• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Municipaux 2.0 » Les Chevaliers du Fiel aux Folies Bergère

« Municipaux 2.0 » Les Chevaliers du Fiel aux Folies Bergère

JPEG - 73.1 ko
MUNICIPAUX 2.0
Les Chevaliers du fiel photo © Theothea.com

Conscients que leur réussite artistique tient au fait essentiel d’avoir su imposer un style désormais plébiscité par le public, Les Chevaliers du fiel n’hésitent pas à commenter dans leur dossier de presse : « L’écriture d’Eric Carrière est celle d’un pompier pyromane qui met le feu à la salle à coup de répliques cultes pendant que son complice Francis Ginibre souffle sur les braises avec délectation. »

En représentations durant un mois aux Folies Bergère avant que d’entamer une grande tournée francophone, le tandem toulousain tire la substantifique moelle de leur précédent spectacle à succès « La Brigade des feuilles » pour en exploiter le concept si performant sous le titre polyvalent « Municipaux 2.0 ».

Et pourtant ni en campagne électorale, ni en exclusivité spécifiquement numérique mais peut-être néanmoins en tendance branchée, cet intitulé projette en haut de l’affiche un show thématique que les deux compères vont conjuguer pendant une heure et demie non stop selon un esprit de synthèse dédié : « Comment franchir allègrement les différentes étapes du processus administratif permettant d’obtenir titularisation dans la fonction publique ? »

Eric et Francis nous invitent ainsi à un véritable parcours du combattant informé dans les moindres détails des chemins de traverse plébiscitant les raccourcis vers cet objectif perenne.

Tout est alors matière à composer l’image d’une France profonde adepte du système D pour parvenir à ses fins avec la complicité de tous, de bas en haut de la hiérarchie sociale !

Davantage pastiche caricatural que documentaire socio-économique, il n’empêche que la crédibilité humoristique de ce spectacle passe bien évidemment par une vision en coupe de la société contemporaine nostalgique d’un contexte paternaliste vintage qui, de toute évidence, évoque ce « bon vieux temps » si cher au public.

Ainsi, telle une tournée des idoles sixties qui s’effectuerait en duo, les deux complices se partagent les rôles dialectiques, revisités à leur manière, du clown blanc et de l’Auguste.

Déguisés en employés municipaux, selon une dominante vert écologique, armés de brouette, râteaux et autre manches de pioche, l’ascension, à marche forcée ou plus souvent repos consenti vers le sésame, va connaître bien des vicissitudes, réussissant à plier la salle en deux, de rire bien évidemment.

L’aspect bon enfant de leur démarche artistique est certainement lié à l’indépendance de créativité et de production et aussi, sans doute, au gage de confiance empathique qu’ils ont, peu à peu, acquis auprès d’un public populaire fidèle et lui-même prescripteur d’un tel remède scénographique à tous les maux du quotidien :

Alors, allez-y les Chevaliers, vous pouvez allumer le feu !

photos © Theothea.com

MUNICIPAUX 2.0 - ***. Theothea.com - de Eric Carrière - par Les Chevaliers du fiel - avec Francis Ginibre & Eric Carrière - Les Folies Bergère

JPEG - 114.4 ko
MUNICIPAUX 2.0
Les Chevaliers du fiel photo © Theothea.com

Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Ben Schott 18 février 2015 10:40

    Taper sur les employés de la voirie municipale avec l’accent occitan, ça fait rire les bobos, comme Courteline faisait rire les bourgeois.

    En tout cas, personne ne leur interdira jamais un spectacle.


    • orage mécanique orage mécanique 18 février 2015 18:13

      @Ben Schott

      C’est clair ! leur salle sont remplies de bobos ! c’est typique de l’humour bobos parisiens en plus.
      A paname on croise des mecs dans le marais avec des Tee shirt « les Chevaliers du Fiel c’est les meilleurs »


    • Le p’tit Charles 18 février 2015 11:43

      +++

      Deux bons humoristes et comiques...A ne pas manquer sous aucun prétexte...RIRE garantie...

      • orage mécanique orage mécanique 18 février 2015 18:21

        « leur réussite artistique » elle tient surtout au fait d’être passé en boucle sur une chaine de la TNT et sur Rire et Chanson.


        • philippe913 18 février 2015 18:35

          @orage mécanique
          leur réussite ne date pas d’hier et s’est produite en premier lieu dans les salles régionales avant d’être nationale.
          qu’est ce qui vous dérange dans la réussite des autres ?


        • orage mécanique orage mécanique 19 février 2015 10:26

          @philippe913
          Réussite réussite ....je connais plein de monde qu’ils n’ont jamais réussi à faire rire.

           


        • philippe913 19 février 2015 14:13

          @orage mécanique

          mmm, comment dire, on ne peut pas plaire à tout le monde non ?


        • Robert GIL Robert GIL 18 février 2015 18:36

          taper sur les fonctionnaires et les syndicats plait enormement a la classe dirigeante, c’est pourquoi on les voit souvent a la télé : ils ont choisit leur camps, ce ne sont que de pauvres leches culs ! ... et pendant ce temps la fraude fiscale atteint les 80 milliards d’euros et la derniere envellope cadeaux au medef les 50 milliards !


          • philippe913 19 février 2015 06:48

            @Robert GIL
            ça n’est pas « la classe dirigeante » qui fait leur succès. Encore une fois, regardez comment ils ont percé.. Vous voyez tout par le prisme du complot, c’est dingue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires