• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Performance scénique autour de L’Affamée, de Violette (...)

Performance scénique autour de L’Affamée, de Violette Leduc

La Compagnie des Myosotis, une jeune structure dramatique fondée en 2014, a pour projet de monter un triptyque autour des trois premières œuvres de Violette Leduc, figure féminine et littéraire du XXè siècle dont l'importance est aujourd'hui redécouverte.

Du 21 au 25 octobre au Théâtre Aire Falguière (Paris 15è), l'équipe présentera une performance explorant le roman L'Affamée, dont est tiré le premier volet du triptyque.

A l'origine du projet, il y a Catherine Decastel, une jeune comédienne et metteuse en scène qui s'était déjà fait connaître à la tête d'un collectif scénique franco-rwandais nommé Ubwigenge.

En créant la Compagnie des Myosotis, elle a souhaité poursuivre son questionnement autour de l'altérité, du rapport à l'autre, de la violence avérée ou silencieuse dans l'espace intime autant que dans l'espace collectif.

Parallèlement, elle développe l’idée qu’une culture doit se mouvoir pour exister, et que nos interrogations ont besoin de diversité pour se renouveler. L’enjeu de la compagnie est ainsi de susciter dialogue et curiosité afin de rendre nos différences fécondes, dans un engagement humain et artistique.

Sachant cela, adapter l'écriture de Violette Leduc à la scène n'apparaît pas comme un choix anodin. En effet, la romancière interroge sans cesse l'altérité. Le sujet principal de ses ouvrages est elle-même, et elle n'hésite pas à y exposer son rapport à sa mère, ses amours impossibles ou encore son mariage. Ces diverses expériences de vie révèlent chez elle un besoin désespéré de l'autre et de son amour, et en même temps une incapacité à comprendre cet autre.

L'Affamée est une bonne illustration de cette quête de l'altérité. Leduc y raconte sa rencontre avec Simone de Beauvoir, dont elle fut la protégée et dont elle tomba éperdument amoureuse. Cet amour demeura unilatéral et frustrant, creusant encore davantage l'univers de solitude qui entoure l'écrivaine.

La performance présentée au Théâtre Aire Falguière a pour but d'explorer ce texte, de proposer des pistes de jeu et de mise en scène, ainsi que de présenter l'écriture de Violette Leduc sous une forme mouvante et non déterminée par avance.

 

L'Affamée – performance exploratoire. Mise en scène : Catherine Decastel. Jeu : Adeline Lejeune et Catherine Decastel.

Du mardi 21 au samdi 25 octobre, 19h, au Théâtre Aire Falguière – 55 rue de la Procession, Paris 15è. Métro Pasteur, Vaugirard, Plaisance. 10€ tarif unique. Réservations 01 56 58 02 32.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires