• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Nordiques, Germains ou Germaniques, Scandinaves, vikings ... comment bien (...)

Nordiques, Germains ou Germaniques, Scandinaves, vikings ... comment bien nommer ceux du Nord-Est européen en Mers du Nord et Baltique ?

On dit Nordiques pour aller vite, mais dans l'antiquité l’Écosse est peuplée par des Scots, tout comme l'Irlande, avec un apparentement génétique tout le long du littoral armoricain, vendéen, basque et ibérique, jusqu'en Lusitanie (qui pourrait d'ailleurs avoir voyagé du Sud au Nord). Le Nord-Ouest atlantique, n'a rien à voir avec le Nord-Est européen en Mers du Nord et Baltiques.

On dit Germains puis Germaniques, mais c'est Jules César qui a généralisé le nom d'une seule tribu, à caractère celtique d'ailleurs, pour parler des peuples au-delà du Rhin dont il fit une frontière alors qu'il y avait des échanges et des peuples "intermèdes" entre les cultures. De même, il fit une frontière des Pyrénées, alors qu'au Nord des Pyrénées il y avait aussi des Ibères (Celtibères) de Bordeaux à Narbonne en passant par Toulouse. Les découpages administratifs romains sont trompeurs.

On dit Scandinaves, mais ça ne fait référence qu'à la péninsule baltique, et peu au Danemark ainsi qu'à l'Allemagne et la Pologne littorales. Les Scandinaves nomment avant tout les populations modernes.

On dit vikings, mais il ne s'agit que d'une fonction d'explorateurs issus des régions dont nous parlons (nordiques, germaines, germaniques, scandinaves). Et encore, uniquement au cœur du Moyen-Âge, ère féodale et chrétienne par ailleurs.
Ne seraient-ce que les Gallo-Romains, ont disparu en tant que tels sous la coupe des Francs chrétiens catholiques romains ... tandis que les Celtibères évoqués tout à l'heure, sont sous la coupe des musulmans d'Al-Andalus après avoir été sous la coupe des Wisigoths chrétiens ariens romains.
Les vikings n'ont rien à voir avec les Celtes dominés des siècles plus tôt, encore que leurs aïeux dans le Nord-Est européen, aient échangé avec les Celtobrittons, les Celtobelges, les Celtitaliques, les Celtothraces, voire les Celtogaulois et les Celtogalates (les fameux peuples "intermèdes" cités plus haut à propos des Germains ou Germaniques) et encore qu'il existait toujours un substrat celtique en Europe atlantique à l'ère viking ...


Alors, comment faut-il nommer ceux du Nord-Est européen en Mers du Nord et Baltique ?

 


Image : autel dédicacé à Mars Thincsus
syncrétisme dano-romain de Týr (IIIe siècle, Housesteads, Northumberland).

 

Pour ma part, je propose Danes, car ça a la brièveté de Celtes, Slaves ou Baltes ; ça fait référence à une culture concernée à la croisée de toutes ces régions, dont le nom provient d'un roi mythique du Chronicon Lethrense depuis les Balto-Slaves ; et ça fait un clin d’œil aux Dúnedains, dans le Seigneur des Anneaux (or J.R.R. Tolkien s'est justement inspiré de la réalité en question).

Bien sûr, comme pour les diversités celtes, on peut préciser avec les Danois proprement dits, les Danorvégiens, les Danosuédois (de l'Antiquité au Moyen-Âge) ...
... les Danoceltes (au centre-nord de l'Europe, au cœur de l'Allemagne et de la Pologne, durant l'Antiquité seulement) ...
... les Danoromains (en Bretagne, comme avec l'autel en image ci-dessus) ...
... les Danoslaves (c'est-à-dire les fameux Varègues au Môyen-Âge) ...
... les Danormands (connus en France au Moyen-Âge, dont est issu Guillaume le Conquérant) ...
... les Danislandais (au Moyen-Âge et jusqu'au Groenland et en Vinland, vu la faiblesse de peuplement au-delà de l'Islande) ...
... les Danobrittons (les fameux vikings conquérants la Grande Bretagne, ainsi que l'envahisseur normand) ...
... les Danogascons (sous-connus mais très importants), avec lesquels on peut englober des Danhispaniques et Danolusitaniens (au Nord de l'Espagne et en Lusitanie/Portugal), et ainsi de suite en Méditerranées.

Voilà comment il me semble pratiquer la justice de Týr ... (dieu dane antiquement plus important qu'Oðinn, qui pourrait bien résulter d'un syncrétisme danocelte jusqu'en Merlin) ...

... voilà comment il me semble pratiquer la justice de Týr, disais-je, pour désigner les Antiques Nordiques Germano-Scandinaves dont ressortiraient les vikings au Moyen-Âge, désormais.



A lire aussi :
+ À propos des expéditions danes, qui s’emparèrent du mode de vie romain, accouchant ainsi de l’âge féodal ...
+ Paganismes celte, dane et sorcier contemporains : le problème qui se pose aux citadins déconnectés des saisons
+ Des Druides et celtisants contemporains parlent, à nouveau


Mais surtout :
+ Joël Supéry
+ Hathuwolf Harson
+ Dan Derieux

 

 

 

 

___________________________________________

Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Docteur Faustroll Lampion 28 juillet 17:34

    Les récits des scribes-nègres de César (qui avait autre chose à foutre que d’écrire) destinés à glorifier leur commanditaire en exagérant ses mérites et les périls qu’il était censé courir et en diffusant des fake-news sur les différents peuples pour discréditer les opposants-résistants et dorer le blason des collabos, ces récits sont le point de départ d’une propagande reprise à la renaissance par les papes pour justifier la posteriori les colonisations commerciales des Génois et Vénitiens baptisées « croisades », puis pour légitimer la domination des banquiers florentins dans lea construction financière de l’Europe chrétienne après l’éradication des ordres (de Malte et des Templiers, états dans l’état indésirables).

    Les historiens qui ont suivi ont toujours été des idéologues chargés par les pouvoirs en place de rédiger les manuels scolaires en inventant des nations qui n’existaient pas, ni en tant qu’états, ni même en tant que communautés linguistiques (la Gaule et les Gaulois sont une invention de Napoléon III : même César parlait des Gaules au pluriel).

    Alors, reconstituer le puzzle aujourd’hui alors que les pièces ont été tellement mélangées et pipées pour rentrer les unes dans les autres est devenu quasi impossible.

    D’autant plus impossible que les peuples ne coïncident que rarement avec les dynasties et les territoires. L’Adalousie en est un exemple parlant. La population a certainement très peu changé, en fait, au cours des siècles. Il ne s’agissait pas de colonisation de peuplements, mais de conquêtes militaires et géopolitiques. Alors, mettre des étiquettes sur ces peuples multiculturels est artificiel. Seules les Juifs qui étaient ultra minoritaires dans la populations ont dû déménager physiquement quand ils ont été chassés par Blanche de Castille. Mais en fait, ne constituaient-ils un groupe homogène ou bien n’étaient-ils pas le résultat d’un brassage séculaire ?

    Pour ce qui est des Scandinaves, l’imbroglio est encore plus difficile à démêler parce que peu documenté. Mais les évolutions que vous évoquez ont très bien pu se faire sans que les populations bougent beaucoup. On change de langue en changeant de maitre.

    L’histoire est une discipline utile si elle permet de ne pas reproduire les erreurs et monstruosités du passé en en tirant les leçons.

    Pensez-vous que ce soit le cas ?



    • pierrot pierrot 29 juillet 16:41

      Il est difficile de reconstituer l’hydrore des peuples celtes dans la mesure où il n’existe pas d’écriture celte.

      Les historiens en sont donc réduits à examiner les récits par les Grecs, les Romains mais comme il s’agit de peuples concurrents leurs récits sont suspects (bons soldats, batailleurs, individualistes, importance des druides etc.).

      Restent les tombes ou les monuments mais aussi difficiles à interpréter.

      Quant à la génétique, les peuples celtes sont déjà largement mélangés avec des populations plus anciennes. On estime que les invasions dites barbares Wisigoths, Burgondes, Huns, Saxons etc. ont peu d’empruntes génétiques parmi des populations déjà nombreuses en Gaule, Belgique, Ibérie ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité