• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Muna Kalati restaure la joie de lire et le rire aux enfants hospitalisés à (...)

Muna Kalati restaure la joie de lire et le rire aux enfants hospitalisés à Dschang

Dans le cadre de ses activités de fin d’année, l'association Muna Kalati  a organisé une activité de lecture thérapeutique avec une trentaine d’enfants au niveau de l’hôpital de district de Dschang. Une équipe de bénévoles a donné une joie inoubliable aux enfants qui ont répondu présents à l’invitation. Pendant deux heures, quelques activités sélectionnées minutieusement ont permis d’égayer la journée de ces derniers et de leur redonner une certaine joie qu’ils avaient perdue au regard de leur état de santé.

 

Interpeler les parents sur la notion du livre de jeunesse

La première phase du projet « Noel en Lecture  » a permis aux parents de comprendre qu’au-delà des jouets traditionnels (poupées, fusils, ballon etc.), les livres pouvaient permettre aux enfants de s’amuser, de recouvrir leur santé au travers de la lecture et de se former progressivement en s’ouvrant au monde. 

 La promotion de la littérature de jeunesse est au cœur du combat de Muna Kalati. A ce titre, il était question de rappeler aux parents, venu nombreux assister leurs enfants, la nécessité d’initier leurs progénitures à la lecture le plus tôt possible. S’il est vrai que les livres pour enfants ne sont pas souvent très répandus, la maison d’édition Akoma Mba dispose d’un bon catalogue de livres de jeunesse camerounais, accessibles à des couts très raisonnables. Les enfants ont donc reçu des dons de livre sponsorisés par Akoma Mba ainsi que de nombreux donateurs généreux ayant participé à la campagne de financement participatif (encore en cours).

Bref descriptif des activités

Parmi les activités à l’ordre du jour, l’animatrice de jeunesse Guinaelle KENGNE a fait une lecture explicative de l’œuvre Yamou a le palu de l’auteur Vincent NOMO, des éditions Akoma Mba. Cette séance à visée thérapeutique a permis à cette dernière de leur faire comprendre que leur situation sanitaire n’était que passagère. Elle a revisité à travers ce livre, le comportement à titre préventif face à cette maladie : dormir sous une moustiquaire imprégnée, boire de l’eau potable etc. Elle leur a aussi expliqué les étapes de son traitement : rencontrer un médecin, aller à la pharmacie pour acheter des médicaments etc. À travers cette séance de lecture, les parents visiblement très attentifs, ont également pu apprendre de nouvelles choses

Le conte, le slam et l’humour ou l’art de rire pour guérir

Pour meubler la journée et égayer les enfants, d’autres activités allant dans l’esprit éducatif et thérapeutique ont donné une coloration spéciale à cette rencontre. Il s’agit d’une série de prestations de trois artistes de la ville de Dschang.

En premier lieu, nous avons le conte. En effet, le conteur et animateur de jeunesse Franklin TOMBE, accompagné par sa sanza (un instrument de musique africaine) a raconté aux enfants, l’histoire d’un enfant malade qui grâce aux soins, finis par recouvrir la guérison. Bien qu’attristés à cause de la maladie, ces derniers l’ont écouté avec beaucoup d’attention. En outre, certains enfants, guidés par notre illustre conteur, ont eu le privilège de toucher cet instrument de musique aux sonorités particulières, histoire de vivre plus profondément l’effet sonore produit par celui-ci. Ne soyons donc point surpris si certains de ces enfants développent une passion pour la musique à leur sortie d’hopital.

 A la suite du conteur, Suzie MOMO plus connue artistiquement sous le nom de la parolière aux rythmes du cœur, a offert aux enfants un poème thérapeutique. À travers des vers scrupuleusement choisis, cette dernière a rappelé aux enfants malades de rester joyeux puisqu’ils recevront des cadeaux exceptionnels pendant cette période de Noël, parmi lesquels des livres de jeunesse. Pour s’assurer de l’attention des uns et des autres et véritablement transmettre son message, elle est passée d’un enfant à un autre après chaque strophe. 

 En dernier ressort, l’humoriste Hector FOMBA a apporté une coloration spéciale à l’activité en proposant une prestation particulière aux enfants. Il a remis au gout du jour un nouveau style d’humour adapté aux enfants. Il a à travers cette activité, réussi à arracher un sourire et parfois des rires sur les visages des enfants qui manifestement étaient intéressées. Les parents aussi n’étaient pas en reste ; ils ont manifesté toutes leurs satisfactions au regard de la prestation offerte par ce dernier.

De la remise des cadeaux à l’appel à l’action parentale

Avant la séance de remise des cadeaux, Hermann LABOU, secrétaire générale de l’association Muna Kalati, a pris le soin de rappeler aux parents, la nécessité d’accompagner les enfants dans la lecture. Il a mis un accent particulier sur la possibilité d’entrer en possession des livres de jeunesse, disponibles à la maison d’édition Akoma Mba, à Yaoundé. Certains, véritablement satisfaits, ont promis qu’ils se rapprocheront de l’association ultérieurement pour se procurer non seulement des livres, mais aussi pour participer aux futures activités qu’elle organisera. Après cette phase, les enfants dans une joie manifeste, sont rentrés en possession de leur paquet constitué de : un livre de jeunesse, un jouet, un gâteau et d’autres friandises. Enfin, quelques photos de famille ont permis d’éterniser le moment joyeux passé à l’hôpital de district de Dschang en compagnie des enfants, le 23 décembre 2020.

 

Lire le rapport détaillé de cette 1ère phase ainsi que les noms des donateurs. Si vous voulez contribuer au financement participatif en cours, pour la phase 2 du projet, vous pouvez le faire ici ou via :

  • Cameroun : MTN Mobile money on 683 27 05 75 or Orange Momo : 695291623 (Herman Labou)
  • Ghana : MTN Mobile Money : +233 55 015 7572 ou AirTel Tigo : 0278985257 (Ngnaoussi Elongué Cedric Christian)

Suivre l'actualité du projet et le rapport financier ici :


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 1er janvier 10:49

    Bonjour à tous et toutes,

    je profite de venir à chacun que 2020 reste comme un cauchemar. 2021 ne sera pas forcément meilleur au moins jusqu’à la fin de l’année peut-être. Nous marchons sur des coquilles d’œufs un fait est évident nous ne saurons jamais qui est arrivé en premier la poule, ou si c’est la poule qui a fait l’œuf. Bonne année et santé pour les anciens comme les nouveaux. Peut-être pourrons l’écrire et le dire à nouveau fin 2021. Plein de bisous de mes petits enfants à tous les enfants du monde.

    Le Panda 


    • Lonzine 1er janvier 17:27

      Si ces photos sont récentes, il y a une problème de « distanciation » mais bravo à cette initiative.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité