• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Miss France : l’ambassadrice de la beauté française

Miss France : l’ambassadrice de la beauté française

Samedi soir, devant plus de 9,4 millions de téléspectateurs (soit 46,3 % de parts de marché), a été élu Rachel LEGRAIN-TRAPANI, miss Picardie. Retour sur l’histoire des Miss France.

A quoi servent les Miss France ? Pour certains, il s’agit d’élire, chaque année - en décembre - la plus belle femme de France ; pour d’autres, il s’agit d’une élection qui ne sert à rien. En revanche, n’en déplaisent aux détracteurs ou aux sympathisants, cette institution a une histoire. 

1920. Les Français se sont remis de la Première Guerre mondiale (1914-1918). Maurice de Waleffe (1874-1946), fondateur de Paris Midi - quotidien n’existant plus aujourd’hui -, institue un référendum afin d’élire la plus belle femme de France. Pour cela, il lance des candidatures : 1 700 jeunes filles s’inscrivent. Un jury en sélectionne quarante-neuf qui paraissent sept par sept pendant une période de sept semaines sur les écrans des salles obscures - la télévision n’existait pas durant les années 20 ! Les spectateurs reçoivent, à l’entrée du cinéma, un bulletin de vote afin d’élire la plus belle femme de France. A la suite d’un scrutin de sept semaines, est élu avec 198 000 voix... Agnès Souret, 17 ans, fille d’une mère basque et d’un père breton. Pour l’anecdote, Agnès Souret, lorsqu’elle a envoyé sa photo de sa première communion pour être sélectionnée, avait glissé un papier. Voici ce qu’elle avait écrit pour Maurice de Waleffe : « Je n’ai que 17 ans, dîtes moi si je dois traverser la France pour courir ma chance ? ». Elle a bien fait de quitter sa région pour Paris !

Le succès de cette élection est immédiat. Maurice de Waleffe fait élire une reine dans 49 villes - ce qui représente nos provinces actuelles. C’est une Corse qui sera élue : Pauline Po. Puis, le phénomène s’exportera vers les pays d’Europe et dans le monde entier : la première miss Europe est élue en 1928 et la première miss Univers - il s’agira d’une Egyptienne - sera élue en 1935.

En 1946 est créé le comité de Miss France : Guy Rinsaldo et Louis De Fontenay le dirigeront. La première élection des Miss France dans ce comité a lieu le 22 décembre 1946. De 1947 à 1972, les finales se déroulent en province tandis que, de 1973 à 1986, elles auront lieu à Paris avant d’être diffusé à la télévision depuis 1987 - sur France 3 de 1987 à 1994 et sur TF1 à partir de 1995.

A la mort de Louis De Fontenay, en 1981, le comité est dirigé par Xavier et Geneviève - ex-mannequin - De Fontenay. En 2002 est lancé les Mister France. Le 27 février de la même année, la société Miss France est cédée au groupe Endemol - boîte de production TV - par Xavier de Fontenay. Désormais, les Miss ne sont plus un emblème mais plutôt... un produit marketing.


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (95 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Lucie Fair (---.---.71.55) 11 décembre 2006 15:34

    Les miss trucmuches font partie de l’univers « beauf-marketing » bidon que l’on nous impose à longueur de médias (le « télécons » en fait partie), c’est typique de la culture de droite (ça et les majorettes, en perte de vitesse d’ailleurs...)Les pauvres « miss » en sont les premières victimes (de la foire aux bestiaux de luxe qu’est le concours miss France) consentantes à qui l’on fait miroiter une vie facile de luxe pour la gagnante et une carrière d’ « escort girl » pour les perdantes ou (la même chose mais sur plus longtemps) ,un mariage bourgeois avec un gros blaireaux riche dans le meilleur des cas...

    Il n’empêche que ces filles sont mes petites soeurs qu’elles sont toute belles et que Rachel LEGRAIN-TRAPANI est loin d’être la plus moche...(mais là n’est pas la question)...


    • fullwood fullwood 11 décembre 2006 15:49

      Il est vrai que « ce spectacle-là vaut quand même mieux que le déferlement de violence dont on nous abreuve au quotidien. Puis enfin, ça donne quand même du boulot à quelques personnes, du rêve et du plaisir à quelques-unes, et personne n’en est ruiné pour autant. Bref, que du positif, même si c’est très superficiel » J’y mettrais deux bémols :

      Si les émissions légères et futiles côtoyaient allègrement les émissions plus profondes, le paysage télévisuel serait équilibré et il n’y aurait finalement rien à dire. Il ressemblerait à la vie, dans laquelle alternent les moments légers et les instants de réflexion. Mais lorsque la télé ne nous offre que des moment futiles, alors la tentation de tout rejeter en bloc devient grande. J’accepterai que l’on parle à la partie disponible de mon cerveau lorsqu’on s’adressera aussi à la partie pensante.

      2 Le fait d’affirmer que « Ca vaut mieux que la violence et ça donne du travail à quelques personne » me semble être un raisonnement qui tire vers le bas. En effet, une émission qui ferait appel à notre intelligence ou à notre réflexion serait également créatrice d’emplois, et serait également mieux qu’un film violent. Par ailleurs, il est des films violent qui donnent justement à réfléchir (pas la majorité je vous l’accorde)alors qu’il est des émissions (la méthode Cauet pour ne citer qu’elle) qui avilissent et font appel à nos plus bas instincts.

      essayons donc plutôt d’élever le niveau moyen des émissions télé aux heures de grande écoute avant d’accepter sans rechigner les programmes légers, voire pire...


      • mat (---.---.197.226) 11 décembre 2006 18:56

        Bonjour à tous,

        Merci pour vos commentaires à propos de mon article. Celui-ci n’avait pour but que de vous informer sur l’histoire des Miss France. Je vois qu’il déchaîne les passions !! smiley) Cela est vraiment interessant et cool.

         smiley

        Mat


      • LE CHAT (---.---.75.49) 11 décembre 2006 16:33

        c’est la méga teuf à Marly gomont ;Jean pierre Pernaud doit être satisfait de voir sa compatriote prendre pour une année la couronne de miss


        • Demian West 11 décembre 2006 18:59

          Les miss sont des femmes magnifiques qui méritent notre fervente vénération. Car elles savent allier le courage de se présenter au jugement le plus terrible qui est une sélection presque anthropométrique. Et d’autre part, elles manifestent que les canons de la beauté évoluent en s’affinant, malgré les problématiques pesantes qui embuent les regards des simples passants que nous sommes.

          Eh quoi ! est-ce si navrant que la beauté se montrât encore et en si haut degré qu’elle atteint des sommets de la politesse civilisée. Quand une femme devient la grâce même incarnée comme les déesses olympiennes et Vénus elle-même.

          A la vérité, c’est la vraie religion du vrai culte. Admirer la beauté naturelle et cultivée d’une femme qui survole les natures au bout de la jetée médiatique. Quand elle incarne la féminité même, par-delà les critiques et les jalousies qui sont fermement postées et fixement dès que l’élite est visible et à sa place éminente.

          En un mot : je l’épouse si elle accepte quelques infirmières à mes côtés. Car, je suis presque entré en troisième âge à défaut d’entrer en troisième sexe. Et j’ai donc décidé d’entrer dans les ordres en allure de miss’ionnaire du nouveau culte la libido vénusienne.

          Demian West


          • (---.---.23.177) 11 décembre 2006 22:28

            Je prefere encore le salon de l’agriculture, on y voit de bien belle bete.


            • Antoine DE VILLEJOIE (---.---.183.42) 11 décembre 2006 23:06

              Pour connaître toute la vérité sur la dame au chapeau et véritable histoire des « MISS FRANCE » le livre d’Antoine de VILLEJOIE « La vérité tirée du chapeau » est maintenant en ligne : www.laveritetireeduchapeau.com Bonne lecture


              • hunden (---.---.145.15) 26 décembre 2006 06:36

                Pour l’avoir vue dans une réunion semi-privée en 1996, j’avais conclu que la femme Mulmann était malhonnête, et depuis je l’ai trouvée en outre stupide et vulgaire. Cependant, je trouve ici un article http://unenouvellevie.oldiblog.com/?page=articles&rub=130558 qui ne mentionne que « Jean-Louis Giordano » et toutes sortes de décisions de justice qui ne concernent que lui, dont un jugement de la cour d’appel d’Aix qui semble ne pas tenir compte des irrégularités survenues dans les années 50 ; alors dans quelle mesure ce livre est-il à jour ?


              • maxim maxim 11 décembre 2006 23:36

                qu’est ce que ça vient foutre là « beauf marketing »...

                on sait bien qu’il ya du fric la dessous....mais bon ou est la mal qu’il y ait de belles nanas qui veulent rever....chacun son plaisir....ne boudons pas le leur....ne boudons pas le notre....

                et puis il en a de nanties d’un bon bagage....

                et puis c’est plus agreable de regarder un defile de miss,qu’un cortege de feministes enragées , souvent des boudins ou de grandes godiches dont pas un mec ne veux.


                • Pete Bondurant Pete Bondurant 12 décembre 2006 11:54

                  C’est un divertissement, un point c’est tout.

                  Nul n’est obligé de le ragarder, pas plus que d’y participer.

                  Un esprit formaté et réduit à sa plus simple expression peut en revanche y voir un spectacle typique de droite.

                  Et le jokari ? C’est de gauche ?


                  • Jojo2 (---.---.158.64) 12 décembre 2006 12:14

                    Moi je jouerai bien le Chirac dans ces comices...


                    • maxim maxim 12 décembre 2006 14:30

                      on voit que le site a été visité par des enragées qui se sont reconnues ,j’ai ete zappé 2 fois....je m’en tape...ce qui est dit est dit.


                      • Vive les spectacles de droite (---.---.168.163) 23 décembre 2006 22:47

                        Nous avons de la chance de pouvoir assister à de tels spectacles. Cela signifie que l’on peut aussi voir des spectacles gaucho, NTM ne chante pas pour le Fric..... Au joli pays de la tolérance, là où les gentils religieux tolérants sont rois, il n’y a pas de spectacle de droite, que de gauche. C’est un autre type de spectacle.


                        • Cadet (---.---.113.186) 31 janvier 2007 01:47

                          Mes chèrs amis je voudrais voir des photos de femmes françaises,des modèles,les plus jolies. Merci de votre attention M.Milan à République Dominicaine

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires