• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Occupe-toi d’Amélie » Hélène de Fougerolles & Co. à La (...)

« Occupe-toi d’Amélie » Hélène de Fougerolles & Co. à La Michodière

Que ce soit sur l’écran ou sur la scène, Cassive la créatrice initiale, Parisys la plus assidue au rôle, puis Vivian Leigh, Madeleine Renaud, Danielle Darrieux, Micheline Boudet & Florence Viala ont été quelques unes des « Amélie » dont Feydeau, depuis plus d’un siècle, a eu la virtualité heureuse de s’occuper… par metteurs en scène interposés.

Avec Pierre Laville pour sa réalisation à la Michodière, l’auteur bénéficie pour le servir, d’une actrice renommée, dont c’est, en l’occurrence, le baptême des planches : Hélène de Fougerolles, puisque c’est d’elle dont il s’agit, apparaît particulièrement à l’aise dans la fonction de « cocotte » qu’elle habite avec un naturel confondant et souriant.

Courtisée de toutes parts au sein d’un enjeu nuptial entre deux amis de longue date, mêlée, à son insu, à des conflits d’intérêts privés et autres stratagèmes plus ou moins foireux, la belle semble évoluer sur un nuage de félicité, alors que tout son monde se dispute son attention et plus si affinités.

En premier lieu, l’inénarrable Marcel, dit Bruno Putzulu qui trouve, avec cet emploi de comédie taillé sur mesure, une sorte d’apothéose en un moment d’anthologie où il lui faut effectuer un calcul mental que le comédien va tenter de résoudre avec une gestuelle des mains et des pieds aussi inappropriée que franchement hilarante.

Tout à la fois empli de bonne volonté et buté dans ses intuitions contre-performantes, l’antihéros semble déjouer les pièges du destin avec une baraka digne d’un cocu…. que, force est de constater, il ne saurait être !

Il faut dire qu’un parrain belge, sorti de nulle part, le fameux Van Putzeboum (Serge Ridoux) va l’aider particulièrement à accomplir la surveillance d’Amélie, selon l’engagement promis au mari provisoirement contraint de s’absenter.

Si l’accent de belgitude y sera pour beaucoup, les mimiques n’en seront pas moins au rendez-vous de l’exaltation secouant la salle, sous des rafales emportées par le surréalisme exacerbé du jeu des dix acteurs.

C’est surtout, en 2ème partie, après l’entracte, que l’osmose entre l’auteur, la mise en scène et le public atteint des phases jubilatoires donnant au spectateur la sensation agréable mais très paradoxale de ne plus savoir exactement pourquoi il ne peut s’empêcher de rire. Pourtant, c’est bien parce que personne ne sera en mesure de s’occuper d’Amélie que de la confusion générale va surgir le fou rire.

photos © Bernard Richebé

OCCUPE-TOI D'AMELIE - ***. Theothea.com - de Georges Feydeau - mise en scène : Pierre Laville - avec Hélène de Fougerolles, Bruno Putzulu, Serge Ridoux, Jacques Balutin, Jean-Christophe Bouvet, Stéphane Roux, Julia Duchaussoy, Jean-Christophe Barc, Antoine Courtray & Constance Chaperon - Théâtre de La Michodière

Documents joints à cet article

« Occupe-toi d'Amélie » Hélène de Fougerolles & Co. à La Michodière

Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Fortunio Fortunio 5 novembre 2012 10:26

    Les théâtres privés parisiens offrent des conditions de travail tellement pitoyables aux artistes, fraudent si massivement leurs déclarations aux assedics, pratiquent si bien le marchandage des cachets, recrutent avec si peu d’imagination, que leurs indigentes productions ne sont viables qu’à coups de pub. Vous participez à cette pub. Et de mauvaise grâce semble-t-il, car votre article n’est pas plus passionné que leur dramaturgie n’est misérable.
    Feydeau serait digne à la limite s’il n’était devenu la poule aux œufs d’or d’un théâtre de bourgeois fripés et inamovibles.
    Qu’a-t-on a f... des De Fougerolles, De Putzulu, De Balutin, mesdames De et Fils De ?
    Au fait, combien la place ?


    • Theothea.com Theothea.com 5 novembre 2012 13:03

      Cher Fortunio,


      Je ne vous répondrai pas sur le prix des places, car mes chroniques théâtrales depuis 17 ans sur Theothea.com ainsi que 7 sur Agoravox, n’ont pas pour objectif de remplir les salles mais de rendre compte de l’actualité théâtrale à Paris et environs. 
      Nous nous intéressons à tous les styles de spectacle vivant et avons comme principe fondamental de valoriser le travail des artistes, en tout cas de le respecter ; au-delà, c’est vous qui voyez comme dirait l’Autre !… 
      Bien à vous
      JM / Theothea.com

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires