• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La rue Dénoyez, Paris XXème : Ma rue est un musée 4

La rue Dénoyez, Paris XXème : Ma rue est un musée 4

Libération a publié récemment, un article sur la "rue Dénoyez, paradis des graffeurs de Belleville... dans le vingtième arrondissement de Paris, havre artistique menacé par un projet immobilier". Cet article ne comportait qu'une photo de la rue, en voici une cinquantaine pour illustrer le "déchaînement de couleurs".

JPEG - 3.4 Mo

La rue Dénoyez apparait sur le plan cadastral de la commune de Belleville en 1812. La Folie Dénoyez était un bal public de Belleville en vogue dans les années 1830. On y venait de Paris parce que le vin y était moins cher. Aujourd'hui, la terrasse du bistrot du coin de la rue de Belleville déborde dans la rue Dénoyez... qui est un musée.

LafolieDénoyez141005

     Denoyez1410059.jpg

 Les artistes en action ou... en discussion

  SauvonsDenoye-Artiste-Casquette141005_1.jpg

La rue Dénoyez (ici vue de la rue de Belleville) s'étend de la rue Ramponneau à la rue de Belleville. Devenue le royaume de peintres des rues, elle attire, désormais, des artistes qui viennent d'un peu partout, de France et de l'étranger, des touristes, des photographes amateurs et même au delà...

CIMG8488.JPG

Tournage

141026DénoyezFilm

Mais c'est aussi une rue, presque comme les autres, riche de sa divertité ethnique, artistique, commerciale... 

 CendrierDenoyez141005_05.jpg

 

 CIMG7879.JPG

 CendrierDénoyez141005 532

 

 DenoyezOB141014.jpg

 MaisondelaplageDénoyezCIMG7871

 20141024_113149.jpg

Il y a même un piscine dans la rue Dénoyez (Centre sportif et piscine Alfred Nakache)

 20141024 111606-copie-1

Matoub Lounès, chanteur algérien assassiné

 CactusDénoyez141005-4

 CendrierDénoyez141005 31-001

 20141019 182219

 20141019_182536.jpg

 20141019_182431.jpg

 AurevoarParisDenoyez141005.jpg

 CactusDenoyez141005_1.jpg

 

             20141024_113023.jpg   20141019_182356.jpg

            20141024_112056.jpg

AurevoarParisDenoyez141005-copie-1.jpg

 

 CIMG7877.JPG

 

 CIMG7878.JPG

 

 CIMG7880.JPG

 CIMG7883.JPG

 CIMG7881.JPG

 CIMG7884.JPG

 CIMG7887.JPG

             CIMG7890.JPG

 

 CIMG7961-001.JPG

 CIMG7962.JPG

 CIMG7964 

 CIMG8494.JPG

 CIMG8493.JPG

Tout le monde n'est pas d'accord avec "Free Gaza !" (taches de peinture jaune)

 CIMG8487.JPG

  CIMG7886.JPG

 

Dénoyez141005 161324 DenoyezCagoule14-10-06-.jpg

  VisagesFemmPeurorngeHommeDenoyez140512.JPG

     DenoyezToile141014.jpg

DesnoyezBouddaRouge14.jpg

 

    DesnoyezRoi32014      VisageauchapeauDenoyezCIMG7778-001.JPGVisagenoirDenoyez140512CIMG7247.JPG   

VisagesDénoyez1405127

 MonReveDenoyez141005.jpg GrandMasqueDenoyez1410057.jpg

                                                  

 DesnoyezCerf2014.jpg

 PeintureDenoyez7248.JPG

 141026Denoyez-Cueillirune-fleurPeidro-copie-1.jpg

 

DesnoyezMort2014.jpg

 

 20141024_113229.jpg

La rue Dénoyez lors du vide-grenier

BalRuDes5182.JPG


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • lsga lsga 27 octobre 2014 11:11

    Super article !


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 octobre 2014 12:33

      Quel article ? Un reportage photo, plutôt. 



    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 octobre 2014 14:51

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Articl...


      « ’un article est un texte »

      Oui, je sais. 

      Ici un texte de 14 lignes. 

    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 octobre 2014 21:06

      Donc pour moi, c’est plutôt un reportage en images (et ce n’est pas du tout un reproche, je n’ai rien contre cette formule de présentation qui est ici adaptée au sujet traité, puisqu’on parle d’images).


    • Fauteur de Paix 27 octobre 2014 11:56

      Sous les pavés, la terre. 
      Merci pour cet article plein de vie


      • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 octobre 2014 12:44

        Je ne vois que des gribouillages très convenus d’adolescent névrosé (à part quelques exceptions) et beaucoup de bordel. Je ne trouve pas que le bordel soit « vivant », je trouve cela déplaisant, sale, laid, morbide. Je comprends qu’on ait envie de nettoyer toute cette branlette d’éjaculateur en couleur et de la remplacer par une beauté sobre, classique, ordonnée, exprimant un savoir faire accompli. 


        N’est pas peintre ou décorateur d’espace public n’importe qui le prétendant sous prétexte qu’il a un aérosol à la main. C’est un métier qui s’apprend. Que les barbouilleurs souillent leurs propres murs (ou les murs de l’appartement de ceux qui trouvent cela « géniâââââl ») mais pas l’espace public. 

        Oui, je suis fasciste (et je vous emmerde).  smiley

        • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 octobre 2014 14:09

          Rien de plus beau qu’un mur bien fait par un vrai maçon, pas besoin d’y peindre des clichés stupides avec des couleurs criardes pour les imposer aux habitants du quartier. Ils font ça sur des murs parce que s’ils le faisaient sur des toiles, ils se rendraient trop compte que personne n’en veut ! 


        • Julien30 Julien30 27 octobre 2014 14:24

          Le plus énervant c’est ce côté où n’importe qui peut débarquer et imposer son « oeuvre » à tout le monde, passant et surtout à l’habitant, se donnant une légitimité par le simple fait qu’il a une bombe en main et un mur en face de lui puisque, on nous l’a encore rappelé avec McCarthy, personne n’a le droit de dire ce qui est de l’art et ce qui ne l’est pas (donc en gros tout le monde il est un artiste).


          Cette démocratisation excessive n’est qu’un des signes du temps du fait que comme le dénonçait déjà Guénon, la quantité (en l’occurrence ici, plus c’est gros et plus c’est criard mieux c’est) a pris le pas sur la qualité (devenue un reliquat réac, limite fascisant pour reprendre l’ironie de Qaspard, du temps où l’esthétique était importante et même fondamentale). 
          Et puis au-dessus de la mêlée, comme d’habitude, des escrocs se font beaucoup de pognon sur cette conception de l’art qui va tellement bien avec leurs intérêts financiers et la capacité à faire du pognon avec le vide.

        • Fergus Fergus 27 octobre 2014 22:40

          Bonsoir, Constant.

          J’ai moi-même fait des photos rue Dénoyez, et cela dès 2006, époque où les murs ont commencé à être massivement envahis de graphes plus oui moins intéressants. Quelle valeur artistique leur attribuer ? Chacun est libre d’en juger. Pour ma part, je trouve que c’est très inégal.

          Quant à imposer aux riverains un mode d’expression qui transforme totalement les lieux, c’est un véritable problème dans la mesure où les avis des habitants du quartier sont, sur ce point, très partagés.


        • Yohan Yohan 27 octobre 2014 13:08

          Riche de sa diversité ethnique ??? vous avez un drôle de regard vous, moi je connais bien ce quartier, c’est devenu la zone et même les artistes se plaignent des alcolos qui pissent et défèquent partout. C’est peut-être foklo quand on n’y habite pas mais si vous acceptez d’y vivre, vous changerez rapidement d’avis.


          • Yohan Yohan 27 octobre 2014 18:46

            Petite question en passant : pourquoi les tagueurs taguent toujours chez les pauvres et pas chez Jack Lang ou chez Fabius ? L’« art » ne serait-il réservé qu’aux sans dents ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires