• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le suicide d’Astérix

Le suicide d’Astérix

Alors que le plus grand secret entoure la sortie d’Astérix, en exclusivité mondiale, nous sommes en mesure de vous annoncer que c’est une histoire d’extraterrestes : une soucoupe volante descend sur le village gaulois pour s’emparer de la potion magique.

Perdu. Nombreux sont ceux qui, pensant qu’Albert Uderzo ne trahirait pas l’univers d’Astérix, croyaient qu’il s’en tiendrait pour Le Ciel lui tombe sur la tête à une sorte de roman écologique, somme respectueuse des canons de la saga. C’est raté. Albert Uderzo qui, encore récemment, recevant trois cents journalistes à Bruxelles, avouait qu’après lui, il n’autoriserait personne à poursuivre la saga, craignant trop le jour où un dessinateur facétieux enverrait notre brave Gaulois sur la Lune, se trahit lui-même -plus grave encore, trahit la mémoire de René Goscinny- en envoyant une soucoupe volante pétrifier le village gaulois et s’emparer de la potion magique. Car c’est un scénario totalement invraisemblable qui attend les astérixophiles. Uderzo assure que c’est un hommage à Disney, sur fond de règlement de comptes avec les mangas. C’est en réalité le suicide d’Astérix.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • (---.---.202.84) 15 octobre 2005 12:24

    asterix est mort depuis bien longtemps, c’est son cadavre qu’uderzo a suicidé ... je l’ai parcouru, et vais le cacher, ou le rendre au supermarché, là ou il a sa place. uderzo ne veut pas qu’on reprenne son oeuvre, a peur du plagiat. mais c’est lui le plagiaire, le ridicule !


    • KZO (---.---.151.146) 15 octobre 2005 12:43

      Triste en effet ce nouvel Astérix, lu (ou plutôt berlu) en 15 minutes...Et pourquoi cet hommage à Schwarzenegger ici en clone ? Cet hyper réactionnaire méritait-il pareille consécration ? A moins qu’Uderzo partage aussi ses idées...Alors à quand « Astérix contre les Grévistes » ou « Astérix libéral en Irak » ? Pauvre Obélix. KZO


      • Félicien Arcuel (---.---.251.6) 18 octobre 2005 13:45

        C’est l’ego pathétique d’auteurs milliardaires que l’entourage pommade à longtemps de journée (tu parles, une pompe à fric pareille, ça se chouchoute). D’autres moins bêtes (Morris, Peyo, Roba...) avaient su passer la main à des studios aguerris qui, au moins, respectaient l’oeuvre. C’est Goscinny qu’Albert Uderzo trahit le plus dans cet opus nullissime. Mais que fait Anne Goscinny ? A lire aussi l’excellente critique de Lestat.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès