• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Les chanteurs d’oiseaux aux Jardins de la Fontaine...

Les chanteurs d’oiseaux aux Jardins de la Fontaine...

Ils arrivent, à pas feutrés, dans leur costume sombre, ils scrutent attentivement le ciel et les arbres, ils écoutent le silence.... et soudain, après un geste d'envol, le cri strident d'un oiseau traverse le jardin... puis, on écoute un autre chant, modulé. aux notes variées...

 

Les chanteurs d'oiseaux parlent aux oiseaux qui leur répondent... 

Et le public alentour tend l'oreille... un moment de recueillement intense... c'est si rare, dans notre monde de bruits où tout s'accélère.

 

Les arbres bruissent de chansons : les oiseaux sont là, bien cachés dans les bosquets, fauvettes, rouges-gorges, mésanges, passereaux...

Sur le chemin, dans la montée vers les hauteurs du jardin, les oiseaux se font de plus en plus présents, leurs voix rayonnent et les deux chanteurs nous invitent à les suivre d'un coup de sifflet.

On ne voit pas les oiseaux, qui fuient les regards, mais on écoute avec bonheur leurs chants mélodieux.

 

Un peu plus haut dans le jardin, soudain, la réponse des oiseaux aux sifflets des chanteurs se fait plus nette, plus précise... et réitérée...

Quel est ce mystère ? C'est, en fait, une mise en scène bien orchestrée : entre les arbres, on voit apparaître un musicien avec son saxophone. Lui aussi imite les oiseaux avec son instrument. Il descend lentement les marches et rejoint le public.

 

Puis, on assiste à une sorte de duel musical entre le musicien et les chanteurs d'oiseaux : c'est à celui qui fera le plus de bruit pour impressionner l'autre.

Le musicien accompagne les sifflets des chanteurs et les voix des oiseaux.

Les chanteurs imitent ensuite des gallinacés en quête de nourriture, scrutant le sol avec avidité.

Et ça caquette allègrement, en choeur, avec le musicien qui joue un air de Carmen, le tout s'achevant sur un cocorico tonitruant.

En chemin, on rencontre une promeneuse avec son chien : les gallinacés défient l'animal de leur caquètements insistants, et le chien s'éloigne après un moment de stupeur.

Le concert se poursuit au son du saxophone...

Une canne empruntée à un des spectateurs devient perchoir pour les chanteurs d'oiseaux qui finissent par se disputer la place.

Les chanteurs font aussi participer le public à leur conversation avec les oiseaux : ils interpellent les spectateurs par des cris et ceux-ci leur répondent.

Sur l'air de la Vie en rose, on assiste alors à une scène cocasse et amusante de séduction amoureuse entre deux oiseaux qui ont des attitudes bien humaines...

 

Humour, invention, poésie... Jean Boucault et Johnny Rasse captivent leur auditoire : ils nous entraînent dans leur sillage à la rencontre des oiseaux, de leurs chants, de leurs moeurs...

Les deux chanteurs nous offrent un beau moment de détente et d'harmonie dans un cadre magnifique : les hauteurs sauvages et boisées des Jardins de la Fontaine, à Nîmes.

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/06/les-chanteurs-d-oiseaux-aux-jardins-de-la-fontaine.html

 

Vidéos :

Photo et vidéos : rosemar


Moyenne des avis sur cet article :  1.36/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 juin 17:46

    - Bonjour monsieur l’oiselier...Je voudrais acheter un canari ! 
    - Je suis désolé madame, mais je n’en ai plus !...Si vous voulez, je peux vous proposer ce pivert... 
    - Et ça chante ?? 
    - Non, mais celui-là, il connaît le morse, vous pourrez discuter avec lui quand même !


    • rosemar rosemar 15 juin 21:10

      @Séraphin Lampion

      MERCI... mignonne, l’histoire...


    • phan 16 juin 10:34

      @Séraphin Lampion

      A Coco, Brassens parlait de Sète de façon fort complexe !

      Un voleur s’apprête à entrer dans la maison de Brassens quand il voit un écriteau : 
      « Attention perroquet Coco méchant ! » 
      Il rit, franchit la porte et entend Coco crier : 
      « Vas-y Rex, attaque ! »

    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 juin 19:49

      @phan

      Le prestidigitateur a tiré un joli coco de son frac


    • @ rosemar(tin pêcheuse )

       -oh ! regarde rosemar .....un oiseau mort !

       (rosemar scrutant le ciel ) smiley 

        Où çà  ?  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès