• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Luc Ferry, Pascal Bruckner et l’Union Pour la Méditerranée

Luc Ferry, Pascal Bruckner et l’Union Pour la Méditerranée

Délicieux article de Sébastien Fontenelle dans Le Monde Diplomatique (1) sur ces Intellectuels français qui nous mènent en bateau et qui s’amusent en croisière. Cette fois-ci, ce sont des philosophes très en vogue qui font leur métier de représentation sans faire trop de vagues : Luc Ferry, Pascal Bruckner et Jacques Julliard, accompagnés de leur épouse et de leur progéniture. Beaucoup de passagers regretteront l’absence d’André Comte-Sponville, très applaudi l’an dernier.
 
Nos trois têtes pensantes sont les invités du Princess Danae pendant 10 jours. Ils feront leurs interventions devant les passagers (500 au total), retraités de 75 ans et plus pour la plupart, qui ont dépensé jusqu’à 4200 euros pour ce magnifique voyage.
 
Le thème ? « La pluralité des Civilisations à l’âge de la Mondialisation ». Les auditeurs ne pourraient pas être pris au dépourvu car il suffirait d’appeler le petit peuple des soutes (malgaches, moluquois, chinois, syriens) qui loge tout près des machines (on ne visite pas) pour colorer les interventions de nos trois Stars. Un peu comme le Docteur Charcot présentant ses hystériques dans son amphithéâtre.
 
Notre trois Gloires de la Philo sont présentés comme « trois hommes libres qui pensent très souvent à contre-courant ». Rajoutons un intello de seconde zone mais pas moins important : Jean-François Rabilloud (de la bande à Bouygues qui officie sur la chaîne Info-LCI).
 
Et pendant que vogue le paquebot sur la Méditerranée via la Sicile, la Lybie, Santorin et la Tunisie, les paroles divines de nos Champions coulent à flots. Luc Ferry (boat) : « Les altermondialistes délirent ». Le Forum social de Porto Alegre de 2003 lui a laissé un souvenir d’une espèce de « Foire aux Bestiaux, même si on y trouvait des altermondialistes et pas des vaches ». Le même Luc Ferry viendra ensuite fustiger le « règne de l’Enfant-Roi, convaincu qu’il n’a que des droits et aucun devoir ». Les applaudissements frénétiques viendront surtout des filles de Luc. Celles-ci ont manqué huit jours de classe pour voir triompher leur Adulte-Roi et admirer ses Devoirs bien remplis.
 
L’an prochain, ce sera un périple qui mènera les Philosophes en Islande et au Groenland. Walpole suggère le casting suivant : Gérard de Villiers, Claude Guéant, Gilbert Montagné, Christian Clavier. Les Eskimos n’ont qu’à bien se tenir et surtout…qu’ils gardent leur sang-froid.
 
(1) Article de Sébastien Fontenelle in Le Monde Diplomatique (août 2009) « Dix jours en mer avec 3 astres de la Pensée française ».
 
Walpole (http://www.pensezbibi.com)

Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Pépé le Moco 1er août 2009 03:42

    Des Philosophes très en vogue ???

    Comme disait

    Cornelius Castoriadis à propos de BHL : « Sous quelles conditions sociologiques et anthropologiques, dans un pays de vieille et grande culture, un “auteur” peut-il se permettre d’écrire n’importe quoi, la “critique” le porter aux nues, le public le suivre docilement – et ceux qui dévoilent l’imposture, sans nullement être réduits au silence ou emprisonnés, n’avoir aucun écho effectif ? »
    Optimiste, Castoriadis ajoutait néanmoins : «  Que cette camelote doive passer de mode, c’est certain : elle est, comme tous les produits contemporains, à obsolescence incorporée. »

    Ces erzatz de BHL cautionnent cette imposture, ils sont les petites mains de la detruction de la Culture. Ils en sont les porte-paroles (Luc Ferry en est l’intellectuel de service).
    Pour approfondir sur Bruckner : une carrière affligeante !
    Et Jacques Julliard, le bon à rien près à tout (moyennant rétribution) : Enfin une carrière exemplaire depuis les années 1982.
    Avec ces pieds nickelés, la France peut s’enorgueillir d’une réflexion innovante et contemporaine ?
    Mesdames et messieurs, à vos chapelets, la réflexion et l’analyse sont de sorties.


    • abdelkader17 1er août 2009 10:29

      l’escroquerie intellectuelle dans toute sa splendeur, la brigade à Bhl en croisière,pratiquement 40 ans que nous subissons la suffisance et l’extrême capacité de nuisance de ces penseurs à la petite semaine, au service exclusif de l’oligarchie dominante, et de la société d’abondance dont ils sont les enfants chéris.
      Le profil de Bruckner est très intéressant ,tout comme ses nombreux amis rentiers de la société des lettres,ils sont passés du tiers mondisme révolutionnaire et du socialisme à la défense des intérêts du capitalisme et la promotion de l’idéologie néconservatrice.
      Il officie dans un torchon numérique du nom du meilleur des mondes, petit clin d’œil à Aldous Huxley, une revue néoconservatrice dont les membres sont engagés au service de l’idéologie du choc des civilisations, on appuie la guerre en Irak, on détruit une des plus brillante société du moyen orient, pour ensuite jouer les Vrp de la culture.
      Ce que Castoriadis, individu d’une tout autre teneur intellectuelle n’avait pas prévu c’est la généralisation du mode de pensée binaire de nos nouveaux inquisiteurs , et la promotion croissante de leur médiocre camelote.


      • Le péripate Le péripate 1er août 2009 10:49

        Un petit extrait de la prose du commissaire politique Fontenelle : C’est ce qu’au fond j’aime, dans le journalisme : tu auras toujours des gros théoriciens de l’éthique pour te (et se) raconter que c’est un métier incroyablement exigeant, mais la vérité, je crains, est que c’est un boulot plutôt peinard, plutôt facile, où n’importe qui peut tranquillement raconter à peu près n’importe quoi, sans redouter, ou si peu, de se faire pécho en pleine désinvolture.

        On ne saurait mieux dire.


        • ZEN ZEN 1er août 2009 21:04

          Article court, mais sainement caustique
          ça décape ! sus à l’hypocrisie mondaine et faussement philosophique !
          Pépé le Moco, c’est très bien !
          Si Diogène revenait, il serait plus féroce...


          • ZEN ZEN 1er août 2009 21:40

            Popu aussi
            Chapeau !


            • ZEN ZEN 1er août 2009 22:21

              Oui, Péripate, vraiment un grand moment..
              C’était pas lui qui disait que TF1 pouvait suffire à fournir les bases d’une culture commune
              ou qu’il ne fallait pas être trop ambitieux dans les exigences scolaires ?...


              • ZEN ZEN 1er août 2009 22:23

                Péripate ?
                Oh ! Pardon Le furtif...
                Cet homme occupe trop mes pensées
                Sorry !


                • ASINUS 1er août 2009 22:28

                  yep tiens la fine equipe et Zen qui ne peut s empecher de mentionner le 3e larron lol


                  • JoëlP JoëlP 1er août 2009 22:29

                    «  »Notre trois Gloires de la Philo sont présentés comme « trois hommes libres qui pensent très souvent à contre-courant »«  »

                    C’est curieux de voir à quel point « penser à contre-courant » est devenu synonyme de « penser avec la majorité des réacs », avec les hommes de cour. Si le courant était vraiment dans l’autre sens, ça se saurait, n’est ce pas Martine, Ségolène, Bertrand ? Où sont passées ces intellectuels soit-disant dans le courant ?

                    Dire que dans la bande des vacanciers, il y en a des-encore-jeunes-dans-leur-tête à qui on a offert la balade. Ils ont acceptés, tentés par l’expérience. Ils ont le moral miné par la lenteur de la croisière et toutes ces canes et chaises roulantes... Alors ajouter ces trois là au programme des soirées, c’est un coup à ce qu’ils se foutent à l’eau avant que la grippe porcine n’arrive sur le paquebot.


                    • walpole walpole 1er août 2009 23:25

                      Où trouver des hommes et des femmes qui pensent à contre courant ? Mais dans la vie courante, cher Joel !!! smiley


                    • JoëlP JoëlP 2 août 2009 09:23

                      Dans la vie courante, oui, et parmi les observateurs qui ont pris pied sur la berge et observent de côté (lateral thinking) le courant qui passe et transporte tous ces objets hétéroclites qui finiront sans doute dans l’océan des idées reçues ou dans la mer des pensées recuites.


                    • dom y loulou dom 2 août 2009 13:52

                      « trois hommes libres qui pensent très souvent à contre-courant  »

                      et le reste du temps ils se gavent d’idées reçues et de lobotomie officielle donc ?
                       
                      et ce très souvent-là... il dépasse les trois secondes hebdomadaires ?



                    • ZEN ZEN 1er août 2009 22:31

                      « tiens la fine equipe et Zen qui ne peut s empecher de mentionner le 3e larron »
                       ?????????????????????????????????????????????????????????????????????


                      • ASINUS 1er août 2009 22:42

                        @zen mon humour est comme souvent mon raisonnement
                        tres tres private joke , rien d agressif la dedans


                        • Stalker 1er août 2009 22:47

                          En plus de ce que tous les précédents commentateurs ont si bien dit sur cette navrante équipe de pseudo-penseurs, j’ajouterai qu’il y a un détail qui me chiffonne.

                          Quand je lis les extraits consternants proférés par les conférenciers, je ne vois que du déjà vu et déjà entendu mille fois, et sans avoir besoin d’une croisière à 4000 euros (il suffit de parcourir « Le Point » ou « Valeurs actuelles »).

                          C’est vraiment le snobisme de certaines formes de tourisme où le principal n’est pas la valeur d’usage et l’intérêt réel, mais le fait de pouvoir se vanter auprès des autres de ce que l’on a consommé. J’y vois aussi le plaisir rassurant que l’on peut éprouver à entendre, par une instance investie d’une autorité, proférer des évidences, même si je trouve que ça fait cher là ou la lecture du Point ou le JT de TF1 auraient suffi.


                          • cubitus cubitus 2 août 2009 00:26

                            J’aurais bien voulu être la aussi sur ce bateau. Vu que je suis un fervent adepte de masturbation intellectuelle stérile (entre autres....) ça m’aurait bien plus.


                            Plus sérieusement, je pense que être connu et adulé de son vivant en tant que « penseur », « philosophe », (ou autres quolibets dont on affuble les personnes qui prétendent réfélichir sur le monde et la société) est la preuve que l’on nest pas un véritable « penseur » mais plutot un empêcheur de tourner en rond.

                            Voyer (ou écoutez) plutot : (la deuxième interview de naulleau est plus intéressante)


                            Encore un truc qui me fait regretter de pas être né à l’époque de la renaissance.

                            Luc Ferry n’est intéressant que lorsqu’il cite Malraux par exemple dans « L’homme-dieu ou le sens de la vie » . Mais comme l’a dit - ou pas selon certaines version - malraux : « le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas » c’est-à-dire que soit on pensera soit on ne pensera pas. Parce qu’un monde d’ou la pensée à été annihilée revient à ne pas exister.

                            Merci aux « penseurs » contemporains de nous prouver qu’on va droit vers un monde qui existe tout en n’existant pas

                            • catastrophy catastrophy 2 août 2009 09:49

                              On a les politiques camelots et donc les philosophes camelots qui vont avec. Ils vendaient des tourniquettes sur les marchés ou sur les trottoirs des grands boulevards et ils ont conquis la planète. 


                              • dom y loulou dom 2 août 2009 13:38

                                oui... ben j’espère qu’ils oublient pas de se vacciner ceux-là... non...

                                contre la bêtise abyssale ya pas de vaccins...

                                c’est juste que comme-ça on ne les entendra plus dans qques mois...

                                Allez messieurs, comme pour votre croisière qui s’amuse sur le dos de l’humanité, c’est finalement ce que ces épisodes de nièvres vont offrir en pâture à vos détracteurs, une belle mise en lumière de comment se pratique la supériorité supposée d’une classe de débiles sur les autres, les pauvres, qui s’échinent à leur montrer comme ils sont de bons esclaves en leur cirant les bottes...

                                gageons qu’il y aura plein de belles filles en bikini ? Les aristocrates français avant la révolution aussi s’entouraient des plus belles paysannes pour les torturer gratos... là ce seront de jeunes naïves croyant réaliser « le rêve de leur vie »... 

                                c’est beau la connerie sioniste quand elle se coule elle-même en voulant exposer sa superiorité...


                                ce serait marrant une mutinerie en direct, non ?


                                • Serpico Serpico 2 août 2009 17:24

                                  Ils ont raté Zemmour qui aurait pu leur « apprendre » que les Arabes ont connu l’écriture grâce à la colonisation. (authentique, il a dit ça, le bougre).


                                  • Pendragon 3 août 2009 09:53

                                    Quand Walpole finit l’article et parlant de lui-même, on sent bien toute la jalousie qui « la bite » surtout quand son jeu de mot « Luc Ferry (boat) » a fait plouf. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires