• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Les autres départs

Les autres départs

JPEG

Ce film réalisé par Claude Saussereau, professeur des écoles et passionné par le cinéma, vient d’être présenté en avant-première au Mans..

Il y avait beaucoup de monde, surtout des jeunes à cette projection suivie d’un débat avec la salle.

Ce film relate l’histoire d’une famille monoparentale qui s’apprêtait à partir en vacances… C’est l’été donc le grand départ… Tout est prêt, les trois enfants et leur mère sont dans les préparatifs…..

Les deux grands tombent sur une lettre qui annonce une expulsion… Personne n’était au courant en dehors de la mère gardant ce secret plus ou moins bien caché.

C’est un court métrage de 12 minutes et des… Tout est vu, est dit et montré durant ce temps.

Ce sont des minutes intenses vécues comme telles par les personnages et par le public.

Comme l’a expliqué un spectateur, le réalisateur et la caméra réussissent à coupler émotion et humour

Les expulsions n’arrivent pas qu’aux autres…..

L’aventure cinématographique a duré une année…

Il y eut le projet, le travail d’écriture et la recherche de financements.

Ce financement réussi est totalement participatif, certains ayant versé 5 € et d’autres beaucoup plus.

C’est une aventure collective qui a permis de réaliser cette œuvre, même si les acteurs et les techniciens bénévoles ont été, eux, en première ligne.

Je ne regrette pas le déplacement car j’ai pu rencontrer une réelle équipe motivée et à l’écoute.

Ce film est pour tout public… le spectateur, petit ou grand est tout de suite, avec la famille à faire ses bagages ou presque.

J’espère que ce court métrage pourra être diffusé et montré dans de nombreuses salles .

Il va passer à Vaux-le-Pénil.

A côté des séances ordinaires, dites classiques, il est possible d’organiser des réunions de sensibilisation sur la question des expulsions locatives.

Pourquoi des personnes et elles sont nombreuses dans ce cas-là, n’osent pas annoncer à leurs voisins voire à leurs proches qu’elles sont menacées d’expulsions locatives ?

C’est un sujet de réflexion que nous avons envie d’aborder après avoir vu « les Autres Départs »…..

Il y a une semaine, informée de la situation d’une famille menacée d’expulsion, je me suis rendu au domicile…..La famille avait déménagé discrètement il y a 3 semaines…..

Il aurait été possible de faire quelque chose pour ces gens qui, certainement désespérés ont préféré prendre le large….

Ce sujet des expulsions locatives est grave.

 Ce film l’aborde sous un angle familial, psychologique et social.

Bravo à l’équipe du film et à tous ceux et toutes celles qui ont soutenu ce projet !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • tf1Groupie 25 mai 2016 12:44

    « Il va passer à Vaux-le-Pénil »

    Ah ben alors j’y cours ... c’est où déjà ?


    • Albert123 25 mai 2016 15:00

      « Pourquoi des personnes et elles sont nombreuses dans ce cas-là, n’osent pas annoncer à leurs voisins voire à leurs proches qu’elles sont menacées d’expulsions locatives ? »


      peut être aussi car le voisin qui lui paye son loyer malgré ses propres misères va l’envoyer vertement bouler ?

      Vous pensez vraiment qu’il existe une solidarité entre le pauvres qui s’efforce de respecter ses obligations et celui qui sous prétexte qu’il est une victime se permet de faire n’importe quoi ?

      Si vous les écoutiez ces petites gens qui payent rubis sur l’ongle , ils vous conteraient leur ras le bol des cassos, et leur mépris à l’égard de ceux qui malgré des aides sociales plus importantes que leur maigre smic, n’arrivent pas à vivre avec un minimum de dignité et ne prennent même pas la peine d’élever convenablement leurs enfants alors que leur situation leur permettrait pourtant de le faire.

      Cette violence verbale que vous niez, cette réalité que vous ne voulez pas voir, j’en prend connaissance chaque jours un peu plus, de la part de gens qui fuient massivement ce qui est devenu un ghetto pour cas sociaux et une zone de non droit crée de toute pièces par l’idéologie républicaine

      « Ce sujet des expulsions locatives est grave. »

      mais moins que celui qui en est la cause et que vous n’abordez en fait jamais, car comme beaucoup vous chérissez les causes dont vous haïssez les conséquences.


      • Le p’tit Charles 26 mai 2016 07:29

        Le meilleur reste quand même « La révolte des rillettes » non.. ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires