre des protestations, j’espère que les gestionnaires du site reverront le système de blocage afin qu’il ne puisse entrer en vigueur que sur des critères de justification en relation, non avec des opinions divergentes, mais avec l’expression de propos délibérément insultants ou diffamatoires à l’encontre des auteurs.

          Il ne peut pas y avoir de débat constructif sans contradiction !


        • Fergus Fergus 17 juin 11:13

          Bonjour, Robert Lavigue

          Depuis mon arrivée en 2008 sur le site, j’ai toujours proposé des articles à titre individuel sans être associé de quelque manière que ce soit aux autres auteurs d’AgoraVox, quels que soient leurs idées et leurs pôles d’intérêt. Et je ne prétends à aucune « tête de gondole » !


        • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 juin 11:17

          @Fergus

          Il ne peut pas y avoir de débat constructif sans contradiction !

          Il ne peut pas y avoir de débat avec des truqueurs, ni avec leurs comparses...


        • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 juin 11:21

          @Fergus

          Vous comparses tiennent le même discours.

          Que cela vous plaise ou non, vous êtes associé à Verdi, Néant, Nabum, Paul Oriol, Amaury, Lhomme et cie du seul fait que vous acceptez leur proximité nauséabonde !


        • Fergus Fergus 17 juin 11:49

          @ Robert Lavigue

          D’une part, il n’y a pas que ces auteurs à publier sur AgoraVox.

          D’autre part, leur proximité est « nauséabonde » de votre point de vue ; or ce point de vue est loin d’être partagé par tous les habitués du site.


        • Aristide Aristide 17 juin 11:51

          @Robert Lavigue

          Le problème de cette modération des articles est dans le simple fait que l’auteur est obligé de se compromettre pour avoir une chance de « paraître ». Voilà donc qu’il faut appartenir à un groupe capable de contrebalancer ceux qui désapprouvent la parution. Et pour appartenir à ce groupe, il faut montrer sa bienveillance avec ses membres et bien sur ne pas provoquer les opposants.

          Fergus ne dira JAMAIS un mot plus haut que l’autre sur les modérateurs, il sait que la neutralité est la seule issue pour avoir une chance de paraître. Son attitude flasque sur les agissements de compères est la démonstration qu’il faut avoir une certaine flexibilité sur les principes.




        • Aristide Aristide 17 juin 11:54

          @Fergus


          CQFD pour mon message plus haut : il ne faut pas vexer le modérateur qui pourrait vous nuire. Une sorte de neutralité ou plutôt une petite lâcheté.

          Un exemple ? Néant qui interdit toute personne qui dénonce sa propagande ridicule ou qui evite de rentrer dans le manichéisme de ses propos, ce n’est pas « nauséabond » ?

        • Fergus Fergus 17 juin 12:59

          Bonjour , Aristide

          Je ne comprends rien à ce que vous avez écrit à Robert Lavigue. Modérer des articles, c’est approuver ou refuser leur publication en donnant des arguments explicatifs de ce choix. Et cela se fait de manière anonyme : il n’y a donc pas de collusion à ce niveau. En ce qui me concerne, je ne lis d’ailleurs que rarement les auteurs les plus publiés, précisément parce qu’ils n’ont pas besoin de mon vote, contrairement à de nouveaux arrivants sur le site.

          « Fergus ne dira JAMAIS un mot plus haut que l’autre sur les modérateurs, il sait que la neutralité est la seule issue pour avoir une chance de paraître. »  

          C’est totalement faux ! Il m’est arrivé d’exprimer  de gros désaccords avec des auteurs comme Oliviers Cabanel ou Verdi,  et bien entendu Christelle Néant, la voix de Moscou, avec qui je me suis sérieusement accroché.


        • Aristide Aristide 17 juin 13:23

          @Fergus


          Vous ne comprenez pas ? Comment donc ? Allons pas de collusions ? Je comprend que vous ne voulliez vexer personne : votre avenir d’auteur sur Agora à des nécessités.

          J’aime bien l’euphémisme de « gros désaccords ». 


        • Fergus Fergus 17 juin 13:38

          @Aristide

          « Vous ne comprenez pas ? Comment donc ? Allons pas de collusions ? »

          Vous qui semblez très sûr de vous, donnez-moi donc des faits avérés, et surtout expliquez-moi comment sont censées fonctionner lesdites collusions, cela m’intéresserait beaucoup.

          Personnellement, je n’ai aucun contact avec les autres auteurs hors des commentaires que nous pouvons échanger ici ou là dans le cadre des débats suscités par tel ou tel article.

          Je ne vois pas en quoi « gros désaccords » relève de l’euphémisme.


        • Aristide Aristide 17 juin 13:52

          @Fergus


          A mon tour de vous poser une question : comment les articles de Rosemar ou de Nabum arrivent à etre publiés à un tel rythme ? Comment le PRCF arrive à faire paraître aussi vite les communiqués de ce groupuscule ? Comment la chaire Néant arrive à poster ces articles aussi rapidement ? ... Comment des intervenants qui ne réagissent jamais peuvent être publiés ici ?

          Allons, « Personnellement, je n’ai aucun contact ... », vous voyez quand vous voulez vous savez comment on peut faire !!!




        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 juin 13:57

          @Aristide

          Parce que l’offre est faible.


        • Fergus Fergus 17 juin 15:14

          @ Aristide

          Je n’ai aucune réponse à vos premières questions !

          « Comment des intervenants qui ne réagissent jamais peuvent être publiés ici ? »

          Je ne comprends pas celle-ci.

          « quand vous voulez vous savez comment on peut faire !!! »

          Euh... non ! Je n’ai pas les coordonnés des autres auteurs.


        • Fergus Fergus 17 juin 15:16

          Bonjour, Aita Pea Pea

          Le fait est que le nombre d’articles proposés en modération est en baisse, ce qui augmente ipso facto les chances de publication.


        • foufouille foufouille 17 juin 16:52

          @Fergus

          es tu viré de cet article ou pas ?
          3 commentaires négatifs est plus que suffisant pour cet auteur.


        • Fergus Fergus 17 juin 16:59

          @ foufouille

          Apparemment, j’y suis toujours, peut-être en sursis... smiley


        • foufouille foufouille 17 juin 17:30

          @Fergus

          j’ai un gros doute, je soupçonne les censeurs de ne pas vouloir vexer les auteurs modérateurs pouvant leur nuire et donc voter contre leurs articles.
          wanted pedo ne publie plus rien vu qu’il insultait tout le monde et censurait toute critique.


        • #Shawford #Shawford 17 juin 18:31

          @belin

          C’est celui qui dit qu’y doit y aller ! ^^


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 juin 19:13

          @belin Bonsoir. J’aime parler de ce que j’aime. Django Reinhardt et le jazz manouche, la culture Polynésienne etc ...ça n’intéresse personne sauf mes potes effondrés sur les divans qui font mine de soulever une paupière vers quatre du mat ...


        • Fergus Fergus 17 juin 19:31

          @ Aita Pea Pea

          Personnellement ; je n’aime que très modérément Django et le jazz manouche. Mais j’ai beaucoup aimé le film de Woody Allen "Accords et désaccords".


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 juin 19:51

          @Fergus

          Bonsoir. Pour beaucoup de guitariste Django est hors normes . J’ai rencontré dans ma vie plein de joueurs venant de styles différents , du classique au death métal...et beaucoup de parler en admiration pour Django. Dernièrement encore avec un groupe british métal où le guitariste arborait un tee-shirt avec la tronche de Django fumant son clope.


        • Yanleroc Yanleroc 18 juin 12:26

          @Robert Lavigue, 

          La seule fonction d’AV est de faire tourner les compteurs... Business as usual !

          C’ est aussi un laboratoire pour qui étudie les comportements humains, et entend les contrôler !
          ", comme vous le savez déjà, le contrôle direct et individuel des populations de la planète, serait à tout le moins totalement impossible sans l’usage des Ordinateurs, et leur rattachement électronique les uns par rapport aux autres en un vaste « Réseau Mondial ». 

          Ces machines d’ailleurs ont l’avantage de pouvoir remplacer des millions d’individus. De plus, elles ne possèdent ni conscience, ni morale aucune ; ce qui est indispensable pour la réussite d’un projet comme le nôtre. Surtout, ces machines accomplissent, sans discuter, tout ce qui leur est dicté. Elles sont des esclaves parfaits dont ont tant rêvé nos prédécesseurs, mais sans qu’ils aient été à même de se douter qu’un jour, il nous serait possible d’accomplir un tel prodige. 
          Ces machines sans patrie, sans couleur, sans religion, sans appartenance politique, sont l’ultime accomplissement et outil de notre Nouvel Ordre Mondial. Elles en sont la « Pierre angulaire » !

           L’organisation de ces machines en un vaste « Réseau mondial » dont nous contrôlerons les leviers supérieurs, nous servira à immobiliser les populations. Comment ?..."

        • Bonjour Fergus : c’est quoi la conscience ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès