• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le schmock... la bête revient ?

Le schmock... la bête revient ?

Dans son roman intitulé Le Schmock, Franz-Olivier Giesbert aborde la question de la montée du nazisme dans les années 1930. Pourquoi les Allemands respectables ont-ils fait preuve de légèreté à l'égard d'Hitler ? Et pourquoi les juifs ont-ils autant tardé à fuir ?

Le Schmock, titre de son nouveau livre, est en effet un surnom gratiné du dictateur. En yiddish, "ce mot yiddish veut dire trois choses, un mot qui veut dire con, qui veut dire salaud et qui veut dire pénis, mais un pénis du genre ramollo", précise Franz-Olivier Giesbert.

À travers ce roman, Giesbert nous alerte sur le bégaiement de l’histoire et la perte de mémoire de l’humanité...

Interrogé par Thomas Rabino, journaliste à Marianne, lors du festival de la Biographie à Nîmes, l'auteur fait d'abord un éloge appuyé du roman :

"Pourquoi avoir choisi le genre romanesque ?", demande le journliste... Franz-Olivier Giesbert rappelle que dans un roman, on peut tout mettre : de la documentation, de la poésie, de la philosophie, du théâtre... on peut tout faire...

A travers le roman, on peut transmettre aussi des sentiments, des sensations, ce qui ne l'a pas empêché d'évoquer la trame historique sur laquelle il a beaucoup travaillé.

F. O. Giesbert s'est attaché à décrire la réalité, mais il a essayé de la dépasser avec ses personnages.

Bien sûr, l'amour tient une place importante dans son livre : car l'amour était essentiel durant cette période... la mort était si proche que les histoires d'amour étaient très intenses.

Et, dans les camps, c'était encore plus important car les gens étaient séparés et cette séparation renforçait l'amour.

Franz-Olivier Giesbert en vient ensuite à évoquer l'antisémitisme qui ressurgit à notre époque.

Les exemples sont multiples, mais il en cite un qui l'a marqué : Alain Finkielkraut insulté par un salafiste... "Fous le camp, t'es pas chez toi, retourne en Israël..." une image violente et très forte.

Avec le durcissement du conflit israélo-palestinien qui ravive les haines communautaires, la fièvre antisémite refait surface dans l'Hexagone. 

Cimetières juifs recouverts de croix gammées, profanations, insultes, caricatures de mauvais goût, tags haineux, meurtres...

Un site en mémoire d’Ilan Halimi profané, des croix gammées sur des portraits de Simone Veil, des inscriptions antisémites à plusieurs endroits de la capitale, Mireille Knoll, ancienne rescapée de la rafle du Vel d'Hiv, tuée à coups de couteau dans son appartement du 11e arrondissement de Paris le 23 mars 2018...

Les actes antisémites ont progressé en France de 74% : hélas, la bête est toujours vivante, rappelle Franz-Olivier Giesbert.

Il faut donc encore dénoncer, s'indigner, stigmatiser.

 

https://www.lepoint.fr/societe/denise-rescapee-d-auschwitz-j-ai-peur-que-la-memoire-s-eteigne-26-01-2020-2359655_23.php

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2020/01/le-schmock-la-bete-revient.html

 

Vidéos :


Moyenne des avis sur cet article :  1.19/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er février 16:32

    Les dangers du nazisme se limitent à l’antisémitisme ?

    Il ne faut dénoncer que ça ?



    • rosemar rosemar 1er février 18:51

      @Séraphin Lampion

      C’est le sujet du roman de FOG : c’est le point de départ de l’article...


    • mmbbb 1er février 20:05

      @rosemar c est normal , il publie ses articles dans le Point Il côtoie BHL et a défendu son pote écrivain pédophile Matzneff , Giesbert une référence absolue ? 
      Quant à cette époque , il faudrait se replonger dans son contexte La crise de 1929 a entrainé la faillite des banques notamment des banques allemandes . Leurs avoirs etaient detenus a 60 % par des banques etrangeres Dans le monde de la finance , les banquiers ont joue a la roulette russe avec la speculation pres de 300 % avant le krach . Ce fut un catalyseur de la montée du nazisme , L Allemagne etait au bord de la guerre civile et les spartakistes n etaient pas des anges , les allemands couraient apres une pomme de terre tombee sur le sol .

      «  Ventre affame n a point d oreilles » 

      Ces intellos repus qui jugent l histoire et tentent de la réecrire est lassant 
      Les yaka faucons c est facile En temps de paix, il y a beaucoup de heros .

      Quant aux intellos , on leur prête beaucoup de vertus , ils n en sont pas moins hommes , Il est évident que dans notre pays on prefere avoir de la compassion pour une salope instruite que pour un benet ignare 

      Lors de la réedition des pamphlets de Celine , l écrivain Sollers a eut le mérite d"elargir le spectre de vision et de noter que Céline etait le reflet de cette époque .

      Quant a la haine des juifs , elles etaient partagees par beaucoup de monde notamment chez les artistes et intellos Wagner ne les aimait guere .

      Staline, le chouchou des intellos francais n appréciait pas ces gens là .

      Nous non plus , l affaire Dreyfus n etait pas si ancienne , a peine 25 ans .

      Il est vrai que des personnalites telles que BHL Con Bendit , Attali , et d autres faiseurs d opinions et envahissant les médias ne prêtent pas a la modération , à l apaisement . Giesbert s epargnera cette remarque , lui qui baigne dans le microcosme .

      Quant aux actes antisémites d aujourd ’hui , si les militants de l extreme droite avaient ete les acteurs , la gauche braillerait , Non elle est tacite , en revanche elle descend pour contrer l islamaphobie . Quelle pantalonnade ! 
       


    • machin 2 février 07:36

      @rosemar

      Votre « FOG » n’est qu’un petit, tout petit méchant laquais cauteleux et prétentieux.
      Aucun intérêt.
      Autant lire du BHL dans le texte.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 février 09:43

      @rosemar

      « C’est le sujet du roman de FOG : c’est le point de départ de l’article...  »
      C’est bien pour ça que je pose la question.

      lien


    • gaijin gaijin 2 février 11:42

      @Séraphin Lampion
      bien sur ça évite d’affronter les vraies questions :
      https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/influences-nazies-du-management-84756#forum13262954


    • Jonas Jonas 1er février 16:49

      « Les actes antisémites ont progressé en France de 74% : hélas, la bête est toujours vivante, rappelle Franz-Olivier Giesbert. Il faut donc encore dénoncer, s’indigner, stigmatiser. »

      L’Histoire se répète, avec la complicité de nos élus de la république.

      On peut être antisémite, tant qu’on le fait au nom du Coran et du Prophète Mohamed.
      L’affaire Sarah Halimi est emblématique à ce sujet.
      Kobili Traore, qui a défenestré et roué de coups une femme de 68 ans parce qu’elle était juive, a été acquitté car considéré non responsable de ses actes, il était sous l’emprise du cannabis !

      Vous imaginez bien que si cela avait été un skinhead d’extrême-droite qui avait fait la même chose, il n’aurait pas subi le même sort, ce facho nazi aurait été incarcéré et vilipendé avec la plus grande fermeté et l’approbation de tous les mass-média.

      Des centaines de prédicateurs antisémites prêchent tous les jours dans les plus grandes mosquées de France sans être inquiétés le moins du monde par les autorités.
      Normal, puisque ce sont pour la plupart les élus de la république qui aident au développement de ces lieux de culte afin de récupérer un électorat musulman et acheter la paix sociale !

      Et après, ces naïfs s’étonnent, et viennent pleurer sur les plateaux télés : mais comment se fait-il que l’antisémitisme puisse croître en France ?


      • rosemar rosemar 1er février 18:54

        @Jonas

        C’est terrifiant, en effet : Traore considéré comme non responsable, les prédicateurs qui ne sont pas inquiétés ?


      • mmbbb 1er février 20:38

        @rosemar il est terrifiant que l assassin d Halimi S ait ete classe comme fou avant jugement avec expertise psychiatrique . il est aussi terrifiant que la lycenne Milla a ete condamnée a mort et qu elle ne puisse plus suivre ses cours il est terrifiant que certains veulent revenir a l ancien regime en instaurant le délit de blasphème Ce pays est devenu un pays de merde et nous l avons bien voulu .


      • V_Parlier V_Parlier 1er février 20:59

        @mmbbb
        Et ceci, sous prétexte de remplacer la vieille bête (supposée endormie dans le coeur des français) par une nouvelle bête imposée par les bisounours depuis les années 80. Nous verrons donc si la seconde bête a aussi « le ventre fécond », selon l’expression.


      • mmbbb 1er février 21:10

        @V_Parlier bonne réflexion , la seconde bête nous la chouchoutons : C est incompréhensible mais c est ainsi 


      • prong prong 1er février 17:36

        Il est vrai qu’en yiddish, à ses origines étymologiques, Shmock signifie d’abord « pénis ». Oui, le mot schmock yiddish désigne de manière directe le pénis ou tout du moins, le morceau de prépuce qui est retiré d’un pénis après la circoncision.

        cf https://rootsisrael.com/dis-mamie-c-est-quoi-un-schmock/


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er février 17:44

          @prong

          ah, c’est « ce truc en trop qui fait l’esprit en moins » ?


        • prong prong 1er février 17:50

          @Séraphin Lampion

          Absolument pas , mais des deux coté c’ est un terrain fertile pour designer l’ autre comme un monstre .

          traiter de smock quelquun c’ est le traiter de placenta ou de residu de fausse couche .... Pas tres malin avec un dictateur psychopathe en pleine periode d’ ascension , encore moins malin de le ressortir des année apres :)


        • prong prong 1er février 17:51

          @Séraphin Lampion

          tu conviendra qu’ on est tres loin du « biloute » cht’ i :)


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er février 17:53

          @prong

          j’aime bien aussi « raclure de bidet ».


        • prong prong 1er février 18:01

          @Séraphin Lampion

          En plus le yiddish c’ est de l’ allemand 
          si au moins il l’ avait dit en hebreu ou en arameen personne aurais capté lol


        • prong prong 1er février 18:05

          @Shaw42

          je crois que l’ exacte réalité on ne la connaîtras jamais ...
          a chaque fois qu’ on nous parle de nazi on nous parle juif 
          Tout le monde oublie que la deuxieme cible « le francais » revient toute les 3 page .

          A tel point , qu’ hitler a du diffuser une version expurgé pour ne pas choquer les colabo de vichy .... 


        • Kylo REN 42 Shaw42 1er février 18:11

          @prong

          Très bon parallélisme avec ce qui se passe ici en ce moment. Pour toi c’est évidemment Didier MAISTO ma première cible... et qui en l’état va dégager à mes yeux dans les 5mn, pas la peine d’aller chercher les remplaçants !



        • prong prong 1er février 18:16

          @Shaw42
          en fait t’ était presque jeune et beaux y a 75 ans smiley


        • Kylo REN 42 Shaw42 1er février 18:19

          @prong

          Yep et je vais y revenir.

          Ça sert à quoi d’ÊTRE LE TEMPS, sinon ?


        • prong prong 1er février 18:25

          @Shaw42

          le temps c’ est carlos goy , tempus fugitivus bien sur smiley


        • folamour folamour 1er février 17:37

          L’antisémitisme ne progresse pas par pure génération spontanée.

          • il y a l’antisémitisme bien en cour
          • l’antisémitisme qu’il ne faudrait surtout pas stigmatiser « Il faudrait les comprendre et ne pas trop le faire remarquer.. ; »
          • l’antisémitisme que l’on ressort régulièrement pour expliquer justifier les assassinats en gros par camion kalach ou égorgements
          • Celui qui se pavane dans le mediapeople et une intelligentsia bobo à la recherche désespérée d’une absolution réconfortante de leurs fautes passées et à venir
          • .....
          • Avec la complicité des faux porte paroles de la République laïque qui ne savent plus sur quel pied danser

          • Fergus Fergus 1er février 20:31

            Bonsoir, rosemar


            « ce mot yiddish veut dire trois choses, un mot qui veut dire con, qui veut dire salaud et qui veut dire pénis » 

            C’est ce que j’ai rappelé dans ce texte de 2009 : 21 rue des Rosiers qui décrit un immeuble du quartier juif du Marais. Beaucoup utilisent le mot « Schmock » dans le sens « Tête de noeud ».


            • Fergus Fergus 1er février 20:41

              Cela dit, vous avez raison d’écrire « Il faut donc encore dénoncer, s’indigner, stigmatiser » les actes et les propos antisémites. 

              Mais il faut reconnaître que le repli communautaire n’y aide pas toujours.

              Un exemple : l’enterrement des 4 victimes de l’Hyper Casher de Vincennes  tous des Français ! en terre israélienne a beaucoup choqué ! 


            • mmbbb 2 février 10:02

              @Fergus dans sa saynète , « Il y a t il des juifs dans la salle » Desproges a le genie de dénoncer l antisimétisme et le communautarisme des israélites .
              Du grand art .


            • Fergus Fergus 2 février 12:59

              Bonjour, mmbbb

              Cela fait très longtemps que je n’ai pas vu ce sketch, à prendre évidemment avec une distance suffisante pour en saisir le sens. Ce texte n’est récupérable par personne, et surtout pas par les antisémites comme ils tentent parfois de le faire en sortant des phrases de leur contexte et du jeu de scène de l’humoriste.


            • SUR1NUAGE 2 février 06:11

              Bonsoir Rosemar,

              a votre avis pour quelles raisons l’antisémitisme existe t’il et aussi a votre avis pourquoi progresse t’il ?

              merci de votre éclairage...


              • papat 2 février 07:09

                @SUR1NUAGE
                peut être parce qu’ils volent la monnaie ? les élections ? les médias ? déclenchent des guerres ? 


              • Jelena Jelena 2 février 10:10

                @SUR1NUAGE : Inutile de poser des questions, rosemar est incapable de faire preuve d’analyse ou de réflexion. Cette prof qui de temps à autre nous rappelle qu’elle a fait de « longues études », se contente de répéter ce qu’elle a entendu la veille à la TV. C’est tout, ça ne va pas plus loin.


              • Jelena Jelena 2 février 11:08

                Je m’auto-corrige >> nous rappelle qu’elle a fait

                nous rappelle avoir fait... Ca fait plus mieux .

                ...

                @Elric42 : Ni en 40, ni récemment... Pourquoi cette question ?


              • njama njama 2 février 22:59

                @Rosemar

                FOG "aborde la question de la montée du nazisme dans les années 1930. Pourquoi les Allemands respectables ont-ils fait preuve de légèreté à l’égard d’Hitler ? Et pourquoi les juifs ont-ils autant tardé à fuir ?"

                La moindre des choses s’il s’en tient à un roman, ou même à un documentaire serait de rester dans les clous de cette tranche d’histoire... où, si l’ostracisation des Juifs était manifeste (bien qu’elle ne datait pas de l’Allemagne de Hitler), il n’était point et n’a jamais été question d’extermination de ceux-ci avant début 1942 (Conférence de Wannsee), c’est à dire en pleine guerre... après le refus des nations (que nous appellerions aujourd’hui « communauté internationale ») d’accueillir cette émigration forcée.

                Je n’ai pas lu le livre de FOG mais l’article de Rosemar (pourtant prof de lettres sur son profil) qui évoque le durcissement du « conflit israélo-palestinien », les (anachroniques) profanations de quelques cimetières juifs (ce que l’on appelle des « carrés juifs » en fait car les cimetières juifs n’existent pas en république des vivants comme des morts) me laisse à penser que le livre de ce journaliste n’est qu’un salmigondis de tout et n’importe quoi... une mauvaise ratatouille qui mélange tout qui surfe sur l’idéologie sioniste... car non le conflit israélo-palestinien n’a absolument rien à voir avec l’antisémitisme européen, avec le nazisme... 


                • L'Astronome L’Astronome 4 février 06:29

                   

                  Un peu marre de tous ces articles qui tournent autour de l’Autre chien Schiklgruber et de son régime. Sur Netflixe, trop de documentaires sur lui. La meilleure façon de le tuer est de ne plus parler de lui.

                   


                  • Jonas 4 février 08:21

                    Certes , l’antisémitisme a existé et il existera toujours , même dans les pays où il n’y a pas de juifs, comme en Malaisie , Bruneï ,Corée du Nord, Venezuela Pakistan, Afghanistan et dans presque tous les pays musulmans où les juifs sont absents depuis des décennies. 

                    La grande majorité des actes antisémites , dans les pays occidentaux sont commis par des musulmans. C’est une des raisons pour lesquelles , les gouvernements ne donnent pas les statistiques ,par origine. . Pour disent-ils ne pas stigmatiser. En revanche dès qu’un taré non musulman , commet un acte , contre les musulmans , les juifs ou les chrétiens. Son nom, son origine , son âge et son parcours est répandu. C’est la peste brune qui se répand, titre la presse subventionnée. Les 260 morts en France sont l’oeuvre de la peste brune. Comme l’égorgement d’un prêtre dans sa maison de prières. 

                    Pourquoi un grand nombre de musulmans sont antisémites ? 

                    Parce que les musulmans sont religieux à 96% et sont formatés par la lecture coranique, lecture jalonnée de nombreuses sourates contre les Juifs.

                    Le prophète après son échec de convertir les juifs a la nouvelle religion( religion plagiée , d’un ensemble débridé du judaïsme et du christianisme à la sauce bédouine, où les grands personnages des premières religions sont cités mais n’ont aucun rapport historique avec les récits de la Bible .

                     Il faut rappeler que dans le dogme , de l’Islam, tous les êtres humains venant sur terre sont musulmans et ce sont leurs parents qui ont choisi pour eux la religion. Les Aztèques , les Mayas , les Babyloniens , les Grecs , les Romains etc étaient des musulmans sans le savoir et surtout avant la naissance du fondateur de l’islam. Comme s’il y avait des Chrétiens avant le Christ ou des Marxistes avant Marx. Un imam de Gaza disait dans un sermon que la Mosquée Al-Aqsa existe depuis plus de 3000 ans, soit 1500 avant Muhammad. 

                    Par ailleurs une minorité de musulman est capable de lire convenablement le texte coranique. Sur les 1500 millions de musulmans dans le monde , les 2/3 ne sont pas ARABES, ne lisent pas l’arabe et ne le comprennent pas. Tout est appris par coeur , par des imams SUNNITES , analphabètes ( Les imams chiites ont un curseur , plus développé) . Comme autrefois , l’enseignement de l’Evangile était fait par les prêtres qui maîtrisaient le latin. 

                    L’indice de l’ONU, ( Indice du développement humain ) IDH, situe , les pays musulmans parmi les derniers  A) Taux d’alphabétisation B)Taux de scolarisation globale-C) Taux d’acquisition du savoir—D) PIB. 


                    • troletbuse troletbuse 4 février 17:46

                      FOG j’espère qu’il a changé de veste car comme dit Dutronc dans sa chanson, elle a du craquer de tous cotés.


                      • Monokochkoi USS-GRF-(CVN-78)-Orange-Skunk 4 février 17:58

                        @troletbuse &

                        Yep mais le pire c’est pas le brouillard de guerre, c’est le vent...

                        C’est ces racailles de juristes et surtout les baveux..

                        Ils cherchent à dissiper le bin’s, mais sans être foutus de construire un seul barrage utile...

                        Pour l’intéressé, je développe ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès