• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Les Ambitieux » au Théâtre 14 en tandem About-Le Douarec

« Les Ambitieux » au Théâtre 14 en tandem About-Le Douarec

JPEG - 1.1 Mo
LES AMBITIEUX
photo © Philippe Matsas

Dire que « l’ambition » est la motivation essentielle qui permettrait à quatre employés de l’entreprise lambda de damer le pion à leur cher Président serait déjà en soi un point de vue tellement illusoire qu’il est sans doute plus réaliste d’y substituer l’abus de pouvoir généralisé à toute l’échelle hiérarchique de l’organigramme.

En effet, au cœur d’une maladie chronique qui aurait rongé tous les rouages de la chaîne productive ainsi que bureaucratique, Jean-Pierre About en auteur fort expérimenté sur le monde salarial, puisqu’il a été lui-même chef d’une grande entreprise nationale, est bien décidé à ne pas voiler par ses pièces la face des spectateurs.

Mais, bien entendu, mieux vaut en rire et c’est bien dans cette perspective fort réjouissante que son écriture se met au service de toutes les bassesses et cruautés développées à souhait dans l’énorme imbroglio des rapports de force exercés par l’ensemble de nos alter ego.

Au théâtre 14 et à cinq partenaires bien décidés d’en découdre avec la pression que tous les collègues secrètent les uns sur les autres avec tant de naturel, le rire jaune est quasiment prêt à surgir à chaque réplique à moins que le virus universel ait déjà réussi à tétaniser, par anticipation solidaire, les maxillaires des quelques âmes restées idéalistes.

A ce jeu des chaises musicales où l’activité libidinale servirait de monnaie d’échange aux relations de pouvoir développées à l’infini par les succédanés de l’Amour, chacun se trouve pris au piège abîmal de la défiance systématique à tour de rôle.

Daniel (Thomas le Douarec), en arbitre pyromane, excelle à diviser pour tenter de préserver son règne directorial mais, puisque tous veulent conquérir sa place apparemment privilégiée, c’est dans un happening expérimental à chutes successives que nous conviera l’auteur vraiment peu convaincu qu’un remède puisse prévaloir à son alternative.

C’est trop drôle d’imaginer avec lui qu’il n’y aurait pas de sortie profitable au labyrinthe qu’hommes et femmes tissent de concert et avec acharnement, au-dessus de leurs propres têtes… de linotte.

C’est aussi un véritable régal que de contempler le cynisme bête et méchant du syndicaliste de service, interprété avec un génie proche de l’hyperréalisme par Antoine (Julien Cafaro).

Quant à Béatrice (Nathalie Blanc) et Anne (Marie le Can), elles organisent un duo au féminin tellement savoureux que les aficianodos du « Petit journal » sur Canal Plus pourraient aisément les apparenter aux parodies de Catherine (Alex Lutz) et Liliane (Bruno Sanches).

Resterait à Philippe (Gautier About) de tirer les marrons du feu, en tentant de colmater toutes les brèches par un compromis si scabreux qu’il contient en lui-même l’implosion de tout le système.

Bonne chance donc aux ambitieux de tout poil, mais surtout place au tandem artistique About-Le Douarec !

Pour sûr, ces deux-là ne font que commencer brillamment leur oeuvre salvatrice de sape jubilatoire.

photos © Philippe Matsas

LES AMBITIEUX - ***. Theothea.com - de Jean-Pierre About - mise en scène Thomas Le Douarec - avec Thomas Le Douarec, Nathalie Blanc, Marie Le Cam, Gautier About & Julien Cafaro - Théâtre 14

JPEG - 1.6 Mo
LES AMBITIEUX
photo © Philippe Matsas

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires