• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Our body », la mort en spectacle à Marseille

« Our body », la mort en spectacle à Marseille

L’exposition anatomique Our body, à corps ouvert est enfin arrivée au Palais des Arts de Marseille .
L’exposition Our body, à corps ouvert présente 17 corps humains conservés entiers avec des organes et spécimens tranchés et isolés. Les corps sont parfois totalement dépouillés de peau dévoilant les muscles, les nerfs, les organes, et le squelette complet.
 
Gunter von Hagen a mis au point une technique de conservation des corps en 1977, appelée « l’imprégnation polymérique » ou encore « plastination ». Ce procédé assez long, qui nécessite pus de 3 000 heures de travail pour un spécimen, consiste à faire immerger le corps dans des bains de formol, puis dans de l’acétone chauffé à 25 °C, avant de les plonger dans du silicone. On obtient alors un corps ôté de toute odeur nauséabonde et d’une solidification du spécimen durable et quasi-eternel.
 
C’est grâce à Pascal Bernardin, qui a découvert l’exposition au Science center d’Orlando en Floride, il y a trois ans, que cette exposition est possible en France : « Là-bas, il n’y a rien de choquant. Et pourtant, la présentation n’est pas aussi soignée et noble qu’en France, explique Bernardin. D’ailleurs, je n’ai pas cherché à faire du sensationnel, le sujet est choc en soi. L’idée est simplement de montrer que seuls les médecins et les scientifiques ont la faculté de voir. C’est une vulgarisation positive. »
 
Les corps certifiés proviennent de l’Anatomical Sciences and Technologies Foundation de Hong-Kong. L’exposition a pris tellement d’ampleur que le Docteur von Hagens a gagné en en donation de corps. La plupart des spectateurs, d’abord effrayés par le fait de contempler des cadavres au même titre que des œuvres d’arts, ressortent fascinés de l’exposition.
Jocelyne Saint-Arnaud, professeure associée à l’Université du Québec à Montréal, témoigne de l’intérêt de certains visiteurs prêt à offrir leur corps, après leur mort, au service de l’entreprise du docteur von Hagens : « Des sollicitations sont faites pour que des personnes donnent leur corps à plastiner après leur mort. Environ trois cents personnes l’ont déjà fait en faveur de l’entreprise dirigée par von Hagen et plus de sept mille ont signé un formulaire de consentement à cet effet. ».
 
L’exposition, qui soulève déjà de nombreuses polémiques, ressemble à un cimetière anatomique, à la fois éducatif, où la mort devient un spectacle. Elle nous permet aussi d’en savoir plus sur le corps humains et les avancées scientifiques depuis ces trente dernières années. C’est au Palais des Arts de Marseille que vous pourrez vous faire votre propre avis.
 
Lieu : Plais des Arts au Parc Chanot
Horaire : ouvert tous les jours. Renseignements et réservations au 0 892 68 46 94.





NDLR :
Suite au contact du responsable Marketing & Communication pour l’exposition du Dr Von Hagens (actuellement présente sur Bruxelles), nous précisons que des informations erronées étaient présentes dans l’article. L’exposition du Dr. Von Hagens, BODYWORLDS n’a Jamais été en France (donc ni à Lyon, ni à Marseille, ni à Paris !) ni en Hollande. De plus, l’exposition OUR BODIES qui est originellement l’objet de cet article n’a jamais exposé en Belgique.

Deux passages ont donc été retirés :

"Mise en place par le docteur allemand Gunter von Hagens, cette exposition parcourt le monde depuis plus d’une dizaine d’année : la première ayant eu lieu durant l’année 1997- 1998 en Allemagne, au Musée des techniques et des métiers de Mannheim."


"Our body arrive enfin en France après avoir sillonné, l’Allemagne, la Belgique, les Etats Unis et le Canada. Pour sa première en France, Gunther avait choisi de l’exposer à La Vilette. Cependant, pour des raisons éthiques et déontologiques, et doutant de l’origine des corps, Paris refuse cette exposition, qui pourtant parcourait le monde depuis déjà 10 années. C’est La Sucrière à Lyon qui ouvre le bal et accepte en premier l’exposition, suivi de Marseille au Palais des Arts depuis le 12 novembre dernier."


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • jean-joseph jean-joseph 15 novembre 2008 14:55

    J’ai déja eu l’occasion de voir une partie de cette oeuvre il y a quelques année ; je l’avais trouvée fantastique et fascinante.
    Une fois digéré le coté gore et cru, on rentre dans le récit de cette formidable machine qu’est le corps humain. Comme une photographie à l’instant t d’un processus musculaire ordinaire tel que le mouvement d’un membre ou un regard.
    Je me souviens etre retourné en enfance lorsqu’à l’age des premiers cours de sciences naturelles je me demandais comment fonctionnait notre corps, quels étaient les point communs de l’humanité, quels liens existent ils entre la matière et l’homme ; bref les premières questions philosophiques rejoignant la toute première : qu’est ce que la mort ?

    J’ai toujours été surpris de l’éventuelle polémique que des esprits tordus inventaient autour de cette exposition. La morbidité est présente au quotidien (médias, angoisses archaiques, rêves ...), alors qu’y a t’il de choquant a exposer simplement, sur un mode de représentation anatomique, notre propre intériorité physique ; notre chaire en mode concret.


    • Traroth Traroth 15 novembre 2008 15:08

      Von Haagen est un criminel. Ses expositions devraient être interdite. Il est incapable d’’expliquer l’origine de certains de corps qu’il a plastinisé (probablement des corps d’éxecutés chinois) et la muséographie de ses expositions est aussi malsaine et non-scientifique que possible.


      • ammar 15 novembre 2008 16:30

        Vraiment c’est absolument inadmissible de traiter les corps des êtres humains de la sorte.

        Il ne s’agit pas d’art, mais de barbarie. Les gens qui apprécient ce genre d’expositions macabres doivent se faire soigner.

        Je m’interroge aussi sur l’humanité d’un pays comme la France qui prétend être un état de lumières et qui autorise ce genre d’expositions, bafouant le droit élémentaire de ces morts à la dignité et à voir leur corps respectés au lieu de voir leur chair disséquée et leurs visages martyrisés tels de vulgaires tranches de jambon.

        C’est affligeant, c’est barbare, en un mot : C’est inhumain !
         smiley



      • jean-joseph jean-joseph 15 novembre 2008 17:45

        au contraire, il n’y a rien de plus humain que ces corps livrés à l’état brut.
        C’est vrai cette crudité peut paraitre choquante et la manière d’afficher ces corps, irrespectueuse.

        Mais allons plus loin, les dons d’organes, les dons de corps à la science ; dans ces cas les corps sont bien plus mal "traité" (et encore entendons nous sur la manière de respecter un corps) que ces maccabés exposés sous un prétexte artistique (volontaire ou non ; chinois, finlandais ou bretons, peu importe). Ce que je vois c’est qu’il est toujours difficile, pour les plus prudes, de se prendre ce constat en pleine face : nous ne sommes que de la chaire et des os organisés selon un programme inscrit dans nos gènes.

        Je ne vois pas d’art dans cette exposition, je vois une forme de Vérité, de consensus indéniable, en effet ces vitrines d’êtres défunts plastinifiés, c’est Nous, sans masque, à l’état brut comme je dis plus haut.


      • Halman Halman 15 novembre 2008 19:14

        Alors Traroth, ne faites pas médecin ou infirmier.

        Vous devrez subir pendant votre formation, des visites au musée anatomique de l’Ap Hp avec des milliers de pièces anatomiques dans le formol.

        Visite indispensable pour appréhender visuelement le corps humain que les planches anatomiques ne savent pas rendre correctement, comprendre le fonctionnement et l’anatomie des organes des futurs soignés afins qu’ils soient mieux compris et pris en charge.

        C’est vital au contraire ce genre d’exposition, et dire que l’auteur est un assassin est de la connerie top niveau. Il a pris des cadavres de condamnés à mort.

        En tant que donneur d’organes, je serais heureux que mon corps serve à améliorer la connaissance des futurs soignants et du public, afin que d’autres soient mieux soignés.

        Pas vous ?



      • Jean-paul 15 novembre 2008 20:38

        @ ammar
        Ils sont deja morts .Alors quand vous dites c’est barbare .....Que pensez vous des crematoriums ..c’est barbare ????/
        Allez passer un samedi soir aux urgences des hopitaux !!!!!


      • Jean-paul 15 novembre 2008 20:40

        A Traroh
        Quand vousle traitez de criminel au lieu d’artiste .Ils sont deja mort !!!!!!!!


      • Traroth Traroth 16 novembre 2008 17:21

        Fac de médecine, créamtorium, tout ça, c’est du baratin. Tout le monde meurt, l’énoncer est une évidence sans aucun intérêt. Là n’est pas la question. Von Haagen met en scène des cadavres, ne respecte pas la mémoire des défunts et surtout, surtout, utilise des corps d’origine plus que douteuse !


      • Plooki 15 novembre 2008 17:08

        Pourquoi pas "la vie en spectacle" ?

        Je ne voie dans ces corps que des témoins de vies que l’artiste tente de soustraire aux effets de la mort.


        • Bathsheaba 15 novembre 2008 19:18

          Un vieux fond de .... souvenirs de la dernière guerre me donne des frissons. Un nom allemand associé à une telle exposition ... Sans compter que l’on peut voir tout cela dans les livres pourvu que l’on cherche un peu...


          • Halman Halman 15 novembre 2008 19:48

            Les planches anatomiques livresques ne peuvent pas rendre compte de la véritable forme physique d’un organe, d’un système.

            Malgré des logiciels d’anatomies physiologie en 3D, rien ne remplacera jamais la visualisation réelle du corps pour réellement le comprendre.


          • jean-joseph jean-joseph 15 novembre 2008 22:53

            @ bathsheaba, vous me faites penser à ce bon vieux guy roux (désolé) qui pestait contre l’arbitre autrichien d’un match auxerre-dortmund en disant : " je vous rappelle qu’il n’y a pas si longtemps la famille de cet arbitre s’est certainement joins aux allemands pour nous envahir"

            à hurler de rire.

            Alors dès que vous voyez une mercedes, un berger allemand ou une saucisse vous frémissez ... gare au rhume


            • PUCK 15 novembre 2008 23:57

              Je trouve ça morbide .

              Déjà que je ne supporte pas les oeuvres surcotées de Damian Hirst même si je trouve son Veau d’Or doté d’un certain esthétisme ,alors des écorchés .....Très peu pour moi .


              • Bathsheaba 16 novembre 2008 00:35

                Jean-Joseph, il ne s’agit pas d’avoir peur de la saucisse de frankfort.
                Mais de l’association.
                D’autre part, iriez vous voir la même expo s’il s’agissait de rats ou de cochons. Avez vous le même interêt à dépecer un animal et à fouiller un peu dans la chair afin de vous instruire ?

                Au fait pensez à faire don de votre corps à l’artiste. Je suis certaine qu’il en fera bon usage.


                • stephanemot stephanemot 16 novembre 2008 09:41

                  j’avais vu l’expo a Seoul... et des eleves de primaire traumatises par l’experience.

                  c’est avant tout du spectacle. une sorte de cirque fige.

                  le malaise que l’on ressent a la Galerie de l’Evolution est encore plus grand avec des humains.

                  imaginez la SPA si cette mise en scene portait sur des animaux.

                  on peut trouver des vertus pedagogiques a ce barnum, mais a mon humble avis la principale, c’est de servir d’exutoire non criminel au dangereux psychopate qui l’a mis au point.


                  • ombrageux ombrageux 16 novembre 2008 20:41

                    C’est à mon corps défendant que j’irais voir ce genre d’esposition.

                    Mortbleu n’avez vous rien de plus joyeux comme article.

                    Franchement, les bras m’en tombe. smiley


                    • alexdred 12 janvier 2009 12:48

                      Pour plus de renseignements sur la carte de donneur d’organes
                      et sur la journée mondiale du don d’organes
                      et des chiffres sur le don d’organes


                      Pour plus d’infos sur la grande dcause nationale 2009 "Don de Vie" (organes mais aussi sang plaquettes et moelle)
                      RDV @ le blog Don de vie

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

helena G


Voir ses articles






Les thématiques de l'article

Art


Palmarès



Partenaires