• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Le Genou de Claire » (1970). Erich Rohmer

« Le Genou de Claire » (1970). Erich Rohmer

L’histoire :

Jérome a 35 ans et il est attaché d’ambassade à Stockholm. Jérome, interprété par Jean-Claude Brialy dans un de ses meilleurs rôles, est élégant, raffiné et cultivé, il aime goûter la vie avec douceur . Il doit bientôt se marier mais avant il est venu quelques semaines en vacances à Talloires, près d’Annecy, pour vendre la propriété familiale. Là, il retrouve son amie Aurora, une romancière roumaine dont il avait fait la connaissance six ans auparavant. Elle est aussi pour lui une confidente précieuse.

Elle lui présente Mme Walter et sa fille Laura, seize ans, qui est lycéenne, mais aussi insolente et spontanée. Après le départ de Jérome, Laura ne cache pas qu’elle est amoureuse de lui, ce qu’Aurora lui répète le lendemain. Jérome comprend qu’Aurora, à court d’inspiration, veut se servir de lui et de Laura comme modèles pour les personnages de son futur roman.

Plus tard, Jérome fera la connaissance de la soeur ainée de Laura, Claire. Il est troublé par la jeune fille…..

"Le genou de Claire" est le cinquième et avant-dernier film "des contes moraux" . Eric Rohmer déclarait à propos de ses "contes moraux" : " mes films traitent de certains états d’âme. Mes Contes moraux sont l’histoire de personnages qui aiment bien analyser leurs pensées et leurs états d’esprit".

                        genou-de-claire 03

Tout n’est que douceur dans ce "Genou de Claire", il n’y a pas la moindre place pour la brutalité des gestes et du langage.

Le "Genou de Claire" n’est que sensibilité et élégance. Certains pourront reprocher à ce film l’excès de langage, mais celui-ci est si raffiné,nuancé, précis,quasi littéraire, et bien évidemment, sans une once de vulgarité, qu’on ne peut que s’en délecter.

Eric Rohmer signe ici quelques séquences émouvantes comme la cueillette des cerises qui ressemble plus à une peinture qu’à une scène de cinéma .On pense aussi au moment ou Jérome observe le genou de Claire pour la première fois, etc…

                               téléchargement (2)

Le cadre est sublime : c’est la saison de l’été, le soleil est là, les jeunes filles sont court vêtues. Les bords du lac d’Annecy contribuent à l’esthétisme remarquable du film. Les paysages sont soigneusement filmés .

A noter qu’on assiste aussi avec amusement aux débuts de Fabrice Luchini.

                                     téléchargement (1)

Ce film est à la fois reposant, intelligent, doux et beau .

Ce "Genou de Claire" est une délicieuse caresse, un pur moment d’enchantement.

Toucher ce fameux genou c’est accéder à la grâce féminine .C’est aussi une subtile et malicieuse "image" du désir.

 Le Genou de Claire obtint le Prix Louis Delluc en 1970 et le Grand Prix du Festival de San Sebastian, et sera nommé dans la catégorie Meilleur Film étranger en 1970 aux Golden Globe Awards.

         


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 6 septembre 2014 08:38

     Sakut

    Je dois avoir pas mal de rohmer chez moi...dont celui là.....mes enfants de 15 et 17 ans aiment regarder ce genre de film, qui ne sont quasiment pas des films je trouve...il y a peu on s’est revu conte d’hiver....bon que dire, sinon que entre çà et le cinéma on ne parle pas d’un même « art », que l’on aime ou pas d’ailleurs...

    personnellement chez nous, jeunes ou vieux....c’est toujours un moment particulier....comme le serait la belle verte aussi et quelques autres rares films...mais ceci reste bien sur personnel et n’a pas de valeurs absolue..


    • fatizo fatizo 6 septembre 2014 20:09

      A vrai dire je n’ai vu que 3 films de Rohmer, Pauline à la plage, un autre dont j’ai oublié le titre, et ce genou de Claire.

      Ce dernier film est celui que je préfère de très loin. Il possède un charme particulier. Après l’avoir revu j’avais le sentiment d’avoir retrouvé mes 14 ans. Même si cela n’a pas duré longtemps, c’est toujours ça de pris.
      Bonne soirée .

    • Fergus Fergus 7 septembre 2014 09:16

      Bonjour, Fatizo.

      J’ai revu également assez récemment « Pauline à la plage », un peu avant « Le genou de Claire », et je porte à peu près le même jugement sur les deux films, à cela près que le premier nommé est encore pire dans l’ennui qu’il dégage, avec notamment des personnages totalement insipides.

      En fait, le seul bon point que j’accorde aux films de Rohmer est sur l’esthétique des images. On les dirait, pour certaines scènes, sorties d’une toile de Renoir ou de Manet.

      Ce qu’il y a de bien avec le cinéma, c’est que chaque film peut trouver son public. La preuve nous en est encore donnée avec cette évocation de l’œuvre de Rohmer.


    • fatizo fatizo 7 septembre 2014 10:42

      Bonjour Fergus,

      Lorsque j’ai vu « Pauline à la plage », il y a quelques années, j’ai eu le sentiment de regarder un sitcom amméliorée, genre Hélène et les garçons.
      Je n’ai pas eu ce sentiment avec « Le genou de Claire ». 

    • Fergus Fergus 6 septembre 2014 10:26

      Bonjour, Fatizo.

      Ma femme et moi avons eu la curiosité de revoir il y a quelques semaines « Le genou de Claire ». Et nous nous sommes interrogés : comment avons-nous pu aimer ce film naguère ? Certes, il n’est pas mauvais, mais il dégage, tout au long des séquences d’une histoire et de dialogues sans la moindre saveur, une impression de romantisme mièvre qui a effacé le souvenir positif que nous en avions.


      • fatizo fatizo 6 septembre 2014 20:18

        Bonjour Fergus,

        Et bien moi je l’ai revu et je me suis laissé bercer . Je crois que c’est le terme qui convient le mieux.
        L’été, le soleil, ce romantisme mièvre.
         Mais c’est si différent que ce que l’on nous sert à longueur d’année. J’ai profité de ce moment rare comme une petite sieste un après-midi de vacances.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires