• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Le Projet Poutine » Dualité fantasmagorique au La Bruyère

« Le Projet Poutine » Dualité fantasmagorique au La Bruyère

Comment résister au charme du duo formé par Nathalie Mann & Hugues Leforestier, ce dernier étant, de surcroît, l’auteur de cette pièce mettant en perspective Vladimir Poutine… pour le pire et, pourquoi pas, pour le meilleur ?

JPEG - 60.3 ko
LE PROJET POUTINE
Hugues Leforestier & Nathalie Mann
© LOT

A mi-chemin entre un procès à charge et une enquête journalistique, la confrontation du Président actuel de la Russie avec une procureure exilée en Sibérie se présente comme un exercice de haute voltige géopolitique et diplomatique d’où la séduction exercée l’un sur l’autre est loin d’être exclue de leur débat hyperréaliste.

Si l’on admet pour véridique et prouvée l’accumulation des griefs et des exactions criminelles égrenés tout au long du réquisitoire destiné à un futur procès en cour internationale, l’avenir de Vladimir ne serait guère prometteur… à moins de réussir à se maintenir « Président à vie ».

Cependant, si ce « Théâtre du réel » s’appuie sur des informations judicieusement sourcées et croisées à l’égard d’un chef d’état en fonction, le rôle de sa partenaire est, lui, bel et bien « fictif » et, de ce fait, permet un effet de miroir en abyme à la fois instructif, pédagogique et métaphorique mais doit néanmoins être appréhendé selon l’ensemble de ses implications publiques et privées.

Ainsi, Svtelana ne serait pas seulement une haute fonctionnaire de la Russie postsoviétique en mission, il s’avère qu’elle est aussi une maîtresse de jeunesse que Vladimir aurait aimée et dont il existerait peut-être un fils « qui lui ressemble ».

Nécessairement, cela influe d’autant plus sur l’enjeu du spectacle puisque c’est bien sur ordre hiérarchique que Svtelana se trouve ici convoquée dans le bureau du Kremlin.

En effet, sous prétexte de prendre connaissance des reproches qu’adresse la dissidence au régime en place, le Président songerait à accorder un poste ministériel dans son gouvernement à cette leader de l’opposition et ira jusqu’à suggérer que ce fils « caché » pourrait éventuellement lui succéder à terme.

JPEG - 49.6 ko
LE PROJET POUTINE
Hugues Leforestier & Nathalie Mann
© LOT

Bien entendu, tout ceci ne relève que de l’imagination « fantasmagorique » de l’auteur qui, ainsi, se plaît à mélanger les cartes du pouvoir à celles des options envisagées par la « realpolitik », mais, forcément, cette mise en perspective « visionnaire » relativise les portraits des deux protagonistes tout en les rendant quelque peu glamour et sympathiques, bien que la rébellion, le chantage et les menaces soient les principaux vecteurs de cette rencontre au sommet.

Lors d’une représentation exceptionnelle organisée au Théâtre La Bruyère par « Reporters sans frontières », « Amnesty International France » & « Russie Libertés » le représentant de cette dernière association émit, durant le débat, l’idée que d’être virtuellement à la place de la procureure pourrait fort bien fonder le « rêve » de chaque citoyen russe contemporain ainsi en situation d’interroger et de demander des comptes à Vladimir Poutine.

En effet, si le Président est plébiscité par le peuple pour avoir su renouer avec la grandeur de la Russie, les électeurs, néanmoins, s’interrogent sur les modalités de la politique menée, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la Fédération.

L’image du stratège agissant en joueur d’échecs, toujours en avance de plusieurs coups sur ses adversaires, est en soi flatteuse mais correspond-elle aux nécessités imposées par l'enjeu mondialisé ?

Cependant l’épilogue de cette problématique internationale échappe à l’ambition de la pièce qui laisse ouverte, à l’appréciation de chacun, la résolution du dilemme entre Pouvoir absolu, contestation radicale et « failles de l’Amour ».

photos 1 & 2 © LOT

photo 3 © Theothea.com

LE PROJET POUTINE - ***. Theothea.com - de Hugues Leforestier - mise en scène Jacques Decombe - avec Nathalie Mann & Hugues Leforestier - Théâtre La Bruyère

JPEG - 86.1 ko
LE PROJET POUTINE
Nathalie Mann & Hugues Leforestier
© Theothea.com

Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • roman_garev 24 octobre 2016 11:33

    Une camelote de plus commandée par les anti-russes...


    • Fergus Fergus 24 octobre 2016 18:25

      Bonjour, roman_garev


      N’importe quoi ! Le talentueux Hugues Le Forestier n’est pas plus commandité là qu’il ne l’était lorsqu’il a écrit l’excellente pièce « Brigade financière » dont je m’étais fait l’écho sur AgoraVox. Dans ce précédent opus théâtral, ce sont les hommes d’affaires peu scrupuleux qui étaient mis sur la sellette ; et la pièce n’avait bien évidemment été commanditée ni par le Syndicat de la Magistrature ni par l’Union syndicale des magistrats ! 

      On peut être en accord ou en désaccord avec le portrait de Poutine tel qu’il est peint dans cette pièce, mais cela ne justifie pas d’user d’un argument si manifestement à côté de la plaque !

    • Pilule Rouge Pilule Rouge 24 octobre 2016 23:22

      @Fergus
      Ils sont sous mind control de la propagande impérialiste, il leur est impossible de réfléchir par eux mêmes. Ce sont juste de pauvres victimes totalement insignifiantes face à l’éveil massif qui se produit en ce moment notamment grâce à RT, Snowden et Assange. La vérité à changé de camp, elle est passé à l’est, réveillez-vous !


    • Fergus Fergus 25 octobre 2016 07:40

      Bonjour, Pilule Rouge

      Désolé, mais je suis persuadé qu’il n’y a pas de détenteur de la « vérité » : l’Otan et la Russie sont engagées toutes les deux dans un poker menteur et un jeu de virilité qui serait puéril s’il ne mettait potentiellement en danger la sécurité continentale.

      De toutes les grandes puissances, ce sont les Etats-Unis qui, depuis des décennies, me sont toujours apparus comme les pires fauteurs de troubles et de conflits. Pour autant, et malgré des arguments pro-Poutine parfaitement recevables, je ne peux m’aligner sur la vision angélique qui prévaut ici d’un homme dont la gouvernance est incontestablement brutale, et l’humanité inexistante en matière de géopolitique. Sur ce dernier plan, je renvoie sans la moindre hésitation les deux blocs dos à dos.

      Naïf, peut-être, mais certainement pas plus que vous !


    • cocobeloeil 25 octobre 2016 08:48

      @Fergus
       «  N’importe quoi ! Le talentueux Hugues Le Forestier n’est pas plus commandité là qu’il ne l’était lorsqu’il a écrit l’excellente pièce ... »


      mais surement « orienté » par les décennies de propagande anti soviétique,comme le montre cet éloquent sondage :

    • Fergus Fergus 25 octobre 2016 10:22

      Bonjour, cocobeloeil

      Peut-être, mais la contre-propagande qui inonde le net n’est guère plus crédible tant elle verse dans les excès sur de nombreux sites et blogs.


    • Sponsor du petit colon du shauff (---.---.106.73) 24 octobre 2016 11:39

      « Le Boobaland sera la colonie de ses anciennes colonies » Poutine 2001
       
      C’est fait !

      Nice : 1/3 de victimes musulmanes (combien d’évangélistes africains ?), un mythe le grand remplacement ?
       
      Âge moyen 2016 :
      musulmans = 35 ans,
      ex-français = 53 ans
      (y compris colons)
       
      IFOP en 2009 :
      35 % des musulmans ont entre 15-24 ans
      16 % de la totalité de la population ex-française
       
      1974 FIN DU BABY BOOM : 53 millions ...
      natalité < 2,05 au bout de 10 ans (impact durée de vie) la population souchienne a baissé ...


      • anna anna 24 octobre 2016 12:28

        2008 
        Marie Mendras, chercheuse des poux sur mes testicules, et spécialiste de la Russie par la même occasion, disait  :
        « Poutine - agent du KGB, est petit, terne, insignifiant... »
        Alexandre Adler disait  :
        « Poutine a un cerveau reptilien... »
        2016
        Poutine est au centre des élections présidentielles des USA  !

        Une pièce fantasmagorique sur Poutine, dites vous ? 

        « Allô ! Allô ! Police secours ? S’il vous plaît ! Pouvez vous envoyer vite une ambulance pour ma femme ... notre maison est envahie par des Poutines, il y a un Poutine dans la chambre, Poutine dans la cuisine, Poutine sous le commode, et Poutine dans la cave, MAIS  ELLE  ne les voit pas !... »


        • leypanou 24 octobre 2016 12:58

          Lors d’une représentation exceptionnelle organisée au Théâtre La Bruyère par « Reporters sans frontières », « Amnesty International France » & « Russie Libertés » : Reporters Sans Frontières, Amnesty International et Russia Libertés ? Mais c’est du lourd tout çà : il ne manque qu’Human Rights Watch.

          Je souhaite à la pièce un succès retentissant comme pour Bosna.


          • V_Parlier V_Parlier 24 octobre 2016 21:49

            @leypanou
            Je suppose que BHL, Vaissié, Heusbourg, Giret et Mendras ne manqueront pas l’événement. Et qui sait, des membres de notre gouvernement...


          • Fergus Fergus 24 octobre 2016 18:32

            Bonjour, Théotea


            J’avais beaucoup aimé « Brigade financière » et j’aurais dû normalement voir « Le projet Poutine » à Paris si des imprévus ne m’en avaient empêché cet automne. Je le regrette d’autant plus que Nathalie Mann et Hugues Leforestier sont d’excellents acteurs dont la présence scénique donne incontestablement de la chair aux personnages.

            J’espère avoir l’occasion de voir cette pièce prochainement si elle reste à l’affiche. Et cela d’autant plus que des amis parisiens pas spécialement antirusses l’ont vue et beaucoup appréciée.

            • Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 19 novembre 2016 07:47

              Bon, je n’ai pas vu la pièce. il est même très peu probable que j’aille la voir un jour.
              Mais ce que j’ai lu la-dessus me suffit amplement pour écrire quelques lignes à ce sujet, moi-aussi http://novorossia.today/le-spectacle-le-projet-poutine-a-paris-voir-ou-ne-pas-voir-telle-est-la-question/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires