• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La Tournée des Idoles au Zénith avec « Âge tendre et têtes de bois (...)

La Tournée des Idoles au Zénith avec « Âge tendre et têtes de bois »

Quatre heures de nostalgie valent bien une demi-heure d’entracte et c’est donc à 1 h 30 du matin que les Parisiens auront quitté le Zénith plein à souhait non sans avoir pris un véritable bain de jouvence auprès de ceux qui ont enchanté les années 60... et même 70, selon prolongation d’affinités.

Ce soir-là du samedi 27 octobre, les membres de l’orchestre dirigé par Guy Matéoni auront ainsi joué sur scène durant huit heures ayant assuré avec maestria, matinée et soirée du show Âge tendre et têtes de bois comportant plus d’une cinquantaine de dates en tournée 2007 à travers la France.

Pour cette troisième halte à Paris après le Palais des Congrès et déjà un premier Zénith 2006, le noyau dur des artistes rempile et signe pêle-mêle Richard Anthony, Franck Alamo, Daniel Gérard, Pascal Danel, Stone et Charden, Rika Zaraï, Michel Torr pour citer quelques-unes des plus emblématiques gloires des sixties et seventies à la mode hexagonale, alors que certains comme François Deguelt, Jean-Jacques Debout, Leny Escudero, Nancy Holloway, Gilles Dreu et Los Machucambos ont déjà laissé leur place à d’autres pointures tels Georges Chelon et Michel Orso avec en invité surprise Demis Roussos ; c’est donc ainsi que tourne le manège de la mémoire collective consacrée aux idoles de l’époque dite « yé-yé ».

Appliquant au concert vivant, les règles éprouvées du zapping télé, les artistes se passent le relais en fréquence accélérée pour effectuer le marathon du « temps des copains » où loin d’achever des chevaux sur le retour, c’est le temps suspendu qui est célébré au profit du tube de légende.

A chacun donc son quart d’heure de gloire musicale managé avec humour et panache accompagnant l’intime conviction du public bien décidé à profiter, comme par magie, de ces reviviscences.

A jouer avec toutes ces chansons qui trottent encore et toujours au sein des têtes de bois, certains néanmoins osent prendre des libertés avec leur âge tendre, en s’essayant à tester leurs prochains albums en promotion afin de tenter un nouveau souffle pour des carrières plus ou moins en dents de scie depuis cette fameuse double décade bénie des dieux.

En démiurge expérimenté, Frédéric Zeitoun assure le lien conducteur entre chaque prestation d’un judicieux commentaire in situ célébrant dans le contexte, l’époque à pattes d’éléphant bariolées et minijupes rock and roll.

Des artistes aux spectateurs originaires du baby boom, chacun va y trouver son compte, en contentements entendus et revisités car les cheminements inconscients du souvenir musical ont manifestement besoin d’harmoniques réactualisées par ces fameuses idoles plus que jamais en chair et en os.

Que Richard prenne plaisir à s’attarder sur scène en improvisant un pot-pourri supplémentaire de ses standards, que Michèle se lance le défi de chanter Mon Dieu d’Edith Piaf a capella et sans micro, que Rika chante L’Auvergnat de Brassens en mixant paroles yiddish et françaises, que le duo de Stone et Charden se produise mine de rien en double mono de charme réciproque, que Franck & Daniel eux soient respectivement copies conformes au détail près avec leur image de toujours, qu’à travers Pascal et Michel paraissent resurgir la gestuelle, les mimiques et même certaines tonalités de Gilbert Bécaud, que « comme un oiseau » Marie Myriam ait une euro vision d’un nouvel envol, que le compositeur Pierre Groscolas sorte du bois anonyme des interprètes en déficit de notoriété, autant de signes des temps qui s’en vont, mais s’en reviennent à l’instar des refrains éternels alors que tous ces chanteurs restent bon pied bon oeil rivés sur le star system d’antan avec la complicité virtuelle de leur génération puisque les années 60 ont désormais atteint l’âge canonique de leurs fans.

Qu’on se le dise, prochain rendez-vous à Paris de la « Tournée des Idoles » annoncé par Frédéric Zeitoun à l’horizon de janvier 2009.

Photo de Guy Matéoni © Matthieu Speck

LA TOURNEE DES IDOLES AU ZENITH

Âge tendre et têtes de bois 2007 / Theothea.com

Direction musicale : Guy Matéoni,

avec Richard Anthony, Franck Alamo, Daniel Gérard, Pascal Danel, Stone et Charden, Rika Zaraï, Marie Myriam, Michel Torr, Georges Chelon, Michel Orso, Pierre Groscolas, Patrick Topaloff et Demis Roussos présentés par Frédéric Zeitoun au Zénith de Paris.


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • haddock 8 novembre 2007 10:30

    Demis Roussos y s’ appelle , le gars des Aphrodite’s child .


    • Theothea.com Theothea.com 8 novembre 2007 11:00

      Merci d’avoir rectifié la bonne orthographe du prénom du chanteur DEMIS ROUSSOS ...


    • morice morice 8 novembre 2007 10:30

      Ah non, pas le retour des mort vivants, des obèses de la variété et des pilleurs d’impôts...« Richard », condamné à plusieurs reprises à de la ferme pour dissimulation d’argent, le couple infernal Debout idem et fort récemment encore... sans oublier Gilles Dreu et ses convictions politiques... http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2198/articles/a327913.html Quand on pense qu’on vient de rouvrir la tombe de ToutAnkHamon, on se demande s’ils n’étaient pas tous partis vivre en Egypte... PS ; : pour avoir une idée des mœurs de cette variété française glauque et pas nette, sachez quand même qu’en 1980 Daniel Gérard, invité par son « ami » responsable des programmes d’une station de radio régionale d’état, cherchait les prostituées qui lui était promises par contrat... On ne sait pas toujours où passent nos impôts... mais les leurs, ils ne les payent pas...


      • maxim maxim 8 novembre 2007 10:37

        il suffit d’écouter Radio Nostalgie ,ça évite le déplacement ,le problème de stationnement ,les claquements de dentiers des spectateurs ,le stock de couches Tena antifuite ,les réflexions telles que : ah ,là là ,t’as vu ce qu’elle a vieilli ....où bien :regarde ,elle s’est fait faire un ravalement complet !!!! : ou bien houlà ,qu’est ce qu’il a pris comme bide !!!!,qu’est ce qu’il est devenu moche !!!!!.......ou bien : tiens c’est Machin ,il s’est remarié avec une petite jeune ,et a eu une opération de la prostate ,est ce qu’il bande encore ????.......

        je plaisante,je suis un vieux jeune de 65 piges bien sonnées ,et bien pourquoi pas la tournée des vieilles idoles ???c’est notre Starac à nous !!


        • maxim maxim 8 novembre 2007 11:10

          Morice ,je n’ai fait qu’un commentaire en auto dérision ,d’autant plus qu’il s’agit de gens de ma génération ,tout ce qui peur avoir attrait aux dérives des uns et des autres m’importe peu étant donné que nul n’est parfait et que chacun de nous possède un côté clair obscur..... j’ai personnellement un peu côtoyé le milieu showbizz de l’époque ,alors que je travaillais dans le BTP ,mais le Hasard a voulu que j’y sois mêlé par le biais d’une activité paralléle ,ce qui me permettait entre autres de gagner en une soirée ce que je gagnais en un mois de travail ,et ce n’était pas un boulot désagréable .... j’ai eu l’occasion de connaitre des « idoles » de l’époque ,certains ( certaines ) ne sont plus là ou tout simplement oubliés ,on connaissait leurs travers ,mais qui n’en a pas ?????

          et puis ça fait partie de la légende et de tout un folklore ........et puis vous en connaissez vous des gens parfaits ????qu’est ce que ça doit être chiant les gens parfaits !!!!!

          quand à ceux de la Starac ,dans 20 ,30,40 ans ,les vraiment rares survivants de cette guignolade dont on parlera encore auront du bide, du cholestérol,des fraudes fiscales,se taperont des petites jeunes ou des putes ,iront en taule pour certains ,comme leurs ainés !!!


        • morice morice 8 novembre 2007 10:51

          Ils étaient déjà gonflants il y a 50 ans, vont pas regonfler au XXI e siècle. Comme vous le dites, c’est Papystarac, faut aimer la star’ac, quoi. Pas mon cas. Ce qu’il y a de terrible, c’est de les cotoyer.Ça m’est arrivé figurez-vous. Anthony est graveleux, par exemple, ave les standardistes ou les hôtesses, il n’y a pas d’autre adjectif. Daniel Gérard obsédé (par ses cheveux aussi, qu’il n’a plus depuis lontemps, d’où le chapeau). Leny Escudero aigri, Michèle Torr allumée, Georges Chelon has been de naissance. Les autres je ne sais pas, je n’ai pas eu la grande chance de les rencontrer. Ah, si Nino Ferrer vivait encore, il viendrait leur botter le train avec délices.


          • ouloubli 24 mai 2008 23:14

            Les autres, je ne sais pas, mais "Georges Chelon has been de naissance", c’est pour le moins étonnant. Vous ne devez jamais avoir entendu "Chansons à part", au hasard ? Je serais curieuse de savoir ce qu’est un "has been", au juste... (déjà que visiblement, il n’y a même pas de mot en français pour le dire...)

            Enfin, avant de vous jeter la pierre, je vous conseillerais plutôt d’aller consulter un ORL, on ne sait jamais...


          • haddock 8 novembre 2007 11:06

            Morice vous êtes un Saint ?


            • morice morice 8 novembre 2007 12:38

              Non, mais l’image de marque des gens dont je parle est surévaluée. Chez Anthony on peut parler aussi de surpoids. http://www.fandemusique.com/disque-6758-richard-anthony-tchintchin.html


              • morice morice 8 novembre 2007 12:39

                Haddock, j’ai retrouvé l’adresse du cimetière : http://www.clubdial.fr/info/FR/Variete-Francaise-60-s/0109130305


              • morice morice 8 novembre 2007 12:51

                Ah, Haddock, j’ai aussi trouvé des preuves archéologiques de l’existence de Guy Matéoni, pour ceux, qui comme moi au départ, en douteraient : http://chansons.ina.fr/index.php?vue=notice&id_notice=I07081487 Visiblement, il a changé de costume de scène. Dommage, le pull en V était vraiment chouette. Pas loin du plastron de Toutankhamon, en fait.


                • morice morice 8 novembre 2007 12:55

                  Et y’en a plein de preuves. Comme quoi l’archéologie ça a du bon : http://www.mange-disque.net/info_artiste.php3?art_code=3 Etre dirigés par Albator, franchement ça vaut le coup d’être vieux sur scène ! Le chanteur d’Albator, c’est... Charden. Sans Stone, mais c’est déjà suffisamment pénible comme ça.


                • haddock 8 novembre 2007 13:22

                  Morice

                  vous êtes « âge rance et tête de noeud »


                  • morice morice 8 novembre 2007 13:33

                    Jolie formule, je la garde. La tête de n..., c’est plutôt lui : http://www.senioractu.com/Danyel-Gerard-sur-la-scene-de-l-Olympia-le-23-juin-dans-la-tournee-Generation-Rock-n-Roll_a7491.html demandez-lui d’enlever son chapeau (euh si vous y arrivez, ça doit être collé à l’araldite, ce truc). autre musée des momies visible ici (attention aux images pouvant choquer les personnes sensibles, la vision du 3 eme âge est parfois insoutenable : http://clubs.aveyronline.com/user71/phototheque-photos.php3?idGal=805


                    • Pie 3,14 8 novembre 2007 13:38

                      Coluche a dit : daniel Gérard avait le choix entre le chapeau de bob Dylan et le talent de Bob Dylan, devinez ce qu’il a choisi ?


                    • morice morice 8 novembre 2007 14:34

                      Pourvu que le promoteur de la tournée ne tombe pas là-dessus : http://www.senioractu.com/La-musique-au-service-des-personnes-agees-quand-la-culture-entre-a-l-hopital_a8218.html imaginez, le couple Debout qui touche des subventions d’état pour faire l’animation des maisons de retraite... et qui ne paye pas ses impôts ! http://www.liberation.fr/actualite/instantanes/femmedujour/282866.FR.php


                      • Pie 3,14 8 novembre 2007 15:31

                        Une idée pour un chouette week-end gériatrique à Paris.

                        Un spectacle de robert Hossein à propos d’un pape,

                        Puis un concert de « ça flanche et tête de goitre » avec Demis Roussos et Richard Anthony.

                        Couches « confiance » fournies par les organisateurs.


                        • morice morice 8 novembre 2007 15:58

                          Et comme Sponsor principal PFG ? Ou mieux, plus rapide et plus efficace : Roc’Eclerc (lisez le slogan) : http://www.pfeur.com/. Concert en mâtinée, suivi d’un symposium de Sylvie Vartan sur les infirmières Bulgare (« j’y étais à côté de Cécilia », voir http://www.sylvievartanshow.com/ et surtout http://www.asvbweb.com/) et après midi Thé Dansant, avec André Verchuren (87 ans). recommandation : apprendre les textes d’André par cœur (http://www.paroles.net/artis/1936). A la sortie, séance de dédicaces de Patrick Topaloff (http://www.bide-et-musique.com/artist/1046.html et http://www.nanarland.com/acteurs/Main.php?id_acteur=patricktopaloff).Pour l’instant, Bernard Menez n’est pas confirmé.


                          • morice morice 8 novembre 2007 17:33

                            Le lien exact pour l’association S.Vartan (au cas où) : http://www.asvbweb.com/ ne ratez pas la chanson... photo du président gérontofile : http://www.asvbweb.com/files/VoyageOfficiel2.jpg discours officiel : « ... Je voudrais également dire à Sylvie Vartan combien je suis heureux qu’elle soit là, à mes côtés, elle qui connaît bien la Bulgarie et bien la France. Je voudrais qu’on l’applaudisse pour lui dire qu’on l’aime. Ce qu’elle fait pour les enfants bulgares, jusqu’à dans sa propre famille, montre que c’est une personne extrêmement généreuse et humaine. Vous savez, dans la vie, il y a des gens qui disent : »je ferai si j’ai le temps« et puis il y en a d’autres qui ne disent pas mais qui font. Voilà, Sylvie Vartan, elle fait et c’est beaucoup pourle rayonnement de la France... » Voilà, on a tout dit, là... marrant, quand notre président parle des autres, il parle de lui... Mais c’est vrai qu’il aime bien les vieux : http://tempsreel.nouvelobs.com/galeries_photos/semaine/20070202.OBS0226/du_ samedi_27_janvierau_vendredi_2_fevrier45d3.html?i=2 http://www.israelvalley.com/actualite-ccfi/10369/la-ccfi-a-rennu-alain-finkielkraut-les-derninnres-nnlections-prnnsidentielles-marquent-elles-une-nnvolution-des-valeurs-des-frannnais


                            • haddock 8 novembre 2007 17:48

                              Et des types comme sont payés chaque mois à raconter des conneries comme vous le faites ici Morice , je suis bien content de m’ être barré de ces endroits vite fait à 14 ans ; si vous enseignez l’ histoire de la façon dont vous débinez ces vieux chanteurs , merci l’ orientation , la grandeur d’ âme et la générosité de vos points de vue . Vos vieux parents vous répugnent à ce point pour être dégoûté de personnes d’un certain âge ?


                              • Pie 3,14 8 novembre 2007 18:10

                                Un peu d’humour capitaine , Morice se moque des chanteurs de variétoche qui continuent à chanter leurs bluettes adolescentes la soixantaine venue. Rien de bien méchant d’autant que nos « idoles » s’en contrefichent puisqu’elles s’assurent une retraite en or massif avec cette tournée qui marche du tonnerre de dieu.

                                Par ailleurs, donnez-vous autant de la voix quand certains dénigrent les tenues vestimentaires ou les goûts musicaux de la jeunesse ?

                                Pour ma part j’aime assez l’esprit moqueur tant qu’il n’y entre pas de mépris profond.Pour reprendre une expression millésimée : c’est même vachement bath.


                              • dan 8 novembre 2007 18:36

                                Les chansons des années 60 ont une belle mélodie qui fait qu’on peut les retenir et qu’on les chante encore aujourd’huis 50 ans après.-------------------------------Qui peut retenir les morceaux de rap,on arrive même pas à les différencier puisqu’il ya aucune mélodie---------et si les chansons des 60s sont pour certaines un peu bleuettes que dire de la violence dans le rap---------------------------------La culture française par ses chansons des années 60 ou rétros ont rayonné dans le monde entier en faisant l’admiration de la « qualité française »------qu’en est il aujourd’huis ?


                                • Pie 3,14 8 novembre 2007 19:18

                                  A Dan

                                  « Rayonné dans le monde entier », « fait l’admiration de la qualité française »...vous y allez fort, vous avez le sens de l’hyperbole.

                                  Je ne suis pas certain que nos braves « idoles » se sentent concernées par ces compliments . Elles ont chanté des adaptations , le plus souvent de succés americains sans jamais dépasser les originaux.

                                  Vous remarquerez que les meilleurs sont absents de la tournée, les Dutronc , Hardy,Mitchell, Polnareff , Ferrer(et pour cause il est mort, mais il ne se serait pas fourvoyé ici)

                                  C’est une gentille réunion de has-been qui prête à sourire sans méchanceté .Dans l’effervescence des années 60, il y a tout de même mieux à retenir.


                                • morice morice 8 novembre 2007 18:45

                                  A monsieur Renève, si vosu saviez. J’ai plus de 50 balais bien tassés, et mon idole s’appelle Van Morrison, dont Haddock ne conait que Gloria. Ceux que vous citez me sont indifférents, totalement. Il ne faut pas croire que parce qu’on déteste la variété française des sixties on apprécie QUE l’après 1990. La musique, ça ne saute pas des étapes. Ce que je reproche à ces gens, c’est de continuer à faire de l’argent facile, sans une once de renouvellement avec des choses dont ils ne sont pas les auteurs. Que ça marche, ça ne m’étonne pas. En revanche, allez donc écouter les commentaires à la sortie, vous ne serez pas déçu. Les gens s’aperçoivent (enfin) qu’ils ont été grugés, que le gars n’a jamais su chanter ou presque, et que surtout 50 euros pour des chanteurs qui oublient leur texte, ça fait chérot. Et vous ne les avez jamais cotoyé de près, moi si, je le répète. ET c’est pas très beau à voir... comme état d’esprit. Regardez le parking du monsieur qui s’est pris en photo avec les vieux débris là, vous aurez une petite idée. On montre sa Chrysler, ou son vieux coupé comme un trophée de chanteur ayant réussi. La bagnole a été gagnée en faisant la tête de gondoles de supermarché, pas en inventant des tubes planétaires. C’est pathétique et désolant, voilà tout. Van Morrison : plus tout jeune (62 ans), mais nettement plus digne...http://www.vanmorrison.co.uk/ Je commencerai à croire à Stone et Charden quand ils feront le Festival de Jazz de Montreux. A chacun ses critères, si vous le voulez bien.


                                  • haddock 8 novembre 2007 19:15

                                    Morice est simplement jaloux que de types chantant quelques chansonnettes gagnant en une soirée ce qu’ il sue la transpiration à gagner en une année , le fait de parler de rutillantes bagnoles américaines le prouve .

                                    Fallait trouver une combine pour avoir de l’ oseille , Morice au lieu d’ être aigri de ne pas en avoir .


                                    • maxim maxim 8 novembre 2007 21:08

                                      Morice ....

                                      nous n’avons qu’un point en commun ,étant donné que vous semblez apprécier le jazz puisque vous évoquez le festival de Montreux ,personnellement ,c’est ma musique d’ambiance de jour ,et classique la nuit......

                                      il n’empêche que malgré que je ne sois pas spécialement fan de variétés ,je comprends et ne suis pas contre le fait que d’anciens chanteurs un peu oubliés ou décatis remettent le couvert .....

                                      et puis les anciens dont je fais partie ,du moins certains ,aiment bien retrouver ce qui les a fait danser,flirter ,bref,l’ambiance des année 60 ......

                                      où est le mal ,oui,bien sûr ,vous retrouverez toujours à redire sur tel ou tel ,parce qu’il a fait ceci et celà ... et alors ????

                                      qu’est ce qu’on en a à foutre ,les gens qui payent une place pour aller voir leurs anciennes idoles ne se déplacent que pour voir ceux qui ont accompagné leur jeunesse ,le reste c’est de la zoubia !!!!!

                                      et si vous n’aimez pas ça n’en dégoutez pas les autres !


                                      • morice morice 8 novembre 2007 23:51

                                        Ah le coup de « n’en dégouttez pas les autres » : et d’avoir eu 20 ans de musique en radio avec Europe1 et RTL qui ne débitait que le robinet à variétoche, ça s’appelle comment, à votre avis ? je n’ai pas demandé moi d’avoir Richard Anthony chez mon coiffeur. Je l’aie eu. Depuis, j’ai une sainte horreur des coiffeurs. Anthony ça traumatise : on attend toujours que le train arrive... On m’a IMPOSE cette musique débilitante, comme le dit Pie 3,14, qui n’était qu’un ersatz. Dans les années 80, une bonne chanson française les a chassés. J’en ai parlé sur les ondes et les ai soutenus (n’est ce pas Louis Chedid, le père de l’autre ?, et des gens comme Thiefaine ou Sarcloret, formidable, ou Lafaille, extrêmement touchant) . On ne les a plus vus, les variéteux. Ringardisés par des chanteurs 10 000 fois plus intelligents qu’eux. Ils se sont recyclés chez Albator ou dans la « comédie musicale » (l’ineffable François Valery, auteur de musiques de films pornos). Enfin, m’étais-je dis, enfin débarrassé de ces foireux ! Bing ! dans les années 90 et 2000, les trentenaires en mal d’enfance redécouvrent Chantal Goya, (et Albator) dans un milieu interlope on adule Michèle Torr, pourquoi je ne sais pas (s’habiller en mec pour chanter sans doute). Et les voilà qui reviennent tous pour la tournée Gériatrique Circus. Au secours ! Ah oui, j’oubliais. Dans le lot, je n’ai rencontré qu’un intellectuel. Vous n’allez pas me croire, mais il s’appelle Herbert Leonard. Le seul qui sache écrire un livre dans toute l’équipe. A vous de trouver dans quel domaine il est devenu une sommité pendant que les autres végétaient sur leur gloire passée et leur jeunesse perdue. De l’oseille, enfin, j’en ai davantage que Topalov, voilà qui ne vous rassure pas.

                                        J’ajoute que leur retour a replongé les autres dans l’ombre , pour des raisons simples : un vieux variéteux vient avec sa bande enregistrée, c’st du play back (Goya, la reine du genre, n’a jamais de SA VIE chanté en direct), les autres avaient des musiciens. Trop cher en 2000, vus que les radios entre temps ne passent que de l’anglo-saxon. Je leur en veut aujourd’hui pour ça : pas pour leur bedaine et leur allure de beauf, mais pour éclipser une génération bien plus talentueuse que la leur, d’auteurs-compositeurs.


                                        • Sigma Sigma 9 novembre 2007 09:14

                                          Herbert Léonard ????

                                          il est journaliste spécialisé dans l’aviation ,surtout les modèles soviétiques de la 2eme guerre mondiale ,également dessinateur de ces appareils ... il habite à Barbizon ( à cinq minutes de chez moi ).....

                                          d’ailleurs ,il a longtemps hésité entre la carriere de chanteur et le journalisme à plein temps ........

                                          un brave type dans la vie .......


                                          • dan 9 novembre 2007 17:28

                                            à pie 3,14-----------------------------------Je crois que vous ne connaissez pas beaucoup la chanson française ou que vous manquiez de sensibilité pour ne pas l’apprécier à sa juste valeur----------Quand Edith Piaf chante « l’hymne à l’amour » ou « je ne regrette rien » n’importe quelle personne du monde entier ayant un minimum de sensibilité est touchée au coeur et à l’âme.C’est cela « la qualité française »---Piaf a fait des tournées triomphales dans le monde entier et surtout en Amérique.-------------de même pour Mireille Mathieu en Russie,en Chine et Japon.-----------------Les chansons de Jean Ferrat représentent la quintessence de la chanson française et même du monde,la qualité française dans sa perfection(Aimer à perdre la raison,Potemkine)-------------------Les américains ont il y a quelques années élus Aznavour comme le plus grand chanteur-compositeur du monde----------------Je crois que c’est Brassens qui a dit un jour qu’il « balancerait tout Wagner pour une chanson de »Vincent Scotto« ---------------Si dans les années 60 les yéyés ont beaucoup traduit les américains,ceux-ci aussi ont traduit les français comme Bécaud et Claude François avec »My Way« (comme d’habitude) la chanson la plus diffusée dans le monde entier.----Mais les yéyés ont chanté aussi des chef-d’oeuvres purement français »La plus belle pour aller danser« chantée par Sylvie Vartan et »Retiens la nuit« chantée par Johnny Halliday----------et que dire des chefs d’oeuvres comme »l’aigle noir« de Barbara, de »Sarah" de Serge Régianni -----et les chansons rétros immortels( plaisir d’amour-----mon amant de st jean------la java bleue---etc-------)


                                            • dan 9 novembre 2007 18:19

                                              à Morice------------------------------les auteurs-compositeurs d’aujourd’huis que vous citez sont-ils connus et appréciés en France et dans le monde entier,leurs chansons ou morceaux musicaux sont-ils chantés ou repris dans la rue ?-----------------Vous les qualifiez de talentueux et d’intelligents,mais ce n’est là que votre appréciation personnelle-------en tout cas d’après la mienne,je ne crois pas qu’ils arrivent à la cheville d’ un Démis Roussos------------------- et d’autre part vos commentaires transpirent une haine incompréhensible,on peut ne pas aimer la variété et avoir des goûts différents mais de là à déverser une haine pathologique pour les chanteurs de variété qui ont eu beaucoup de succès et dont les chansons restent encore populaires aujourd’huis,ça devient maladif ou un cas psychologique de l’inconscient -----------------une psychanalyse s’impose.


                                              • dan 9 novembre 2007 18:22

                                                Au fait Herbert Léonard a chanté un chef d’oeuvre de la chanson française des années 60 :------« quelque chose en moi tient mon coeur »


                                              • Pie 3,14 9 novembre 2007 18:51

                                                A Dan

                                                Je remarque que vous ne citez aucune des « idoles » qui participent à la tournée que l’article évoque...

                                                Ce n’est pas remettre en cause la chanson française que de se moquer de ses représentants les moins doués.

                                                A propos de moins doués, je viens d’écouter « viens danser le Hully Gully » par « Johnny Monteilhet » et son inimitable voix de crécelle. Cet homme mériterait à lui seul une tournée des « idoles ».


                                              • dan 9 novembre 2007 18:52

                                                Et il ne faut pas oublier Marie Laforêt « Les vendanges de l’amour, Que calor la vida »----------Nicoletta ( « La musique » reprise avec succès par la starac)---------Christophe (Aline)----------Guy Mardel (N’avoue jamais)---------Alain Barrière ( Ma vie, A regarder la mer)---------Adamo (Mes mains sur tes hanches, Inch Allah, Tombe la neige, La nuit)--------------et Frida Boccara avec la chanson sublime « Un jour,un enfant » qui a remporté l’Eurovision-------------etc----------(toutes mes excuses à ceux remarquables aussi et que je n’ai pas cités)


                                                • dan 19 novembre 2007 14:42

                                                  Je voudrais mentionner le très grand musicien Daniel Gérard (Butterfly,Les vendanges de l’amour,Le petit Conzales) que je n’ai pas cité et qui est le seul français à être No1 dans les charts aus USA pendant des mois .-----Et aussi J.Brel,P.Delanoé,et P.Mauriat avec son chef d’oeuvre « L’amour est bleu »ou « Love is blue »dans la version anglaise


                                                  • canelle21 6 juin 2008 23:09

                                                    Que du Bonheur cette tournée, chaque année ns apprécions tous ces chanteurs. Nostalgie au rendez-vous. Merci à Michel Orso, notre artiste talentueux, énergie débordante, QUEL PUBLIC.  .

                                                    Un réel plaisir de le revoir sur scène interpréter ANGELIQUE. Merci à AGE TENDRE et TETES DE BOIS de nous permettre de revivre ces moments. Un site officiel est maintenant consacré à Michel www.michelorso.org nous attendons votre visite. Que tous ses fans se joignent à nous. Christine. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires