• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ma Wii et moi

Il y a un an, la Nintendo Wii sortait en France. Après un an de vie et un engouement médiatique sans précédent qu’en est-il à présent ?

Flash-back :

9 décembre 2006, la France vient d’ouvrir son marché à la Nintendo Wii, après s’être plus que vautré (financièrement parlant) avec ses deux précédentes machines de salon (Nintendo 64 et Game Cube). Nintendo revient dans la course des consoles. Ses atouts : un prix jusqu’à deux fois moins élevé que ses concurrentes Xbox 360 et la PS3 qui sortira quelques mois plus tard. Ce qui fera aussi sa différence, c’est surtout sa façon de jouer.

Revenons un peu sur la tournure des événements, quand Nintendo annonce en 2005 sortir une console Next Gen (nouvelle génération). Tout le monde parie sur une concurrente directe des futurs Xbox et Playstation, mais Nintendo, fort de son passé et des nombreux échecs, le géant japonais part sur une autre base. Nintendo annonce que la console utilisera une architecture pratiquement similaire à la GameCube, une sorte de Game Cube boosté à mille lieux des annonces de la PS3 et son processeur Cell digne d’un calculateur nucléaire. La communauté vidéo ludique pouf de rire. Quand quelques mois plus tard, son système de manette est dévoilé. Tout le monde est septique de l’utilisation de ces deux choses, face à la sacro-sainte manette. Enfin, la liste des jeux pour sa sortie se fait attendre et seul le portage Game Cube d’un nouveau Zelda et un Rayman dont on sait peu de choses, réconforte quelque peut. Rien ne donne vraiment les signes d’une réussite et seul Madame Soleil aurait été capable de dire que la console aurait un tel succès.

Au même moment, la Nintendo DS, héritière des Game Boy (Color - slim et Advance -SP) démarre vraiment doucement dans le monde, excepté dans son fief, le Japon, quelques Killer apps (jeux vidéo qui se vendent en masse) tel que Wario Ware font leurs apparition, mais l’engouement n’est pas là. Sa concurrente la PSP de Sony, qui doit sortir quelques mois plus tard, est censé la pulvériser, or plusieurs erreurs de la part de Sony font qu’elle se vend mal. Les causes sont : une suite de portage de la Playstation 1 souvent raté, innovation de gameplay inexistante, un prix trop cher, ludothèque faible, la durée de sa batterie, des problèmes d’écran, échec cuisant du format UMD pour les vidéos et aucune nouveauté. Tous ces facteurs donnent du poids à la DS qui commence à s’imposer via des jeux plus intéressants et très familiaux. A cette époque, Nintendo mise déjà sur le gameplay novateur qu’est la DS, mais peu de personne l’écoute. Et, il faut bien l’avouer, un stylet tactile et l’équivalent d’une souris n’ont rien de novateur si aucun jeu n’en tire profit. Il n’empêche qu’à l’approche de la Wii, la DS commence à avoir du succès grâce à Nintendogs notamment (un Tamagochi plus qu’évolué) et quelques autres jeux qui amèneront une partie de la population très refractaire, les filles à s’intéresser à la console.

La Wii est bientôt en France, les critiques qui l’ont en version japonaise sont enthousiastes, tout le milieu vidéoludique en parle et même TF1 fait deux longs reportages dessus, au journal de 20 heures. Au fur et mesure que la date de sortie approche, le tapage médiatique est plus important et tout le monde la veut, même ceux qui n’aime pas les jeux vidéo. Après sa sortie, il va falloir attendre plusieurs mois, avant que les stocks restent pleins pendant une journée. Des prix exorbitants vus sur Ebay tel que 1 000 € ou des bagarres dans certains magasins (du vécu à Fnac Italie 2, le jour de sa sortie), reviennent en titre d’article de presse. Pourquoi ?

D’abord parce qu’il est très rare qu’une entreprise de jeux vidéo s’intéresse à toutes les parties de la cellule familiale. Ensuite pour le prix de la console, 250 € pour une console neuve c’est peu face à la Xbox 360 qui était à plus de 350 € et 600 € pour la PS3. Le gameplay y est pour beaucoup, la Wii n’utilise pas de manettes avec un nombre incalculable de bouton, mais une télécommande (Wiimote), forme devenue conventionnelle pour une grande partie de la population et une petite chose au nom imprononçable (nunchunk), mais facile à prendre en main et avec 2 boutons. Les jeux n’ont pas de réalisme, mais des graphismes mignons (des mauvaises langues, comme moi ou d’autres, diront enfantins et peu développés). Toutes les mamelles sont là pour un buzz médiatique et économique qui se transformera très vite en effet de masse. Le rouleau compresseur est en marche.

Un an plus tard la Wii est toujours en tête des ventes de n’importe quelle couche de la population, dans n’importe quel pays (en France 1 million). Big N se goinfre et son chiffre d’affaires explose de plus de 70 %, du jamais vu dans le milieu. On parle même d’une possible rupture du stock aux Etats-Unis, en Europe et Japon pour Noël. Commençons par le côté multimédia de la console, les chaînes Wii sont moyennement voire peu utilisées, selon différent sondages. Les étoiles (offertes par l’achat d’un jeu ou tout autre article Nintendo) peuvent enfin être converties en étoile comme beaucoup d’autre pays, afin de se procurer diverses choses plus ou moins sans importance (émulateurs, navigateur Opera, goodies, etc.). Les émulateurs d’ancienne console 8 et 16 bits sont bien présents, le catalogue est complet et ne cesse de croître, le tout se vend bien. Ce qui est étonnant, sachant que seule la population 25-40 ans a vraiment connu cette période et peut avoir la nostalgie d’y jouer et surtout de les payer. Des jeux de plus de dix ans avec un prix plus qu’excessif, sachant qu’ils peuvent être téléchargés gratuitement sur le net légalement, ne sont pas la panacée de tous les utilisateurs (7,8 millions de jeux sont téléchargé pour une somme de 21 millions d’euros depuis sa sortie). Enfin, le navigateur Opéra (payant), mais il n’y a aucun chiffre réel d’utilisation et seul, depuis la venue de la possibilité de l’utilisation d’un clavier et souris USB, la navigation se fait confortablement. La possibilité d’un lecteur de film DVD est possible, mais n’est pas réellement l’ordre du jour en principe (des problèmes de droit de licence pour le MPEG2).

Et enfin les jeux, le catalogue de la Wii est assez complet pour une console qui est sortie, en tout, il y a un an et demi, c’est une certitude, mais la qualité c’est autre chose. N’oublions pas que les jeux Game Cube sont compatibles ce qui donne une bonne ludothèque. Déjà la Wii est livrée avec cinq jeux, plus des démonstrations techniques que des jeux, mais les vieux possesseurs de la Nes se rappelleront Punch Out avec le jeu de boxe, ou les premiers jeux de sport sortis à cette époque-là. En France 150 jeux sont sortis, ce qui est exceptionnel pour une console aussi jeune. Parmi eux, une dizaine de Killer apps :

  • Mario Galaxy,
  • Rayman contre les lapins crétins 1 et 2,
  • Zelda,
  • Resident Evil 4,
  • Cooking Mama (adoption de la DS),
  • Trauma Center (toujours une adaptation DS),
  • Pokemon (suite inutile pour beaucoup mais elle se vend bien),
  • Paper Mario,
  • Metroid 3,
  • Dragon Ball Z.

Même si la qualité et le gameplay sont là, un grand nombre d’autres jeux ont une réalisation bâclée, une durée de vie brève et sont pour beaucoup uniquement des portages mal fichus qui font gonfler le nombre de jeux disponible. Un autre constat, parmi les killer apps cités précédent, il n’y a absolument aucun jeux originaux. Tous sont des suites, des portages ou des licences renouvelées à l’infinie (qui a dit Pokémon). Si la population peu utilisatrice de ce genre de jeux (casual gamers) se contente de certains jeux comme Rayman, à raison de moins d’une heure de jeu par jour, le nombre de gamers, hard core gamers (moyen et gros joueurs), restent très souvent sur leur faim. A part Zelda et Mario, la durée de vie de nombre de ces jeux ne dépasse 15 heures (assez peu pour 40 €). Les autres jeux, que je n’ai pas cités, sont très souvent ciblés jeune. Très prochainement un « jeu » Wii fit, livré avec une sorte de pèse-personne sortira en France, il sera plus proche d’un coach perso pour du sport et fera lui aussi parti certainement des killer apps de la console, mais aura une place difficile en temps que véritable jeu.

Est -ce une erreur. Si oui, la faute à quoi ou à qui ?

D’abord les éditeurs, qui bâclent au niveau du graphisme, le nunchunk et la Wiimote sont rarement utilisés à leur juste valeur, et se comportent comme une manette assez spéciale, loin de ses possibilités. Ensuite, viens l’importation, le nombre de jeux japonais de la console est peu importé, la faute aux distributeurs, qui ne veulent pas traduire et ont une fâcheuse tendance à éluder des genres de jeux prisés par les Japonais comme les jeux de dragues ou ceux sans intérêt, mais amusants, voir les RPG. Une parenthèse pour dire que le phénomène n’est pas nouveau, on le retrouve sur les consoles de Sony, Nintendo ou d’autres fois chez Sega (un grand nombre de ceux sortis sur PS1 viennent à peine d’être traduits en français sur la PSP). Seul la Xbox à l’air d’être épargnée.

Ensuite Nintendo, qui a toujours eu une politique du « Cachez-moi ce sein que je ne saurais voir ». Excepté Resident Evil 4, très peu de jeux sont destinés à un public adulte (DBz), les autres jeux entrent dans la longue catégorie des jeux mal foutus et familiaux, ce qui n’est pas un mal, mais sont pour ainsi dire aussi profonds qu’un cendrier. Il devait y avoir Manhunt 2, un jeu ultra violent à la réputation sulfureuse, mais Nintendo a refusé. Un GTA link, ou Tekken like serait plus que les bienvenus pour agrémenter la ludothèque, mais non, Big N s’y refuse. A part quelques RPG, rien de vraiment neuf n’est en vue. Résultat, en plus de se retrouver avec des jeux aux graphismes très enfantins, on assiste à une simplicité des jeux au niveau scénaristique et d’utilisation de ses manettes qui devait être son fer de lance.

Un autre problème venant de Nintendo, l’argent. Si le prix de la console, des jeux et autres accessoires est bien moins cher que la concurrence, pour les développeurs de jeux, il en est tout autre. Le prix d’un kit de développement et exploitation est exorbitant (cela a toujours était le cas chez Nintendo) par apport aux facilités de développement, encore une fois les capacités de la console poussent nombre de développeurs à rentabiliser les jeux rapidement (ce qui est le cas pour les autres consoles certes), mais, en plus de bâcler le background, bâcle aussi les graphismes et le son. A noter que Nintendo est le seul développeur de console qui prend une marge supérieure à 50 % du prix du jeu vendu. Excepté pour la Wii, il n’a gagné de l’argent presque uniquement que sur la vente des jeux et accessoires.

Ma Wii et moi, pour conclure. Il y a un an, j’étais heureux et enthousiaste, à présent je suis déçu, le nombre de jeux moyens ou mauvais est en augmentation. Le moustachus est pas mal, mais, bon gré, mal gré l’innovation du gameplay, j’ai toujours l’impression de le faire courir pour attraper des étoiles ou autres (une légère parenthèse sur Gamecube de Mario Sunshine, n’a pas poussé Nintendo à changer des habitudes vieille de vingt ans). Les autres killer apps sont bons, mais, en plus d’une durée très souvent courte, le côté enfantin revient vite et à force de couleur rose bonbon et bleu azur, cela donne légèrement une lassitude. Pour résumer, je dirais qu’en ce tournant définitivement vers un public de casual gamers, avec une politique proche de Disney, Nintendo se met à dos le noyau dur des joueurs et mange la plus grosse part des utilisateurs potentiels. Parmi les prochains jeux de la console, peu ont des chances de la faire sortir du droit chemin, proche du modèle happy Family, la console se voulait innovante, elle l’est physiquement, mais logiciellement, ça ne suis pas. Quelques bains de sang, graphisme plus adultes, des jeux aux scénarios plus poussés et pourquoi pas des culottes qui s’envolent permettraient à Nintendo de rafler une encore plus grosse part du gâteau et contenterait toutes les couches de joueurs. Notons quand même, que la console n’a pas de webcam à la Eyetoys de Sony ce qui est étrange, et ne dispose pour l’instant d’aucun jeu totalement en ligne (Animal Crossing n’utilise que très peu des fonctions on-line). Cela étant, la Nintendo est en passe d’entrer dans l’Histoire pour son nombre de consoles vendues dans le monde, son prix de revient (certains cabinets d’experts ont estimé que sa fabrication était de l’ordre de 150 €) et d’avoir réussi un pari difficile de mettre tout une famille devant une console. De plus, elle a littéralement pulvérisé le nombre de vente par rapport à ses concurrents (voir le tableau). La Wii est devenue plus qu’une console de référence, c’est un modèle économique, une des raisons pour lesquelles peut-être Nicolas Sarkozy veut aider le développement des jeux vidéo en France.

Quelques chiffres pour les consoles de salon (par ordre Wii, Xbox 360 et PS3)


Nombre de consoles vendues (en million) : 14,25 / 13,37 / 6,00

Ratio jeux/consoles vendus  : 3,44 / 6,59 / 3,58

Prix de la console à ce jour : 250 € / 279 € à 449 € / 499 € à 600 €

Date de sortie en France : 9 -12 -2006 / 02-12-2005 / 23-03-2007

S’il est dur de comparer la Wii à la PS3 sur le marché Français, on voit quand même un ratio largement différent pour le combat Wii/ Xbox360 (sortie un an avant), en octobre dernier en Angleterre, il se vendait 6 Wii pour une Xbox360.

Pour la petite anecdote sur la bagarre de la Fnac Italie 2, non ce n’est pas moi qui me suis battu, mais deux pères de famille.

Wii fit, est-ce vraiment un jeu ?


Wii Fit E3 2007
envoyé par NonWii

La Wii fait des émules. Copie conforme fait par les Chinois, la Vii. Non ce n’est pas une blague, elle coûtera, 100 €.


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 11 décembre 2007 10:46

    Je dois offir une console de jeu,le Wii est-elle la meilleure ?


    • Wlad Wlad 11 décembre 2007 11:13

      Indéniablement.

      Sauf si le destinataire du cadeau privilégie la puissance graphique au détriment de la « façon de jouer ».


    • Wlad Wlad 11 décembre 2007 11:14

      La rédaction pourrait-elle refuser les articles contenant plus d’une faute par ligne ?


    • dussauge dussauge 11 décembre 2007 12:54

      POur connaitre les avis des utilisateurs de la Wii et de ses concurrents, allez sur le premier moteur d’avis : www.vozavi.com


    • crunchy 11 décembre 2007 12:59

      C’est dommage en effet, car le fond de l’article est plutôt agréable à lire. Mélange d’opinion, de faits, d’expérience et sentiments persos, cela donne envie d’aller plus loin. Mais j’avoue m’être arrêté au second paragraphe tant les fautes sont grossières smiley Vraiment dommage...


    • RobertH 11 décembre 2007 11:45

      HUM...clairement pas d’accord. Après ca dépend du budget, c’est sur qu’elle ne coute pas chère, et de l’age du joueur. Désolé mais moi, rien que dans la liste de jeux cidessus, pas un ne m’interesse. Pour y avoir, 10 minutes d’interet et pis poubelle. PS3.


      • Bertrand 11 décembre 2007 11:57

        Ce genre d’orthographe fantaisiste est absolument insupportable. Il ne suffit pas d’utiliser un correcteur orthographique : un tout petit peu d’efforts et on pourra peut-être lire vos articles, cher auteur ! Personnellement, je n’ai pas pu aller plus loin que la 10ème ligne, alors que le fond a l’air intéressant ... Dommage


        • Kicéça 16 décembre 2007 03:12

          vautre imkapassité à l’addaptassion meuh fé Krindre pourre vautre avenyr. Gomme disé darvine, seux ki sadapte son ce ki survivrom. Sanété pourtan pa vrémen difisile alire. Fête une effaur pourre neu pa ressté iletrai, svp.


        • Reppa 11 décembre 2007 12:11

          Très mauvais article, ne reflétant au final que l’avis d’une personne.

          « Des jeux de plus de 10 ans avec un prix plus qu’excessif, sachant qu’ils peuvent être téléchargés gratuitement sur le net légalement, » > mais oui c’est la fête l’émulation légale, j’aurais tout lu ... Il est incroyable que des gens pensent encore çà, comme le coup de la roms qu’on peut garder 24h chez soit. Une roms c’est interdit, il n’y a qu’un seul cas où la « copie » est légale, lorsqu’on la fait soit même et les Doctor Snes/N64/Nes ne sont pas à la porter de l’user moyen.

          Enfin pour moi la wii est une bonne console, comme toutes consoles en début de vie faut apprendre à la maitriser, comme une ps1 ou ps2 à son début :). Je suis qausi pleinement content de ma wii, et des jeux qui la compose, la jouabilité fait quasi tout :)


          • Miss Terre 11 décembre 2007 18:35

            « Très mauvais article, ne reflétant au final que l’avis d’une personne. »

            Oui en général un article ne reflète l’avis que de son auteur il me semble non ? smiley


          • DJ.PESSOA DJ.PESSOA 14 décembre 2007 23:56

            Hem,

            il existait un type de journalisme qu’on pourrait appeler le journalisme d’enquête ou d’investigation. Point d’opinion là-dedans : le journaliste va sur le terrain (in vivo ou in libro) et il explore pour rapporter aux lecteurs les fruits de ses recherches.

            Bien sûr cela ne se fait plus beaucoup (peut-être la pression des grands groupes médiatiques qui veulent de l’article et vite, donc pas le temps pour une enquête) et cela doit vous convenir, n’est-ce pas ?

             smiley vous-même !


          • Wiinnie Winnie 11 décembre 2007 12:22

            La wii est une console de « casual-gamers » , seul les joueurs type « old school » (vieille ecole) peuvent y trouver leur bonheur. Les « gros joueur » ,ceux qui depenses beaucoup et regulierement , qui sont les client a avoir avec soit resteront je pense vers les vrai next-gen que sont les x360 et ps3.La Wii va continuer a cartonné aupres des familles mais va s’essoufler avec le temps et sa technologie vieillissante et chère ( une x360 = 300e avec la technologie hd mais sans DD donc 50e de plus qu’une wii) , rappelon aussi que sur les forumsactuellement, le monde des joueurs commence a pester contre cette console qui manque cruellement de vrai jeu , et contre la wiimote qui montre ses limite et son manque et son manque de precision .


            • Shooye 11 décembre 2007 12:55

              Je suis assez d’accord avec ce bilan sur la wii, même si je tempererai un peu ces propos.

              >>« et ne dispose pour l’instant d’aucun jeu totalement en ligne », il y a Mario Striked Football que j’ai (je c plus le nom exact) et qui se joue en ligne totalement.

              Au niveaux des jeux, ils y a quand même Resident Evil Umbrella Chronicles qui change un peu du lot, et Red Steel (bien qu’imparfait je l’ai trouvé assez sympathique).

              Concernant l’avenir, je pense qu’il y aura certains jeux qui sortiront du lots, a commencer par le Futur Worms en 2D (des années que j’attend un réel WORMS en 2D avec de snouvelles armes etc...) et peut etre un GTA sur Wii justement... (en negoc)


              • EvadToi EvadToi 11 décembre 2007 13:08

                Article intéressant malgré ses innombrables fautes. Néanmoins, il porte sur un jugement beaucoup trop personnel. Certes, les jeux de la Wii n’ont pas de graphismes époustouflants et sont « enfantins », mais le gameplay de cette console a apporté une bouffée d’air dans le monde des jeux vidéo.

                La Wii n’a pas été conçue pour les Hardcore gamers, ni les autres consoles de Nintendo d’ailleurs. Les soirées Wii entre amis ne sont que de bons souvenirs malgré des jeux bas de gamme.

                Le choix d’une console se fait en fonction de ce que l’on recherche. Personnellement, je préfère les jeux réalistes donc j’opte pour la PS3 (qui est actuellement à 399 euros et non 499 comme indiqué sur l’article) ou le PC.

                Bref, je me répète mais cet article est trop subjectif et les maladresses orthographiques et grammaticales usent le lecteur. Tout le monde peut faire des fautes mais là...


                • Feanor33 11 décembre 2007 13:18

                  Y a des fautes qui piquent (confondre être et avoir faut le faire quand même).

                  C’est subjectif en se prétendant objectif. En somme c’est plus un procès déguisé qu’un avis. Je suis pas sûr que ce soit le genre de la maison.

                  Après il reste les généralités abusives et les conclusions hatives. C’eut été plus objectif ou à défaut présenté comme un avis personnel et non un ensemble de vérités, ca aurait été bien plus interessant.

                  Y manquait un petit pas grand chose en somme.


                  • koton 11 décembre 2007 13:41

                    la wii,c’est sympa elle plait surtout aux femmes et aux momes...

                    sinon,un pc balèze ou une console next gen,c’est plus sérieux...gros bémol pour microsoft,le live est payant alors que chez sony c’est gratuit..

                    et,si la ps3 garde ses jeux en exclus,la batailles sera remportée par sony,car console plus jeune,plus axée multimédia,plus puissante,lecteur blu ray et batterie intégré,sav moins merdique etc.....

                    wait and see


                    • Gazette bleue 11 décembre 2007 14:41

                      Le texte est long et le contenu rédactionnel faible : une compilation sans fin d’informations anciennes glanées çà et là, assorties d’appréciations plus ou moins fondées.

                      La forme quant à elle est en dessous de tout : festival de fautes de français et d’orthographe, à la hauteur sans doute du mépris de l’auteur de ces lignes pour les pauvres lecteurs. Suggérons lui d’apprendre à écrire avant de commettre un nouveau texte sur ce site.

                      N’y a-t-il pas chez Agoravox un filtrage minimal des articles avant publication ? S’il n’y en a pas, il faudrait vite en instituer un et s’il y en a, réveillez les membres du comité de filtrage !


                      • jamesdu75 jamesdu75 11 décembre 2007 17:01

                        Merci, pour vos réactions.

                        Vraiment désolé pour les fautes d’orthographe. Je suis impardonnable. C’est vraie qu’il a été vite accepté, sans aucune vérification (d’ailleurs je me demande combien de vote il a eut pour être immédiatement ici et sur Yahoo), j’ai demandé la publication cette nuit a 3h00 environ (heure locale)

                        Sinon, oui cet est un point de vue personnel, d’ailleurs c’est dans la catégorie ou je l’ai classé. De plus j’ai rajouté plusieurs réaction des forum. Donc ça n’a rien de choquant de dire que la Wii est bien mais pourrais faire mieux avec son potentiel.


                        • Nemo 11 décembre 2007 17:47

                          Et rebelote !

                          Y a-t-il une « killer app » qui vous fait réviser vos fondamentaux d’orthographe et de grammaire ? Non ?

                          Alors je vous conseille quelques « killer books » : le Bescherelle, le Bled et le Grévisse.

                          Allez hop ! Au boulot !


                        • Forest Ent Forest Ent 11 décembre 2007 17:53

                          Sur le fond, j’apprécie plutôt cet article pour ses aspects factuels : prix, ventes, etc...

                          La part sur les difficultés de l’édition et ses causes est plus discutable, et ne différencie pas à ce point-là les marques. Par exemple, le SDK de la PS3 a été aussi hors de prix jusqu’à il y a peu de temps.


                          • Martin Mystère 11 décembre 2007 20:04

                            Le problème n’est pas que l’article comporte des fautes. Le problème est qu’Agoravox le publie sans 1/ demander à l’auteur de se relire ou bien 2/ si ce dernier n’est pas un crack de l’orthographe (ce n’est pas une tare, un article peut être très bon dans le fond, et malhabile dans la forme), qu’il n’emploie pas au moins un correcteur/trice pour rendre le tout lisible.

                            Et je ne parle pas de Secrétaire de rédaction, mais bien de correcteur, qui corrige les fautes sans intervenir sur le style.

                            Ce serait un salaire ou deux de plus pour le site, peut-être, mais tomber sur des articles remplis de fautes fait perdre beaucoup de crédibilité et au site lui-même, et aux propos tenus. Agoravox aurait donc tout à gagner en se montrant un peu plus pro, mais l’heure est à la quantité plus qu’à la qualité, ici comme sur bien d’autres sites d’ailleurs.


                            • pen-ar-bed 11 décembre 2007 20:47

                              Chair ami, queue vou é vo clowns face avenssé leu daiba Pluto k’entre deux nir dé kerels stairyl. Lavox et un faux rom six toyens qui plusé éhacethytre vou deux vrillé con pren dreu que pe ci trouvez dezin ter veunan mouain poin tiyeu sûre l’ortau grave helas sainte axe queue vouneu laiteux mez oçi plussin thé rais san kevou.


                            • carlota 11 décembre 2007 20:32

                              Bonjour, Je m’interesse à la question du journalisme citoyen. J’aimerais mieux cerner les raisons qui poussent à participer, par des articles, à ce nouveau moyen d’information. POur cela, il faudrait que je puisse rentrer en contact avec des rédacteurs d’Agoravox. Voici mon adresse : carlota_zuck@hotmail.fr

                              Votre témoignage m’aiderait beaucoup, vous aurez juste à répondre à quelques unes de mes questions.

                              Merci.


                              • koton 11 décembre 2007 21:45

                                moins 9,

                                les adorateurs de billou se sont lachés....n’empeche que crosoft se fout bien de la gueule du monde !


                              • Lil_Pims 11 décembre 2007 22:45

                                C’est sur que c’est un sujet important qui merite qu’on s’attarde hein ? smiley... quoi offrir a son pti frere a Noel.. avis de l’interesse ? « la wii c’est nul c’est pour les bebes ! » Hugo 10 ans... smiley


                                • koton 11 décembre 2007 22:48

                                  gnagnagna...


                                • ripouette ripouette 12 décembre 2007 00:41

                                  Il est clair que cette console est d’une pauvreté technique affligeante et qu’en terme de rendu graphique elle est à 1000 lieues de ses concurrentes. Le problème ce n’est pas seulement que nos pauvres petites pupilles saturées de couleurs primaires dégoulinantes pleurent mais surtout qu’on est assuré de ne jamais voir le portage de jeux très gourmands en ressources depuis les autres consoles ou les PC. c’est le cas de Crysis ou d’Assassin’s creed qui ferait exploser les 24Mo de mémoire de la carte graphique du petit animal blanc. Dommage ! Trucider à tour de bras avec la wiimote ! Ca m’aurait bien branché.

                                  Bon je vous laisse c’est mon tour de lancer les dés à Mario Party.


                                  • LordFFM 12 décembre 2007 09:10

                                    Si on résume un peu ce qui se dit :
                                    - La Wii est une console pour les gosses et les femmes
                                    - La PS3 est plus sérieuse parce qu’il y a du sang et des tripes...
                                    - Il existe des joueurs « hardcore » et des joueurs « occasionnels »

                                    Je pense que ces quelques assertions sont toutes fausses.

                                    Tout d’abord, étant joueur depuis de nombreuses années (et pas seulement de jeux vidéos, aussi jeux de rôle papier, jeux de stratégie, jeux de cartes...), je sais qu’il n’existe pas de limite clairement tranchée entre « casual gamer » et « hardcore gamer ».

                                    Ni le matériel, ni la fréquence de jeu, ni le type de jeu joué ne permet de savoir à quel type de joueur on a à faire. Des adultes de 40 ans ont des PCs surpuissants pour jouer aux Sims. Les ados préfèrent la PS3. Ma compagne qui n’est pas une grande joueuse joue à Guild Wars et à Bioshock mais n’aime pas la Wii. Un ami « hardcore gamer » possède 2 PCs et une XBOX 360. Pour ma part, j’ai 2 PCs et une bonne vieille GameCube (et une gameboy advance SP).

                                    je pense qu’il faut plutôt revenir sur la notion de « public de jeux vidéos ». Il existe clairement deux catégories : le grand public et la niche.

                                    Le grand public, pour les jeux vidéos, a été créé de toute pièce par Sony avec la première Playstation : une console simple, robuste et hyper-médiatisée. Ses performances étaient plus que médiocre face à la concurrence, mais les fonds investis par Sony en ont fait un succès retentissant. N’importe qui pouvait gouter au jeux vidéos sans culpabilité (il y a du sang donc on est pas un gamin...) et sans effort (pas besoin de chercher très loin dans la complexité).

                                    Avant, il n’existait qu’un marché de niche. Ce dernier s’étendait des joueurs qui voyaient les jeux vidéos comme des jouets (consoles pour enfants, PCs pour geeks, jeux occasionnels pour machines de bureau...). Mais il ne s’agissait pas réelement d’un média ou d’un loisir à part entière en dehors de cette sphère.

                                    Aujourd’hui nous assistons à une fusion entre ces deux univers. A cet égrad, la Wii est une réussite complète. Elle reprend la stratégie de la première playstation : faire découvrir le jeux vidéos à ceux qui ne le connaissent pas ou ne s’y interessent pas. Pourquoi tenter de battre les autres sur leur terrain ? Sony et Microsoft se partagent très bien le monde des jeux-vidéos des post-ados, autant viser un autre public.

                                    Finalement, la Wii s’adresse à un peu tout le monde (contrairement à la PS3 ou à la XBox360). :
                                    - Le gros joueur qui découvre une autre façon de jouer : il a l’expérience necessaire pour se moquer des graphismes et il a probablement un PC qui explose PS3 et XBox360 réunies d’un point de vue purement technique.
                                    - Le néophite complet : la Wii semble simple et son faible cout motive le néophite à franchir le pas.
                                    - Le joueur occasionnel : la Wii est amusante et lui permet de jouer a son rythme (1 heure de ci de là) sans avoir à casser son PEL.

                                    Par contre, la génération playstation est probablement celle qui a le plus de mal à y trouver son compte... et c’est normal. Que ce soit l’enfant de 10 ans ou celui qui joue à un jeux vidéos comme il regarde un DVD ou un match de foot, il trouvera bien plus d’intérêt dans la PS3 ou la XBox360. Il n’a ni les moyens (ou l’envie) d’investir dans un PC à 2 000 euros, tout en souhaitant faire « comme les grands » (avoir le soit-disant top de la technologie).

                                    Faut il offrir (ou s’offrir) la Wii pour Noël ? Ca dépend... Si on souhaite une console sur laquelle on va passer des nuits-blanches : mauvaise idée. Si on souhaite le top de la technologie et le multimedia rigolol interactif : mauvais choix. Si on veut s’offrir un jouet amusant au potentiel gigantesque : acheter une Wii. Si on a dejà largement de quoi jouer et qu’on souhaite « changer un peu » : acheter une Wii.

                                    La plupart des gens qui analysent le marché des jeux-vidéos ont une vision binaire (casual / hardcore), mais elle ne s’applique pas ici (pas plus que dans les jeux online). La seule manière de comprendre le succès de la bebête de Nintendo est de passer par une approche qualitative (quel genre de joueur êtes vous) plutôt que quantitative (combien jouez vous).


                                    • ahmonrae 12 décembre 2007 12:01

                                      Merci pour ce commentaire bien plus en phase avec la réalité du jeu vidéo que l’article lui même.

                                      Il ne faut pas confondre les machines, les envies, les objectifs et les joueurs.

                                      La wii offre à des gens n’ayant jamais joué d’entrer dans le monde du jeu vidéo, et offre aux « connaisseurs » une expérience bien differente de l’existant.

                                      Le faux débat inutile de la « puissance », des « graphismes » et des capacités technologiques de cette console n’apporte rien. Le choix d’un fabricant de console est assez simple dans l’absolu : Fabriquer une vitrine « high tech » Fabriquer un jouet, une machine de jeu.

                                      Sony et Microsoft se batte sur le 1er crenau a coup de « benchmark » (mesure de performance) et affichent tout les deux des « jeux » plus beaux, plus rapide, plus, plus, plus mais au final que l’on termine et que l’on oublie Nintendo developpe des jeux, affiche des environnements fantasiste, simple et offre de son coté des concepts de jeu a plusieurs dans le salon pendant l’apéritif.

                                      2 mondes, 2 version du jeu. Pour moi qui suis un tres gros joueur (pc a 2000e comme vous dites, PSX, PS2, PS3, Wii, Xbox, DS), pour moi qui ai l’experience du jeu en famille et en professionel chaque machine me fait plaisir. De façon different certes mais TOUTE offre ce pour quoi elles sont fabriquée : JOUER


                                    • jamesdu75 jamesdu75 12 décembre 2007 16:35

                                      Je tiens a réagir sur vos deux commentaires. Qui enfin sont constructifs et argumenté, ça fait plaisir.

                                      Déjà Oui, je pense qu’ont peu classer 2 types de joueurs, c’est jamais une certitude mais avouez quand même qu’un Hardcore gamers s’ennuiera avec la Wii. Tant qu’il n’aura pas des jeux suffisamment long pour être a fond dedans.

                                      Et ce n’est pas une question de puissance comme vous le démontez, mais une question au niveau des jeux. Prenons la PSP et la DS, elle s’adresse aussi a deux sortes de joueurs techniquement. Et pourtant la PSP nous a pondus des merveilles tel que Loco Rocco qui n’a rien d’un monstre technologique et s’adapte a toute sorte de joueurs, ou même ressortis un bon vieux Sid Meyer Pirate (dsl pr l’ortho du nom). Idem pour la DS avec des Advance War ou plein d’autres.

                                      En fait c’est pas la console le problème, c’est les limites que s’impose par les éditeurs et Nintendo qui me donne envie de hurler. Comme tous, quand j’ai vue la possibilité de manhunt 2 et savoir ensuite que finalement il ne sortira pas, j’ai hurler.

                                      A part Dbz, ces derniers temps, peu sont a même de séduire des joueurs de 16 - 25 ans, car les jeux sont trop enfantins. J’ai une DS et une PSP aussi, hé ben c’est le même probleme. Sur la PSP je me suis rabbatus sur des vieux portage theme park, ect... Il y a trop de jeux peu profond, pour moi Cooking mama est un trauma center qui lui est un Phoenix Whrigt. A l’inverse, pour la PSP, je trouve que le nombre de jeux qui sort est de meilleurs qualité par apport au début certes, mais bon c’est encore beaucoup de portages, comme je l’ai dit dans mon article le nombre de RPG tiré de la PS1 est affolant. Y’a toujours pas de jeux qui m’ont fait sauté en l’air depuis Loco Rocco.

                                      J’avoue que j’en ai télécharger beaucoup sur le net, et je suis triste de constater que sur DS comme PSP, il y’a des jeux excellent mais n’étant pas japanophone, j’y comprend rien. Notamment un simulateur de vacances sur PSP ou on peut joué du yukulé et plein de jeux assez bizzard mais excellent, malheureusement tous en japonais.

                                      Enfin tous cas pour dire que le probleme n’est pas la console ou ses limites physique. Mais les limites des éditeurs. Certains jeux Game Cube sont d’une beauté, donc la Wii est censé faire mieux. Rien qu’a voir Mario Galaxy, ça prouve bien qu’en y mettant du sien, ils peuvent faire d’excellente chose.


                                    • Mescalina Mescalina 13 décembre 2007 12:54

                                      Petit conseil : laissez tomber les manettes et retournez en primaire travailler votre français, ou contentez vous d’être « commentateur ». Chaque post vous enfonce un peu plus.


                                    • ripouette ripouette 15 décembre 2007 16:58

                                      Parmis les 3 consoles dernièrement sorties la Wii est sans nul doute la plus intéressante car elle offre aux développeurs un outils qui est un véritable moteur d’innovation en matière de gameplay. Devoir repenser totalement les contrôles d’un jeu pour passer des mouvements des doigts d’un pad traditionnel aux mouvements du corps change radicalement l’expérience de jeu et crée de fortes attentes chez les joueurs. Il suffit de voir la quantité de forums spécialisé remplis de messages appelant à cors et à cris un jeu tiré de la licence Star Wars dans lequel on pourrait manier le sabre laser avec la Wiimote.

                                      Mais c’est aussi ce qui en fait sans nul doute la console la plus frustrante car ses limitations techniques interdisent la portage de jeux techniquements ambitieux. Lorsqu’un studio met tout son savoir-faire dans un jeu, il ne fait pas que des jolis graphismes ou une histoire intéressante ou une ergonomie intelligente, il tente de réaliser tout ça à la fois. Les meilleures productions actuelles et les plus ambitieuses nécessitent une puissance de calcul et d’affichage que ne peut offrir la Wii, du coup cela interdit de les trouver sur cette console en marge de la politique éditoriale de Nintendo. Grande frustration pour nous les joueurs mais aussi pour les développeurs qui aimeraient pouvoir inventer une nouvelle façon de joueur leur jeux.


                                    • logic 16 décembre 2007 08:52

                                      je vous conseiile d’aller voir « la pieuvre publicitaire » un article de Ignacio Ramonet paru dans le Le Monde Diplomatique en Mai 2001 http://www.monde-diplomatique.fr cela devrait éclairer votre lanterne et apporter en partie réponse à vos interrogations et peut etre à bcp d’autres


                                      • Ntilza 19 décembre 2007 17:30

                                        la Wii n’est pas une console de jeux. Et son objectif n’est pas les hardcore gamers. Son objectif, atteint d’ailleurs, etait de rassembler la famille autour d’elle. L’objectif de Nitendo est de faire de la Wii un élément indispensable de nos salons multimédia et de mon point de vue c’est plutot bien parti. un accès rapide a la météo, la possibilité de regarder en famille ou en groupe d’amis, les photos, etc, voila qui en dit long sur la future généralisation de l’utilisation de la wii. Du coté jeu, cette console a fait le pari de la convivialité, la simplicité de la prise en main fait que tout le monde, nos compagnes, nos parents inclus, se prennent au jeu. Et le repas du dimanche midi qui se termine en Bowling familial est une vrai reussite de la Wii. Le regard porté sur la wii dans l’article est de mon point de vue exact mais limité car c’est celui d’un joeur, et je doute que Nitendo tienne a se limiter a ce seul marché.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires