• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Le Horla » et le mythe du complot du 11 septembre (Guy de Maupassant, (...)

« Le Horla » et le mythe du complot du 11 septembre (Guy de Maupassant, 1886, première version)

Le 26 octobre 1886, Maupassant publie dans le Gil Blas, quotidien politique et littéraire de l’époque, la première mouture d’une nouvelle devenue fort célèbre par la suite, Le Horla. Dans ce récit fantastique, le Dr Marrande invite quelques-uns de ses confrères à entendre le témoignage d’un de ses patients, interné depuis environ un an. Le narrateur se présente ainsi : c’est un homme de 42 ans visiblement sain d’esprit, célibataire, nullement dans le besoin car dit-il sa « fortune est suffisante pour vivre dans le luxe ». Vivant dans une maison près de Rouen, juste au bord de la Seine, il constate durant l’été, une succession de faits tous plus étranges les uns que les autres : tout part d’une fièvre dont il est victime, puis assailli par des cauchemars très angoissants, il découvre que la carafe d’eau laissée remplie avant de s’endormir, est au matin, entièrement vide… Alors qu’il se promène dans son jardin, une sorte de main invisible cueille sous ses yeux, une rose. Bref devant les signes qui se multiplient, le narrateur finit par être convaincu de la présence près de lui d’un « Etre nouveau », une sorte de vampire qu’il appellera spontanément : Le Horla...

Je crois que le Horla n’est pas seulement un modèle du genre entre les Histoires extraordinaire d’Edgar Allan Poe (recueil traduit par Baudelaire en 1856) et le fameux Dracula de Bram Stoker, publié dix ans après. Au risque de surprendre, je gage qu’il peut véritablement nous aider à comprendre le monde d’aujourd’hui. On peut en effet, faire deux hypothèses face à cette histoire : soit les vampires existent dans une sorte de monde parallèle, soit le narrateur vit progressivement la faillite de sa propre raison. C’est là que nous pouvons opérer un premier rapprochement entre le personnage de Maupassant et les conspirationnistes à tous crins de l’idée d’un complot du 11 septembre : le narrateur devant les événements extraordinaires qui se succèdent et dont il est semble-t-il l’unique témoin, invente commodément un « Etre supérieur » désigné comme directement responsable de ce qui se produit. Plutôt que de conclure à sa propre folie, il est plus rassurant pour lui, d’imaginer qu’il est devenu lui-même une sorte d’élu, un personnage supérieur capable de sentir ce que les autres échouent à percevoir. Les conspirationnistes ne font pas autre chose : ils inventent un mythe pour expliquer un événement dont les véritables causes semblent échapper au commun des mortels. Porteurs de vérité, ils forment une sorte de nouvelle avant-garde qui aujourd’hui grâce à un nouveau média, internet, peut plus aisément construire son réseau.
 
Si on s’attache au décor général, on peut trouver un second rapprochement également pertinent. La propriété du narrateur est décrite comme une sorte de lieu édénique : « ma demeure est vaste, peinte en blanc à l’extérieur, jolie, ancienne, au milieu d’un grand jardin planté d’arbres magnifiques et qui monte jusqu’à la forêt, en escaladant les énormes rochers… ». Pour l’entretenir, il jouit d’un personnel de domestiques tous dévoués et fidèles, travaillant pour lui depuis dix à seize ans. Chacun occupe une place bien précise : le cocher, le jardiner, un valet de chambre, un cuisinière, une lingère, et une femme de charge (s’occupant de la surveillance générale). Or le Horla va introduire du désordre dans cet ordre jusqu’alors impeccable : non seulement le cocher tombe malade lui aussi mais « entre (les) domestiques d’abord éclataient tous les jours des querelles furieuses pour mille causes futiles en apparence (…) Un beau verre de Venise se brise (…) on accusa la cuisinière, qui accusa la lingère (…) On volait du lait chaque nuit… ». Il est donc tentant de comparer le monde chaotique de l’après 11 septembre qui peine à retrouver un nouvel ordre mondial au sens strict et ce que cette maison est en train de devenir depuis l’intrusion du Horla. On pourrait dire que cet univers désordonné et bouleversé du narrateur est une double métaphore : à la fois celle de son désordre psychique mais aussi celle du monde à venir (la Guerre de 1914 et dans mon optique le monde post-11 septembre).
Un autre point commun est sans aucun doute le recours ou l’utilisation de la science pour convaincre le lecteur ou l’auditeur encore sceptique. Chez Maupassant, dans un premier temps le narrateur pense être, au même titre d’ailleurs que son cocher, victime d’une maladie contagieuse liée à la proximité du fleuve. Il songe à quitter ce milieu subitement dangereux pour sa santé, durant trois mois quand il assiste à un fait curieux : le fameux épisode de la carafe d’eau. Notre héros se livre alors à une série d’expériences scientifiques pour en avoir le cœur net. Il est en effet frappant de constater qu’il a systématiquement recours à sa rationalité pour expliquer ce qui lui arrive : vivant à la fin du 19e siècle, dans un contexte déjà de mondialisation des échanges et des capitaux (avant la fermeture de la Grande Guerre), il établit un lien de causalité entre le passage d’un trois-mâts brésilien et sa propre maladie ; à l’époque du triomphe du positivisme et des leçons de Charcot (voir illustration : tableau de A. Brouillet), le somnambulisme lui permet d’expliquer l’épisode de la carafe d’eau ; finalement même l’existence de « l’Etre nouveau » peut s’expliquer rationnellement, par l’incapacité ou la faiblesse de nos sens : notre œil dit-il pour convaincre son auditoire de médecins « ignore les milliards de petites bêtes qui vivent dans une goutte d’eau (…) Placez devant lui une glace sans tain parfaite, il ne le distinguera pas et nous jettera dessus (…) Apercevez-vous l’électricité ? Et pourtant, elle existe  ! ». De la même façon, les conspirationnistes utilisent la science mais avec moins de talent littéraire, pour convertir le béotien. On vous assomme de données statistiques, de prélèvements divers, de formules mathématiques et de lois physiques pour vous démontrer que les tours du World Trade Center, se sont effondrées non pas comme le prétend la version officielle, mais par le moyen de charges explosives installées au préalable, à l’intérieur des tours.
On peut remarquer également que le narrateur est si intelligent qu’il a réussi à troubler son médecin, le Dr Marrande, dont on nous dit qu’il est pourtant “le plus illustre et le plus éminent à l’époque des aliénistes“. A telle enseigne que se sentant totalement désarmé face à la “maladie” de son patient, il a besoin de l’avis de ses confrères pour établir un diagnostic. A la fin de la confession de son patient, le docteur déclare : «  je ne sais si cette homme est fou ou si nous le sommes tous les deux… ou si…notre successeur est réellement arrivé…  ». On sait que Maupassant interné depuis un an, mourra en 1893, dans la clinique du docteur Emile-Antoine Blanche. En phase finale de la syphilis contractée probablement vingt ans auparavant, il était entièrement paralysé. Il est donc tentant de considérer que ce récit et a fortiori les autres, sont le résultat d’un esprit malade. Je crois au contraire que Maupassant maitrise parfaitement son art mais qu’il glisse dans son récit une critique de la médecine que pourtant il admirait et dont il suivait les progrès. Après tout son maître Flaubert lui-même, notamment dans Madame Bovary ne se privait pas de critiquer cette engeance. Le choix du nom même du docteur Marrande par Maupassant ne suggère-t-il pas, qu’on ne doit pas le prendre trop au sérieux ? A mon sens, c’est une piste qui suffit à discréditer un docteur tenté de se rallier un peu trop facilement, à l’interprétation de son patient. Quoiqu’il en soit le narrateur jouit désormais d’une sorte de caution scientifique qui ne l’aide probablement pas à guérir… S’agissant du 11 septembre, le nombre d’experts en France, en Amérique ou ailleurs, d’universitaires, de pseudo-savants, de spécialistes réels ou autoproclamés qui aujourd’hui s’ingénient à réfuter la thèse officielle est pléthorique. Ce sont les Docteur Marrande d’aujourd’hui, contribuant à forger ou à renforcer par leur autorité scientifique et leur légitimité, le mythe du complot du 11 septembre.
On peut terminer sur l’étymologie du mot Horla. Les spécialistes s’interrogent encore sur la signification réelle de celui-ci : s’agit-il de l’anagramme de Lahor à partir du pseudonyme d’un ami de Maupassant, Jean Lahor (le docteur Henri Cazalys de son vrai nom) ou bien d’un jeu de mot à partir de l’expression « hors là », comme nous l’indique Martine Bercot dans ses précieuses notes. Si c’est le cas, le moins que l’on puisse dire c’est qu’on perçoit là, une différence notable entre d’un côté la volonté chez le narrateur de chasser l’ « Etre » de soi, de le mettre à distance, « hors de là », et de l’autre le désir chez les conspirationnistes de croire coûte que coûte, comme si parfois leur vie en dépendait, en leur théorie fumeuse.

Moyenne des avis sur cet article :  1.78/5   (133 votes)




Réagissez à l'article

269 réactions à cet article    


  • Pyrathome pyralene 16 mars 2010 18:24

    La manipulation du 11 septembre ? ben , voui ! 
    Même les avocats de la commission d’enquête avouent avoir été obligés de mentir.....
    c’est con , hein ?  charlot !! et si c’était tout....


  • Pyrathome pyralene 16 mars 2010 18:59

    Il faut du reste bien voir que les thèses qu’ils défendent arrangent tout le monde, aussi bien les terroristes islamistes que le gouvernement US

     smiley j’adore ce nouveau paradigme , ça arrange les néo-cons us.......ça vient juste de sortir ? smiley
    ça les arrangent tellement qu’ils font tout pour empêcher une nouvelle enquête ...80 000 signatures de New-Yorkais pour une réouverture de l’enquête ....et le refus obstiné des autorités ..
     Renève , trouve autre chose !! c’est petit...


  • Onegus Onegus 16 mars 2010 21:35

    Non mais franchement, il faut être totalement abruti pour écrire des conneries pareilles... Et à peu près autant pour venir se masturber dessus comme ce pauvre Renève...

    Les « conspirologues » ne savent plus quoi inventer et sombrent dans le ridicule le plus complet, à peu près du niveau des trips reptiliens ou raëliens...

    Taguieff et autres pourfendeurs du « conspirationnisme » ont fait des dégâts dans les esprits paranoïaques, qui n’en finissent plus de se torturer les méninges sur le vide de théories plus débiles les unes que les autres... 
    Le Horla et le 11-Septembre... Fallait aller le chercher, ça... Si l’auteur croit réellement à son délire, il est bon pour la camisole...
    Conspirologie et scientologie, même combat, ou comment décérébrer les pauvres gens...

    Mais quelle pitié !

  • Echo Echo 17 mars 2010 05:09

    « Conspirologue et conspirologie »

    Et toc !

    Superbe réponse aux inventeurs désespérés du « conspirationnisme ».

    Adopté !!!!

    Merci


  • JL JL 17 mars 2010 11:21

    Bravo Onegus, pour ce néologisme « conspirologue », il manquait !

    Les conspirologues sont parmi les explicationnistes dont parle Bourdieu :

    « Les explicationnistes sont les doxosophes de Socrate, ces « techniciens-de-l’opinion-qui-se-croient-savants » posent les problèmes de la politique dans les termes mêmes où se les posent les hommes d’affaire, les hommes politiques et les journalistes politiques » (Bourdieu) 


  • DESPERADO 17 mars 2010 12:06

    Article digne de bhl.
    Qui préfère jeter le discrédit sur les musulmans, et faire passer les véritables coupables pour les défenseurs de la liberté et patati et patata.
    Le fameux concept du pompier pyromane.
    Pour les coup foireux ratés allez voir du coté du mossad , de la cia et de l’isi.
    Madoff vous salue bien.


  • curieux curieux 17 mars 2010 12:51

    Et ici, la manipulation de Pont saint esprit

    http://www.voltairenet.org/article164442.html


  • Clojea CLOJEA 18 mars 2010 20:25

    @Ornegus : ne mélangez pas tout car je ne vois pas ce que la Scientologie vient faire la dedans. Si vous pensez 1 seule seconde qu’elle peut faire ce que vous écrivez, alors vous feriez mieux de vous pencher sur le nivelage par le bas des médias et en particulier de la télé. Car il y a vraiment tentative et malheureusement réussite en matière d’abrutissement de masse.


  • Onegus Onegus 19 mars 2010 01:57

    MDR, j’ai vexé un sciento !! 


  • Clojea CLOJEA 19 mars 2010 19:49

    @ Onegus . Ni vexé, ni ennuyé, juste j’aime pas les amalgames tout faits et les généralités. Si vous avez envie de critiquer la Scientologie, vous pouvez le faire en donnant des faits précis. Pour le reste, pas de problèmes. 


  • Pyrathome pyralene 16 mars 2010 18:02

    Les conspirationnistes ne font pas autre chose : ils inventent un mythe pour expliquer un événement dont les véritables causes semblent échapper au commun des mortels. Porteurs de vérité, ils forment une sorte de nouvelle avant-garde qui aujourd’hui grâce à un nouveau média, internet, peut plus aisément construire son réseau.

    Relier Maupassant au 11 septembre , fallait le faire !! les partisans de la VO sont donc tellement en manque d’imagination ?
    Strictement rien à voir , article sans intérêt...
     Et ça n’empêche pas que le 911 reste un complot interne us , la montagne de preuve ne vous sufit pas ? plus de la moitié du monde ne croit plus à la VO , des fous ? 
     Maupassant doit se retourner dans sa tombe ,qu’on utilise son nom à des fins de prosélytisme nauséabond est ....PITOYABLE !!
     La vérité vaut bien mieux que ça....


    • Onegus Onegus 16 mars 2010 21:43

      Mieux vaut en rire, ces pauvres gens sont totalement pathétiques, ils sombrent dans l’irrationnel, l’absurde le plus complet, et nous offrent un éventail des effets les plus extrêmes de la dissonance cognitive lourde dont ils souffrent face au 11-Septembre... Des cas cliniques, une mine d’or pour les praticiens...


    • friedrich 16 mars 2010 23:30
      Plutôt des cas religieux

      Ce sont des créationnistes qui rejettent nos fossiles car ceux-ci remettent en cause un dogme fondamental. C’ est bien là qu’ il faut chercher pour comprendre leur psychologie. Mais quel est donc ce dogme ?

    • mandra 16 mars 2010 18:32

      Article pitoyable effectivement...
      S’ils sont obligés d’aller aussi loin dans l’absurde pour tenter de faire un parallèle avec le 09/11 c’est que ca sent le roussi pour eux...

      Voici mon parallèle pour ceux qui croient aveuglement et sans discernement la VO :

      Rabelais, Extrait du Quart Livre, chapitre VIII : « “Malfaisant, pipeur, buveur”, Panurge sait et entend tout faire, notamment des farces ; par exemple il fait plonger les moutons de Dindenault dans la mer en y jetant le premier, que les autres suivent bêtement  ».


      • Charles Martel Charles Martel 16 mars 2010 19:43

        entièrement d’accord chanteclerc. Plus la thèse est fumeuse moins le complot semble plausible.

        Alors que le plus simple était de retourner 5 terroristes on arrive à des lasers, des hologrammes, des manipulations de masse, des explosifs high tech... un vrai roman feuilleton.


      • Pyrathome pyralene 16 mars 2010 19:58

        Quand aux truthers , sinistre engeance , idéologisée à l’extrême droite antiaméricaine et au déni de fondamentalistes islamistes , qui rapporte du fric à des gens comme Meyssan et à leur mouvement..

        Faut être sacrement con pour écrire de telles énormités.....m’étonne pas de savoir de qui ça vient
         ! 
        Viens me dire en face que je suis à l’extréme droite antiaméricaine et n’oublies pas ton pote morice , diffamations graves et idiotes !!
        Je garde ce post.....


      • Pyrathome pyralene 16 mars 2010 20:08

        C’est honteux chantefaux , tu peux bien penser ce que tu veux , j’en ai rien à battre.....
        mais ton post ordurier ressortira au bon moment , tu peux me faire confiance , bouffon...


      • friedrich 16 mars 2010 23:49

        L’irrationnel remplaçant toute analyse objective ou scientifique permet de livrer les masses à tout gourou ou dictateur en puissance.


        Alors là c’ est carrément l’ hopital qui se fout de la charité

      • djanel Le viking- djanel du viking-chaise 17 mars 2010 00:40

        Chantecler


        « Quand aux truthers , sinistre engeance , idéologisée à l’extrême droite antiaméricaine et au déni de fondamentalistes islamistes , qui rapporte du fric à des gens comme Meyssan et à leur mouvement »

        >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>><<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

        Thiérry Meyssan n’a jamais touché de droit d’auteur pour la simple raison que son éditeur avait fait faillite. Il faudrait peut-être se renseigner avant d’affirmer n’importe quoi. Par contre, je te trouve fort répugnant lorsque tu accuses ceux qui doutent de la version officielle d’être des fascistes en allant jusqu’à les comparer aux nazis !


      • dom y loulou dom 17 mars 2010 02:37

         l’irrationel absolu et les mensonges plus formidables nous sont imposés depuis le 11 septembre 2001 chanteclerc, qu’est-ce que vous racontez.


      • dom y loulou dom 17 mars 2010 03:55

        chanteclerc et charlesuntel

        de toutes les infos que vous recevez vous ne lisez jamais que les titres ?


      • Mister_Will Mister_Will 17 mars 2010 11:15

        @Chanteclerc ...

        En lisant et relisant votre commentaire, ça me rappelle les amusantes parodies que faisait le Zerorama avec ses commentaires « crypto-socialistes de sinistre mémoire »...

        Hélas, j’ai peur que vous ne soyez pas dans le ton parodique et que vous offriez là une caricature de la pensée de Bistro au niveau zero du zinc.

        Je crois qu’on parle de gens bipôlaires dans ce fil ...
        Ca doit pas être loin des mannichéens dans votre genre... Un peu comme Bush Junior quoi.


      • JL JL 17 mars 2010 11:26

        @ Mister_Will, bien vu, ce rapprochement entre bipolaires et manichéens : en fait, ici c’est celui qui dit qui est, et l’auteur et ses suppôts sont les arroseurs arrosés ! 


      • DESPERADO 17 mars 2010 12:18

        Chantecler
        Donc, selon toi ce sont bel est bien 19 musulmans avec cuters et licences de vol :microsoft qui on tout organisé grâce aux grottes de benladen et son système hyper sophistiqué de guidage satellite ?

        C’est ça ?
        Et tout cela vous emble rationnel ?
        Et bien moi qui vous prenez pour un cartésien, je vois que vous êtes une victime.

        « L’irrationnel remplaçant toute analyse objective ou scientifique permet de livrer les masses à tout gourou ou dictateur en puissance. »
        Croire en la vo et venir écrire cela en fin de « dissertation »
        Pathétique.
        De quoi avez vous ^peur., ?


      • Alpaco 16 mars 2010 19:44

        L’intérêt de cet article au delà de son style impeccable est de montrer comment l’amalgame est efficace quand il s’agit de se rassurer en montrant que la folie de l’autre est la preuve que l’on est soi-même sain d’esprit.

        Ainsi, face à ces « événements extraordinaires », le fou demande une vraie justice instruite à charge et à décharge, des témoins qui témoignent sous serment, des avis d’experts indépendants, et le respect de toutes les règles de droit, nécessaires pour rendre la justice.

        Le sain d’esprit, surement submergé par ce flot d’horreur, trouve très vite le Horla responsable du « désordre dans cet ordre jusqu’alors impeccable », et a recours à « l’utilisation de la science pour convaincre le lecteur ou l’auditeur » et « vous assomme de données statistiques, de prélèvements divers, de formules mathématiques et de lois physiques pour vous démontrer que les tours du World Trade Center, se sont effondrées » conformément à leur estimations. Inutile de garantir l’indépendance des détenteurs de cette science : leur autorité suffit. Et tant pis si le « docteur (est) tenté de se rallier un peu trop facilement, à l’interprétation de son patient ». La vérité s’accommodant mal de la procédure, et les charges étant scientifiquement démontrées, l’instruction n’a évidemment pas lieu d’être. Sus au Horla !

        le fou : Alors quelle est la vérité ?
        le sain d’esprit : Tu ne la connais pas ? c’est normal tu es fou !
        le fou : Si, je la connais, mais j’ai des doutes.
        le sain d’esprit : Douter de la vérité est bien la preuve de ta folie !


        • Vincent Delaury Vincent Delaury 16 mars 2010 20:32

          Bon article.


          • JL JL 17 mars 2010 11:26

            Vincent Delaury, vous parlez du scénario ? smiley


          • LeeJunFan 16 mars 2010 20:53

            L’article n’est pas pitoyable, il est bien redigé.
            Son but est presque évident, il ne s’agit bien évidemment pas de littérature et on pourrait penser qu’il constitue un viatique pour l’auteur, qui semble psychiatriser ses detracteurs pour mieux se rassurer

            Cependant je pense qu’il est plus que cela, cet article a pour bur d’être un sinistre épouvantail censé inquiéter ceux qui seraient tentés de se poser des questions

            Comme un épouvantail, il n’impressionne que si il n’est pas identifié, alors il préte aux ricanements


            • Onegus Onegus 16 mars 2010 21:48

              Bien rédigé ou pas, la thèse est tellement débile qu’on peut se demander si l’article n’a pas pour objectif de ridiculiser les ayatollahs de la version bushiste du 11-Septembre...


            • Pyrathome pyralene 16 mars 2010 22:28

              Bof , effectivement cette métaphore pour comparer un beau verre de Venise et les 3000 morts du 11 sept , sans compter les autres qui continuent de mourir de graves pathologies respiratoires (et pourquoi ?? ) , est pour le moins vulgaire et déplacée...
              De plus , vouloir absolument placer cet événement dans ce contexte , ressemble fort à du prosélytisme patenté ..
               Z’arrivent même à faire dans le subtil , chez propagandaland smiley....


            • MarcoH 16 mars 2010 22:52

              encore une fois pour défendre la VO, on nous sert un bla bla qui n’a rien à voir !
              et si on parlait plutôt des FAITS ??

              MarcoH


              • JL JL 17 mars 2010 11:31

                @ MarcoH qui dit : « et si on parlait des faits ? »

                « Il faut savoir que les éditocrates tiennent le fait vrai pour quantité négligeable. » A lire le développement là : Les éditocrates ou les prescripteurs d’opinion 

                Et nous savons avec Comte-Sponville, que les sophistes croient que rien n’est vrai.



              • MarcoH 16 mars 2010 22:54

                pourquoi les pro-VO du 11/9 « argumentent » ils toujours leur discours en parlant d’autre chose que du 11/9 ?
                ben, parce que si on parle vraiment des faits, la VO, on n’y croit plus...


                • friedrich 16 mars 2010 23:43

                  C’ est bien pour ça qu’ on ne trouve que ce genre d’ article dans les journaux


                • frugeky 16 mars 2010 23:57

                  C’est la petite voix qui lui parle la nuit qui a dit à M Equinox que les complotistes complotaient pour que le non complot du 09/11 devienne un vrai complot.


                  • Inca Inca 16 mars 2010 23:59

                    Les conspirationnistes sont ceux qui défendent la TOC (Théorie officielle du complot).
                    Ils ne la défendent pas par conviction, mais plutôt parce qu’ils n’ont pas le choix.
                    Pourquoi défendre l’indéfendable ? La réponse est évidente.

                    Pour celles et ceux qui ont des doutes sur cet évènement majeur, voici quelques sources digne d’intérêt. A vous de juger du sérieux des informations fournies :
                    reopen911
                    reopen911-News

                    Architects & Engineers for 911 Truth
                    http://www.patriotsquestion911.com/


                    • frugeky 17 mars 2010 00:03

                      Sors de ce corps Guy Lacombe !


                      • Cascabel Cascabel 17 mars 2010 00:03

                        De mieux en mieux la défense protoc*. A présent la litérature leur sert d’ alibi ; ils y trouvent de solides arguments pour « démontrer » la maladie mentale dont seraient victimes les milliers, les centaines de milliers, voir les millions d’individus, qui à travers le monde remettent en question la propagande de l’ empire.

                        Encore un petit effort et bientôt ils nous imposeront l’idée qu’il ne s’est rien passé de bien extraordinaire le 11 septembre 2001. Tout n’aura été sans doute qu’une grande hallucination collective,« normal » (un mot qu’ils affectionnent) il faisait chaud ce jour là, réchauffement climatique oblige.

                        * protoc : pro- TOC (Théorie officielle du Complot), ou partisan acharné d’une version des faits qui ne tient pas la route. Le terme a été donné par Inca http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/des-signaux-sismiques-revelent-l-70808?debut_forums=300#forum2474425 et il m’a paru pertinent. Je me permets donc de le reprendre.
                        .
                        @ Auteur

                        Sans complot pas d’attentat. Méditez-la dessus avant d’écrire quoi que ce soit sur le 11 septembre.



                        • Monsieur Equinox,

                           

                          Je me dois de vous rappeler et cela en en appelant à la Raison que l’absurdité d’une chose ne saurait être une raison contre son existence, mais en serait plutôt assez souvent une condition : et le chemin de la Raison vers la Connaissance, si ce n’est la Vérité commence avec le doute au sujet de toutes les vérités jusque là conçues comme vraies.

                           

                          Ainsi, en destinant untel ou untel à une triste réclusion faite de trépanation, d’électrochocs, de murs capitonnés, d’infirmières autant laides qu’obèses, vous vous posez penseur alors que vous ne faites que présenter la chose que pour beaucoup plus simple qu’elle ne l’est ou ne le serait.

                           

                          Mais je vous pardonne Monsieur Equinox, ne dit-on pas que celui qui se sait profond s’efforce d’être clair alors que celui qui voudrait sembler profond aux masses s’efforce d’être obscur : car chacun sait que la foule tient pour profond tout ce dont elle ne peut voir le fond ; par atavique crainte de se noyer.


                          • dom y loulou dom 17 mars 2010 02:15

                            magnifique



                          • Monsieur Dom,

                            rendons à César ce qui est à César, et ici-même à Friedrich ce qui est à Friedrich. Bien que peu enclin à considérer nos germains voisins comme aptes à raisonner, n’ayant jamais digéré la terrible honte de la défaite de 70 qui causa tant d’affliction à ma chère tante Alphonsine : je me vois contraint de reconnaître que parfois ces esprits teutons sont à même de produire quelques pensées raffinées.

                             smiley


                          • friedrich 17 mars 2010 02:56

                            On en pardonnerai presque Dreyfus.


                          • JL JL 17 mars 2010 18:16

                            @ François-Ferdinand qui dit à l’auteur Equinox, je cite : «  ... l’absurdité d’une chose ne saurait être une raison contre son existence, mais en serait plutôt assez souvent une condition »

                            Sauf erreur, Napoléon disait  : « En politique, une absurdité n’est pas un obstacle. »

                            Et comme il est connu que « seule l’absurdité ne se laisse pas expliquer », on peut dire que, en politique l’absurdité est un atout ! Les « dirigeants » n’ont que faire de la vérité : du fait qu’ils ne s’autorisent que d’eux-mêmes, ils « sont » la vérité !

                            De tout cela, rien de nouveau sous le soleil. Ce qui est nouveau c’est que des individus que rien, a priori, ne donnait à penser qu’ils ont intérêt à protéger ces menteurs, déploient autant d’ardeur à justifier ces complots.


                          • Méta 17 mars 2010 00:55

                            Zola nous parle d’un homme qui sombre seul dans la folie.
                            Les « truthers » présentent des preuves accablantes.


                            • Cascabel Cascabel 17 mars 2010 01:03

                              Les système soviétique enfermait dans des asiles ceux qui remettaient en question le marxisme-léninisme.


                            • @distance @distance 17 mars 2010 01:07

                              bonne occase pour re-découvrir cette nouvelle !
                              qui aurait influencé L’Appel de Cthulhu, une des plus célèbres nouvelles fantastiques de Howard Phillips Lovecraft écrite en 1926. Construit à la manière d’une succession de faits inquiétants rapportés par un narrateur, ce texte révèle l’existence de mythes très anciens dominés par une déité maléfique, Cthulhu, qui y fait une spectaculaire apparition dans la ville sous-marine de R’lyeh.

                              http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/62/Cthulhu_and_R%27lyeh.jpg

                              Le bloop, un son d’ultra-basse fréquence détecté durant l’été 1997 et d’origine inconnue, a été localisé près de la ville fictive de R’lyeh.  smiley


                              • Charles Martel Charles Martel 17 mars 2010 01:19

                                C’est assez amusant ce moinssage en règle des commentaires qui déplaisent.

                                Un joujou du site pour faire venir en chacun le censeur derrière la belle apparence de la liberté de parole. Un joujou statistique aussi qui sait ?
                                Une boîte à rage, sûrement.


                                • friedrich 17 mars 2010 01:36

                                  D’ accord +, pas d’ accord -, ça va pas plus loin mon loulou.


                                  Tiens d’ ailleurs je t’ ai mis -



                                • bluerider bluerider 17 mars 2010 01:52

                                  @l’auteur,

                                  je connais bien les phénomènes que vous décrivez. Au jourd’hui bien des symptômes de la maniaco-depression, appelée aussi bipolarité, recoupent les observations comportementales que vous faites sur le héro de Maupassant, et que vous tentez d’appliquer aux activistes du mouvement international pour la vérité.

                                  Le bipolaire (16% de la population française selon le ministère de la santé tout de même, à des degrés divers il est vrai) applique beaucoup de logique, mais une logique trés « personnelle » à ses délires. Et il verse facilement dans le complot. Mon entourage proche comprend une personne qui a tous les symptômes et constitue un « cas d’école » de l’aveu des medecins et professeurs qui la suivent. Je consigne tout ce qui lui arrive, d’ailleurs.

                                  Elle est par exemple convaincue de ses origines juives, de la décadence finale de notre société, des incarnations du diable en politique, de sa filiation avec les généalogies compliquées des pharaons d’Egypte et j’en passe etc... et effectivement, le patient se sent supérieur -souvent il est doué et trés sensible et intuitif dans sa vraie vie- et nanti d’une mission salvatrice ou d’un pouvoir quasi surnaturel pour le bien de l’humanité.

                                  le problème, c’est que c’est moi, et non cette personne, qui met en doute la vérité officielle du 11/9. et que désolé, mais je ne suis pas bipolaire.

                                  par contre les caractéristiques délirantes avérées que vous décrivez dans votre article, sont bien celles d’un monde que des hauts responsables politiques téls que Karl Rove (qui a dit en 2004 à Ron Suskind du NYT qu’il ne comprenait rien, que c’était désormais eux, les chefs de l’empire, qui créeaient leur propre réalité) ou Dick Cheney (qui continue de trouver normal de tuer un million d’arabes en 8 ans) veulent nous faire accepter comme étant la réalité vraie. Un monde lisse, où tout est bien expliqué, où 19 pirates avec des cutters jaunes et des bandanas rouges mettent les MEDIAS du MONDE sans dessus dessous et font SEULEMENT 2749 morts (seulement car avec quelques réglages minimalistes, ils pouvaient en faire minimum 10 fois plus, ne serait-ce par exemple, qu’en tapant dans une autre aile que la seule vide du Pentagone, ou en détournant 2 avions une heure plus tard vers les 2 tours). Un monde lisse où la vengeance est appliquée sans procès autre que des évidences assénées par medias interposés, sans jugement, et même avec des preuves aujourd’hui contestées de toutes parts. LIBE en 2002 a souligné les errements de l’enquête Pentbom du FBI... et rien n’a changé depuis. On ne sait pas qui alimentait les cartes de crédit d’Abu Zubayda, on ne sait pas qui a acheté à la baisse des titres AA et UA avant le 11/9, on ne sait pas pourquoi il y a avait des mares de métal en fusion à la base des tours, on ne sait pas quels étaient les ordres donnés par Cheney à son assistant cité par Mineta, on ne sait pas ce qu’est devenue la famille de Barry Jennings etc. etc. etc. etc.. etc....

                                  permettez moi de bien vous remettre les pendules à l’heure (même si des hurluberlus hantent notre mouvement sans essayer de le comprendre et se forgent à bon compte des certitudes originales du style c’est les américains, comme si c’était eux la Police) : L’origine du doute est à chercher parmi les familles de victimes elles-mêmes, et auprès de Dylan Avery, Jason Bermas, et Corey Rove, 3 jeunes new-yorkais survivant à l’époque avec des petits boulots, qui eurent l ’idée saugrenue d’imaginer une fiction qui impliquerait des élements du gouvernement américain dans les attentats... Ils se documentèrent, et trés vite, s’apercurent que les questions qui les intéressaient.... n’avaient pas de réponse officielle. C’est par défaut, par dépit, par nécessité contraire, par contrainte née de l’évidence, qu’ils changèrent de point de vue, et réalisèrent alors un documentaire qui aujourd’hui en est à sa 4ème version, après les tâtonnements des versions 1 et 2 pleines d’inexactitudes. Ils ne sont pas bipolaires. Ils n’étaient même pas videastes ni journalistes.

                                  enfin je termine avec cette comparaison :

                                  récemment en conférence de presse, notre bienaimé présidAnt a nié farouchement comme étant absurde, l’hypothèse selon laquelle l’attentat de Karachi (14 ingénieurs français morts, contre 4 victimes françaises le 11/9) pourrait bien être autre chose que de l’islamisme sanguinaire... exactement comme Bush l’avait fait, dans des termes et des attitudes extrémement proches, lorsqu’un journaliste l’avait titillé sur l’idée d’un complot interne. Le pauvre Bush en avait bégayé à plusieurs reprises (sans parler des lapsus de Rice et Rumsfeld).

                                  On sait pour Karachi, on croit savoir mais on attend toujours pour le 11/9.

                                  John Lennon a dit en 1968 « Je pense que nous sommes dirigés par des maniaques qui devraient être enfermés, mais le plus insensé, c’est que si je dis cela, c’est moi que l’on va enfermer ». Méditez ces lignes, et revoyez votre copie manicheenne qui n’a pour seul but que de vous rassurer. Bienvenue dans un monde glissant, incertain, ou personne ne sait qui roule pour qui, et où l’écume des jours vient effleurer vos pieds alors que les grandes profondeurs ne sont qu’à peine connues. Ou alors installez vous définitivement à Disneyland, si vous en avez les moyens.

                                  devoirs de rentrée « spécial complot » ; googleisez

                                  opération northwood
                                  pearl harbor robert stinnett days of deceit
                                  gladio OTAN
                                  golfe du Tonkin
                                  Frégates de Taïwan
                                  Rainbow Warrior (démission d’Hernu)
                                  Bugalez Breiz
                                  caravelle Air France 11/9/1967
                                  AZF
                                  incendie du Reichstag
                                  complots ou abymes de non-dits entre élites... le résultat est le même....

                                  etc...





                                  • paoum 17 mars 2010 12:45

                                    comme c’est bien écrit !
                                    et trés juste.merci bluerider, pour cette envolée à vous remettre les pieds sur terre !

                                    je serais plus trivial ;
                                     l’auteur met ans le même sac les douteurs logiques, les dingues qui croient que satan à fait le coup (bien que leurs raisonnements stupides n’échappent pas à un cerveau normalement constitué) et c’est le plus grave, les familles des victimes de l’attentat et des sauveteurs (au moins30000, non ?) qui sont morts dans d’atroces souffrances les mois suivants.c’est pas gentil...
                                    ils doutent de bonne foi et aussi les pompiers qui étaient sur place !

                                     on voit bien qu’il n’a accordé absolument aucune attention aux critiques et mises en questions sérieuses éditées sur le web et ailleurs, ou qu’il n’en a vu que les pires calembredaines mystiques de « you tube ».
                                     de quelles théories « fumeuses » parle-t-il en fait ?no le dit ! vacuité et vent du nord, queue d’alle .. ;)
                                     pourtant, il en existe qui gagnent à être entendues...
                                     hi !hi !hi !, j’en ai vu des solides tout chamboulés après avoir été mis devant !

                                    encore merci le chevaucheur bleu.




                                  • dom y loulou dom 17 mars 2010 02:02


                                    que voilà une belle thèse de doctorat... astrale.


                                    • dom y loulou dom 17 mars 2010 02:08

                                      mon commentaire s’adresse évidemment à l’auteur de l’article

                                      vous lévitez monsieur, bravo.


                                    • ffi ffi 17 mars 2010 03:00

                                      Encore une ratiocination de plus pour s’auto-persuader que la race des conspirationnistes est bien la plus perverse qui soit et qu’il faudra bien un jour la mettre en tôle.


                                      • hunter hunter 17 mars 2010 04:02

                                        @ tous,

                                        Attention, ce type d’article se développe depuis quelques temps sur le site, et il y a deux raisons (à mon humble avis)

                                        1/ Discréditer toute forme de remise en question de toute thèse officielle, écrite par « nos bons maîtres », et rabâchée par leurs valets médiatiques, en faisant passer ceux qui appliquent un certain « doute méthodique » (guillemets car ce n’est pas de moi mais de Descartes), pour des « bons pour la camisole » !

                                        2/ Recenser facilement les effectifs de la catégorie de ceux qui essaient de réfléchir !

                                        Attention, ça pue les stats à mort là ! Nos « bons maîtres » sentent qu’il y a des choses qui leur échappent, que ce putain de populo (enfin une petite partie, qu’ils se rassurent, une toute petite partie), les remet en question, eux et leurs fumeux bobards, qui leur permettent de s’engraisser depuis tant d’années ! Et en plus maintenant, ils ont une technologie pour partager leurs doutes ! Vite, il faut reprendre le contrôle ( Hadopi, Lopsi, tout ça est en cours !)

                                        Donc, quoi de plus facile dorénavant que de balancer quelques petits programmes, qui vont récolter ça et là les réactions sur le réseau !

                                        Après, il suffit de remonter les adresses IP, de nourrir une bonne base de données, et quand la situation tournera au vinaigre, ils auront des noms et des adresses, et n’auront plus qu’à les « neutraliser » !

                                        Prenez l’exemple récent de l’affaire Coupat, et vous comprendrez facilement !

                                        Ce genre de papier nous force à nous dévoiler, c’est un hameçon ! reste à savoir si l’auteur fait ça pour son propre compte (dans ce cas, il est vraiment très bête), ou bien s’il est rémunéré.

                                        Alors rendez-vous dans quelques temps, ils peuvent venir chez moi, tout est prêt, je les attends ! J’y perdrai sans doute la vie, mes chiens aussi ( ils n’autoriseront personne à me toucher), mais on ne se rendra pas sans combattre ! on en butera plus d’un avant de passer de l’autre côté !

                                        Pour finir à l’auteur : si vraiment vous n’êtes pas payé pour votre propagande, ah oui vraiment, c’est dommage, car vous écrivez bien en plus, et tout travail mérite salaire, même un travail d’endoctrinement  !

                                        Pour les autres : préparez-vous, je n’ai que ce conseil à vous donner..... et bonne chance !

                                        H /


                                        • liberta 17 mars 2010 15:53

                                          @ hunter

                                          je pense comme toi que certains articles obligeant à réagir ne sont pas anodins et il y a longtemps que je pense que c’est une façon pour certaines officines de recenser les « mauvais penseurs »
                                          Même si cela était, nous devons redoubler de messages d’information


                                        • Equinox Equinox 17 mars 2010 04:57

                                          Bonjour à tous,

                                          Je désire ici simplement rappeler mes intentions. Il s’agissait avant tout de rendre hommage à la littérature dont selon moi la fonction est  - en dehors du plaisir qu’elle nous procure - de nous éclairer sur le temps présent. A l’époque où on a trop systématiquement recours aux économistes, experts et autres spécialistes, l’idée était de montrer qu’il peut être utile de relire certains textes, de les réinterpréter tout comme nous relisons certains mythes de l’Antiquité, pour continuer d’en explorer les richesses (je pense notamment à Antigone). En second lieu, j’ai choisi Maupassant, car je trouve que son œuvre est beaucoup trop sous-estimée (on lui préfère souvent son maitre, Flaubert). Enfin, j’ai voulu proposer une nouvelle hypothèse de lecture sur la nouvelle.

                                          merci pour vos commentaires, Equinox.  


                                          • Onegus Onegus 17 mars 2010 05:47

                                            C’est bien beau la littérature, mais quand vous parlez de « conspirationnisme », vous employez un néologisme barbare qui ne signifie rien et qui n’a pas d’autre objet que de servir de cache-sexe au vide d’une certaine pensée contemporaine...

                                            Si votre sincérité n’est pas feinte, alors vous êtes comme l’un de ces enfants de Hamelin succombant au charme de quelques joueurs de flûte...

                                            Bref, Maupassant se retourne dans sa tombe et vous vous êtes sérieusement ridiculisé.

                                          • Philou017 Philou017 17 mars 2010 07:51

                                            Equinul : "A l’époque où on a trop systématiquement recours aux économistes, experts et autres spécialistes,"

                                            Ca alors, d’habitude on reproche aux truthers de ne pas tenir compte des avis de certains experts officiels qui défendent la thèse du complot Islamiste.
                                            Mais là les experts deviennent sulfureux s’ils défendent la thèse du complot.

                                            Contrairement à Equinox, moi j’ai étudié les faits du 11 septembre par moi-même, pas à travers Maupassant.
                                            Comme quoi la culture ne rend pas forcément intelligent, et peut parfaitement servir aux esprits pusillanimes à justifier leurs œillères volontaires et leur confort moral.

                                            @L’auteur
                                            Votre article n’aura servi à rien, et même pas à ce pauvre Maupassant que vous assassinez en l’enrôlant dans la défense d’une supercherie de notre époque.
                                            Pourtant, vous dénonciez la négation de la vérité pour raison d’état dans votre dernier article. L’histoire ne vous a rien appris non plus....

                                            Allez, question de rattrapage : combien de tours se sont écroulées à New York le 11 septembre ?

                                            PS : relisez Le Bourgeois Gentilhomme, pour mesurer la vanité d’une culture superficielle....

                                            Et moi, je leur soutiens à tous deux que la science de tirer des armes est la plus belle et la plus nécessaire de toutes les sciences.
                                            Le Bourgeois gentilhomme (1670), II, 3, Maître d’armes


                                          • Cascabel Cascabel 17 mars 2010 09:24

                                            @ Equinox

                                            Qu’avez-vous à répondre aux objections parfaitement étayées de bluerider ?


                                          • JL JL 17 mars 2010 09:08

                                            renève est celui qui voit le monde dans un miroir déformant : seul son image lui apparaît droite !

                                            D’où vient que nous éprouvons de la compassion pour les infirmes physiques et de la haine pour les infirmes mentaux ? Les premiers connaissent leur handicap, les second en accusent les autres.


                                          • JL JL 17 mars 2010 09:09

                                            bis repetita placent, sans faute d’orthographe c’est mieux :

                                            renève est celui qui voit le monde dans un miroir déformant : seule son image lui apparaît droite !

                                            D’où vient que nous éprouvons de la compassion pour les infirmes physiques et de la haine pour les infirmes mentaux ? Les premiers connaissent leur handicap, les second en accusent les autres.


                                          • Totor le fort Totor le fort 17 mars 2010 09:11

                                            Nom d’oiseaux largement mérités, auxquels on peut dans votre cas ajouter « paranoïaque », car franchement tout le monde se contrefout de votre blog pourri.


                                          • JL JL 17 mars 2010 09:53

                                            « certains éprouvent de la haine pour les malades mentaux. Il est étrange de haïr des irresponsables. » (renève)

                                            Comme d’habitude renève déforme tous les propos : on dirait qu’il reformule à destination de son public, un peu comme un oiseaux qui recrache dans le bec de ses petits.

                                            Je n’ai pas dit que nous haïssons les handicapés mentaux mais seulement ceux qui accusent les autres de porter leurs vices et leurs tares : renève est l’un de ceux-là.


                                          • robin 17 mars 2010 10:01

                                            Avec un peu de recul, ce fil est très intéressant : on y voit de manière manifeste que les conspis ne placent leur argumentation (!) que dans le dénigrement désespéré de leurs adversaires,

                                            Et en plus ils ont un culot d’acier les pro-VO : arriver à coller sur les autres ses propres travers, chapeau bas !


                                          • JL JL 17 mars 2010 10:01

                                            Blue rider a dit plus haut : « John Lennon a dit en 1968 »Je pense que nous sommes dirigés par des maniaques qui devraient être enfermés, mais le plus insensé, c’est que si je dis cela, c’est moi que l’on va enfermer« .

                                            renève est l’un des larbins de ces maniaques et parle comme eux. Il faut croire que lui, il adore ce genre d’irresponsables » .


                                          • JL JL 17 mars 2010 10:07

                                            renève est un maniaque de la déformation : j’ai dit « infirmes menteaux » par opposition à infirmes physiques. Par ailleurs, il ne faut pas citer la moitié de la proposition : si on cite la question, il faut aussi citer la réponse.

                                            Enfin, cette phrase est celle d’un grand (Voltaire ? La Rochefoucault ?) que j’ai citée de mémoire. Il ne disait pas malades « infirmes mentaux » mais un autre mot que j’ai oublié.

                                            « Infirme mental » n’a pas de définition, et exprime peut-être maladrotement cette notion qu’en langage populaire on exprime par « tordu » : ces gens qui accusent les autres de leurs vices et tares.


                                          • JL JL 17 mars 2010 10:08

                                            renève est un maniaque de la déformation : j’ai dit « infirmes mentaux » par opposition à « infirmes physiques. » Par ailleurs, il ne faut pas citer la moitié de la proposition : si on cite la question, il faut aussi citer la réponse.

                                            Enfin, cette phrase est celle d’un grand (Voltaire ? La Rochefoucault ?) que j’ai citée de mémoire. Il ne disait pas malades « infirmes mentaux » mais un autre mot que j’ai oublié.

                                            « Infirme mental » n’a pas de définition, et exprime ici, peut-être maladroitement cette notion qu’en langage populaire on exprime par « tordu » : ces gens qui accusent les autres de leurs vices et tares.


                                          • JL JL 17 mars 2010 10:19

                                            « Infirme mental » n’a pas de définition, c’est un barbarisme que j’ai créé ici pour exprimer, maladroitement j’en conviens cette notion qu’en langage populaire on exprime par « tordu » : ces gens qui accusent les autres de leurs vices et tares.

                                            Un tordu n’est pas un malade mental, c’est un tordu, évidemment. J’autrais pu opposer « tordus mentaux » à « tordus physique » .

                                            Cela renvoie à ma métaphore précédente, je cite : renève est celui qui voit le monde dans un miroir déformant ; seule son image lui apparaît droite !


                                          • DESPERADO 17 mars 2010 13:24

                                            JL
                                            Quand les arguments manquent on s’en prend à l’orthographe de son interlocuteur.


                                          • JL JL 17 mars 2010 19:13

                                            De fait, le grand penseur auquel je me référais parlait de « ceux qui boîtent physiquement et de ceux qui boîtent mentalement » : les premiers savent qu’ils boîtent, les seconds disent que ce sont les autres qui boîtent. 


                                          • Totor le fort Totor le fort 17 mars 2010 09:03

                                            soucoupistes, trouffeurs, conspis... Vu le niveau de connerie que vous affichez, il est normal que vous soyez moinssé plus vite que votre ombre, misérable clown !


                                          • JL JL 17 mars 2010 08:59

                                            Je me suis arrêté à cette considération : « C’est là que nous pouvons opérer un premier rapprochement entre le personnage de Maupassant et les conspirationnistes à tous crins de l’idée d’un complot du 11 septembre  » : le narrateur devant les événements extraordinaires qui se succèdent et dont il est semble-t-il l’unique témoin, invente commodément un « Etre supérieur » désigné comme directement responsable de ce qui se produit."

                                            Je passe sur les autres détails : je me suis dit que c’est exactement ce que font tous ceux qui croient aux pères Noëls tels que la main invisible du marché ou la vaccination contre les virus saisonniers.

                                            Les vrais soucoupistes sont ceux-là !


                                            • JL JL 17 mars 2010 09:01

                                              Pour le reste, on sait que l’absurde ne se laisse pas expliquer : la thèse de l’auteur est absurde, et c’est lui qui invente des horlas !


                                            • JL JL 17 mars 2010 09:05

                                              Je ne dirai qu’une chose : ce que fait cet homme et ce que font les chercheurs de vérité au sujet du 11/9 n’est rien d’autre que ce que font les scientifiques, les enquêteurs et tous les gens doués de raison. L’auteur oudrait-il dire que les citoyens quand ils ne sont pas politiquement corrects, sont idiots ? Dans ce cas, l’idiot c’est lui.


                                            • JL JL 17 mars 2010 10:24

                                              Certes troll léon, « Chercher la vérité lorsqu’elle est déjà établie relève effectivement de la maladie mentale, de la négation du réel »,

                                              mais Chercher une autre vérité que celle établie par le criminel est un devoir de tous. Ceux qui nient cela sont des complices du criminel.


                                            • JL JL 17 mars 2010 10:27

                                              Par ailleurs et dans un cadre plus général, est-ce que « Chercher la vérité lorsqu’elle est déjà établie », ce n’est pas ce qu’ont fait Galilée, Darwin, j’en passe et des meilleurs.

                                              Mais avec la clique des pieds nickelés d’Agoravox ;, les mots n’ont plus de sens : ils sont en cela, plus sarkoziens que le « roi ».


                                            • JL JL 17 mars 2010 11:04

                                              Que je sache, chantecler, Einstein n’a pas eu à affronter l’église ? Les scientifiques, dites-vous ? Vous voulez parler des experts, je pense ? Vous savez comme moi ce qu’il faut savoir des expertises ! Les expertises c’est comme les sondages : le commanditaire ne publie que ce qui conforte sa thèse.  smiley


                                            • JL JL 17 mars 2010 11:36

                                              chantecler, répondez sur le tout de mon post, ou abstenez vous ! L’essentiel de ma réponse à votre intervention se trouve dans ce que vous omettez : c’est malhonnête !  smiley


                                            • Guit'z Guit’z 17 mars 2010 12:27

                                              Pareil !

                                              Je n’ai pas pu pousser davantage la lecture de ce sous-torchon concocté par un abruti qui se prend sans doute pour la synthèse de Voltaire et d’Einstein !

                                              Par définition, un type assez nigaud pour recourir au mot-valise - creux et commode comme sont les valises - de « conspirationnsite ne mérite qu’une indifférence amusée.

                                              Et allez, encore un âne qui n’a jamais consacré une seconde à ce sujet ô combien épineux, et qui se croit tenu de nous faire part de sa »géniale" vision du monde, le grand Maupassant à l’appui .

                                              Nul, nul, et re-nul de nullité auto-satisfaite !


                                            • DESPERADO 17 mars 2010 13:28

                                               « Malheureusement , de votre coté , il n’y a aucun scientifique qui a démontré une des hypothèses »
                                              Isaac Newton, tu connais ?


                                            • non666 non666 17 mars 2010 09:05

                                              Les femmes m’ont appris, etant jeune, que plus on se retennait, meilleur c’etait...

                                              Et moi, je vous jure que je me retiens...
                                              Bien tenté Equinox.
                                              Mais tu es une cible trop petite pour que je lache tout.
                                              Il me faut plus de victime autour du point zero.
                                              J’attends les declarations tonitruantes de Sarkozy, le négationnisme de DSK , le tir de soutien de Cohn Bendit...

                                              Et la, je vous crucifie tous, en un seul article.
                                              Mon argumentation est tellement intouchable que vous vous en voudrez tous de ne pas l’avoir ennoncé avant.
                                              Gardez surtout des copies du site de Reneve, dans un coin de votre ordi.
                                              Il faudra le lui ressortir ce jour la...
                                              Et la , il faudra plus qu’un Guillaume Durand, un Morandini ou un Fogiel pour vous sortir du merdier, messieurs les tenants de la Version Bushiste des faits, messieurs les defenseurs du NWO, messieurs les lobbyistes de la théorie du choc.

                                              2012 et les présidentielles arrivent a grand pas : soyez patient.


                                              • brieli67 17 mars 2010 09:35

                                                Faut admettre qu’il faut mettre le holà à cette production du HORLA

                                                http://www.nimausensis.com/Nimes/PetitChoseSarlande5.html
                                                un collègue atteint du même mal : la « Doulou »
                                                dénommée en France le tabès
                                                ou neurosyphilis http://fr.wikipedia.org/wiki/Neurosyphilis ou PG
                                                C’est l’aliéniste Antoine Laurent Bayle qui décrivit en 1822 et donna son nom à la paralysie générale ou Maladie de Bayle.
                                                Ses principaux signes cliniques sont la démence, les troubles de la mémoire, de l’élocution, un délire à thème de mégalomanie avec un état de manie, des tremblements et divers signes neurologiques parmi lesquels le signe d’Argyll Robertson figure au premier rang. Il ne s’agit donc pas à proprement parler d’une paralysie. Dans la mesure où l’infection est très ancienne, et où les signes cliniques donnent l’impression d’une maladie mentale, ce diagnostic doit être recherché facilement.

                                                Syphillis tertiaire http://fr.wikipedia.org/wiki/Syphilis

                                                Traitement  C’est la pénicilline parentérale qui représente le traitement de choix de la syphilis à tous ses stades. Ce traitement a prouvé son efficacité dès le milieu des années 1940[9]. Contrairement à beaucoup de germes vis-à-vis des antibiotiques, il n’a pas été retrouvé, depuis, de souches résistantes[10].

                                                • sven 17 mars 2010 09:58

                                                  Evidemment, il est plus simple, pour contrer des arguments scientifiques ou des dédutions logiques de faire appel à : conspirationisme, anti-américanisme, antisoviétisme, activités anti-françaises etc... C’est la technique péremptoire, de construction de toutes les inepties : théorie officielle du 11 septembre aussi bien que théories raciales nauséabondes. Tout plutôt que de permettre la réflection ! Ici, on propose, pour intimider et discréditer des opposants, de les déclarer fous ! C’est une méthode ancienne, elle a fait ses preuves contre des dissidents en URSS. Elle présente de nombreux avantages : les fous ne peuvent raisonner, ils sont donc rejetés dans le bon camp, et s’ils persistent, il reste la possibilité de l’internement. Le rêve américain de Guantanamo !


                                                  • ZEN ZEN 17 mars 2010 12:15

                                                    Chantecler
                                                    Voyons, mon ami, ne mélange pas tout... smiley


                                                  • ZEN ZEN 17 mars 2010 12:27

                                                    Chantecler
                                                    Je n’en suis pas encore là... smiley
                                                    ...Et je ne suis pas Socrate !!


                                                  • robin 17 mars 2010 13:20

                                                    Chantecler,

                                                    êtee-vous certain de ne pas appartenir vous même à une secte, même sans le savoir ?


                                                  • DESPERADO 17 mars 2010 13:34

                                                    Chantecler
                                                    Que se passe-t-il. ?
                                                    Je vous ai pris , un moment, pour un pragmatique.
                                                    Mais en guise de pragmatisme, vous nous ressortez les arguments de « tous dingues , et psychotiques ».
                                                    Un peu léger.
                                                    De plus, citer Maupassant pour enrhumer du tocard, je passe.
                                                    Je vous conseil donc la lecture de la vo, et si après la laecture vous êtes toujours aussi sûr de vous, je vous conseillerais à ce moment là d’entrer en religion.


                                                  • robin 17 mars 2010 09:59

                                                    A lire ce genre de délire

                                                    Bientôt c’est pauvres dissonants cognitifs de la VO vont bientôt imposer la mise à l’index de l’oeuvre de Descartes dont évidemment le sulfureux discours de la méthode....lol !


                                                    • charmord 17 mars 2010 10:25

                                                      Et si on laissait Maupassant parler lui-même de la « conspiration » ?

                                                      Aucun coin de la terre n’a donné lieu plus que Venise à cette conspiration de l’enthousiasme

                                                      Et si on laissait Maupassant parler lui-même des sages et des fous :


                                                      Mais soit-on quels sont les sages et les fous dans cette vie où la raison devrait souvent s’appeler sottise et la folie s’appeler génie ?


                                                      N’est-ce plus poétique et sensé que ces rapprochements pseudo-logiques tentés par l’auteur ? Réduire la force poétique d’un récit remarquable tel celui du Horla à une métaphore aussi triviale, franchement... le pauvre Guy doit se retomber dans tombe...

                                                      Dernière chose : A quand un rapprochement entre HP Lovecraft et David Ray Griffin ?


                                                      • Albator71 Albator71 17 mars 2010 10:32

                                                        Pour les tenants de la thèse officiel, les preuves ne font pas foi sauf celle qui les arrange :

                                                        Le passeport de l’un des terroristes retrouve (nouveau matériau ?)

                                                        Les classeurs de formation de pilotage d’un avion de ligne retrouve dans un vehicule des terroristes...(le célèbre boeing pour les nuls)

                                                        La tour numéro 7 victime d’un « effet de chaleur » des 2 tours principales (dixit Paul Amar)

                                                        Le Pentagone frappé par un avion invisible et biodégradable en un temps record

                                                        Une chasse aérienne anémique et inexistante durant tout le début des actes terroristes

                                                        Toute l’opération supervise depuis l’afghanistan à partir du bunker high tech de Ben Laden (ex agent opérant avec la CIA)

                                                        Des terroristes maitrisant a peine le pilotage d’un monomoteur et ayant fait la fete avec alcool et strip-teaseuse la veille (des extremistes assez ouvert d’esprit finalement)

                                                        Des opérations boursières pour le moins etonnante

                                                        Je dois en oublier et des meilleures

                                                        Qui est le plus fou ? le fou ou celui qui le suit...




                                                        • Mister_Will Mister_Will 17 mars 2010 11:04

                                                          Bon ... Après lecture de cet article, je ne reviendrai pas sur les arguments des uns, les invectives des autres et vice-versa...
                                                          Le commentaire de Bluerider me semble la parfaite réponse à adopter...
                                                          J’attends néanmoins avec impatience les révélations de non666, en lui précisant, que avec ce genre de teasing, il a intérêt à servir du lourd sinon c’est vraiment s’autoridiculiser. Sincèrement, ça fait deux fois ke je lis de sa part l’annonce de révélations et forcément ça éveille ma curiosité ...
                                                          Quant à Maupassant, je crois que faudrait glisser l’idée à l’auteur pour une nouvelle analyse : « La partie de campagne », autre nouvelle du Guy, ne serait-elle pas le reflet de l’inconscient collectif populaire (et de racines rurales) tendant à l’éloigner des urnes les dimanches d’élections ? Ne serait-ce pas là oeuvre maligne de subversion ?
                                                          Oui c’est Maupassant, c’est lui qui a inspiré l’abstentionnisme !!! 
                                                          Un certain Manet serait aussi dans le coup, en propageant des images de stupre et d’oisiveté champêtres...
                                                          Une nouvelle enquête pour l’auteur qui, espérons le d’après son pseudonyme, n’en mènera pas plus de deux par an.


                                                          • sisyphe sisyphe 17 mars 2010 11:18

                                                            Trop fort, Renève ! smiley

                                                            Voici son premier post sur le sujet, (le premier, d’ailleurs), à 18h 00 :

                                                            Par Philippe Renève (xxx.xxx.xxx.123) 16 mars 18:00

                                                            Merci de cet article ; votre parallèle est intéressant. Mais je crois que l’innocence est rare chez les conspirationnistes, sauf pour quelques andouilles prêtes à tout gober ; il est vrai qu’elles ne manquent pas, notamment ici même...

                                                            Puis, un second, à 18h 41 :

                                                            Par Philippe Renève (xxx.xxx.xxx.123) 17 mars 08:41

                                                            Avec un peu de recul, ce fil est très intéressant : on y voit de manière manifeste que les conspis ne placent leur argumentation (!) que dans le dénigrement désespéré de leurs adversaires, voire l’injure

                                                             smiley  smiley smiley

                                                            Sans commentaire !


                                                            • JL JL 17 mars 2010 12:02

                                                              Voilà un argument qui se retourne plus facilement qu’une chaussette !  smiley


                                                            • Philou017 Philou017 17 mars 2010 12:06

                                                              Synthèse : les andouilles prêtes à tout gober ne placent leur argumentation (!) que dans le dénigrement désespéré de leurs adversaires, voire l’injure.

                                                              C’est pas bien de se dénigrer soi-même comme cela. Je vous conseille de travailler sur l’estime de vous-même. Vous n’êtes pas si nul que ca dans tous les domaines.....


                                                            • sisyphe sisyphe 17 mars 2010 12:19

                                                              Par Philippe Renève (xxx.xxx.xxx.123) 17 mars 11:56

                                                               je persiste et signe.

                                                              Vous signez qui ?

                                                              L’andouille ?

                                                               smiley smiley


                                                            • Pyrathome pyralene 17 mars 2010 12:39

                                                              les andouilles prêtes à tout gober ne placent leur argumentation (!) que dans le dénigrement désespéré de leurs adversaires, voire l’injure.

                                                              Ah , je vois que tu deviens raisonnable , l’auto -critique est une qualité !! smiley


                                                            • ZEN ZEN 17 mars 2010 13:20

                                                              Je n’ai rien contre les andouilles
                                                              Je les apprécie parfois...,


                                                            • morice morice 17 mars 2010 13:33

                                                              en parlant de niveau, Renève faudra revoir le déplacement de la bulle qui vous sert de cerveau :


                                                              « Tout se passe comme si « Morice » était une source de propagande et de manipulation affiliée à un de ces mouvements d’extrême-droite américains type LaRouche, qui allient le dénigrement de l’Etat américain à un antisémitisme plus ou moins avoué, qui passe plus mal en France qu’aux USA et se fait donc discret.

                                                              Critique permanente des gouvernements US, de la CIA, conspirationnisme, honneur (prétendu) chatouilleux, il y a quelques caractéristiques assez frappantes, non ?

                                                              Ph. Renève »


                                                              c’est bien de la diffamation ça : j’ai déjà condamné la Rouche mais ça vous ne l’avez même pas lu !

                                                            • brieli67 17 mars 2010 13:37

                                                              Edouard Herriot ne peut alors s’empêcher d’y aller de l’un de ses bons mots dont il a le secret :

                                                              “Monsieur le conseiller, vous savez quelle est la différence entre l’andouillette et la politique ? “

                                                              Devant mon regard interrogateur, il me lance, goguenard :

                                                              ” C’est la même chose. Pour être bon, cela doit sentir la m… , mais pas trop !”

                                                              et nous partons d’un grand éclat de rire.

                                                              in http://ilyaunsiecle.blog.lemonde.fr/2008/09/22/21-et-22-septembre-1908-qui-dirige-lyon/


                                                            • Affreujojo Affreujojo 17 mars 2010 17:16

                                                              Oui Renève, vous êtes un gamin ! Vos insultes et votre argumentation à deux balles ne laisse pas place à une autre conclusion......


                                                            • sisyphe sisyphe 17 mars 2010 11:38

                                                              Puisque l’auteur aime opérer des métaphores en rapport avec la littérature, notamment « fantastique », examinons une nouvelle à peu près contemporaine au « Horla » ;
                                                              d’Edgar Allan Poe :

                                                              « La lettre volée » :

                                                              L’intrigue :

                                                              Dans cette nouvelle, le détective Auguste Dupin est informé par G..., le préfet de police de Paris, qu’une lettre de la plus haute importance a été volée dans le boudoir royal. Le moment précis du vol et le voleur sont connus du policier, mais celui-ci est dans l’incapacité d’accabler le coupable. Malgré des fouilles extrêmement minutieuses effectuées au domicile du voleur, G... n’a en effet pas pu retrouver la lettre. Mettre la main sur cette dernière est pourtant d’une grande importance, car son possesseur se retrouve en mesure d’exercer des pressions sur le membre de la famille royale à qui il l’a dérobée. G... en vient donc à demander l’aide de Dupin. Quelques semaines plus tard, Dupin restitue la lettre au préfet. Il explique alors au narrateur comment certains principes simples lui ont permis de retrouver la lettre.

                                                              Comme dans Double assassinat dans la rue Morgue, La Lettre volée met en scène Dupin et ses célèbres facultés d’analyse. La réflexion logique est au centre de la nouvelle, et toute une part de l’intrigue s’appuie sur les difficultés à trouver une solution rationnelle à la disparition de la lettre. Lors de sa visite à Dupin, G... explique les raisonnements qui lui ont permis de découvrir l’identité du voleur, et ceux qui lui ont permis de déduire que la lettre était toujours en sa possession, cachée quelque part dans son domicile. En dépit de ses certitudes, G... ne parvient pourtant pas à récupérer l’objet : le mystère se partage donc entre d’une part la possession certaine d’éléments, et de l’autre l’incapacité à obtenir des résultats.

                                                              Si Dupin réussit, lui, à résoudre cette apparente contradiction, c’est parce qu’il a su raisonner autrement que le policier, dont les déductions, pour justes qu’elles fussent, n’ont pas suffi à résoudre l’affaire. G... a en vain cherché la lettre en la supposant cachée : il a sondé tous les espaces pouvant abriter une lettre qu’on aurait voulu dissimuler. Dupin comprend lui que si G.. a échoué, c’est que la lettre volée a volontairement été mise en évidence par le criminel. Loin d’être rangé dans un endroit secret, le billet est en évidence dans le bureau du coupable : la lettre a simplement été changée d’enveloppe afin de ne pas attirer l’attention en la faisant passer pour un message ordinaire.

                                                              D’où l’on peut ressortir, toujours par analogie, que la « vérité » est clairement disponible, en évidence, mais que, « pour ne pas attirer l’attention », on l’a transformée, en lui donnant une autre apparence. 

                                                               smiley

                                                              Hors là, manant : qu’allez vous fouiller au delà des apparences ?

                                                               smiley


                                                              • Mister_Will Mister_Will 17 mars 2010 12:40

                                                                 smiley
                                                                Euh vu le pseudo et l’avatar, je glisserai simplement que votre commentaire ne donne pas envie de voter communiste...
                                                                Mais puisque c’est une approche personnelle et pour en revenir au sujet, vous feriez mieux d’astiquer vos arguments justement en y plongeant sérieusement (comme tous ceux que vous évoquez) au lieu d’asséner des conneries du genre passagers fusillés ou gazés ...
                                                                Par la même occasion, revoyez la définition du mot révisionnisme avant de traiter ainsi tous les historiens de complotistes.

                                                                Ptin ... Après Maupassant vla que Lénine se retourne lui aussi dans sa tombe.


                                                              • Totor le fort Totor le fort 17 mars 2010 13:05

                                                                Tiens, v’la du renfort, et du soutien de poids vu l’originalité des arguments... Faut déjà pas être bien aidé pour parler de « complotites », quand à comparer la demande de vérité au révisionnisme là faut carrément être un sale con.


                                                              • ZEN ZEN 17 mars 2010 12:14

                                                                Eh ben , dis donc !
                                                                Il y en a des andouilles de par le monde !
                                                                Mis à part ceux qui utilisent cet amical adjectif, bien sûr smiley
                                                                Il persiste et signe :ça, c’est une analyse !
                                                                Il y a les dogmatiques du « complot », dont je ne suis pas, et ceux qui se posent encore de légitimes questions, comme certains membres de la Commission d’enquête...des andouilles, assurément... smiley


                                                                • ZEN ZEN 17 mars 2010 12:32

                                                                  Chantecler
                                                                  Les Navions ont bien exisité
                                                                  Mais leur pilotes ont été gentiment « accompagnés »..
                                                                  La suite au prochain numéro...


                                                                • JL JL 17 mars 2010 12:55

                                                                  Je dois dire que Chantecler est un cas intéressant : les pieds nickelés usent, sur les sujets du 11/9 et du H1N1, exactement des mêmes méthodes : disqualifier leurs adversaires par des arguments ad hominem ou autoritariens (ce qui relève du même penchant intellectuel). Chantecler est le seul, à ma connaissance, à être de leur coté pour l’une et contre eux pour l’autre.

                                                                  Bien entendu, je rends hommage à son ouverture d’esprit, mais il me semble qu’intellectuellement, cela ressemble à un grand écart, non ?


                                                                • JL JL 17 mars 2010 13:03

                                                                  ça, en revanche, c’est absurde, je cite : « C’est gentil JL...Tu parles de moi ou de toi ? » (chantecler)


                                                                • JL JL 17 mars 2010 12:33

                                                                  A qui parle PM Vincent ? Quand il écrit cette phrase absconse indéniablement, je cite : « Les complotistes par exemple occultent l’impossibilité logistique du complot au profit de preuves scientifiques. »

                                                                  « La principale faille concerne les passager du vol. » Absconse sinon absurde.

                                                                  La VO dit que les passagers ont crâmé dans le crash ! Mais cela n’est pas factuel ! C’est la VO qui a inventé ces passagers. Les suppôts de la VO mélangent les éléments du storytelling avec le factuel pour valider l’ensemble du discours ! C’est un discours qui s’auto-valide : ils en font une vraie fausse tautologie.

                                                                  Il n’est pas nécessaire de dire où sont passés les passagers pour démontrer que l’avion ne s’est pas crashé ! En revanche, si la démonstration est faite qu’il n’y a pas eu de crash, il appartient à la VO de dire où sont passés ces passagers. Ce qu’elle ne fera évidemment pas, et cette lacune ne doit pas être une preuve à décharge au profit de la VO ! C’est stupide que de le dire. 


                                                                • Mister_Will Mister_Will 17 mars 2010 12:52

                                                                  J’aimerai bien savoir d’ou sort ce 99,9% de la planète...

                                                                  Sans doute un sondage représentatif de camarades de la cellule que représente ce militant.

                                                                  Rappelez moi depuis combien de temps le communisme s’est effondré déjà ?
                                                                  Demandez vous, si vous le pouvez, pourquoi, depuis xx années vous êtes obsédé par ce sujet ?
                                                                  Et pourquoi pas un autre ? Pourquoi celui-ci ? En quoi influence-t-il votre vie ?
                                                                  Prenez conscience que 99.9 % de la planète ne se soucie pas votre avis.... pourquoi en faites vous cas ?

                                                                  Nouveau slogan pour 2012 : « Il y a dans ce pays, une frac... une folie sociale »


                                                                • JL JL 17 mars 2010 13:01

                                                                  Allez donc faire un tour sur la page auteur de PM Vincent, et dites moi si c’est un communiste typique ! Des communistes comme ça, il y en a plein au Figaro et dans les petites cellules de l’Elysée !  smiley

                                                                  On est là en plein dans l’ad hominem et l’autoritarianisme ! Communiste, ben voyons !


                                                                • Totor le fort Totor le fort 17 mars 2010 13:15

                                                                  Pascal M. Vincent, qui réside au Centre de Cure des Troubles Psychiatriques de Barcelone, parle d’expérience. Il se prend pour Staline, croit que 99,9% de la planète pense comme lui, ce qui ne l’empêche pas d’avoir une vie sociale : jeu de boules, parties de cartes, et groupe de parole tous les après-midi avant la piqure... :D


                                                                • robin 17 mars 2010 13:49

                                                                  Y’ abien des abrutis qui prétendaient que Saddam Hussein avait des ADM, que Ben Laden avait un QG top niveau James Bond et combien d’autres Billevesées, la folie est en effet bien partagée.

                                                                  Y’en a même pour croire que la version officielle n’est pas une théorie de complot, c’est vous dire !....lol !


                                                                • Pyrathome pyralene 17 mars 2010 13:59

                                                                  Camarade Vincent , un nostalgique du Stalinisme , même les fous n’oseraient pas...


                                                                • JL JL 17 mars 2010 17:44

                                                                  « il ne sert à rien, blabla .. » (léon)

                                                                  Mais qu’est-ce qu’il fout là, alors ?!

                                                                  Quant aux passagers, si je dis que la VO les a inventés, en effet, je ne vois pas ce que je pourrais dire d’autre sans être incohérent ! De deux choses l’une : ou bien j’admets qu’ils sont dans les cendres du Pentagone, et de fait j’accepte la VO ; ou bien je nie qu’un avion soit crashé sur le Pentagone, et de fait, les passagers ne sont plus mon problème. Les passeports, les adresses, tout ça, c’est de la VO. Et c’est la VO qui mélange le factuel et le storytelling, aps moi ! Mais notre gros lourdaud est incapable de penser en dehors de ses limites conceptuelles. Il est incapable de voir la logique dans un raisonnement qui n’est pas le sien. Faut-il être bête.


                                                                • sisyphe sisyphe 18 mars 2010 06:23

                                                                  Par Totor le fort (xxx.xxx.xxx.225) 17 mars 13:15

                                                                  Pascal M. Vincent, qui réside au Centre de Cure des Troubles Psychiatriques de Barcelone, parle d’expérience. Il se prend pour Staline, croit que 99,9% de la planète pense comme lui, ce qui ne l’empêche pas d’avoir une vie sociale : jeu de boules, parties de cartes, et groupe de parole tous les après-midi avant la piqure... :D

                                                                  Voila Pascal M Vincent descendu pour le compte !
                                                                   smiley smiley smiley


                                                                • sisyphe sisyphe 18 mars 2010 06:27

                                                                  Par Totor le fort (xxx.xxx.xxx.225) 17 mars 13:15

                                                                  Pascal M. Vincent, qui réside au Centre de Cure des Troubles Psychiatriques de Barcelone, parle d’expérience. Il se prend pour Staline, croit que 99,9% de la planète pense comme lui, ce qui ne l’empêche pas d’avoir une vie sociale : jeu de boules, parties de cartes, et groupe de parole tous les après-midi avant la piqure... :D

                                                                  Voila Pascal M Vincent descendu pour le compte !

                                                                   smiley smiley smiley


                                                                • samir 17 mars 2010 12:47

                                                                  les techniuqes de propagande ont été theorisées et utilisées la première fois d’une façon scientifique par le journaliste Walter Lippmann et le psychologue Edward Bernays (neveu de Sigmund Freud) au début du XXe siècle.

                                                                  Bernays a inventé les termes d’esprit de groupe et d’ingénierie du consentement (fabrique de consentement CF CHOMSKY ), des concepts importants en propagande appliquée.

                                                                  Lord Ponsonby, un aristocrate anglais, socialiste et pacifiste, résuma ainsi les méthodes utilisées pendant le conflit (y compris par son propre pays) :

                                                                  Il faut faire croire

                                                                  que notre camp ne veut pas la guerre
                                                                  que l’adversaire en est responsable
                                                                  qu’il est moralement condamnable
                                                                  que la guerre a de nobles buts
                                                                  que l’ennemi commet des atrocités délibérées (pas nous)
                                                                  qu’il subit bien plus de pertes que nous
                                                                  que Dieu est avec nous
                                                                  que le monde de l’art et de la culture approuve notre combat
                                                                  que l’ennemi utilise des armes illicites (pas nous)
                                                                  que ceux qui doutent des neuf premiers points sont soit des traitres, soit des victimes des mensonges adverses (car l’ennemi, contrairement à nous qui informons, fait de la propagande) ou soit des alienés.
                                                                  L’historienne Anne Morelli a montré que cette grille pouvait s’appliquer encore aux conflits de la fin du XXe siècle. Certains...


                                                                  • curieux curieux 17 mars 2010 12:52

                                                                    La manipulation de Pont Saint Esprit

                                                                    http://www.voltairenet.org/article164442.html


                                                                    • Serpico Serpico 17 mars 2010 13:19

                                                                      Il y en a qui consacrent beaucoup de temps à combattre les « conspirationnistes ».

                                                                      Les moyens utilisés révèlent la « religiosité » extrème de ces rationalistes de convenance, persuadés de faire partie des gens normaux et tentant de discréditer ceux qui ne font qu’exercer leur droit à l’opinion.

                                                                      Aller jusqu’à convoquer Maupassant est d’un ridicule extrème.

                                                                      Comment peut-on essayer encore de diffamer ceux qui sont contre la version officielle US tout en sachant que l’administration Bush a été confondue ? quand on sait -sans recours à la « science »- que Bush et toute son admistration ont attaqué l’Irak pour des raisons basées sur le mensonge ?

                                                                      Sachant tout cela, comment peut-on encore oser dire que c’est du « conspirationnisme » alors que les suspects (les USA) sont des malfaisants qui ont poussé à la guerre et à la mort de millions d’humains en travestissant la réalité ?

                                                                      A moins d’être un crétin fini, comment peut-on faire confiance au menteur plutôt que d’écouter celui qui doute ?


                                                                      • robin 17 mars 2010 14:03

                                                                        Leur incapacité à perler des faits (et surtout à l’incroyable conjonction de ces faits qui à elle toute seule est d’une improbabilité astronomique dans la V.O.) mais à se consacrer uniquement à l’attaque ad hominem parle d’elle même.

                                                                        Ca relève pour la plupart du réflexe immunopsychologique consistant à censurer tous faits out toutes hypothèse qui mettraient à mal l’intégrité de leur psyché et pour certains d’entre eux, d’un boulot de collabo du système : le casse croute tout simplement.

                                                                        L’inside job aussi ouvre des questionnements nombreux et des probabilités particulièrement exotiques, mais ce qu’ils feignent de nous faire croire c’est que le doute en lui même devient une forme de crime qu’il convient de châtier.

                                                                        Avec les Trolléon (rien que le nom en dit long) les Chantecler, les Renève..... on a affaire à autant de petits Zaius qui s’arrogent le droit de décider ce qui est questionnable ou pas

                                                                        Des Torquemada y’en a eu à toutes les époques et hélàs il y en a toujours !

                                                                        Ce que ces petits commissaires du peuples staliniens ont oublié c’est que la zététique (l’art du doute) fonctionne dans tous les domaines A CHARGE COMME A DECHARGE.

                                                                        Il existe 2 catégories de pro-VO :
                                                                        - Ceux qui sont vraiment persuadés de ce qu’ils disent et qui sont donc totalement verrouillés par réflexe immunopsychologique à sens unique dans l’application rigoureuse de la zététique ,
                                                                        - ceux, j’espère plus rares qui sont d’authentiques collabos casse-croûte du système.












                                                                      • Cascabel Cascabel 17 mars 2010 14:14

                                                                        Sur Avox on rencontre une seule catégorie de pro- VO : les collabos.
                                                                        Ceux qui croient sincèrement les sornettes télévisuelles n’ont aucune raison de craindre l’ouverture d’une enquête criminelle. Par conséquent on ne les voit pas traîner sur les fils du 11 septembre tenter de discréditer tout questionnement avec des moyens « pas très catholiques ».


                                                                      • Pyrathome pyralene 17 mars 2010 14:36

                                                                        Absolument Cascabel...c’est bien là le problème , ce qui me fait penser à une chose , ce chanteclerc chante faux......et ça se voit comme un gros pif sur la figure....mais , après tout , qu’est-ce qu’on s’en fout , il peut bien vomir tout son estomac , il ne peut y avoir que la fin de triste...


                                                                      • Deneb Deneb 17 mars 2010 17:26

                                                                        Léon : reste que, comme disait Michel Serres, le temps où les amateurs sont parfois plus pertinents que les experts, et bien, ce temps-la est arrivé. Surtout que ces experts disent les choses parce que l’on les paie. Et le climategate nous a démontré qu’ils ont parfois tendance à forcer le trait de manière ni très honnête, ni très élégante.


                                                                      • JL JL 17 mars 2010 17:58

                                                                        @ Deneb : les experts c’est comme les tailleurs, ils vous font des expertises sur-mesure. Si le bonhomme est tordu, le costume devra en tenir compte. Il en est de même des expertises.

                                                                        C’est le costume qui doit s’adapter au bonhomme, et pas le contraire. A ce sujet, les anciens doivent se souvenir de l’excellent sketch de Fernand Raynaud qui se terminait par ces mots : « il est très fort ce tailleur, pour avoir réussi à faire un costume qui tombe aussi bien sur un gars aussi mal foutu ».


                                                                      • Marineau Marineau 17 mars 2010 18:22

                                                                         J’imagine que vous croyez aussi que c’est cette fameuse « balle magique » qui a tué J. F. Kennedy.
                                                                         Ca fait déjà longtemps qu’on sait que les classes dirigeantes manipulent l’opinion publique.


                                                                      • Marineau Marineau 17 mars 2010 18:28

                                                                        Tout à fait d’accord avec vous Robin !


                                                                      • sisyphe sisyphe 18 mars 2010 01:15

                                                                        Puisque Trolleon insiste, en discréditant systématiquement ceux qui posent des questions, et en se figeant dans sa position dogmatique de celui qui SAIT, je lui reposte ici un commentaire posté sur un autre sujet, auquel il n’a pas répondu.

                                                                        Il m’accusait de « philosophie de Prisunic » parce que je disais que la raison, parfois amène, précisément à DOUTER ; ce à quoi il répondait ; ben oui, Descartes, a bien parlé du doute.

                                                                        Alors voici mon post, auquel, cette fois-ci, j’espère sa réponse :

                                                                        Quant au pauvre Trolleon, qui reste fixé à Descartes comme un bigot à sa Bible, ou un bulot à son roc, essayons de penser un peu plus loin...

                                                                        . Allons un peu plus loin que Descartes, notamment avec Alain :

                                                                        Le doute de Descartes est une méthode qui lui permet d’aboutir à des connaissances certaines. D’abord, la première : l’évidence de sa propre existence, « je pense, donc je suis ». On pourra trouver que c’est peu. A

                                                                        partir de là, Descartes découvre l’existence de Dieu comme certaine, selon lui. (   ) On pourra se dire que le sceptique avait davantage que Descartes raison d’être prudent. Faut-il revenir au scepticisme ? On peut définir autrement le doute, si l’on s’interroge sur la nature de la vérité.

                                                                        Alain, dans un texte

                                                                        sur le fanatisme, montre le doute, non plus comme une conclusion (scepticisme) ni comme un moyen provisoire que l’on utilise une fois puis que l’on abandonne dès que l’on a trouvé ce que l’on cherchait(Descartes), mais comme un travail constant de l’esprit. Sa

                                                                        conception du doute repose sur une certaine idée de la vérité. La vérité est toujours complexe, par conséquent, il faut sans cesse douter, sans cesse mettre en question son opinion, sans quoi on perd de vue la complexité des problèmes et l’on caricature. Le fanatisme est une forme de dogmatisme. Il croit avoir trouvé la vérité, et ne la met plus en

                                                                        question. C’est une « pensée raidie », figée, immobilisée, alors que la

                                                                        pensée doit toujours être vivante, doit être animée par le doute.
                                                                        (...)
                                                                        La pensée doit toujours être vivante, en mouvement. Si elle s’immobilise, elle devient une pensée morte, usée, elle se schématise. Elle devient caricaturée, elle perd sa nuance. On n’a plus une "pensée vivante« mais un »cadavre de vérité" (Gide)

                                                                        On voit ici la différence entre Alain et Descartes : pour Alain, le doute doit être constant, il est un effort toujours renouvelé. Ce doute traduit sans doute un renoncement à l’idée que l’on peut atteindre, une fois pour toutes, une vérité indubitable et se reposer sur elle. Mais il n’est pas synonyme de renoncement à la recherche de la vérité. Il suppose au contraire que la vérité consiste dans ce mouvement même de chercher, puisque c’est lorsque l’on cesse de chercher que l’on tombe dans l’erreur. Le doute est ainsi la condition de la vérité.

                                                                        « Il n’y a que les fols certains et résolus », écrivait Montaigne (Essais, I, 26). C’est qu’en effet l’absence de doute, l’absence de questionnement reflète un mauvais usage de la raison. Ainsi, le dogmatique s’accroche à une vérité, mais renonce du coup à chercher plus loin. Mais ce doute ne doit pas être une simple étape provisoire (Descartes). Il ne doit pas non plus coïncider avec l’idée que rien ne peut être connu, qu’il n’y a pas de vérité, et qu’il ne vaut donc pas la peine de chercher. Au contraire de cette attitude paresseuse, le doute doit être un travail permanent de l’esprit pour ne pas se reposer sur des idées tenues pour acquises une fois pour toutes.

                                                                        On trouve des philosophes autres que Descartes, à Prisunic ?
                                                                         

                                                                        Trolleon lui, ne se pose pas ces questions : il croit penser, donc, il suit.... avec quand même quelques trains de retard...

                                                                        Et alors, Trolleon, vous êtes d’accord avec Descartes, pour affirmer que Dieu existe ?



                                                                      • Monsieur Sisyphe,

                                                                         

                                                                        Le plus raisonnable chemin vers la Connaissance, si ce n’est la Vérité est celui du Doute : le doute au sujet de toutes les vérités jusque là conçues comme vraies. Car l’esprit qui s’interdirait de changer d’opinion n’est plus un esprit, et pareil au serpent qui ne peut muer se condamne à mourir. L’esprit qui ne connaît pas le Doute, cesse d’être un esprit.


                                                                      • sisyphe sisyphe 18 mars 2010 04:50

                                                                        Cher François Ferdinand

                                                                        Voila donc un point d’accord entre nous.
                                                                        Je me permets de m’en féliciter.


                                                                      • ffi ffi 19 mars 2010 08:23

                                                                        Plutôt que de doute, je préfèrerais parler de questionnement, puisque le doute peut aussi être entendu dans le sens d’abattement.

                                                                        Il s’agit en fait d’avoir ce réflexe de questionner les affirmations toutes faites que l’on a en mémoire. On peut distinguer très clairement l’homme et l’animal ainsi : l’animal a une mémoire, il peut être dressé (Pavlov).
                                                                        L’homme a aussi une mémoire, c’est son coté animal.
                                                                        Mais, parfois, et c’est très étrange, l’homme change d’opinion. Manifestement, il ne s’est pas contenté de répéter les affirmations qu’il tenait pour vrai en mémoire. Comment a-t-il fait ?
                                                                        Il apparaît qu’il a été capable de s’interroger sur ce qu’il croyait vrai, de le voir sous un jour nouveau, et donc de modifier sa mémoire.
                                                                        L’esprit humain est raisonnable en ceci qu’il est en capacité de modifier de lui-même les affirmations contenues dans sa mémoire, ceci par une démarche de questionnement.

                                                                        Sans cette capacité de s’élever au-delà de la simple répétition de sa mémoire, l’homme n’est qu’un animal.

                                                                        Est-ce pour cela que toutes les démarches de questionnement contemporaines (comme sur le 11/9) sont à ce point dangereuses ?



                                                                      • Cascabel Cascabel 17 mars 2010 14:30

                                                                        "L’important n’est pas le comment , où selon moi vous vous fourvoyez , mais le qui ."

                                                                        Merci Chanteclair pour confirmer de façon aussi limpide votre démarche de fumiste.


                                                                      • Pyrathome pyralene 17 mars 2010 14:41

                                                                        C’est bien le mot ! FUMISTE....et insulteur en chef de surcroit  ! et après ce gus vient se plaindre qu’on l’obligerait presque à imposer nos points de vue...
                                                                        il ne vaut pas mieux que d’autres , ici , ce faux-cul !


                                                                      • dohc 17 mars 2010 14:58

                                                                        essai de suivage de raisonnement

                                                                        donc d’abord on cherche le coupable, ensuite on comprend le motif, et enfin le comment..

                                                                        ferez pas carriere dans la police, vous...


                                                                      • dohc 17 mars 2010 15:01

                                                                        je retire ma troisieme phrase, a vrai dire, pourrez faire carriere dans une certaine police...


                                                                      • hunter hunter 17 mars 2010 14:19

                                                                        Al Qaeda, à l’origine, est simplement un nom de fichier informatique, une base de données !

                                                                        si vous parlez Anglais, cherchez de ce côté là : moteurs US, australiens, vous verrez, il y a de quoi faire.....

                                                                        Le coup de la « nébuleuse », de la fuite sur la mobylette du mollah Omar, de Ben L qu’on arrive pas à trouver alors que sur Google earth, on peut presque lire la plaque d’immatriculation de ma bagnole dans la cour quand je tape mon adresse, tout ça c’est rigolo quand ça passe aux guignols, mais sinon, vous n’avez pas un petit peu l’impression de vous faire comme qui dirait...manipuler ?

                                                                        Enfin, c’est vrai que plus c’est gros, plus ça passe.........et tant qu’ils ne voient pas la longueur de ma teub via satellite, ça va (ben oui j’aime pas susciter de la jalousie pour rien !!!!)

                                                                         smiley

                                                                        Et puis il faut de tout pour faire un monde, des croyants, des incroyants.......

                                                                        Pour peu qu’on arrive à se parler sans trop s’insulter...mais bon c’est pas gagné !

                                                                        Raison vs Passion ! Tiens, Descartes, encore lui !

                                                                        H /


                                                                        • samir 17 mars 2010 14:33

                                                                          "

                                                                          Al Qaeda, à l’origine, est simplement un nom de fichier informatique, une base de données !

                                                                          si vous parlez Anglais, cherchez de ce côté là : moteurs US, australiens, vous verrez, il y a de quoi faire.....

                                                                          "

                                                                          Salut Hunter t’as un artcile SERIEUX la dessus ?


                                                                        • Mister_Will Mister_Will 17 mars 2010 17:36

                                                                          Hunter, si vous estimez avec honnêteté que les dimensions de votre chibre est susceptible de susciter de la jalousie (parmi ceux qui se soucient de ce détail anatomique), alors n’ayez crainte (ou ayez peur), les satelittes la voient !
                                                                           smiley

                                                                          Y’a-t-il un point Goodwin quand on ramène tout au Q ? Le point BoobsWin peut-être... smiley


                                                                        • Mister_Will Mister_Will 17 mars 2010 17:37

                                                                          hum ...les dimensions sont susceptibles ... Arg mal relu


                                                                        • 3°oeil 17 mars 2010 14:33

                                                                          déjà faut pas ètre malade pour afficher sa tronche sur le net,la soif....


                                                                          • joseW 17 mars 2010 15:07

                                                                            Article ridicule, mais que font les personnes en charge de la publication sur Agoravox ???

                                                                            Vont-ils nous passer chaque semaine des articles de conspirologues du même acabit que l’auteur de ce présent papier, qui n’ont aucun argument sérieux à opposer au Mouvement pour la Vérité, si ce n’est récupérer et instrumentaliser des morts aussi célèbres que lointains ?

                                                                            Un peu de sérieux SVP.


                                                                            • fonzibrain fonzibrain 17 mars 2010 16:34

                                                                               les pro vo du 11/09 ne savent plus quoi inventer, c’esst très bien, cela prouve qu’ils sont dos au mur !!


                                                                              comparer le horla et ceux qui cherchent à comprendre, heureusement que le ridicule ne tue pas !!!


                                                                              pauvre auteur, comment peut on être aussi taré ?

                                                                              • pierre60 pierre60 17 mars 2010 16:50

                                                                                Rapprocher « le Horla » du « mythe du complot du 11 septembre », voila qui est diablement intéressant.

                                                                                Voyez par exemple, « le Horla » personnage imaginaire que personne ne voit.

                                                                                Malheur à l’homme ! Il est venu, le… le… comment se nomme-t-il… le… il me semble qu’il me crie son nom, et je ne l’entends pas… le… oui… il le crie… J’écoute… je ne peux pas… répète… le… Horla… J’ai entendu… le Horla… c’est lui… le Horla… il est venu !…

                                                                                Ce « Hors »-« là », ne serait-ce pas justement cet étranger étrange ; et étrange a plus d’un titre puisqu’il n’est pas chrétien, ne mange JAMAIS d’œufs au bacon et refuse de descendre même une cannette de Budweiser.

                                                                                20 août. – Le tuer, comment ? puisque je ne peux l’atteindre ? Le poison ? mais il me verrait le mêler à l’eau ; et nos poisons, d’ailleurs, auraient-ils un effet sur son corps imperceptible ? Non… non… sans aucun doute… Alors ?… alors ?…

                                                                                Hitchcock avait inventé George Kaplan : personnage imaginaire créé par les services secrets pour « balader » les espions bordures.

                                                                                BUSH et CHENEY, ont inventé eux aussi un personnage imaginaire pour nous mener en bateau.

                                                                                Ils est passé par ici, il repassera par la,... Du bien beau boulot, les gars.

                                                                                Vous avez bien raison, le mythe du complot de Ben Laden, ça, c’est vraiment un beau mythe. 


                                                                                • Deneb Deneb 17 mars 2010 17:17

                                                                                  Taxez-vous de complotistes aussi ceux qui disent que l’incendie de Reichstag à été un inside job ?


                                                                                  • friedrich 18 mars 2010 10:41

                                                                                    Non c’ est plus la peine, Hitler est mort.


                                                                                  • Gonzague Gonzague 17 mars 2010 17:24

                                                                                    A tous les « sceptiques » assurés de détenir la vérité : Concernant les mensonges de l’administration Bush et les défauts de l’enquête, les mensonges et contre-vérités contenues dans le rapport officiel (personne je pense ne remet en cause les mensonges ou omissions de la commission d’enquête), je tiens à vous faire parvenir ces quelques liens, attendu que la vérité se trouve comme chaque thuther sait sur youtube : 


                                                                                    Concernant les mensonges :


                                                                                    Concernant les bâtiments :



                                                                                    Article intéressant, un peu tiré par les cheveux toutefois, la plupart des truthers n’étant que naifs

                                                                                    • Gonzague Gonzague 17 mars 2010 17:37

                                                                                      Déjà à moins deux en quelques minutes ! Vous regardez les vidéos fort vite et les analysez promptement. Chapeau bas !


                                                                                      Je tiens à préciser que le type qui réalise les vidéos laissées en lien est un grand admirateur de Chomsky, à l’instar de votre serviteur (je parle de moi là), et qu’on peut difficilement le ranger dans la case « néocon ». Mais je l’avoue bien volontiers, son appel à l’éducation et à la connaissance le rend potentiellement suspect aux yeux de bien des chercheurs de vérité...

                                                                                    • Gonzague Gonzague 18 mars 2010 01:15

                                                                                      Salut Shawford, si tu avais regardé mes liens, tu verrais que les pompiers PRÉSENTS SUR LES LIEUX le 11 septembre avaient annoncé la chute de la tour 7 deux heures avant que celle-ci ne s’effondre. 

                                                                                      Je leur fait étrangement plus confiance qu’à une asso qui se crée 5 ans après, à la suite de visionnage de vidéos dont la teneur fut à maintes reprises remise en questions. 

                                                                                      Et pour répondre à tes questions : affabulateur, je ne dirais pas. Gros naif, en revanche, je ne suis pas contre. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Equinox

Equinox
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès