• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le grand vainqueur des grèves : Johnny Hallyday !

Le grand vainqueur des grèves : Johnny Hallyday !

Le Figaro le clame ce jour à qui veut l’entendre : « avec 108 000 albums vendus en une semaine malgré la grève, la star a réussi son pari ». Ça m’aurait étonné qu’il ne le vende pas, notre Johnny national, chacun de ses albums dépassant le chiffre, ou tout comme. Mais il y a mieux : « C’était un pari risqué », continue sur sa lancée le journaliste, tout émoustillé d’écrire une page de la gloire de celui qui a touché notre président. Il arrive « devant Jenifer (Star Ac’) et Christophe Maé (le frère de Louis XIV, pas moins !) »

C’est toujours mieux que devant... Non on ne va pas être méchant avec le bataillon de hurleuses qu’est devenu le hit-parade français. Ce n’est plus un hit-parade, c’est le couinement de toutes les portes du château de Versailles en même temps. Car les devins, les vrais devins, ceux qui nous disent comme Pascal Nègre que les DRM c’est bien pour finir par constater que plus rien ne se vend malgré ça, que "c’est un vrai succès populaire alors que l’industrie du disque lui prévoyait un succès d’estime". "Un succès d’estime" attendu car le gars a changé de maison de disque (aïe encore une porte qui claque) et qu’il a enfin décidé de ne pas sombrer dans la daube dans laquelle s’est vautrée 90 % de sa carrrière ? C’est ça la rupture musicale hallydayienne ? Et pour étayer la thèse du tsunami de vinyle (morice il ne fait plus de vinyle depuis plus de 15 ans !), on balance méchamment les concurrents au Figaro, à l’esprit révolutionnaire depuis le 6 mai : "À titre de comparaison, Céline Dion n’a vendu que 28  000 exemplaires de son dernier album en France. Étienne Daho a démarré à 20  000 avant de chuter en deuxième semaine à 10  000". La première ça n’étonne que de peu, étant donné l’absence totale de promo qu’a eu cet album, Mme Dion étant tellement persuadée de son talent "n’est-ce pas mon René"... que ce n’est même pas la peine d’en faire. Le problème, c’est d’essayer de la voir derrière son pied de micro sur ses clips, au rythme où elle mincit. Daho, lui, et bien, c’est son rythme habituel disons. Il vend comme il chante... c’est-à-dire que le tiroir -aisse vivote, sans plus, on entend à peine le bruit des billets qui tombent dans le tiroir. Bon, ça c’est le côté critique du disque, au Figaro. Ah bon y a rien ? Ben oui, on est pas chez Rock and Folk (salut Philippe Manoeuvre !), on veut bien causer variété au Figaro, mais de là à décortiquer du Johnny, ne rêvons pas. Non, le mieux, c’est pour la fin :
"S’il est content, Thierry Chassagne regrette néanmoins l’effet de la grève sans laquelle il aurait pu vendre 30 % d’albums en plus. Dès le premier jour de la grève, nos statistiques démontraient que les gens n’allaient plus dans les magasins. Quand vous passez la semaine à moins dormir car vous rentrez plus tard et partez plus tôt pour aller travailler, vous restez chez vous le week-end. Du coup, samedi, les magasins étaient vides."
Et là, on pouffe de rire, en s’apercevant que tout ce qui a été dit avant ne servait qu’à enfoncer ce clou (de traverse, je suppose !). L’homme qui mange dans la main du président a lui aussi vaincu les hordes de méchants syndicalistes qui avaient bloqué les trains de fret remplis à ras bord de CD de Johnny. Bloqués avec quoi au fait ? L’intégralité des albums de Jean-Philippe Smet ? Ils avaient accrochés des 45 tours de Retiens la nuit aux caténaires ? Mis des costumes de scène des année 70 de l’idole en lamé pour se positionner au milieu des voies, un fumigène dans chaque main ? C’est à mourir de rire la lecture du Figaro. Enfin c’était, car Beytout le drôlatique s’en va, et la ça ne va plus rigoler du tout, au Figaro, sous Serge (le retour).

Bon à part ça y vaut quoi cet album ? Ben rien, je ne l’ai même pas écouté. Quand j’ai su qu’il allait faire un disque de Blues, j’ai foncé à la Fnac, je vous l’avoue, acheter le tout dernier Benoît Blue Boy. Le meilleur, c’est évident. Benoît, ça fait 28 ans qu’il fait du blues. Alors Hallyday, à côté, il ne pèse pas lourd. Si vous voulez apprendre à conjuguer le verbe tortiller, c’est dans l’album, et y a que Benoît pour faire ça aussi bien. Ça, Johnny ne saura jamais le faire. Ni écrire des textes hilarants tels que Jusque là, à chanter à votre compagne si vous voulez accélérer le divorce (ou vivre dangereusement le reste de votre vie). Ou reprendre du Clifton Chenier, ce que personne n’ose plus faire. Benoît est l’anti-Hallyday par excellence. Lui, quand il parle, on comprend ce qu’il dit. Mieux encore : avec sa petite moustache à la Dario Moreno (qu’il n’a plus, mince !) et ses costards de vieux marlou de canebière, Blue Boy a de la classe à revendre. Tout ce que n’aura jamais Hallyday. Et enfin, quand il va en concert, Benoît Blue Boy vient... en train. Première classe !

Allez, je me remets Descendre au café, le tout premier titre de Blue Boy entendu à la Radio, à l’époque, à l’émission de Claude Villers et Patrice Blanc Francart. A l’époque, Hallyday était déguisé en une espèce de sous-Presley blond à costards à franges, avec son nom écrit en lettres de néon. Il était déjà moche, et ça s’est pas arrangé... avec les grèves ! Et puis une chose encore : quand B. Boy va aux Etats-Unis, c’est pas pour nous ramener une pochette faite en studio comme pour vendre du Coca. Chez lui, les bagnoles sont déglinguées, les bistrots pourris, le bord de la route n’a même pas de macadam. Le blues, c’est comme ça, et pas autrement.

PS : n’oubliez pas de tortiller pour ouvrir !

Contacter Denis Leblond pour un concert :
Denis / Europe Tempo Spectacle tél. : 01 42 26 03 03 / fax : 01 42 26 03 13

Documents joints à cet article

Le grand vainqueur des grèves : Johnny Hallyday ! Le grand vainqueur des grèves : Johnny Hallyday !

Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • brieli67 26 novembre 2007 12:23

    Tiens tiens les Lermas ont le sifflet de coupé.

    Du belge Jeff Smet n’en connai pas grand chose sauf les standards des bals et d’autres kermesses. Oui il chante mieux que les crooners du samedi soir. Mais à part ça...


    • Avatar 26 novembre 2007 12:31

      Bonjour Morice,

      Sympa ton article. Au fait, as-tu des nouvelles de la parution de ton article « itinéraire d’un Météore » (concernant la bio de Dati) qui a été retiré vendredi matin après que quelques chanceux internautes aient pu le lire ???

      Aura-t-on le plaisir de le lire demain ?

      Par contre toujours pas de nouvelles de la rédaction...Dommage.


    • LE CHAT LE CHAT 26 novembre 2007 12:48

      j’ai bien aimé ton article !

      mais où est passé le blue boy d’Agoravox ? Celui qui tortille du cul pour chier droit ...... smiley


      • TSS 26 novembre 2007 14:03

        je suis de la même generation que johnny mais je n’ai pas un seul de ses disques ; à ma façon je lutte contre la contrefaçon !!

        je prefère les originaux:paul Personne,Little bob etc...


        • norbert gabriel norbert gabriel 26 novembre 2007 14:42

          moi aussi, j’ai à peu près l’âge de Johnny, sans avoir jamais acheté un de ses disques, mais bon, c’est pas un jugement de valeur, simplement un manque d’intéret pour quelqu’un qui est souvent le clone français des américains.. Alors autant écouter les originaux. Maintenant Jojo chanteur de blues, bof, il s’en remettra le blues ; il en a entendu d’autres... il y a un mec, Chris Gonzales, qui a fait un album formidable, dans l’esprit du blues, pas dans l’imitation, c’est Zipholo, de 1995, et c’est toujours aussi bien... Le blues c’est une musique née des esclaves déportés, être belge immigré en France, c’est quand même pas un destin aussi dramatique que ça. Et quitte à s’intéresser à un chanteur qui a souffert de l’absence de parents, mieux vaut lire le bouquin de Gérard Lenorman, c’est pas de la pipolade Michel Lafon, c’est un vrai bon livre, chez Calman-Lévy Et puis chanter la carmagnole qui me semble assez d’actualité cette saison. Bonjour chez vous.


          • morice morice 26 novembre 2007 15:48

            Gérard Lenorman euh si on peut éviter, on parle de musiquen, là....


            • morice morice 26 novembre 2007 15:50

              Personne et Thiefaine viennent de faire aussi un album. Je ne vais pas acheter tous les Cds pour vous les critiquer. Ah oui, j’oubliais, j’achète, je ne télécharge pas. Vieux con, quoi.


            • norbert gabriel norbert gabriel 26 novembre 2007 20:29

              il s’agit du livre en l’occurence, un livre, avec des pages et des mots dessus, pour la musique et la chanson, c’est un autre débat.. cela dit, je n’ai pas non plus acheté de disques de Lenorman, mais je me demande si je ne préfère pas à Johnny...


            • Gasty Gasty 26 novembre 2007 18:14

              Super bien écrit ! ça me fout le blue.


              • vinvin 26 novembre 2007 19:22

                Bonjour.

                je ne peux pas juger du talent de « benoit blue boy » que je ne connais pas.....

                Mais ce que je sais, c’ est que Johnny ne saura jamais faire ce que fait « B.Blue Boy » et que « Bue Boy » ne saura jamais faire ce que fait « Johnny » !

                A chacun son talent et sa spécialité ! ......

                Pour ce qui me concerne, a-que j’ ai suivi Johnny dans une bonne vingtaine de villes a l’ accasion de sa tournée FLASBACK entre Juin 2006 et Mars 2007, et que je compte bien récidiver pour sa tournée suivante en 2009.

                (Cela m’ a couté une fortune en billets de concerts, en déplacements, hotels, etc...... mais j’ ai vécu des moments « magique »).

                J’ ai tous ces CD, et tous ces DVD !

                Maintenant chacun est libre de ne pas aimer Johnny......

                Bien cordialement.

                VINVIN.


                • Dégueuloir Dégueuloir 26 novembre 2007 23:15

                  ch’préfère serge......... smiley quoique .....


                • Dégueuloir Dégueuloir 26 novembre 2007 23:12

                  comme votre majesté West,c’est de la muse de gueux pour les gueux comme le palefronier Demi an(e) ou entier........ smiley


                • Dégueuloir Dégueuloir 26 novembre 2007 23:19

                  et Johnny West ? ça sonne classe...tandis que Demian Hollydays,c’est ringard,...... smiley.....lol


                • morice morice 26 novembre 2007 23:25

                  Fais gaffe, tu parles à Marcel Bornemou le vrai nom de West..


                • morice morice 14 décembre 2007 10:51

                  des nouvelles du garçon bleu : http://www.oneway-cafe.com/accueil.htm


                  • Iceman75 Iceman75 15 mai 2008 11:37

                    Personne, Thiefaine, Blueboy....et certains parlent d’évolution de la musique, de ringardisation. hum....

                    Il faut reconnaitre simplement le talent parfois, au delà des styles qui de toute façon se ringardisent toujours pour certains.

                    Je ne vois pas grand chose ici finalement si ce n’est un bon début d’article qui part un peu dans tous les sens ensuite.


                    • mouton sauvage 13 novembre 2008 13:26

                       Comment est-ce qu’on appelle un boomerang qui ne revient pas ? 

                      Un chat mort !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires