• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Mes chers enfants » Anny Duperey Confidences épistolaires au Théâtre de (...)

« Mes chers enfants » Anny Duperey Confidences épistolaires au Théâtre de Passy

En rappel des grands souvenirs "Oscar & La Dame rose" où, succédant à Danielle Darrieux, Anny Duperey reprenait ce fabuleux seule en scène composée par Éric-Emmanuel Schmitt, voici qu'aujourd'hui dans un registre similaire, la comédienne crée cette pièce de Jean Marbeuf composée d'une suite de lettres destinées à ses deux enfants alors qu'y sont confiés ses états d'âme lorsque sonne l'heure d'une retraite en solo.

 

JPEG - 50.5 ko
Mes chers Enfants
© DR.

  

Tout d'abord en première ligne de conduite est convoquée la prise de recul d'avec le rituel domestique, entretenu entre elle et eux, de rendez-vous routiniers encombrant leur affection réciproque mais en passe de se systématiser depuis le décès du père et mari chéri... quand bien même s'agirait-il de les attendre avec son fameux gâteau au chocolat dominical.

Loin de relever de l'autobiographie ou seulement d'un essai dont l'auteur se serait inspiré du vécu de la comédienne alors que, jusque-là, ils ne se connaissaient pas mutuellement, Anny Duperey a perçu d'emblée dans ce conte épistolaire de Jean Marboeuf des préoccupations intimistes qu'elle pouvait faire siennes sur scène en les défendant dans leur universalité.

 

JPEG - 92.5 ko
Mes chers Enfants
© Theothea.com

 

Alors la voilà partie en Normandie pour résider à Ouistreham Riva Bella dans la perspective d'y mener une vie de septuagénaire en cohérence avec ses motivations internes réhabilitées parmi lesquelles se glisserait l'envie de communiquer à distance avec ses enfants, vivant par ailleurs leur indépendance adulte, afin de leur faire part de ses ambitions existentielles bien que celles-ci puissent leur apparaître contradictoires.

Vivre pour elle-même et par elle-même avec l'intention de leur signifier qu'elle n'est clairement point une charge pour eux et que, bien au contraire, ils peuvent être fiers de leur mère abordant l'âge senior avec gourmandise et curiosité dans le projet de ne se refuser aucune prospective ni aucun motif de satisfaction.

 

JPEG - 91.1 ko
Mes chers Enfants
© Theothea.com

  

Si la cohérence devait être la plus représentative des valeurs accordées à l'estime de soi, son écriture virtuelle ne saurait s'en dispenser car s'impose de surcroît la haute considération à être au monde dans l'équité.

La lectrice à voix haute en veut pour souci ces migrants qui défilent sous son regard compassionnel dans l'espoir d'un avenir meilleur au-delà de la mer...  

C'est pourquoi l'artiste veut offrir au public l'image de la dignité en l'enjolivant par la bonne humeur et la gaité du cœur affichées en viatique d'une existence cherchant à ainsi se sublimer dans une apothéose onirique et allégorique.

 

JPEG - 90.6 ko
Mes chers Enfants
© Theothea.com

 

  

En effet, ces lettres rédigées sans jamais être envoyées à leurs destinataires sont uniquement vouées à être semées comme les cailloux du Petit Poucet reconstituant l'itinéraire choisi à dessein pour faire office poétique et parabolique afin que chaque être humain puisse y retrouver sa part d'aspiration essentielle.

D'évidence resplendissante, Anny Duperey fait mouche.

 
photo 1 © DR.
photos 2 à 5 © Theothea.com
 
  
MES CHERS ENFANTS - ***. Theothea.com - de & mise en scène Jean Marbeuf - avec Anny Duperey - Théâtre de Passy

  

JPEG - 90.6 ko
Mes chers Enfants
© Theothea.com

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 19 novembre 09:29

    Lumineuse Anny...


    • troletbuse troletbuse 19 novembre 09:52

      Merci à Annie Duperey qui est une des rares artistes à avoir dénoncer le complot du covid.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité