• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le tombeau de Toutankhamon

Le tombeau de Toutankhamon

 Une exposition Porte de Versailles montre une reconstitution des trésors de la tombe de Toutankhamon tels qu’ils ont été découverts.

 Ce pharaon, fils d’Akhénaton et d’une sœur du roi hérétique, est arrivé jeune sur le trône. La régence est donc assurée par le général Horemheb et le chef de la charrerie, Aÿ. Sous l’influence des prêtres, Toutankhamon va restaurer les cultes d’avant Aton, le dieu solaire adoré par son père. Il change son nom de Toutankhaton en Toutankhamon. Il meurt jeune, peut-être d’une hémorragie cérébrale.

 La découverte de sa tombe constitue l’une des plus extraordinaires aventures de l’archéologie.

 Deux hommes ont œuvré pour cette découverte : Howard Carter et Lord Carnarvon. Le premier, talentueux dessinateur, s’intéresse à l’égyptologie en reproduisant les scènes et inscriptions des tombes thébaines pour l’Egypt Exploration Fund. Le second, séjournant en Egypte pour raisons de santé, se découvre alors une passion pour l’Egypte antique.

 Maspéro, directeur du musée de Boulaq, est à l’origine de leur rencontre. De 1907 à 1912, Carter et Carnarvon vont mettre au jour différentes sépultures datant de la fin du Moyen Empire. Carter pense que la tombe du pharaon Toutankhamon se trouve dans la vallée des rois, mais leurs fouilles sont d’abord infructueuses. Lord Carnarvon pense à y mettre fin en 1922. Mais Carter veut une dernière tentative de fouilles. Lord Carnarvon accepte.

 La dernière tentative de fouilles débute donc le 1er novembre 1922. Le 3, ils découvrent la première marche d’un escalier et voient un sceau indiquant le nom de Toutankhamon : le tombeau du pharaon est trouvé. Dedans, se trouvent les trésors d’une tombe pratiquement inviolée, et Carter fera photographier tous les objets trouvés (les « merveilles » selon ses termes). Le sarcophage et la momie de Toutankhamon seront également découverts, ainsi que deux petits sarcophages et momies d’enfants mort-nés (les enfants de Toutankhamon et d’Ankhésenamon).

 Cette découverte capitale pour l’égyptologie va avoir un grand retentissement : des membres de la « jet-set » d’alors se pressent sur les lieux des fouilles ; les journalistes vont lancer la rumeur d’une malédiction du pharaon, suite aux décès de plusieurs personnes ayant participé aux recherches. Une exposition des trésors de Toutankhamon à Paris en 1967 va battre des records d’affluence.


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • frugeky 13 août 2012 10:32

    Pas de photos du trésor disponibles ? Dommage...


    • L'enfoiré L’enfoiré 13 août 2012 16:52

      Vous voulez des photos du même genre d’expo ?
      Photos de ce qu’on a trouvé dans le tombeau, réalisées celles-la par un collectionneur passionné privé sans organisation. C’est ici


    • frugeky 13 août 2012 22:53

      Merci, c’est tout à fait ce que je souhaitais (qui auraient très bien illustré l’article).


    • Surya Surya 13 août 2012 12:07

      De passage à Paris il y a quelques semaines, j’ai vu cette exposition. Elle est extraordinaire et, même si évidemment on sait que ce ne sont pas les vrais trésors du tombeau que l’on admire, c’est tellement bien fait que c’est comme si on y était. On apprend énormément aussi. Je crois que cette expo a demandé dix années de travail, ça ne m’étonne pas. Bravo, vraiment, à toutes les personnes qui ont travaillé sur cette expo.

      A voir absolument, donc. Les écouteurs sont indispensables, ne pas les refuser d’autant qu’ils sont gratuits, une dame les a refusés pensant qu’il s’agissait d’une exposition « ordinaire », et elle s’est trouvée bien embêtée car la visite des premières salles en particulier, qui se fait groupée, ne peut se faire sans eux.

      C’est un peu comme si on visite le sous marin Argonaute à la Villette sans les écouteurs, ça n’a pas de sens.


      • L'enfoiré L’enfoiré 13 août 2012 14:44

        Allez voir l’expo.

        J’ai essayé quand elle est passée à Bruxelles. Les horaires, les files, j’ai renoncé.
        J’en avais fait un billet à l’époque
        Heureusement, j’ai vu les vrais au Caire.
        Et j’ai eu près de chez moi, un expert en reconstruction.

        • L'enfoiré L’enfoiré 13 août 2012 16:46

          Valdor,
           C’est vrai et c’est pas vrai.
           Comme aujourd’hui, avec ce qui se passe en Egypte, il n’y a plus que les réductions maximales du prix du voyage qui vont encore attirer des touristes pour voir en vrai au Caire.
           Les crédits de la culture ne sont pas entamés par ce genre de manifestation, soyez en sûr.
           Ce n’est pas une affaire française, sinon ce serait en France que l’expo serait venue en premier avant Bruxelles où l’expo à eu lieu au printemps de 2011.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Isis-Bastet

Isis-Bastet
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires