• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le patrimoine historique de la Ville de Paris jeté aux oubliettes...

Le patrimoine historique de la Ville de Paris jeté aux oubliettes...

La Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, dont la politique devrait être de conserver et de valoriser le patrimoine écrit et iconographique, préfère se défaire des vieux ouvrages et des revues qui l’encombrent... avec la bénédiction de la municipalité, qui rechigne à lui accorder les crédits substantiels dont elle aurait besoin pour fonctionner  !

Par tombereaux entiers, de nombreux ouvrages ont déjà rejoint la décharge publique, sans même avoir fait l’objet d’une proposition de vente ou de cession à d’autres bibliothèques, voire à des librairies d’occasion comme Mona Lisait.

A présent, c’est une collection iconographique d’un grand intérêt historique qui va connaître l’infamie du rebut. Comme l’écrit Didier Rykner, "la totalité des archives photographiques de France-Soir, un ensemble comprenant pas moins de 500 000 épreuves et 150 000 négatifs, provenant des journaux Paris-Soir, Match et France-Soir, qui s’échelonnent entre les années 1930 et les années 1970, vient d’être entreposé sur place, avant de partir prochainement pour un dépôt où il pourra être oublié."

Les défenseurs d’une telle politique ne manquent pas de se justifier en parlant de "désherbage", et en invoquant un manque de place et de moyens. Un tel manque ne devrait-il pas, au contraire, inciter la direction de la BHVP à exiger des politiques les subventions nécessaires ? Récemment, le Musée de Montmartre, menacé de fermeture, est parvenu à sauver son existence. Il lui a fallu susciter l’adhésion d’un large public (par exemple via Facebook) et convaincre les pouvoirs publics. Un exemple qu’on aimerait voir suivi...

 

Sources :

http://www.latribunedelart.com/la-bhvp-veut-se-debarrasser-d-un-fonds-photographique-article002470.html

http://www.latribunedelart.com/les-revues-de-la-bibliotheque-historique-de-la-ville-de-paris-a-la-benne-article002128.html

 

1. Anonyme
Unique photo connue
de la rafle du Vél’ d’Hiv’.
Paris, Bibliothèque Historique de
la Ville de Paris (fonds France-Soir)


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 mars 2010 10:45

    Bonjour,

    en l’absence de ces documents originaux et authentiques, témoins vivants de l’évolutionnisme de la pensée humaine, il va devenir impossible de reconnaitre les contrefaçons falsifiées qui vont envahir le marché, soutenu par la vague de créa-sionnisme libéral. Manquerait plus que de vendre le bâtiment aux auteurs de cette thèse étasunienne ou aux russes qui n’ont toujours pas remboursé leur emprunts d’il y a un siècle. A ces deux peuples capables de privilégier le contenant tout en brulant les contenus de notre culture, balayée ainsi d’un revers de coude et victime de la guerre froide entre ces deux monstres guerriers n’est pas sans poser un grave problème de conscience. C’est notre conscience qui disparait sous le poids de la connerie dramatique...mais brévetée !


    • jymb 20 mars 2010 10:45

      Des livres !

      Quelle horreur et quelle perte de temps !

      Fahrenheit combien déjà ?


      • AdNocendumPotentesSumus AdNocendumPotentesSumus 20 mars 2010 11:46

        « Qui contrôle le passé, contrôle le futur car qui contrôle le présent, contrôle le passé » George Orwell, 1984)


        En effet, un peuple sans histoire travestie est un peuple docile et crédule.
        Que sommes-nous en train de faire, en France et ailleurs dans le monde ? L’histoire est l’identité d’une personne et d’un peuple, ce qui se passe est tragique.

        Toute cette destruction des preuves de faits passés est, anormalement, discrète...
        Un jour, voici le problème qui sera posé : Il y avait des documents pour prouver ces faits, mais impossible de les retrouver...
        Monsieur l’historien, ils ont été détruits pour des raisons d’économie !
        Autant dire que l’histoire sera en proie à tout et n’importe quoi...



        • Fergus Fergus 20 mars 2010 11:54

          L’identité nationale est infiniment plus dans les ouvrages de la BHVP (à laquelle j’ai été inscrit un temps) que dans les débats foireux de l’UMP.

          Au secours, MM. les auteurs, prestigieux et anonymes, qui avez alimenté notre pensée et notre idée de la civilisation, les politiques sont devenus fous !

          Merci pour ce coup de gueule, Schlabaya.


          • Schlabaya 20 mars 2010 12:10


            Ah, enfin des réactions sensées à mon article, voilà qui me change des élucubrations des conspirationnistes...
            Quant au débat de l’Ump, foireux est le bon mot. Je suis inquiète pour ma part par l’abandon de la souveraineté de notre pays et par son ralliement à l’atlantisme et aui sionisme, bizarrement ce soi-disant débat ne fait que montrer du doigt certaines communautés déjà bien stigmatisées.


            • Luc Paul ROCHE Luc Paul ROCHE 20 mars 2010 20:24

              Votre article décrit parfaitement le désengagement de la puissance publique, typique du contexte néolibéral. Au point où en sont les choses, bientôt le Musée du Louvres devra vendre La Joconde pour payer ses personnels. Je caricature à peine.

               smiley


            • Luc Paul ROCHE Luc Paul ROCHE 20 mars 2010 20:26

              Pardon ! Louvre s’écrit sans s...

               smiley


            • David Meyers 20 mars 2010 15:03

              Quand je pense que je dois débourser de 5 à 10 eurosôur de vieilles cartes postales...

              Ne peut on pas « offrir » les collections à des passionnés ?

              A moins qu’il soit « urgent » de détruire ces vestiges-preuves


              • Schlabaya 20 mars 2010 21:47

                Je ne pense pas qu’il s’agisse de détruire des preuves : pourquoi aujourd’hui, et dans quel but ? Je crois plutôt à un manque de moyens, à un désinvestissement et à une complaisance de la direction de la BHVP vis-à-vis des pouvoirs publics...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Schlabaya


Voir ses articles







Palmarès



Partenaires