• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Les Histrions », au Théâtre de la Colline

« Les Histrions », au Théâtre de la Colline

Quant tant d’inventivité scénique et de créativité textuelle se déversent sur le plateau de la colline, accompagnées d’un quatuor (Gérald Chevillon, Benoît Convert, Antoine Girard, Thibaud Soulas) plein d’allégresse instrumentale avec la ferme intention de refaire le monde, soit l’on prend ses jambes à son cou pour se réfugier dans le cocon conventionnel, soit l’on en prend plein les mirettes sans chercher à faire de tri labelisé au bon goût de l’histoire officielle.

Ainsi en 2006, du Big Bang des Histrions au Bigger Bang des Rolling Stones, seul le superlatif aura eu le droit de faire la nique au comparatif.

Aussi pour eux comme pour elle, rien ne peut-il ressembler à la Genèse réinventée par Marion Aubert qu’elle précipite dans les affres contemporaines pour en prédire l’épilogue en 2076.

De la saga des étoiles catapultées dans l’univers jusqu’aux facéties délirantes du monde du théâtre, en passant par le couple d’Adam et Eve incarnant le spectacle vivant, les créatures mises en scène par Richard Mitou pourraient s’apparenter à un catalogue des erreurs de casting perturbant le bel ordonnancement des planètes.

En effet, parmi d’autres, et des meilleures, la vieille du premier rang, les apôtres de l’apocalypse, la femme qui voit flou, l’homme-sécateur, le petit ministre de l’intérieur des jupes à lunettes, le roi et la reine de carton-pâte vont se disputer la prédominance poétique inspirée par le jardinier céleste, les algues bleues, la femme-sève, l’actrice-cierge, l’homme né d’une boule de Noël, l’homme aux cheveux d’or ou la femme qui avait un rayon de soleil entre les dents, etc.

Sous la houlette de l’homme pratique (Frédéric Borie), l’enfant sans cesse en demande d’histoires fabuleuses s’en laissera conter jusqu’à plus soif.

Trois heures de spectacle avec entracte laisseront néanmoins l’impression que l’apothéose, en fin de première partie, sous forme de comédie musicale artistiquement maîtrisée, ne pourra être égalée par une suite dédiée davantage à des bonus d’acteurs quelque peu en redondance.

Photo © Bernard Lhomme

- LES HISTRIONS - ** Theothea.com - de Marion Aubert - avec Frédéric Borie ... - mise en scène : Richard Mitou - Théâtre de la Colline -


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Sam (---.---.187.20) 13 octobre 2006 23:10

    Sur Agoravox dont je fréquente régulièrement les forums, il m’a paru légitime de mettre un petit mot pour Politis, dont je suis un lecteur régulier, sans être abonné, et qui est en voie de disparition.

    Politis, c’est un petit mag sans pub, menacé par la faute, semble-t-il d’un appareil dirigeant plutôt amateur.

    On peut critiquer ses choix éditoriaux et je le fais souvent,mais il assume ceux-ci avec constance et dans la marge de la presse, vu qu’il n’a pas de pub.

    C’est un petit, au pays des gros organes de presse tout orientés vers la maximisation de la rente publicitaire, un journal orienté à gauche - nul n’est parfait - qui donne de l’info, des idées et des réflexions semaine après semaine, sans tomber dans le populisme ou la servilité, ce qui n’est déjà pas mal dans notre paysage informationnel actuel.

    J’aime cette idée d’une petite presse d’idée qui vive encore, j’aime cette presse sans l’inféodation aux marques.

    Je serais assez content que Politis reste dans nos kiosques.

    Et je crois qu’Agora Vox, qui se veut représentant d’une presse alternative, ne peut oublier les rares organes de qualité qui continue leur bonhomme de chemin dans l’économie de la presse traditionnelle.

    Alors j’invite les bénévoles rédacteurs, et les lecteurs de ce site, à manifester un soutien sans ostentation à Politis, de la manière qu’ils souhaitent, mais clairement, pour sa survie.

    Quant à moi, je vais faire un petit chèque pour ce petit magazine pour qu’il continue à donner de sa petite et singulière voix.


    • WoodyAllen (---.---.4.246) 14 octobre 2006 19:48

      @ tous:il va falloir faire un choix:je propose aux déconneurs de fréquenter ce site ce week-end et aux sérieux de l’Encyclopédie Universalis d’aller voir si le Bonheur est dans le pré ! Avox : c’est mon anniversaire aujourd’hui !


      • chienne de vie (---.---.4.246) 14 octobre 2006 20:12

        @ Politis:louez un site sur Avox:c’est pas cher,vous ferez des économies de papier et vous gardez les abonnements.Amitiés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires