• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Mort de Peter Fonda, le motard légendaire de Easy Rider

Mort de Peter Fonda, le motard légendaire de Easy Rider

L'acteur Peter Fonda, le hippie du road-movie Easy Rider (1969), s'est éteint à l'âge de 79 ans vendredi soir à son domicile de Los Angeles.

JPEG

L'acteur phare d'Hollywood a succombé des suites d'un arrêt respiratoire causé par un cancer des poumons a indiqué la famille dans un communiqué transmis à l'AFP. Dans un vibrant hommage, la famille a souhaité mettre en lumière « son esprit indomptable et son amour de la vie », et invite les fans à porter « un toast à la liberté » en son honneur.

La famille Fonda comprend des figures emblématiques telles que Henry Fonda, son père (décédé) et sa sœur Jane Fonda qui l'a accompagné dans ses derniers instants. Il est « parti en riant » précise-t-elle dans une déclaration à l'AFP.

Réalisé par Dennis Hopper et coécrit par Peter Fonda, Easy Rider est une ode à la liberté, un film anticonformiste qui plonge dans l'Amérique répressive et brutale des Sixties. C'est un film mythique, qui a marqué de son empreinte le cinéma américain en apportant du sang neuf et en inaugurant le Nouvel Hollywood, véritable révolution contre-culturelle. L'image de Peter Fonda chevauchant sa Harley-Davidson dans un ballet Rock est restée dans les mémoires. Un exemplaire de cette chopper, peinte aux couleurs de l'Amérique, s'est vendue en 2014 à 1,35 million de dollars aux enchères.

La disparition de l'acteur a mis les réseaux sociaux en émois et a ébranlé Hollywood. Joseph Gordon-Lewitt a tweeté : « Icône #PeterFonda » tandis que la réalisatrice américaine Ava Duvernay a simplement tweeté « repose en paix », en accompagnant son post d'un selfie réalisé avec l' icône.

Le 14 juillet dernier, on célébrait le 50ème anniversaire de la sortie d'Easy Rider. A cette occasion, Peter Fonda avait prévu d'organiser une projection du long-métrage agrémentée d'un concert de musiciens interprétant la célèbre musique du film, dont le flamboyant Born to be wild du groupe Steppenwolf.

La carrière de Peter Fonda fut prolifique. Peter Fonda gagna un golden Globe en 1998 pour son interprétation majestueuse de père réservé dans le film L'Or de la vie de Victor Nuñez et poursuivit sa carrière jusqu'à aujourd'hui. Son dernier film The Last Full Measure de Todd Robinson sortira en octobre aux USA.

Militant écologiste de longue date, l'acteur avait laissé éclater son indignation en 2011 en plein festival de Cannes en fustigeant la politique environnementale de Barack Obama.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 17 août 18:43

    « Born to be wilde

    I never wanna die ! »

    So long man, thank U !


    • Raymond75 17 août 18:44

      Ce motard légendaire, qui avait choisi de vivre ’libre’, le faisait en vendant de la drogue ! Curieuse idée de la liberté ... Et si moi je choisissais la liberté en devenant proxénète ? ou braqueur ?

      La liberté individuelle, la rupture avec la société étaient en effet des thèmes qui agitaient les esprits à cette époque, surtout dans la jeunesse américaine menacée par la guerre du Vietnam, mais la solution retenue était particulièrement dégueulasse !


      • JL JL 17 août 18:59

        @Raymond75
         
         ’’Ce motard légendaire, qui avait choisi de vivre ’libre’, le faisait en vendant de la drogue  ! Curieuse idée de la liberté

        ’’
         
         Curieuse idée en effet, la drogue c’est le pire des geôliers.


      • Clocel Clocel 17 août 19:17

        @Raymond75

        Ray... T’es beaucoup plus mort que lui, toi, tu n’as jamais été « vivant ».

        Va faire un tour dans le Tarn, dans le Gard, tu vas en croiser des réfractaires à la guerre du Vietnam, qui sont toujours menacés d’être emmerdés s’ils foulent le sol américain.

        L’honneur de la France d’alors a été de les accueillir, et pour ceux que j’ai eu à fréquenter, elle n’a pas eu à le regretter.

        Les bécanes qui sont devenues des légendes, le symbole de l’Amérique, ont été bricolées dans le Bronx, par des Blacks !

        Et la drogue qui circule dans le film, c’est la Marijuana, qui elle, n’a jamais fait aucune victime contrairement à la guerre.

        C’est pendant la guerre du Vietnam que la CIA a commencé à financer ses opérations avec de la dope autrement plus mortelle que les pétards du film.

        Ils continuent en Afghanistan...


      • Agafia Agafia 17 août 19:46

        @Clocel

        La guerre du Vietnam a surtout généré un monstrueux trafic d’héro qu’on ramenait d’Asie dans les cercueils des pauvres gars tombés au combat. 

        Frank Lucas, le parrain de Harlem, s’est enrichi grâce à ce trafic rendu possible par des complicités au sein même de l’armée.


      • Agafia Agafia 17 août 19:53

        C’est l’époque où les US et New-York étaient gangrenés par l’héroïne, où les junkies tombaient comme des mouches victimes d’overdose à cause de la pureté de cette came que vendait Lucas.


      • Livide666 Livide666 17 août 20:14

        @Agafia
        Est-ce que « une prière pour Owen » de J. Irving n’aurait pas abordé cette histoire de trafic dans les cercueils des GI ?
        Je peux me tromper de bouquin.


      • Agafia Agafia 17 août 20:48

        @Livide666

        Alors là !! ^^Bonne question et je vous remercie de l’avoir posée ^^

        Je vous avoue mon ignorance n’ayant pas lu le bouquin, mais comme vous avez éveillé ma curiosité, j’ai fouillé un peu le net et pour l’instant je n’ai rien trouvé à ce sujet, mais j’ai trouvé ça dans un article de Vice :
        « American Gangster, dans lequel des tonnes d’héroïne sont cachées dans les cercueils de GI’s morts au Vietnam ?   »

        Et Américan Gangster est un film de Ridley Scott relatant la vie de Frank Lucas...

        Donc retour au point de départ ^^

        Mais c’est fort probable que des auteurs américains aient évoqué ce trafic dans un bouquin...


      • Fergus Fergus 17 août 20:54

        Bonsoir, JL

        J’ai toujours trouvé que les héros d’Easy Rider étaient tout, sauf libres ! Etre libre en vendant ici de la drogue, et là en se nourrissant sur la solidarité des personnes de rencrontre, me semble être une bien curieuse conception de la liberté.

        Quant au film, médiocre il était dans sa sucession de saynettes sans véritable narration, médiocre il est resté (je l’ai revu il y a queles semaines). Ce n’est évidemment qu’un avis personnel.


      • Agafia Agafia 17 août 21:05

        @Agafia

        On en parle aussi dans un bouquin de Peter Dale SCOTT, ici

        Et on retombe toujours sur Frank Lucas... L’auteur affirme que Lucas et son cousin Atkinson avait deux protecteurs et complices au sein même du Bureau of Narcotics & Dangerous Drugs...Ces types seront accusés en 70 de les protéger mais furent acquittés grâce à deux annulations de procès... (comme par hasard.....^^)
        La came transitait à bord d’avion militaires en route pour les bases navales de la Côte Est et leur technique la plus célèbre était de remplir les cercueils des GI’s)

        Bon... J’ai appris par un proche ayant combattu en Afghanistan au milieu des années 80 que cette technique était également utilisée par des trafiquants soviétiques...
        Rien de nouveau sous le soleil héroïque, qu’il soit américano-viet ou russo-afghan ^^


      • covadonga*722 covadonga*722 17 août 21:12

        @Agafia
         des armes ont transités dans le sens tchad/Liban France dans 70/80 les avions nous rapatriant un distinguo subtil entre souvenirs trophées et trafic ....


      • Agafia Agafia 17 août 21:19

        @covadonga*722

        Hey... Faut dire que c’est pratique les avions militaires... sont pas emmerdés par les douaniers ^^


      • alexis42 alexis42 18 août 09:49

        @Fergus
        « Quant au film, médiocre... je l’ai revu il y a quelques semaines »
        L’Encyclopédiste Fergus a un avis sur tout, et connaît tout, du plus improbable des fromages au compositeur médiéval dont personne n’a entendu parler.
        Et pour se persuader de la justesse de son jugement – à moins que ce ne soit par masochisme –, il n’hésite pas à revoir un film qu’il a déjà trouvé « médiocre ».
        Chapeau !
        Mais il serait beaucoup moins comique s’il était « normal »...


      • Fergus Fergus 18 août 18:42

        Bonsoir, alexis42

        Toujours aussi obnubilé par ma personne — cela tourne à la pathologie ! —, et toujours sur le même ton malveillant  ! Mais après tout, si cela peut faire du bien à votre ulcère, tant mieux !  smiley

        J’ai revu ce film tout simplement parce qu’il est passé sur Arte il y a quelques semaines. Eu égard au souvenir mitigé qu’il m’avait laissé, je ne serais pas retourné le voir au cinéma. Mais à la télé, j’ai pensé intéressant de confronter mon opinion de l’époque avec mon regard d’aujourd’hui. Rien là que de très banal, ne vous en déplaise.

        Et je ne cherche évidemment à convaincre personne de mon propre « jugement » !!!


      • alexis42 alexis42 18 août 20:43

        @Fergus
        Je vous félicite, et vous me qualifiez de « malveillant » ! Si on enlève les qualificatifs bienveillants de mon commentaire, que reste-t-il, hein ?
        Et comment rater vos interventions, que l’on retrouve dans pratiquement tous les articles ?
        Vous avez la chance d’avoir des journées d’au moins 40 heures car, pour écouter toute la musique classique que vous prétendez connaître (combien d’heures pour les seuls catalogues Bach, Mozart, Beethoven ?), visiter autant de régions, tant de musées, de restaurants, écrire près de 15 commentaires par jour – donc lire autant d’articles –, une personne normale n’aurait pas assez de 24 heures.
        J’ai commandé une quarantaine de reliures in 4°, en maroquin dans le style de Bozérian, pour rassembler tous vos articles que j’imprimerai sur grand papier vélin, avant de les placer dans ma bibliothèque à la suite de l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert.
        J’espère une dédicace !


      • Fergus Fergus 18 août 22:48

        @ alexis42

        « vos interventions, que l’on retrouve dans pratiquement tous les articles ? »

        Un gros bobard supplémentaire : je ne poste de commentaires, selon les éditions du jour, que sur un quart à un cinquième des articles ! Pour ce qui est des autres, soit le sujet ne m’intéresse pas, soit je n’ai aucune compétence dans le domaine, soit il n’appelle aucune remarque de ma part.

        Et ne vous en déplaise, en temps cumulé, je ne passe pas plus d’une heure par jour sur AgoraVox (sauf lorsque je réponds sur mes propres articles) alors que j’écoute environ 2 heures de musique, ce qui m’émpêche pas de sortir de chez moi en temps normal au moins 4 à 5 heures. Essayez, vous verrez que c’est très facile à combiner, sauf évidemment pour les trolls en train de ruminer leurs interventions malveillantes !  smiley


      • Fergus Fergus 18 août 22:49

        Bonsoir, exol

        Tiens, l’amicale des trolls s’est donné rendez-vous !  smiley 


      • alexis42 alexis42 19 août 08:06

        @Fergus
        C’est sans doute votre superbe avatar qui attire le regard !
        Mais bon, globalement, je vous aime bien et je vous ai déjà fait pas mal de compliments : vous êtes d’une intelligence largement supérieure à la moyenne du site (si l’on excepte le QI 421), vous êtes courtois (sauf quand la pique touche son but...), cultivé, et amateur de musique classique (mais pas que...), ce qui suffirait déjà à faire de vous un « honnête homme ».
        Mais vous vous caricaturez en voulant connaître un maximum de domaines inaccessibles au commun des mortels, problème qui doit remonter à votre enfance où vous avez rejeté toute autorité, ce que vous essayez de corriger.
        En musique classique, par exemple, le catalogue complet des œuvres de Bach, Mozart, Beethoven, Haydn, Handel, Liszt et Bruckner (pour n’en choisir que quelques-uns) se monte à plus de 5000 compositions. En y ajoutant quelques-uns des compositeurs les plus connus (Chopin, Tchaïkovski, Brahms, Wagner, etc.), on doit dépasser facilement les 10000 œuvres. Même à « environ 2 heures de musique » par jour (en progression par rapport au CV), il faut une sacrée organisation pour tout écouter ou réécouter (et découvrir des compositeurs que vous ignoriez), sans compter que vous ne devez pas vous contenter d’écouter la première interprétation venue. Perso, je préfère (de loin) Sviatoslav Richter sur le 2e Concerto de Rachmaninoff, et Michelangeli-Giulini à Vienne sur l’Empereur. Mais vous préférez sûrement d’autres interprétations, ce qui est votre droit le plus strict, mais « time-consuming ».
        Donc, encore une fois : chapeau l’artiste !


      • révolQé révolQé 19 août 09:09

        @Agafia, pas pourrien que les zuiniens ont bien aidé les Viêts à foutre les Français dehors, ils ont tout fait pour mettre la main sur le pavot que l’état Français exportait pour en tirer de la morphine thérapeutique.
        Quant au LSD, on sait par qui et pourquoi il a été créé.


      • Fergus Fergus 19 août 09:23

        Bonjour, alexis42

        La musique chez mes parents se limitait à « Bruyères corréziennes » et, en ce qui me concernait plus personnellement, à deux disques de Mozart qui m’avaient été offerts durant mon enfance : la Petite musique de nuit et La messe du couronnement. Pour le reste, je ne connaissais rien en musique, excepté les titres du hit-parade que j’entendais à la radio dans le cadre de Salut les Copains.

        Bref, j’étais ignare en musique juqu’après mon retour du service militaire. Dès lors, travaillant à Paris, je me suis inscrit aux médiathèques de cette ville, certaines étant spécialisées. Ce qui m’a permis, en m’organisant bien, en effet, d’emprunter jusqu’à une vingtaine de 33t par semaine dans tous les genres, soit en moyenne 2 heures et demi de musique par jour.

        En une décennie et environ 6000 33t écoutés, j’ai pu faire le tri entre ce que j’aimais et ce que je n’aimais pas dans le classique, le jazz, les musiques traditionnelles et le fond pop-folk-rock, sans oublier le reggae et le klezmer. J’ai ensuite consacré les deux décennies suivantes à approfondir mes découvertes et mes connaissances en ciblant mes domaines de prédilection.

        Bref, en 30 ans, j’ai écouté environ 15 000 33t puis CD, et bien sûr réécouté ce que j’appréciais tout particulièrement. Depuis, j’ai continué d’écumer les médiathèques, mais à un rythme nettement plus ralenti pour réentendre mes oeuvres préférées. Vous savez tout : il n’y a aucun mystère dans cette affaire !

        Pour ce qui est de mon avatar, il date d’une période où je métais lancé dans la peinture (tout en écoutant de la musique, principalement classique). J’ai réalisé ce tableau en 1999 pour un concours organisé par le minsitère des Postes japonais sur le thème de l’Homme. La projet retenu devait devenir un timbre-poste. Hélas, j’ai perdu ! smiley


      • alexis42 alexis42 20 août 07:21

        @Fergus
        « en moyenne 2 heures et demi de musique par jour... »
        « en 30 ans, j’ai écouté environ 15 000 33t puis CD, et bien sûr réécouté... »
        Si j’admire la méthode, l’organisation et la rigueur (plus d’un disque par jour), je réprouve la pratique. Avec le temps, mon catalogue s’est extrêmement rétréci, et je préfère me replonger quasi-religieusement dans mes œuvres préférées, isolé de nuit dans mon bureau avec écouteurs sur la tête afin de ne manquer aucun des gouffres ou des cimes que je m’attends à retrouver, mais que je manquais en concert soit par la distraction visuelle, soit par une interprétation qui me déplaisait. Mais une telle écoute n’est pas reposante !
        Je ne suis pas un mélomane, mais un mélomaniaque, et je pense comme Liszt : la musique instrumentale tend... à devenir un langage plus apte à exprimer tout ce qui s’attache à des profondeurs inaccessibles, désirs impérissables, pressentiments infinis.
        Donc très éloigné d’une exploration systématique et froide des catalogues.


      • Fergus Fergus 20 août 08:37

        Bonjour, alexis42

        « Avec le temps, mon catalogue s’est extrêmement rétréci, et je préfère me replonger quasi-religieusement dans mes œuvres préférées »

        En réalité, j’ai suivi la même démarche. Mais en partant d’un cercle très large que j’ai progressivement réduit à ce qui m’a semblé l’essentiel. Et pas seulement pour la musique classique.


      • Raymond75 17 août 19:32

        « Et la drogue qui circule dans le film, c’est la Marijuana » ; non, c’était de la cocaïne.

        Peut être qu’un de vos petits enfants aura la joie de découvrir la liberté en devenant drogué, et peut être même connaitra t’il l’exaltation de l’overdose qui tue, comme le firent la plupart des musiciens US de l’époque.

        Quant à ma vie, elle vous regarde d’autant moins que l’on ne se connait pas.


        • Agafia Agafia 17 août 19:41

          @Raymond75

          Je me souviens surtout de la scène dans le cimetière où ils se tapent un trip au LSD... 

          J’ai revu le film il y a un an ou deux, et j’ai trouvé qu’il avait mal vieilli... Mais ça reste une ode un peu sulfureuse à la Liberté et au refus du carcan des conventions sociales...


        • Clocel Clocel 17 août 20:55

          @Agafia

          Hofmann est mort centenaire, il n’a jamais cessé de jouer avec sa dope.

          Henry de Monfreid cultivait son pavot, il pesait scrupuleusement ses doses sur la balance de la pharmacie du village, il a également fini centenaire.
          Il semble que la nocivité des substances dépendent beaucoup du contexte dans lequel elles sont consommées.

          Me souviens pas du trip au LSD, dope plutôt réservée aux grandes villes et à la Jet Set, mais après l’époque beatniks, les champignons circulaient pas mal aux States.

          Les drogues de synthèses sont massivement arrivées dans les années 80.

          Il me semble que c’est dans le bouquin de Van Got ou il parle l’hécatombe des jeunes américains dans les années 70, qui suivaient la route de la drogue en Amérique du sud, de la Colombie jusqu’à la Terre de feu, bien peu sont revenus.


        • Fergus Fergus 17 août 20:56

          Bonsoir, Agafia

          Très mal vieilli, en effet, avec ses personnages enfermés dans une prison aux apparences de liberté illusoire !


        • Clocel Clocel 17 août 20:58

          @Clocel

          Patrick Van God... autant pour moi...


        • Clocel Clocel 17 août 21:00

          @Fergus

          Bha,,, liberté illusoire, connerie atavique, dans la vie faut faire des choix camarade...


        • Agafia Agafia 17 août 21:13

          @Clocel

          En 69 le LSD circulait déjà partout et pas seulement dans les grandes villes...
          Mais peut-être était ce un trip aux champi ou bien au peyotl... je ne peux jurer de rien...

          Quant au reste, je suis pour la liberté individuelle de se défoncer à partir du moment où on est adulte, responsable, averti et qu’on assume ses actes... Alors ne voyez pas en moi une anti drogue forcenée... Vous seriez surpris... smiley


        • Agafia Agafia 17 août 21:15

          @Fergus

          Moi je parlai de la forme qui aurait mal vieilli et pas du fond... Je ne partage pas votre regard... Mais c’est juste mon avis hein...


        • covadonga*722 covadonga*722 17 août 21:16

          @Clocel
          commencé au vietnam entre la dope et les medocs fournit officiellement aux gi .
          à la first cav en 78/79 14 incidents avec tirs fratricides de gus ayant trop chargés la mule , il y a un extrait d’Apocalypse now ou les blacks en premiére ligne sont tous stone , les rapports officiels sénat us en 1986 parlent de 2/3% de KIA qui serait en faits des overdoses 


        • Agafia Agafia 17 août 21:26

          @covadonga*722

          Amphétamines, « férocine », etc... Toutes les armées du monde gavent leurs soldats... et c’est pas nouveau.
          Un pote engagé me parlait de la distribution des « smarties » dans les années 90 ^^

          Ils avaient même essayé avec le LSD, mais les tests n’étaient pas une réussite... ^^

          Quant aux GI’s du vietnam et aux soviets d’Afghanistan, beaucoup sont rentrés totalement accro à l’héro qui ne valaient rien dans ces contrées...


        • Clocel Clocel 17 août 21:36

          @covadonga*722

          Bhé faut pas s’imaginer que nos poilus « montaient » à jeun...

          C’était des ploucs, avec les pieds bien plantés dans la glaise, en état normal, ils n’auraient jamais marché dans la combine.

          Là comme ailleurs, les ricains n’ont rien inventé, juste recyclé de vieilles recettes Made in Vieux Monde...

          Cela dit, va te balader sur YouTube, nos troufions ont tourné quelques vidéos d’accrochages en Afghanistan, ils sont manifestement pas dans un état « normal », si tant est qu’on puisse rester normal dans la perspective de tuer son semblable.


        • Agafia Agafia 17 août 21:43

          @Clocel

          Hé oui... d’où mon comm précédent... Et ça remonte bien avant les Poilus qui ne seraient pas montés sans le vin et la gnôle...

          Les Berserker vikings étaient réputés pour se défoncer aux champi avant les combats ce qui les rendait quasi fous furieux... On les représente souvent mordant le bord de leur bouclier avant la charge... ^^

          Combattre demande un peu de motivation et l’adrénaline ne suffit pas toujours à elle seule.... J’imagine que ce dopage existe depuis que la guerre existe...


        • covadonga*722 covadonga*722 17 août 21:52

          @Clocel
          bonsoir 
           au courant , j’ai pratiqué un peu le metier , mais faut pas tout foutre sur le dos de la came de l’alcool ou des médoc ya des décérébrés avec des prédispositions 
          sont plutôt craint sont plus dangereux pour les leurs que pour l’ennemi .Pour les 3 trucs Bien utilisés ça peu aider ...sinon en accrochage l’état second c’est juste ton cerveau qui t’aides dans le meilleurs des cas ou qui bug au pire ça peut d’ailleurs alterner , un mec atone une fois peu se reveler utile une autre fois.
          Je n’ai pas un avis tranché sur les metiers et les situations qui me sont inconnus aussi suis toujours admiratif de ceux capable d’avoir un avis sur la castagne sans être jamais monté au baroud ...


        • covadonga*722 covadonga*722 17 août 21:56

          @covadonga*722
          castagne sans être jamais monté au baroud ..

          oups pas d’attaque direct , juste un constat général .....


        • Clocel Clocel 17 août 22:02

          @Agafia

          Hélas... La guerre elle-même devient une drogue, même les chevaux finissaient par y prendre goût...

          Les drogues sont en nous, il suffit de les stimuler pour qu’elles nous libèrent de nos freins.

          J’ai mis des années à comprendre pourquoi des amateurs allaient se faire mal sur un vélo...

           Un de mes anciens boss pratiquait la course à pied, les 100 kilomètres du Périgord, les 250 kilomètres de Millau...

          Fallait voir l’état du bonhomme à l’arrivée, il était grabataire pendant une semaine et devait être assisté dans tous ses besoins...


        • Agafia Agafia 17 août 22:32

          @Clocel

          Souffrir fait libérer des endorphines... Drogue toute à fait naturelle pour le coup ^^
          Certains deviennent accro... et ne peuvent plus s’en passer.

          Le cerveau est une étrange machine...


        • Agafia Agafia 17 août 22:45

          Petite correction..

          J’imagine que Combattre demande un peu de motivation et que l’adrénaline ne suffit pas toujours à elle seule....

          Ce n’était pas une affirmation de ma part et loin de moi l’idée d’avoir un avis tranché sur quelque chose que je n’ai pas vécu moi-même... Seulement un constat tiré de quelques expériences perso... 


        • covadonga*722 covadonga*722 17 août 22:48

          @Agafia
          lol ma chére 
           yep genoux qui s’entrechoquent dents qui claquent et qui grincent , trismus facial , bave aux lévres malgrés la gorge séché comme du carton « marrant hein » 

          mais jamais sut si c’étais les endorphines ou le résultats d’ une  sainte trouille  !!!!

           smiley 


        • Agafia Agafia 17 août 22:52

          @covadonga*722

          J’opterai pour une sainte trouille... ^^ J’ai bon ??? smiley

          (Tant que les sphincters tiennent le choc... Désolé mais l’histoire d’un pote m’est revenue en mémoire ^^)


        • Raymond75 18 août 11:21

          @Agafia

          "Quant au reste, je suis pour la liberté individuelle de se défoncer à partir du moment où on est adulte, responsable, averti et qu’on assume ses actes" ..

          Sans jouer les pères La Pudeur, expliquez moi comment on peut assumer ses actes quand on est camé ou ivrogne alcoolique.


        • Agafia Agafia 18 août 11:33

          @Raymond75

          Bonjour Raymond,

          Croyez moi, je me désole tout autant que vous de voir des gens se détruire avec tel ou tel produit... Et je n’encourage personne à se démolir..

          Ce que je voulais dire, c’est qu’on peut expérimenter des produits psychoactifs à partir du moment où en tant qu’adulte, averti et responsable, on se sent capable de gérer la situation... Maintenant,il est certain que pour certains, ça se transforme en descente vers l’Enfer... Mais d’autres parviennent à gérer leur conso.

          La pénalisation des consommateurs n’a jamais servi à rien et ne fait qu’aggraver la situation... C’est comme jeter un rideau sur un massacre plutôt que tenter de stopper les meurtriers... Bref... C’est un débat compliqué...

          Bon dimanche smiley...


        • pemile pemile 18 août 11:55

          @Agafia « Mais d’autres parviennent à gérer leur conso. »

          Florent Pagny, qui déclare fumer de l’herbe tous les jours depuis des années ? smiley


        • Agafia Agafia 18 août 12:24

          @pemile

          Par exemple ^^ Et c’est loin d’être le seul... Fumer un joint ou boire son verre de rouge... Rien de bien méchant... Tout est dans la dose quotidienne...


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 août 19:34

          1,35 millions de dollars pour une enclume Harley ! Dingue. A ce prix là j’ai 10 Vincent HRD .


          • Clocel Clocel 17 août 21:21

            @Aita Pea Pea

            Pour le prix, ils te filent la bassine pour récupérer l’huile dessous !? smiley

            Les anglaises, jamais en panne, mais tout le temps emmerdé !

            Il reste les Royal Enfield catalysée Made in India ! smiley

            Bon, OK, elles n’ont pas le son des Norton du TT, mais bon, celles-là, plus personne n’a ce qu’il faut dans le calbute pour les chevaucher !

            Quoi que... Guy Martin m’a l’air bien pourvu...


          • covadonga*722 covadonga*722 17 août 22:01

            @Clocel
            personne n’a ce qu’il faut dans le calbute pour les chevaucher !

            ça j’en sais rien mais ma 750 commando c’était mes bras qui étaient un peu juste , et ce putain de retour de kick 


          • Clocel Clocel 17 août 22:11

            @covadonga*722

            Quand j’étais gamin, le voisin d’à côté avait une BSA, lorsqu’il l’a raté au premier coup de kick, il réessayait même pas et partait bosser en vélo ! smiley

            J’ai eu une 400 SR, valait mieux être concentré à froid, mais ce n’était pas comparable au bécane d’antan.


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 août 22:15

            @covadonga*722

            Sur mon XT double peine un jour ...comme un con j’avais le guidon tourné à fond vers la droite...retour de kick qui m’a morflé le mollet et remontée directe de mon genou dans le guidon ...tain ...aie !


          • Clocel Clocel 17 août 22:17

            @covadonga*722

            Si t’as jamais vu une paire de balls, c’est là : https://www.youtube.com/watch?v=tRDWCLi-Io0


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 août 22:34

            @Clocel

            Le TT ...faut être sacrement couillu. Intéressant aussi le TT classique pour voir les vitesses de passages en courbes de vieilles bécanes avec des mecs au guidon...tain .


          • covadonga*722 covadonga*722 17 août 21:17

            1,35 millions de dollars pour une enclume Harley 

            nous dit le chevaucheur de bridées , pffffff vas donc hé yatamotoquadesratés


            • Agafia Agafia 17 août 21:29

              @covadonga*722

              Rien ne vaut pourtant une Ninja pour les sensations...
              Les Harley.... Je ne supporte plus leur pétarade... 


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 août 21:46

              @Agafia

              De la Ducati. Deux cylindres longitudinaux qui poussent et font vibrer les couilles. Étroitesse, légèreté et rail sur la route.


            • Agafia Agafia 17 août 21:49

              @Aita Pea Pea

              OK j’avoue... La Ducati, je l’aime bien... même si je n’ai pas de cojones à faire vibrer ^^


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 août 22:03

              @Agafia

              Salut. Je n’en ai pas...snif . Il y a deux ans un pote m’a laissé essayer la sienne , une 1099 Panigale ...pres de 200 cv sur deux cylindres et 200 kg ...lorsque j’ai allumé je ne sais plus dans quel etat j’etais ...entre me pisser dessus ou bander.


            • Agafia Agafia 17 août 22:11

              @Aita Pea Pea

              Hello... Je compatis ^^ Pas facile de faire les deux à la fois... Enfin j’imagine ^^

              Je m"y connais plus en monture à quatre jambes qu’à deux roues, mais quelques expériences m’ont laissé de vibrants souvenirs...


            • pemile pemile 17 août 23:38

              @Aita Pea Pea « Salut. Je n’en ai pas...snif »

              Y’a ambiguïté avec la fin du message de Agafia au dessus ! smiley


            • covadonga*722 covadonga*722 17 août 21:53

              rhaaa les iconoclastes , il n’ya de déesse qu’anglaise ! et NORTON est son nom !!!!!!


              • San Jose 17 août 22:10

                Easy Rider ce n’est pas mal, mais je préfère le héros de Zabriskie Point, autre histoire de déjantés de la même époque, qui vole un gros Cessna, pas qui roule en vulgaire bécane, et qui joignant la réalité à la fiction est mort en prison. 

                C’est pas chez Poutine qu’on verrait tous ces marrant s’agiter longtemps. 


                • Agafia Agafia 17 août 22:19

                  @San Jose

                  Bon film aussi dans la mouvance du « nouveau Hollywood. »... mais c’est Easy Rider qui a ouvert la voie.


                • Le421 Le421 19 août 08:31

                  @San Jose
                  Un Cessna !! Yes...
                  Un 172 probablement, je ne me souviens pas...


                • smilodon smilodon 20 août 15:10

                  @Agafia : C’est avec les « westerns spaghettis » et « CLINT » que le cinéma américain a changé..... Et avec « Il était une fois dans l’ouest » surtout !......Où « Clint » n’était pas encore d’ailleurs... (moins connu)....Mais y’avait BRONSON... Qu’à part moi aujourd’hui, tout le monde à oublié !....Peter Fonda ???.... Les vieux comme moi se souviennent plus vraiment !... Désolé...... Il ne reste que CLINT !..... Qui aura traversé tous ces temps !.........Adishatz...


                • Nowhere Man 17 août 23:10

                  Une vidéo de Tarantino présentant Easy Rider ( et beaucoup d’autres films des sixties pour OCS). Ce type est une encyclopédie du cinéma. J’ai le même sentiment quand jj’écoute Tavernier.

                  https://www.dailymotion.com/video/x7g9jqq


                  • smilodon smilodon 20 août 15:03

                    @Nowhere Man : Easy rider sorti en 1969... Vous aimez ??... Alors regardez « DELIVRANCE » sorti 3 ans après !.... C’est « autre chose » !....Ou « Il était une fois dans l’ouest »... 69 aussi.... Avec « Papa » !.... Mais je ne cherche nullement à vous convaincre... Le « Ciné », on l’a dans ses tripes... Et y’a rien à dire.....Adishatz.....


                  • nono le simplet nono le simplet 18 août 08:19

                    la musique du film y était pour beaucoup ... Dylan, Hendrix, Mc Guinn ...

                    sinon comme le dit quelqu’un plus haut, le film n’a pas très bien vieilli ...


                    • smilodon smilodon 20 août 14:47

                      @nono le simplet : Pas terrible le film !...D’accord avec vous !... Ca vaut pas (et de loin) : IL ETAIT UNE FOIS DANS L’OUEST !!... Avec « papa » !....Adishatz.


                    • smilodon smilodon 20 août 14:56

                      @smilodon...Pour avoir vu les 2 au ciné, « Il était une fois dans l’ouest » m’a scotché à mon siège, quand j’ai fait un gros effort pour rester jusqu’à la fin de « Easy rider » !.... Wouala !..... Les « fils de », sont rarement aussi bons que les « papas »... C’est factuel .... Les « DUMAS » sont l’exception qui confirme cette règle !......Demandez aux fils de : BELMONDO, DELON, GABIN, DE FUNES, BOURVIL..... Et à tous les autres « Fils de » !...........Adishatz.


                    • rugueux 21 août 08:46

                      Fergus et Raymond75 sont des pisse-vinaigre confits dans la moraline à deux balles !

                      Oui en 69 vendre de la dope c’était être libre....Faut’y être obtus pour ne pas le comprendre...et puis on peut en vendre sans en abuser...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

DUMAS

DUMAS
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès