• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Piège mortel » Thriller sarcastique style Eric Métayer au La (...)

« Piège mortel » Thriller sarcastique style Eric Métayer au La Bruyère

Le véritable piège de cette pièce, mortifère à souhait, c’est qu’il ne faut rien en dire au risque d’en déflorer le suspens. Annoncer que les coups de théâtre s’y succèderaient comme à guignol s’apparenterait à inhiber le jeu de massacre qui s’y prépare.

 

JPEG - 91 ko
PIEGE MORTEL
Nicolas Briançon & Virginie Lemoine
© LOT

 

Évoquer l’humour anglo-saxon qui le traverse, de part en part, à chaque étape de son carnage dramaturgique reviendrait à confirmer que le renversement des rôles s’y substitue en son contraire bien que déjà plus personne ne saurait où en est le fil conducteur de sa thématique façon « Brexit or no ».

Bref, à force de tourner autour de Nicolas Briançon, Virginie Lemoine et Cyril Garnier comme autant de spécimens phénoménaux d’un thriller grandeur nature du type « Eric Métayer », l’adaptation de Gérald Sibleyras de « Deathtrap », jouée sans interruption entre 1978 et 1982 établissant ainsi le record de longévité sur Broadway pour une comédie policière, finirait par prendre des allures d’énigme « sans retour ».

  

JPEG - 89.3 ko
PIEGE MORTEL
Virginie Lemoine, Nicolas Briançon & Cyril Garnier
© LOT

 

Et pourtant, les droits d’auteur fondant la propriété intellectuelle, çà existe ici autant qu’ailleurs sur la planète mais selon, de toute évidence, des modalités différenciées.

Il s’avère que ceux-ci pourraient fort bien être à l’origine du pataquès suscité par Sydney (Nicolas Briançon) en panne d’inspiration pour écrire une nouvelle pièce à succès et ainsi, en l’occurrence, être fort tenté de prendre à son compte le manuscrit de Clifford (Cyril Garnier), un de ses jeunes disciples, afin d’en recueillir la totalité des royalties en fin de saison théâtrale.

Ceci dit, cette tentative d’explication radicale serait encore beaucoup trop prosaïque pour épuiser les forces obscures ou bénéfiques entrant en jeu diabolique avec la destinée lorsqu’il faut coucher sur le papier, fût-ce avec une machine à écrire pour binôme, les phases successives de la création dramaturgique menant aux confins de la gloire et de la richesse alors même que la fiction devrait impérativement se contenter d’une réalité vécue au plus profond du drame engendré.

 

JPEG - 86.7 ko
PIEGE MORTEL
Cyril Garnier & Nicolas Briançon
© LOT

 

Voilà, à ce stade, il est sûr que tout le monde a perdu pied, n’est-ce pas ? Le piège mortel s’est bel et bien refermé sur tous ceux qui voulaient le braver, fût-ce simplement pour le gérer à distance prudente à l’instar de Myra (Virginie Lemoine), l’épouse de Sydney !

Disons néanmoins que, en joignant Marie Vincent et Damien Gajda aux comédiens précités plus haut, et sans vouloir faire œuvre de voyance divinatoire, il est fort probable, par construction dramatique aboutie, que l’un(e) d’entre eux puisse être en mesure de tirer son épingle d’un jeu théâtral à forte connotation prédictive. A vos souhaits !…

 

Photos 1, 2 & 3 © LOT

Photo 4 © Theothea.com 

 

PIEGE MORTEL - **.. Theothea.com - de Ira Levin - mise en scène Eric Métayer - avec Nicolas BRIANCON, Cyril GARNIER, Virginie LEMOINE, Marie VINCENT & Damien GAJDA - Théâtre La Bruyère

 

 

JPEG - 64.2 ko
PIEGE MORTEL
Nicolas Briançon & Virginie Lemoine
© Theothea.com

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires