• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Looking for Mr Castang » de & avec Edouard Baer à La Cigale

« Looking for Mr Castang » de & avec Edouard Baer à La Cigale

L’univers d’Edouard Baer surfe dans l’air du temps.

Son nouveau spectacle Looking for Mr Castang peut être considéré comme un must parisien du spectacle vivant au vu du plébiscite que lui accorde la génération, estimée au pifomètre, des trentenaires.

Parmi ceux-ci, beaucoup se souviennent très certainement de La Folle et Véritable Histoire de Luigi Prizzoti aux Folies Bergère avec une troupe de 27 comédiens et viennent donc à La Cigale, boostés par un bouche-à-oreille flatteur, assister à cette recherche d’un certain M. Castang, producteur insaisissable bardé d’un projet cinématographique improbable mettant en branle les ressources artistiques d’une planète en émoi éthique avec, ici, une équipe d’acteurs réduite de moitié.

D’aucuns pourront dire qu’ainsi Edouard, le médiatique meneur de jeu gagne en qualité ce qu’il abandonne en quantité, mais il serait sans doute préférable d’apprécier sa perspective actuelle en considérant l’ouverture baroque sur les tribulations d’un monde en folie qui lui rendrait ainsi joyeusement la monnaie de sa pièce.

Cependant, il ne suffit pas de flirter avec le génie, encore faut-il savoir s’entourer de talents et ce n’est pas la moindre des qualités de cet artiste touche-à-tout que de percevoir avec intuition les aptitudes et autres dons en puissance pour les réunir en une bande de personnages hétéroclites dans la lignée d’un music-hall de toujours.

Ainsi de numéros fantasques en saynètes abracadabrantesques, s’élabore un cercle gagnant-gagnant où chaque personnalité y trouve son compte de visibilité, à commencer par celle du chef omniprésent, mais de toute évidence sans cesse à l’écoute de ses partenaires, Atmen Kelif, Arnaud Aymard, Fred Tousch, Adriana Pegueroles, Diane Bonnot, Sylvain Granjon, Christophe Meynet, Saidou Abatchou, Abdou Abatcha, Patrick Boshart et Alka Balbir.

En outre, ne cédant en rien à la mode de l’interactivité avec le public, le spectacle débute avec des incursions exubérantes dans la salle pour ensuite se circonscrire intégralement sur scène.

Si les dérives du 7e art sont ici au centre des pérégrinations loufoques et autres divagations burlesques mettant sur la sellette la mondialisation, Edouard Baer pourrait être le Don Quichotte Fellinien d’un "8e et demi" qui consisterait à terrasser par l’absurde tous les moulins à "bonne parole".

Visuel Affiche

LOOKING FOR MR CASTANG - ** Theothea.com - de & mise en scène : Edouard Baer - avec La troupe d’Edouard Baer - Théâtre de La Cigale -


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 30 janvier 2008 09:53

    A quoi bon cloner une "critique" d’un média de complésance evec des acteurs ou des actrices si le spectacle est nul ou mauvais

    Il faut savoir le dire une bonne fois

     


    • Theothea.com Theothea.com 30 janvier 2008 11:34

      Où est la vraie critique ?

      Voilà effectivement une question intéressante ?

      Pour Theothea.com, une critique théâtrale devrait mettre en perspective le geste artistique en mettant en valeur les points forts d’un spectacle.... Quel que soit le support médiatique !....

      En l’occurrence Edouard Baer se révèle un véritable meneur créatif.... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires