• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Nos Serments » d’après La Maman et La Putain

« Nos Serments » d’après La Maman et La Putain

JPEG - 46.9 ko
NOS SERMENTS
photo © Theothea.com

« La Maman et la Putain » Bernadette Lafont, Françoise Lebrun, Jean-Pierre Léaud, le Café de Flore, Les deux Magots, Saint Germain-des-Prés etc… Pêle-mêle, autant de signes emblématiques d’une époque liée à la révolution des mœurs et à cette façon de vivre avant le Sida qui pourraient s’inscrire dans la mouvance du film de Jean Eustache, ayant reçu le Grand Prix du Jury au Festival de Cannes 73.

Julie Duclos, née bien au-delà de cette décennie, a eu l’opportunité d’avoir ce chef d’œuvre cinématographique comme matériau d’apprentissage au Conservatoire d’Art dramatique sous l’enseignement de Philippe Garrel incitant les élèves de cette génération à effectuer des improvisations à partir de séquences relationnelles successives en situation instinctive d’amour & désamour.

Ici, dans cette création théâtrale où le spectacle vivant côtoie des scènes filmées illustrant en quelque sorte le hors-champ temporel et spatial, la metteuse en scène s’appuie sur cette méthode acquise au Conservatoire pour l’expérimenter grandeur nature à partir d’une écriture collective dont les dialogues ont été confiés à un scénariste aguerri, Guy-Patrick Sainderichin.

Si « La Maman et la Putain » témoignait de la période post soixante-huitarde en transgressant, sans vergogne, les limites de l’ordre établi, l’objectif de la compagnie In-Quarto est ici de s’approprier ce même dédale relationnel pour le tester à l’aune du vécu générationnel contemporain tout en échafaudant une dialectique adaptée aux codes et au langage d’aujourd’hui.

La réalisation échappe aisément à l’écueil d’un travail expérimental de « laboratoire », car la direction d’acteurs incite les cinq comédiens à s’impliquer totalement dans leur ressenti personnel autant que dans leur jeu solidaire où les ressentiments et les affects de l’un sont absorbés par l’écoute et la mise en perspective de l’autre.

Au demeurant, comme un fil conducteur semble tirer ses origines des seventies pour se projeter, au-delà de l’entracte, dans le futur proche des années actuelles, le spectateur a l’impression subjective de remonter par paliers à la surface d’un « Grand bleu » virtuel pour enfin retrouver, à tort ou à raison, l’air de la liberté et donc celle de respirer à nouveau.

Dans ce travail d’équipe bien abouti, l’une des comédiennes (Alix Riemer) nous est apparu particulièrement en phase avec l’univers de Rivette ou, au choix, le vibrato Rohmerien, en irradiant sa présence d’une juste tonalité particulièrement communicative à ses partenaires.

photos © Theothea.com

NOS SERMENTS - **.. Theothea.com - D'après La Maman et la Putain de Jean Eustache - mise en scène Julie Duclos - avec Maëlia Gentil, David Houri, Yohan Lopez, Magdalena Malina & Alix Riemer - Théâtre de La Colline

JPEG - 70.5 ko
NOS SERMENTS
photo © Theothea.com

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires