• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le Reggae, les rastas, le judaïsme et le sionisme... un surprenant (...)

Le Reggae, les rastas, le judaïsme et le sionisme... un surprenant mélange

Novembre 2005, le Zenith à Paris, Cinq milles personnes chantent en coeur le titre Jerusalem « Baroukh ata Adonaï. Baroukh aba Yerushalaim. Jerusalem, je t’aime... » interprété par Alpha Blondy. Surprenant de voir célébrer la ville sainte lors d’un concert de reggae et pourtant.....

En étudiant le mouvement raggae et les principes de vie, ainsi que les icônes du mouvement Rasta de Jamaique, on se rend compte que les références au Judaïsme, même au sionisme, sont légions.
Ainsi Bob Marley chantait « I wanna be Iron, like a lion, in Zion »
Je sais que cet article risque de susciter des commentaires engagés de la part des anti sionistes, alors je tiens à préciser qu’il ne s’agit en rien d’estimer la valeur ou la laideur du sionisme, simplement de montrer des liens improbables qui existent entre un courant musical né dans les caraïbes et une religion ainsi qu’une idéologie, qui a vu le jour a des milliers de kilomètres...
 
Debut du XIXème siècle, en Jamaïque, les blancs et les noirs vivent séparés, et la population noire vit dans de conditions déplorables malgré l’abolition de l’esclavage en 1834. Colonisés par les anglais, privés d’histoire, acculturés et méprisés par l’église Catholique, c’est dans ce terreau de pauvreté et de violence que vont s’enraciner la musique reggae et le Rastafari. L’Eglise Baptiste, défenseur de la liberté religieuse, les admet peu à peu, pour la première fois depuis des siècles, les noirs jamaïcains ont droit à une forme de culture et chantent le Gospel....
 
Helen Lee, auteur du livre Le Premier Rasta, explique que : "les noirs sont frappés par la Bible, ou l’on raconte l’histoire d’un peuple esclave en Egypte, affranchi grace à l’intervention divine. Pour eux, c’est une révélation" Peuple d’anciens esclaves, les futurs rastas se reconnaissent naturellement dans le peuple d’Israël. Pour Abdoulaye Barro, fondateur de l’association Juifs et Africains (JUAF) : "Le peuple juif est un modèle pour le peuple noir auquel il s’identifie. Les noirs ont aussi pris une revanche. Les missionnaires évangélistes voulaient coloniser et asservir les esprits des Jamaïcains par la religion, mais les noirs l’ont utilisé pour s’affranchir et inventer leur propres pensée. Le Rastafari est juste un mouvement inspiré par la Bible, dont la portée est universelle et libératrice"
 
 
La Prophétie de Marcus Garvey : 
 
Marcus "Mosiah" Carvey(1887-1940) est considéré comme un prophète pour tous les Rastas, il est constamment cité dans les morceaux de reggae, notamment par Burning Spears, mais aussi par Bob Marley.
Il aura passé sa vie entre la Jamaïque, les Etats-Unis et l’Angleterre, à se battre pour l’amélioration de la condition des noirs. Mais pas seulement, il transmet l’idée d’un retour en Afrique pour tous les afro-américains et afro-caribéens.
Il sera proclamé héros national par le gouvernement jamaïcain en 1994.
 
Ses discours parlent souvent de l’Ethiopie, pour parler de l’Afrique (terme selon la Bible de King James). Sa citation la plus connue est : "Laissons le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob exister pour la race qui croit au Dieu d’Isaac et de Jacob. Nous, les Nègres, croyons au Dieu d’Ethiopie, le Dieu éternel, Dieu le fils, Dieu le Saint Esprit, le Dieu de tous les âges. C’est le Dieu auquel nous croyons, et nous l’adorons à travers les lunettes de l’Ethiopie"
 
Plus tard les Rastas lui attribueront une phrase prononcée par un révérend : "Regardez vers l’Afrique, ou un roi noir sera couronné, qui mènera le peuple noir à sa délivrance"
 
C’est cette phrase qui fera de lui un prophète pour tous les rastas, en effet elle annonce l’avènement au trône d’Ethiopie d’Hallié Selassié, le Jah Rasta Fari considéré comme leur messie.
 
Jah Rasta Fari : 
 
Halié Selassié (1892-1975) a été roi d’Ethiopie de 1930 à 1936, puis de 1941 à 1974.
 
Descendant de la Reine de Saba, et du roi Salomon, dont il est le deux cent vingt-cinquième successeur, l’empereur d’Ethiopie Halié Selassié Ier (ou Haîla Sellassié) est à la tête de la plus ancienne dynastie du Monde. Son titre complet est Négus ("roi des rois"), Lion de Juda, défenseur de la foi chrétienne, force de la trinité, élu de Dieu. Fils du Ras Makonnen, il a reçu pour nom à sa naissance celui de ras Tafari Makonnen (Tafari : celui qui est redouté). Il est, en outre, le neveu de l’empereur Menelik II, qui au cours de son règne, commencé en 1889 et achevé à sa mort en 1913, accomplit les premiers pas vers la création d’un état unifié et moderne.
 
Les liens entre Judaïsme, sionisme et Rastafaris :
 
Pour les Rastas, Halié Sellasié est le descendant de Melenik I, fruit des amours légendaire de la Reine de Saba et du Roi Salomon. Selon Alpha Blondy, reggaeman africain :"Jerusalem a une grande dimension spirituelle pour les Rastas. Même s’ils n’ont jamais vu Israël, c’est gravé dans leur subconscient. Helen Lee précise "On découvre, en Ethiopie, l’existence de noirs qui pratiquent le judaïsme. L’histoire des Falashas accentue le mythe rasta et fascine ses adeptes". Certains rastas vont même jusqu’à revendiquer leur judéité, bien qu’Israël ne la reconnait pas. Ils épousent le mythe des tribus perdues qui se seraient égarées dans des îles de Caraïbes, en passant par l’Ethiopie. Les rastas ont par ailleurs des rites proches des religions sémitiques : le porc et les crustacés sont interdits, les femmes couvrent leur cheveux, sont impures pendant leur règles, et les hommes portent des dreadlocks, "une version afro des papillotes juives orthodoxes", un coiffure souvent comparée à la crinière du Lion sacré de Juda.
 
Les rastas éprouvent aussi à cette époque une grande sympathie pour les sionistes. Nationalistes, ils se sentent proches de leur combat, selon Bruno Blum, auteur de Bob Marley, le Reggae et les Rastas "centré lui aussi sur une identité religieuse". Mais les rastas situent leur terre promise en Ethiopie, le berceau de l’humanité, dans les saintes écritures, une terre de liberté qui n’a jamais été colonisée. Elle est le symbole de résistance à Babylone, l’angleterre coloniale, fille de l’impérialisme occidental. Babylone, cité biblique de toutes les perversions, symbolise l’ordre social oppressant pour lequel les rastas éprouvent une profonde aversion. Le "retour" en Ethiopie devient une obsession. A l’image des premiers habitant juifs de ce que l’on appelle aujourd’hui Israël (car le sionisme a commencé bien avant 1948 et la création de l’état d’Israël), ils veulent quitter Babylone pour rentrer dans le pays de Jah (un des noms hébreux de Dieu). C’est pourquoi, dès les années 1930, Marcus garvey va fonder une compagnie maritime, la Black Starline, pour rapatrier ses frères vers l’Afrique. Un rêve resté en suspens faute d’argent. Toujours selon Bruno Blum : "cette démarche ressemble beaucoup à celle des sionistes avec l’odyssée de l’Exodus".
 
La référence à l’Ethiopie comme terre promise et non à la Palestine s’explique par plusieurs référence bibliques comme traditionnelles, Outre l’histoire entre Makheda et Salomon, l’Arche d’Alliance, contenant les Tables de la Loi et le bâton d’Aaron, dont la Bible perd trace après Salomon, se trouverait aujourd’hui dans une chapelle de l’église orthodoxe éthiopienne, apportée directement par Menelik Ier. Salomon aurait confié l’Arche d’Alliance à son fils ainé, selon la tradition hébraïque, pour qu’il la préserve des convoitises. Menelik est reparti de Jerusalem, accompagné de plusieurs prêtres de haut rang, dont les Falashas, juifs noirs d’Ethiopie sont les descendant....
 
La légende d’Hallie Sellassié acheva de confirmer l’Ethiopie comme terre promise, Zion, le sion (prononcé Zayan en anglais) chanté par les psaumes.......
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 20 août 2009 10:05

     le proc et les crustacés sont interdits

    à
    la Jamaique , comme il n’y a pas de procureurs , on peut fumer le chichon peinard , tout s’explique ....


    • King Al Batar Albatar 20 août 2009 10:12

      désolé c’est un faute de frappe, je voulais dire le porc.......

      Cela dit proc est un annagramme de porc et ça leur va bien......


    • LE CHAT LE CHAT 20 août 2009 10:16

      je sais , mais j’ai pas pu résister à la tentation de sortir une connerie ! lol ! quand est ce qu’on nous remet les smileys ?


    • Fergus fergus 20 août 2009 10:23

      Très intéressant article sur le phénomène rastafarien et ses racines bibliques. Merci pour ce rappel historique.

      Sur un plan musical, le reggae est l’un des genres les plus riches qui existent tant le déchet y est faible relativement à la pop, au rock, au hip hop et même au rythmn ’n blues. C’est du moins mon avis.

      Cela dit, le peu créatif Alpha Blondy n’arrive pas à la cheville des grands que sont les Abyssinians, les Ethiopians, les Melodians, Bob Marley et les Wailers ou même Horace Andy et Black Uhuru malgré, pour ces derniers, l’utilisation de gadgets sonores dignes des jeux vidéos des années 80.

      Le reggae, c’est la paix et la sérénité dans la musique, même lorsque les paroles sont violentes (appels à la destruction de Babylone).

      Un plaisir toujours renouvelé !


      • King Al Batar Albatar 20 août 2009 10:31

        Je ne peux rien rajouter à ce commentair, tellement il est juste.

        J’adore « le reggae est l’un des genres les plus riches qui existent tant le déchet y est faible ». C’est une verité que l’on entend très rarement.


      • Bardamu 20 août 2009 12:39

        Le déchet -ici, celui du reggae !- n’existe qu’à la condition du risque.
        Dans le cas présent, de la VARIATION dans la musique !

        Je m’explique !
        -dans le JAZZ, beaucoup de déchet, car énormément de variation.
        -dans le reggae, aucun !... normal, c’est toujours la même chose !... un peu comme pour un carreleur, alors ? qui répète à l’infini... les mêmes JOINTS ! -et on comprendra l’UTILITé de pareille comparaison


      • Fergus fergus 20 août 2009 12:58

        Air connu ! Ecoutez donc, pour comparer :
        No more fighting par Althéa & Donna
        Here I come par Barrington Levy
        Satta Massagana par les Abyssinians
        et vous m’en direz des nouvelles !

        Autre chose : qui a parlé du jazz dans le « déchet » des productions musicales ? Pas moi en tous les cas. 


      • abdelkader17 20 août 2009 10:30

        Quand on connait le parcours du négus qui roulait dans des carrosses laissant son peuple crever de faim,on se demande si l’herbe ne leur est pas trop monté au cerveau au point d’anéantir toute matière grise.
        Si les rastas de part leur histoire s’identifient aux imposteurs sionistes c’est que décidément ils n’ont rien compris à leur propre malheur,la dimension spirituelle ne peut effacer les dégâts que cette idéologie coloniale aura causer durant tout le 20 e siècle.
        Bon voyage vers la terre promise,malheureusement les rastas n’ont pas les moyens de mettre en œuvre la politique criminel sioniste.


        • King Al Batar Albatar 20 août 2009 10:46

          Je m’attendait a ce type de commentaire haineux. Il leur est en tout cas plus facile de s’identifier a un mouvement sioniste, considéré collinialiste, qu’à tout mouvement proche de l’Islam qui historiquement est esclavagiste.... A titre d’information voici les dates d’abolition de l’esclavage les plus récentes :

          • 1846 : abolition de l’esclavage en Tunisie
          • 1876 : abolition de l’esclavage en Turquie
          • 1897 : abolition de l’esclavage a Zanzibarn,
          • 1922 : abolition de l’esclavage au Maroc (sic !!!),
          • 1923 : abolition de l’esclavage en Afganistan,
          • 1924 : abolition de l’esclavage en IIrak,
          • 1929 : abolition de l’esclavage en Transjordanie,
          • 1929 : abolition de l’esclavage en Iran,
          • 1937 : abolition de l’esclavage à Barhein,
          • 1949 : abolition de l’esclavage au Koweit,
          • 1952 : abolition de l’esclavage au Qatar,
          • 1968 : abolition de l’esclavage en Arabie Saoudite,
          • 1970 : abolition de l’esclavage à Oman.
          • 1980 : la Mauritanie est le dernier pays à abolir l’esclavage. Cependant, il resterait au moins 100 000 esclaves dans ce pays de nos jours

            C’est bizarre, non... ?!

            Quand je pense que Dieudonné qualifie les juifs d’esclavagistes dans leur participation à la traite des esclave (ce qui est toutefois indéniable) et qu’il s’associe ensuite avec les membres du centre Zarah, descendants d’esclavagite.....


            « Quand on connait le parcours du négus qui roulait dans des carrosses laissant son peuple crever de faim », quand on connait l’état du compte d’Arafat à sa mort, je ne vois pas de différence....

          Me considérant comme humain avant d’appartenir à un groupe religieu, je ne vois pas le crime sioniste comme plus grave que ce que font les turcs aux Khurdes, par exemple, mais je presume que lorsque des musulmans font du mal a d’autres musulmans cela doit etre moins grave pour vous que quand c’est des juifs qui le font.

          Ce que vous appelez impérialisme atlanto sioniste, existe aussi de votre côté, mais vous devez etre certainement trop embrigadé pour pouvoir le reconnaitre. C’est dommage car la France est un pays libre.....


        • abdelkader17 20 août 2009 11:05

          @Albatar
          vous êtes membres du cercle des sionistes progressistes pour l’amitié entre les peuples et les pâquerettes ? Vous avez bien préparé votre soupe ,moi je ne vois comment je pourrais respecter cette saloperie qu’est le mouvement sioniste et de ceux qui s’en réclament.


        • abdelkader17 20 août 2009 11:11

          correction des carrosses en or


        • King Al Batar Albatar 20 août 2009 11:16

          Je n’ai rien a voir avec les sionistes, d’ailleurs j’en ai un peu rien a foutre, je suis plutot contre la politique de l’etat hebreux et je trouve que les bombardements de la bande de Gaza sont scandaleux.

          Neanmoins votre discours diabolisant me fait chier parce que je considère que sur Terre, il y a des pays musulmans et des pays chretiens ou athés qui font la même chose sinon pir, mais vous n’arrivé pas à vous en rendre compte tant vous vous focaliser sur Israel.

          Cela découle certainement d’un communautarisme tribale (comprenez appartenance à un goupe) qui est exactement le même que celui des sioniste en France, sauf que comme vous pesez moins lourd qu’eux ça vous fait mal au cul.

          J’ai rien d’autre a vous dire que vous vous battez contre des moulins et malheuresement j’ai peur pour vous que vous n’eleviez jamais votre niveau si vous rester haineux. J’espere que vous êtes jeunes et que vous grandirez....

          Amicalement,
          Albatar, le sale batard !!!!!!


        • abdelkader17 20 août 2009 11:57

          @Albatar
          c’est le seul état né d’une résolution de l’onu jouissant d’une impunité totale,les arabes n’ont rien à voir avec le génocide des juifs d’Europe alors au nom de quoi à t’on dépossédé le peuple palestinien ?
          Qui à toujours refusé la création de l’état palestinien ? et vous voudriez qu’on accepte cette imposture sans broncher.


        • King Al Batar Albatar 20 août 2009 12:45

          Parce que quand les Turc on depouillé les kurdes de leur Terre et de leur langue, voir de leur religion, car seul 30% des kurdes sont musulmans, quelqu’un les a fait chier un seul instant, l’ONU non plus n’a rien fait.....

          Si tu t’inclus dans un « on », je presume que tu parle du monde arabo musulman, car je ne pense pas, excuse moi si je me trompe, que tu sois toi même palestinien. Alors dans ce cas la tu inclus aussi les horreurs que tes frères Turcs commetent.... C’est trop facile de se faire victime d’un côté et de ne pas assumer ce qu’il se passe de l’autre....

          Je te l’ai déjà dit, j’en ai rien a foutre des sionistes, par contre ce qui me fait chier c’est que vous parlez de fausse victimisation des juifs, pour excuser les vrais crimes israeliens et que vous faites pareils avec la victimisation des palestiniens pour excuser les crimes du monde arabe.

          Alors avant de montrer et de désigner les saloperies des autres regarde celle que vous faites aussi !!!!

          Peace !



        • yacine 20 août 2009 14:57

          @Albatar : Je tiens a vous rappeler que la france n’a aboli l’esclavage qu’en 1848, et uniquement en métropole. et si l’on regarde ce qui se passait dans les departements (colonies) d’outre mer, on se rend compte qu’ele n’y a libéré ses « captifs » qu’en 1905 !!!! Vous vous situez ainsi loin derrière la turquie, la tunisie et le zanzibar. celà sans parler de l’exploitation des pays colonisés qui s’apparente fortement a de l’esclavage et qui a continué bien au delà. Ce n’est pas parceque vous avez acquis une petite avancée technologique et idéologique 50 ans avant les autres que vous pouvez vous permettre d’ouvrir votre grande gueule et les critiquer.


        • El Soldado 20 août 2009 15:12

          @Yassine "Je tiens a vous rappeler que la france n’a aboli l’esclavage qu’en 1848"

          Euhhhhhhhhhh.... 1794 à l’initiative de l’abbé grégoire.

           


        • King Al Batar Albatar 20 août 2009 15:48

          Justement, je ne critique pas parce que je sais qu’avant de pouvoir le faire il faut avoir les mains propres.....

          Si vus voulez même qu’on développe, je peux vous dire, bien qu’étant francais et européen, que le monopole de la barbarie dans l’histoire "la palme si je peux m’exprimer ainsi revient quand même aux européens, entre la traite des noirs, la shoah, l’inquisition, l’empire romain et l’extermination des indiens d’amerique, des incas etc.... On est imbattable !!

          Donc je ne porte pas de jugement, et je trouvais la France mal placée pour critiquée la Chine pendant les J.O. au vue de son passé.

          En fait je deteste les donneurs de leçons !!!! Donc je n’en donne pas et j’aime pas qu’on en donne aux autres quand soit^on ne sait pas se tenir soit même !!!!


        • King Al Batar Albatar 20 août 2009 15:51

          Je suis désolé, au risque de vous décevoir, mais ce n’est pas parce que je ne suis pas d’accord avec ses propos que je vais soutenir l’etat hebreux pour autant.....

          Je lui disais simplement que de sa position il n’a pas la place, ni la légitimité de reprocher à un peuple les crimes que le sien commet aussi.....


        • wesson wesson 20 août 2009 16:53

          Bonjour Albatar,

          sans parler de vos petits oublis dans votre liste préparée de l’abolition de l’esclavage, il faut un peu arrêter avec cette tarte à la crème.

          Si l’esclavage a été aboli, ce n’est pas par bonté d’âme particulière, mais c’est parce que économiquement, il n’est pas efficace. La relation existant entre le maitre et l’esclave est très forte, et ne peut être rompue facilement.

          Pour parler plus clairement, lorsque il n’y a plus de travail pour l’esclave, il faut soit continuer à le nourrir, l’affranchir (en général cher et compliqué), ou le tuer (avec des effets de bord non négligeables). Autrement dit, il n’y a pas de souplesse dans cette relation assez peu productive, sauf en enfants « batards » dont on ne sait que faire après.

          Dans ce contexte là, les colonisateurs et grand exploiteurs d’esclaves ont bien vite compris qu’il valait mieux une relation de salariat que l’on peut créer ou rompre sans autre préjudice plutôt qu’une relation d’esclavagisme rigide. La vrai raison de l’abolition de l’esclavage est là, et n’a rien à voir avec une quelconque classement de la bonté d’âme que vous souhaitez donner.

          Au passage, c’est les mêmes raisons qui ont conduit à la libéralisation de la femme, faut-il rappeler que elles n’ont obtenu le droit de vote en France que après guerre, et encore en râlant.

          Egalement, je ne puis souscrire à la tonalité de votre réponse à Abdelkader, qui si je l’ai bien compris est en gros « oui les israéliens sont méchants mais les palestiniens aussi et dans bien d’autres endroits du monde aussi. » Certes vous ne justifiez pas un mauvais comportement mais vous l’excusez, et qui plus est que dans le cas d’Israël. Je ne vous ai effectivement pas entendu dire que c’est le bordel chez les palestiniens mais que vu les conditions d’existences qui leur sont imposées par l’état d’Israël, c’est quand même assez explicable qu’il faille un pouvoir fort, strict et religieux pour tenir cette population affamée et attaquée.

          Ce n’est pas parce que votre voisin pisse sur sa pelouse que vous devez chier sur la votre, et réciproquement.


        • abdelkader17 20 août 2009 16:55

          @sophronuis MCM
          il n’y a pas pire raciste que toi, fils de sion.


        • Sophronius 20 août 2009 17:04

          Je demande à la modération de ne pas enlever ce message de Abdelkader, ce serait priver les lecteurs du fou rire que j’ai eu en le lisant.


        • abdelkader17 20 août 2009 17:07

          @MCM
          si c’est tout ce que ça produit sur toi tant mieux ben yehuda hahahahaha


        • Rounga l’incroyable Roungalashinga 20 août 2009 17:29

          fils de sion

          On n’est pas passé loin de la contrepèterie...


        • Sophronius 20 août 2009 18:16

          Ben justement je vais m’écouter le « Zion train » de Marley ce qui rejoint le thème de l’article ! Dommage que j’ai pas un petit pochon de beuh.

          Au fait merci à l’auteur pour cette article consacré à la bonne zizique rasta, et aussi pour son témoignage de fumeur de joint invétéré.
           


        • King Al Batar Albatar 20 août 2009 20:12

          @ Wesson,


          Je pense que vous n’avez pas saisi mes propos. EN aucun cas je ne parle du comportements des palestiniens....

          Je dis simplement à Abdelkader que s’il condamne Israel pour ses actes, ce qui jusque la est justifiable, il doit le faire exactement de la même manière lorsque des musulmans agissent comme des israeliens avec d’autre musulmans (en l’occurence les turc et les kurdes).

          Ce que je veux dire c’est que selon lui, si un Israelien colonise une terre musulmane c’est grave, mais si un musulman colonise la Terre de son voisin, il s’en fout !!

          En fait, ce que je n’aime pas c’est qu’il prenne la défense des palestiniens, non pas par humanisme, mais uniquement par communautarisme. Car ce communautarisme là, il va le reprocher au juifs de france qu’il va qualifier de sionistes. Et comme les juifs de France sont dans une situation sociale plus élevée que les musulmans, il condamne cela. Alors qu’il se comporte pareil.....

          Bien sur je plains les palestinien, mais tous ses petits francais musulmans qui s’exite sur leur clavier ou a Carrefour pour prendre la défense des palestiniens, ca me fait chier !!! Ca me fait chier parce qu’ils défendent les palestiniens par parce qu’il sont agressés, mais parce qu’ils sont agresés par des juifs !!!!!

          Après le sionisme j’en ai rien a foutre, Israel pareil, si’ils pouvaient tous baiser ensemble et nous faire des gosses metissés ca resoudrait le problème......

          J’espere avoir été clair dans mes propos, et que vous comprenez maintenant qu ej ene prends pas la défense de l’Israelien, dont je me fout comme de mon premier splifff ! 

        • JahRaph JahRaph 20 août 2009 21:34

          Désolé de te contredire Abdelkader, mais une fois n’est pas coutume, comme on dit...

          Le Négus ne « roulait dans des carrosses laissant son peuple crever de faim » comme tu l’affirmes. Le rapport entre Haïlé Sélassié et son peuple son bien plus complexes, et j’affirme que l’empereur aimait le peuple Ethiopien de ton son cœur.

          Je tiens comme source le livre « Le dernier Roi des Rois » de Gontran de Jugnac, qu’on ne peut pas vraiment soupçonner de sympathies rastas....


        • abdelkader17 20 août 2009 21:47

          Salut Jahraph
          c’est vrai que c’est un peu imagé mais il roulait bien dans des carrosses ornés d’or,on peut dans le même temps aimer son peuple et être un tyran, je ne connais pas assez l’histoire de l’éthiopie ni du mouvement rasta, mais comme je fais une grosse allergie au sionisme tout ce qui s’en approche me rebute.


        • abdelkader17 20 août 2009 22:02

          @Albatar
          c’est vous qui n’avez rien saisi,comment pouvez vous prétendre que c’est par communautarisme que je réagis ?Vous savez il y a de nombreux juifs qui dénoncent très violemment les méfaits du sionisme comment les qualifier, traitres, ou je ne sais quoi.
          Il n’y a pas d’autres cas similaires à l’histoire des palestiniens,on nous emmerde à l’année avec le droit international, la justice et toutes ces conneries et on encourage une situation coloniale.
          Ce serait des indiens ou des congolais les occupants,ça ne changerait rien un système de domination implacable que nos parents auront connu durant la période coloniale en Algérie ou ailleurs,alors si vous ça ne vous regarde pas tant mieux pour vous,ce que je ne supporte plus ce sont les mensonges permanents des sionistes visant à accréditer dans l’opinion internationale la recherche d’une solution juste et équitable,vaste escroquerie,on dépossède chaque jour un peu plus un peuple,on l’asphyxie,on le bombarde et on se pose en victime alors qu’on détient une des armées les plus puissantes au monde, je ne fais que mon devoir ,celui de la justice et de l’honnêteté,celui de rétablir la vérité et les faits, rien d’autre.
          http://www.andre-gaillard.com/
          prenez donc le temps de lire ceci c’est long mais c’est instructif.


        • yacine 21 août 2009 14:15

          @El soldado

           « Euhhhhhhhhhh.... 1794 à l’initiative de l’abbé grégoire. »

          EEEUUUhh ... Napoléon Bonaparte revient sur cette mesure et légalise l’esclavage le 20 mai 1802.


        • yacine 21 août 2009 14:15

          @El soldado

           « Euhhhhhhhhhh.... 1794 à l’initiative de l’abbé grégoire. »

          EEEUUUhh ... Napoléon Bonaparte revient sur cette mesure et légalise l’esclavage le 20 mai 1802.
          Sinon Albatar tu m as l air d avoir un bon raisonnement, fais gaffe toutefois a pa tomber dans un esprit de contradiction à la zemmour. Si tu avais quelques elements de l’histoire entre tes mains tu ne dirais ptetre pas la meme chose sur les palestiniens.


        • Kinito06 12 mai 2013 16:24

          @ wesson

          Donc pour vous ça aurait été mieux exterminer les esclaves par castration massive comme le firent les arabes ? Quand à votre justification du pouvoir fort et religieux en Palestine, je ne vois pas en quoi appliquer la sharia permet de mieux resister. D’ailleurs affamé les palestiniens ne sont pas leur éspèrence de vie est bien meilleure par rapport à d’autres pays de la region.

        • Rounga l’incroyable Roungalashinga 20 août 2009 10:44

          « les noirs sont frappés par la Bible, ou l’on raconte l’histoire d’un peuple esclave en Egypte, affranchi grace à l’intervention divine. Pour eux, c’est une révélation » Peuple d’anciens esclaves, les futurs rastas se reconnaissent naturellement dans le peuple d’Israël. Pour Abdoulaye Barro, fondateur de l’association Juifs et Africains (JUAF) : « Le peuple juif est un modèle pour le peuple noir auquel il s’identifie. Les noirs ont aussi pris une revanche. Les missionnaires évangélistes voulaient coloniser et asservir les esprits des Jamaïcains par la religion, mais les noirs l’ont utilisé pour s’affranchir et inventer leur propres pensée. Le Rastafari est juste un mouvement inspiré par la Bible, dont la portée est universelle et libératrice »

          A écouter : The Israelites, de Desmond Dekker.


          • delicemetis 20 août 2009 11:15

            Salut,
            ce parallélisme que vous faites entre ces deux religions est vrai sur beaucoup de points.
            Mais il nous ferait presque oublier le radicalisme Rasta, que l’on voit surtout comme des gentils chanteurs-fumeurs. Et qui peut lui aussi se rapprocher du sionisme.

            Mais l’idéologie (plus que religion) rasta a aussi été fortement influencée par le catholicisme.


            • King Al Batar Albatar 20 août 2009 11:18

              Ce que vous dites est exacte, pour etre depusi de nombreuse années en couple avec une antillaise, je peux vous confirmer que la religion catholique est bien plus présente et respecté dans les Antilles, dans toutes les caraibes qu’en France.


            • Redj Redj 20 août 2009 12:28

              Merci pour cet article qui me ramène à mes années étudiantes : j’avais préparé un exposé sur cet religion.
              alors quelques précisions si vous me permettez :
              Marcus Garvey est considéré comme un prophète par les rastas, et il a bien écrit ce que vous dîtes : « Regardez vers l’Afrique, ou un roi noir sera couronné, qui mènera le peuple noir à sa délivrance ». Je ne n’ai plus le titre du livre en tête.
              Les rastas se considèrent comme les descendants de la 13ème tribu de juda, et ont une interprétation de la bible bien a eux : pour eux, il est impossible que Jah ne soit pas noir, étant donné l’origine africaine. Ainsi, toute autre interprétation est considéré comme la résultante de l’oppression de Babylone.
              Pour finir, il y a bien eu des rastas qui ont fait le chemin Jamaïque - Ethiopie, lorsque Haïlé Sélassié leur offrit des terres. Ils ne furent pas nombreux, mais cela a bien existé. D’ailleurs, Exodus de Bob Marley retrace un peu cette histoire.

              En tout cas, chapeau et merci.


              • Fergus fergus 20 août 2009 12:45

                Bravo, Redj, pour cette utile mise au point.


              • King Al Batar Albatar 20 août 2009 12:57

                Je suis désolé de contredire votre affirmation, sachez en tout cas que je le fait bien amicalement, mais j’ai lu dans différentes sources que la citation « regardez vers l’Afrique.... » a été prononcé par le révérend jamaicain James Morris Webb publié dans un journal : « Le daily greaner », mais ceci reste un détail.
                Ce dont nous nous souviendrons c’est que ça fait plaisir de parler un peu des rastas et de culture que nous n’evoquons jamais en France.

                Et que votre chapeau et merci fait plaisir.

                Peace !!

                 


              • Redj Redj 20 août 2009 13:31

                Il est possible que je me trompe sur Marcus Garvey, mon exposé date de plus de 15 ans maintenant. Je crois que l’on attribue soit à l’un ou à l’autre cette fameuse phrase. Il faudrait que je retrouve ce fichu exposé pour en être sûr (c’est un peu le bordel dans mes archives). Mais peu importe, comme vous dîtes, parler de leur culture et les connaître un peu mieux, c’est là le principal.
                Quant à ceux qui disent que le reggae c’est toujours la même chose, il faudrait peut-être écouter autre chose que Tryo. Effectivement le reggae restera du reggae, mais il y a autant de variétés que d’artistes. Cette musique m’accompagne depuis plus de 20 ans maintenant, et je ne m’en lasse pas !!!
                Une petite précision pour les couleurs vert jaune rouge. :
                Le rouge est pour le sang de toutes les choses qui vivent.
                Le jaune est pour le soleil et la lumière de Jah qui illumine le monde.
                Le vert est pour la terre sur laquelle nous marchons tous.
                Parfois le noir, symbolisant la couleur de peau des africains, est ajouté à ce trio.

                Ce sont les couleurs du panafricanisme il me semble.

                Jah bless you...


              • Fergus fergus 20 août 2009 12:43

                Je ne comprends pas très bien le déferlement d’agressions de la part de certains à propos de cet article qui n’a rien d’un plaidoyer pro-sioniste ou pro-israélien. Cela me dépasse !

                Quant au « sionisme » des « dérérébrés », il n’a rien à voir avec le mouvement politique né au 19e siècle, mais avec la référence à Sion, lieu plus ou moins mythique qui symbolise la terre promise et l’accès à la sagesse.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires