• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Nord-Pas-de-Calais : Sahel en contes

Nord-Pas-de-Calais : Sahel en contes

La première édition du Festival des cultures d’Afrique aura lieu à Tourcoing, du 21 novembre au 17 décembre. Imaginée par l’association Baobab Interactif, « Sahel en contes » se veut une manifestation ouverte à tous, et en priorité destinée aux enfants et adolescents de la région.

Le festival propose des rencontres-débats avec des écrivains africains, des ateliers de création artistique (écriture de contes, initiation au théâtre, percussions, danses traditionnelles, fabrication de masques). L’association affiche une volonté de préserver les cultures traditionnelles africaines, portées par l’oralité, tout en sensibilisant un public jeune aux enjeux qu’affronte le continent. Engagée depuis plusieurs années dans la reconnaissance et la promotion "des enfants de rue au Tchad", elle a souhaité associer, à la dimension culturelle du festival, une dimension socio-politique. Au coeur du projet, Keyba Natar, conteur musicien tchadien. Avant de s’installer en France, il y a cinq ans, il a été directeur du ballet national, comédien, griot itinérant. Depuis, il intervient régulièrement dans les écoles, les MJC, les comités d’entreprises, avec son balafon, instrument de musique traditionnel, pour colporter un savoir ancestral, en perte d’identité jusque dans son propre pays. "Je n’ai jamais pensé vivre ici. Je suis né dans une abondance alimentaire au Tchad, que j’ai quitté à cause de l’instabilité politique. Aujourd’hui, alors qu’on y a trouvé du pétrole, la misère grandit". Porteur d’un idéal d’acceptation des différences, il s’est vite rendu compte, en étant de plus en plus sollicité, qu’un réel besoin de connaître l’Afrique existait. Il l’explique par une solitude moderne créée par la société industrielle, qui empêche les individus de "se retrouver eux-mêmes". "Au-delà du conte, nous serons amenés à parler de la rencontre entre le Nord et le Sud, entre l’Occident et l’Afrique", poursuit-il. Cette aventure est née exclusivement grâce aux bonnes volontés. Nulle subvention, aucune publicité, juste des compétences et des relations qui, mises ensemble, ont permis cette aventure. Keyba parle de sagesse, de patience, de tolérance, de solidarité, dans ses histoires et ses pièces de théâtre. Il s’étonne qu’ici on ait pu oublier ses ancêtres, lors d’un été de canicule, et que l’on ignore qui sont nos voisins. Il continue à faire des projets pour le Tchad, où il souhaite créer un musée musicologique, tout en perpétuant le dialogue entre les pays et les continents, "parce que nous sommes tous complémentaires".

Article rédigé par murmure.

Tout le programme du festival "Sahel en contes" sur le site http://baobab.i.free.fr


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • 1 touche d’ébène (---.---.246.4) 5 avril 2006 13:05

    stages de danses africaines en normandie : venez voir le blog !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires


Partenaires