• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Mais qui repose sous le Dôme des Invalides ?

Mais qui repose sous le Dôme des Invalides ?

Des passionnés d'Histoire en quête de vérité :

Mais qui repose dans ce magnifique tombeau ?

Voilà un superbe tombeau non pas en porphyre, selon une légende ancienne, mais bien en quartzite rouge, posé au centre de la chapelle royale construite initialement vers 1700 pour magnifier la grandeur du règne de Louis XIV. Voir .

Après avoir accueilli successivement les dépouilles de Turennes puis Vauban, en 1840 le roi Louis-Philippe décide d'y installer le tombeau de Napoléon décédé 20 ans plus tôt à l’île de Sainte-Hélène comme chacun sait.

 

Le rapatriement des cendres de feu l'Empereur en France s'effectua en 1841 suite à une expédition de la marine française qui s'acheva après plusieurs transferts par l'accostage du bateau « la Dorade » à Courbevoie puis le convoyage du cercueil jusqu'aux invalides le 15 décembre de la même année.

Pour les détails, c'est .

Il fallu cependant attendre 1861 pour que soit achevé le fameux tombeau de quartzite rouge et que Napoléon y prenne sa place au centre de la chapelle royale sous le célèbre dôme des Invalides . Voir ici

Une fois planté ce décors, en route vers la polémique !

Le personnage Napoléon a suscité au cours du temps bien des polémiques et encore très récemment le dernier opus de Lionel Jospin dresse sur le plan politique un bilan mitigé pour ne pas dire négatif sur l'action que ce personnage a eu sur le développement de la France et de ses institutions. Voir ça.

Un autre auteur de référence sur la question, celui-là historien plutôt que politique, Jean Tulard, a dépeint l'homme, le général, le politicien sous toutes ses facettes avec à la fin un bilan plutôt positif...

 

Autre polémique que celle des circonstances de sa mort : naturelle, empoisonnement ?

Là aussi les thèses s'affrontent depuis toujours et aujourd'hui, encore : ici et  !

La polémique dont il s'agit ici est d'un autre ordre : les restes gisants à l'intérieur de ce beau tombeau, présentés officiellement comme étant ceux de Napoléon, lui appartiennent-il réellement ?

Ou alors, à un moment ou à un autre y eut-il substitution ?

Là encore, les thèses s'affrontent et pas qu'un peu :

- 1

- 2

- 3

Pour faire court pour les lecteurs qui n'auraient pas la patience de lire tous les articles sous ces liens : Il est apparu que des différences ont été constatées entre les témoignages sur l'organisation et la description de la mise en bière sur le site de Sainte-Hélène et les constatations effectuées à Paris lors de l'ouverture des cercueils.

 

Napoléon aurait été enfermé dans 3 cercueils à Sainte-Hélène, tandis qu'on en trouve 4 à Paris !

Positions des mains, des bottes, du chapeau, tout est scruté, les uns disant qu'on retrouve les constats effectués à Sainte-Hélène, les autres prétendant qu'on ne s'y retrouve pas...

Certains prétendent même que le personnage inhumé aux Invalides serait Franceschi Cipriani, ami d'enfance de Napoléon, l'ayant accompagné en tant que majordome à Sainte-Hélène qui y serait mort dans des conditions mystérieuses quelques années auparavant et dont le corps n'aurait jamais été retrouvé : c'est ici !

Quoi qu'il en soit, en recherche de vérité historique sur la réalité du personnage qui sommeille aux Invalide, il existerait une possibilité de s'en remettre à la science, pour peu que les autorités y consentent.

En effet, au cours des manipulations diverses effectuées à Paris en 1841 lors de l'ouverture des cercueils pour l'exhumation, un participant, bien qu’œuvrant délicatement, en essayant de détacher le linge recouvrant le visage du défunt lui décolla un petit morceau de peau .

Vénération napoléonienne ? Amours des reliques historiques ? On ne sait, mais toujours est-il que ce petit lambeau de peau n'a pas été perdu, mais au contraire conservé et par un cheminement chaotique se trouverait aujourd'hui au musée de l'Armée !

Plus de détails ici

Un auteur et quelques passionnés d'Histoire et de vérité historique militent aujourd'hui pour que l'ADN de ce lambeau de peau soit analysé pour être comparé à d'autres reliques napoléoniennes telles des mèches de cheveux les siens ou ceux de sa mère, eux aussi conservés, voir aux prélèvements effectués dans les tombeaux de ses frères, neveux, etc...

 

Pour se joindre à eux : voir .

(http://www.avaaz.org/fr/petition/Le_Pre ... n// ?launch)

 

En politique comme en Histoire, la recherche de la vérité (activité éminemment à la mode aujourd'hui dans l'actualité des affaires en cours !) doit rester la boussole guidant chaque citoyen .

Merci aux lecteurs d'AV qui se joindraient à cette requête exprimée ci-dessus .

Bien à vous

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 2014 10:50

    Taratata ...Les vrais historiens savent que l’enigme Napoleon tient en deux hypothèses ;à savoir ce qu’il faisait lorsqu’on l’a retrouvé . Deux écoles s’affrontent :
    « Napoléon
    Est mort à Sainte Helène
    Son fils Léon
    Lui a crevé l’bidon
    On l’a r’trouvé
    Assis sur une baleine ... »
    Là tout le monde est d’accord ,mais c’est dans la suite que s’écharpent depuis des générations d’éminents spécialistes :
    « En train d’sucer
    Les fils de son caleçon »
    Ou :
    « En train d’suçer
    Des arêtes de poisson »
    L’avis d’une érudite :
    http://dai.ly/xc4r47.....Avec comme vous le remarquerez une petite nuance .



    • ZEN ZEN 14 mars 2014 10:57

      Salut Aita
      Léon ? Connaissais pas celui-là...
      Ton lien ne donne rien de précis..


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 2014 11:18

      Leon était un fils caché de Napoleon qui prit ,en bon corse qu’il était ,le maquis à Sainte Helène les yeux recouverts d’un masque (y avait pas de cagoule grand public à l’époque , seule la famille Samson en possédait ).
      Plus tard il partit en Californie et devint le mentor de Zorro .
      Voilà voilà .


    • rocla+ rocla+ 14 mars 2014 11:33

      Meuh non , Léon est un enfant que Napoléon a adopté 

      dans une campagne en Russie . Il portait un béret comme tous
      les petits de Bérézina . Arrivé en France il a ouvert un magasin 
      farces et attrapes .


    • alberto alberto 14 mars 2014 12:51

      Capitaine tu mélanges tout :

      D’abord ce n’est pas l’abbé Résina qui à inventé le béret !

      Ensuite le Résina est un vin grec et les grecs (à part qquns ) ne portes pas de bérets !

      Enfin, y te faudrait un petit régime basé sur l’eau minérale. smiley


    • rocla+ rocla+ 14 mars 2014 12:56

      c ’était pour faire avancer le chimiliblique …. smiley


    • ZEN ZEN 14 mars 2014 10:54

      Salut alberto

      Entre Jospin, que je n’ai pas lu, et Tulard, que j’ai un peu côtoyé, quelle interprétation choisir ?
      La vérité est-elle au centre ? Mais la notion de vérité n’a guère de sens en histoire, travail jamais achevé.
      J’ai bien aimé la lecture iconoclaste que donne Henri Guillemin sur cette période.

      Bien à toi


      • rocla+ rocla+ 14 mars 2014 11:27

        Mais si  Napoléon était invalide et que sa maman lui disait 

        pourvou qué sa douré  on peut conclure que cette femme était
        méchante .

        • alberto alberto 14 mars 2014 11:37

          Salut Aita,

          Il faut lire « Le comte Léon, batard infernal de Napoléon » par Joseph Vebret...

          Si l’on en croit le bouquin, qui semble bien documenté, ce comte Léon, fils d’une maitresse éphémère de Napoléon, fut une vraie catastrophe en tant que descendant des ces amours incertaines : on y voit un Léon jouisseur, joueur, vindicatif, allant de procès en procès, pour finir mi clodo dans une dèche noire au cul verdâtre !

          Bref, moralement, il lui a vraiment crevé le bidon...

          Bien à toi.


          • alberto alberto 14 mars 2014 11:46

            Salut Zen,

            J’avais remarqué ta propension à l’iconoclasme !

            Ce qui de mon point de vue serait plutôt une vertu...

            Quant à Guillemin, sarcastique autant qu’éclectique, c’est sûr que la lecture se son Napoléon (le petit chacal !) déboulonne la stature du grand homme !
            A+ de te lire.


            • claude-michel claude-michel 14 mars 2014 13:31

              « Nabot-Léon »...repose en pet...petit homme barbare.. !


              • Fergus Fergus 14 mars 2014 17:56

                Bonjour, Alberto.

                Article intéressant sur un homme et des restes qui suscitent effectivement des polémiques, et cela ne date pas d’hier.

                Je n’ai pas encore signé la pétition car je m’interroge : faut-il faire analyser ces restes, au risque d’engendrer de nouvelles polémiques ? Ou bien choir le statu quo, autrement dit ne rien toucher pour ne pas nuire au symbole et à la légende ? Après tout, ce n’est pas le corps de Napoléon que l’on voit aux Invalides, mais un majestueux tombeau qui, en cas de découverte ADN négative, ne serait plus qu’un objet de risée. Encore une fois, je m’interroge...

                Cordialement.


                • alberto alberto 14 mars 2014 20:42

                  Salut Fergus,

                  Pourquoi de la risée ?

                  La recherche de la vérité en matière historique est une chose sérieuse et chaque rectification de certitudes réputées jusqu’alors acquises agit comme une thérapie sociétale pour des citoyens qui de plus en plus répugnent à avaler les couleuvres de l’Histoire présentées définitivement comme seule denrée consommable...

                  Et puis ça fera du grain à moudre pour nos historiens que nous aimons tant !

                  Merci pour ton post smiley 


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 2014 21:21

                  Oui Alberto , chaque nouvelle technique ,ici l’adn ,ou il y a 30 ans la datation carbone 14 et autres doivent être utilisées ...
                  Que l’on découvre que le corps ne soit pas celui de Napoleon ,il restera toujours pourquoi avoir fait ce sarcophage , et plein d’autres questions ...


                • Fergus Fergus 15 mars 2014 09:10

                  Salut, Alberto.

                  Peut-être pas risée, mais disons moquerie s’il devait être révélé que la dépouille du majestueux tombeau des Invalides est celle d’un modeste collaborateur.

                  Cela dit, je ne suis pas opposé à la recherche ADN. Après tout, s’il était établi que ce n’est Napoléon, peut-être l’histoire de cette supercherie apporterait-elle un regain d’intérêt pour le monument...

                  Bonne journée.


                • Prudence Gayant Prudence Gayant 14 mars 2014 21:24

                  Découvre t-on que les restes de Napoléon n’en sont pas, que faire ? recherchez les restes du vrai Napoléon pour que au moins ce magnifique tombeau reste à sa place aux Invalides car pas de napoléon pas de caveau, ou alors ne rien dire et se contenter d’admirer la belle ouvrage qu’est-ce morceau de quartzite rouge ?

                  C’est un peu comme pour ce pauvre Louis le dix-septième toujours en vadrouille à ce jour ;

                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 2014 21:30

                    Ce qui est pour moi intéressant est pourquoi Louis Philippe a décidé de mettre sa dépouille aux invalides .


                  • Prudence Gayant Prudence Gayant 14 mars 2014 21:49

                    Personne n’en voulait


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 2014 21:53

                    La politique ,c’est du symbolique .


                  • alberto alberto 15 mars 2014 13:30

                    « La politique ,c’est du symbolique . » !

                    Et réciproquement...

                    Mais il y avait surtout un parti bonapartiste dont LP souhaitait le soutien ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires