• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le chagrin des chefs de chœur

Le chagrin des chefs de chœur

 

 

JPEG

Les chefs de chœur, qu’ils soient professionnels ou agissant dans le cadre de leurs loisirs sont de plus en plus inquiets devant l’évolution de la société et devant les confusionsentretenues entre le culturel et le cultuel.

Comme me l’a expliqué l’un d’entre eux, rencontré lors du stage organisé par chœur 77, il arrive assez souvent, trop souvent que le programme prévu soit modifié.

Lorsque les intervenants « musique » prévoient tel chant, ils ont droit à des remarques de la part de parents ou même d’enfants :

« pas ce chant, il est chrétien »

« Oh non Monsieur, cette danse est juive… »

Il faut alors que ces musiciens expliquent et expliquent encore que ces œuvres appartiennent au patrimoine de l’humanité…..

Eh oui….A une certaine époque, les chants étaient tous, ou presque, religieux….

Beaucoup de danses juives sont superbes et c’est un régal que de les apprendre …..

La laïcité de l’école est antinomique avec l’attitude qui consiste à mettre de côté des chants du passé parce qu’ils s’inscrivent dans une tradition religieuse.

La culture est notre propriété à toutes et à tous…..

Devant des attitudes sectaires ou même plutôt « imbéciles », des intervenants « musique » remballent leur programme pour éviter les heurts.

Personnellement, je suis athée, ce qui ne m’empêche pas de chanter du grégorien quand le chef de chœur le propose…

Est-ce une contradiction ? Non :

Dans une chorale associative il s’agit d’ouvrir tous les registres, de les varier : de passer du sacré, au folklorique, au moderne…..

Les censeurs viennent d’horizons différents.

Aujourd’hui, des chefs de chœur ont du mal à obtenir le droit d’organiser un concert dans une église, parce que la paroisse est raide et n’accepte que des chants sacrés….Cette attitude figée et rétrograde est de plus en plus fréquente…..

Qui ne partage pas le chagrin de ces chefs de chœur ?

Il y a encore des Bastilles à faire tomber !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • philouie 23 juillet 2015 23:22

    La vie est division, différenciation, discrimination.
    Vous pouvez rêver d’une vie libre et sans frontière.
    Ce sera de la soupe.


    • foufouille foufouille 24 juillet 2015 10:17

      "Aujourd’hui, des chefs de chœur ont du mal à obtenir le droit d’organiser un concert dans une église, parce que la paroisse est raide et n’accepte que des chants sacrés…."
      faut demander à une mosquée, c’est pareil ?
       :->


      • mmbbb 24 juillet 2015 10:37

        Bon article Chalot J’ecoute toutes les musiques au gre de mes envies Quel aberration de vouloir rejeter certaines musiques sous le pretexte de la religion Les chant polyphoniques m’eveuvent toujours ainsi que les requiems Faure Mozart Quelle regression. J’aime le champagne c’est un religieux Don perignon qui a mis au point ce brevage devrais je le rejeter Epoque de merde


        • doctorix doctorix 24 juillet 2015 20:26

          @mmbbb

          Et la bénédictine, la chartreuse, un grand nombre de fromages...
          Ainsi que bon nombre d’œuvres musicales des siècles passés.
          Dans ma chorale, on chantait de tout dans les Eglises.
          Y compris Amsterdam, de Brel, et ça ne choquait personne.
          Dieu se fout de ce qu’on chante, du moment qu’on chante ensemble...
          Enfin je suppose...

        • alinea alinea 24 juillet 2015 13:14

          Je n’ai pas du tout la même expérience, aussi, je me demande si l’on peut généraliser...


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 juillet 2015 15:45

            @alinea

            vous aussi, vous êtes chef(fe ?) de choeur à vos moments perdus, à la Chorale des gens heureux smiley ??


          • alinea alinea 24 juillet 2015 17:55

            @Olivier Perriet
            Non, j’étais sous chef, vous savez, celle qui fait le boulot en coulisses !! smiley
            Mais je connais toutes les chorales du coin, même de la ville !!! smiley


          • Crab2 24 juillet 2015 13:34

            Mozart - L’Enlèvement au sérail

            Lâcheté déclarée  : Extrait d’un article de presse  :
            Avec L’Enlèvement au sérail à l’affiche du Festival d’Aix dans la nouvelle mise en scène de Martin Kusej, l’actualité brûlante fait irruption dans le monde feutré de l’opéra classique. Avant la première, le directeur du Festival, Bernard Foccroulle, a pris la parole pour indiquer qu’il avait demandé au metteur en scène d’opérer deux modifications dans son spectacle
            On apprendra plus tard que ...

            Suites :

            http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/07/mozart-lenlevement-au-serail.html

            ou sur

            http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/07/24/mozart-l-enlevement-au-serail-5661785.html


            • sarcastelle sarcastelle 24 juillet 2015 16:07

              Chalot chantant du grégorien : 


              Sol erat in regione zenithi
              Et calor atmospheri magnissima.
              Autobi passebant completi...

              • C'est Nabum C’est Nabum 25 juillet 2015 07:59

                Jean François

                L’intrusion du religieux non pas en tant que phénomène culturel mais bien comme objet de censure, de pression et de division est particulièrement inquiétante.

                Les laïcs s’en mêlent parfois, jouant alors les empêcheurs de chanter de rond.

                Il n’y a plus rien à faire si ce n’est créer des chorales confessionnelles ... C’est du moins le but recherché par quelques va en guerres religieuses ...

                Affligeant, ce monde n’est plus enchanteur


                • philouie 25 juillet 2015 09:25

                  @C’est Nabum
                  L’intrusion du religieux non pas en tant que phénomène culturel mais bien comme objet de censure, de pression et de division est particulièrement inquiétante.
                   
                  Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’être humain, comme tout être vivant, est pris entre deux mouvements contradictoires.
                  D’un coté le désir d’union, dont le moteur est l’Amour Universel. c’est un mouvement régressif qui agglomère les choses entre elle.
                  D’un autre l’individuation, dont le moteur est la castration (la censure), c’est ce mouvement qui crée l’individu au sens littéral et qui produit la diversité.
                  La contradiction entre ces deux mouvements est source d’angoisse que l’on nomme l’angoisse de castration.
                  Dans les évangiles, ces deux mouvements sont représentés par ces paroles du Christ : « Aimez vous les uns les autres » et « Je ne suis pas venu apporter la paix mais l’épée ».
                  Tout mouvement identitaire est le fruit de ce double mouvement puisqu’il y a d’un coté l’aggloméra d’un groupe autour d’une identité, et la différenciation du groupe vis à vis des autres groupes.
                  Nous ne pouvons pas échapper à ça.
                  L’intérêt de la musique est effectivement qu’elle permet de dépasser cette contradiction en proposant un langage universel qui est accessible à tous, au-delà des particularités de groupe.
                  Mais le risque de la pensée universaliste est qu’elle nous éloigne de cette obligation de différenciation - qui est le but même de la vie - en rognant notre capacité à faire des choix. C’est un danger. C’est un danger parce que la pensée universaliste conduit tout droit à la pensée totalitaire dans laquelle l’être humain n’a plus la capacité à se différencier et reste alors prisonnier de la masse : il est alors dans l’incapacité de s’accomplir en tant qu’individu.

                  Quelques citations en guise de conclusion :

                  [le Roi] envoie des actes à toutes les cités du roi, à chaque cité et cité selon son écriture, à chaque peuple et peuple selon sa langue, pour que tout homme soit maître dans sa maison et y parle selon la langue de son peuple. (Esther)


                  Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée.Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère ;et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison.(évangile)


                  Et si ton Seigneur avait voulu, Il aurait fait des gens une seule communauté . Or, ils ne cessent d’être en désaccord. (Coran)


                • philouie 25 juillet 2015 10:31

                  @Vaudois
                  sur l’angoisse de castration
                   
                  A noter que mon point de vue s’écarte sensiblement de celui de la psychanalyse même lacanienne en ceci que je situe la castration au niveau du sevrage d’avec la mère.
                  C’est une question qui touche plutôt la question de l’alimentation et de l’oralité plutôt que du sexuel.
                  Bien qu’évidement, l’un et l’autre soit lié, pour preuve la circoncision.


                • philouie 25 juillet 2015 12:20

                  @philouie
                  Notons également à ce stade, que le Désir d’Union est de nature maternelle et féminine et que la castration est de nature paternelle et masculine.
                  Donc, depuis que nous avons renoncé à la société patriarcale pour opter pour l’indifférenciation sexuelle nous favorisons la parole de la mère plutôt que celle, castratrice, du père. Ceci se trouve par exemple dans l’universalisme à la française, pour lequel tout vaut tout.
                  En réalité, comme le Désir d’Union est régressif - voire morbide - nous favorisons les comportements de dépendance que l’on retrouvent, soit dans la consommation de drogue, soit dans la dépendance au monde marchand et à l’état providence, avec pour corolaire la plongée vers l’état totalitaire.


                • philouie 25 juillet 2015 17:34

                  @Vaudois
                  arrêter de vous faire des films et essayer de comprendre le fond de mon propos.
                  (qui je le reconnais n’est pas très accessible, par manque de définition des concepts)


                • philouie 27 juillet 2015 10:36

                  @Vaudois
                  un paniqué de quéquette
                   
                  Il ne t’auras pas échappé que je parle de l’angoisse de castration, et que bien évidement je ne m’exclue
                  pas de ce processus qui est de nature universelle : c’est grâce à ça, par exemple qu’on ne viole pas les petits enfants.
                  Maintenant si tu prétends en être exempt, c’est uiqe tu es dans le sentiment de toute puissance.


                • Crab2 25 juillet 2015 17:11

                  l’universalisme à la française, pour lequel tout vaut tout. - philouie - manifestement vous connaissez à la perfection ce qui parle à l’entendement, à savoir l’universalisme


                  • philouie 25 juillet 2015 17:33

                    @Crab2
                    Je concède que la formule est maladroite. Je n’en ai malheureusement pas d’autre pour le moment pour exprimer ce que je veux dire. Il faut que j’y réfléchisse.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires