• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Pierre Soulages, prince de l’outrenoir, traverse la lumière...

Pierre Soulages, prince de l’outrenoir, traverse la lumière...

« Il figue parmi les dix ou quinze noms de nos deux siècles (XXe et XXIe siècles) qui compteront à jamais dans l'histoire mondiale de l'art. » (Jacques Bouzerand, critique d'art, "Le Point", le 25 décembre 1989).

J'ai déjà évoqué ici plusieurs fois ce peintre exceptionnel, ce génie français, et l'annonce de la mort de Pierre Soulages est évidemment une émotion et une perte énorme pour notre patrimoine culturel. Il est parti ce mercredi 26 octobre 2022 à moins de deux mois de son 103e anniversaire, lui qui était né un an après la fin de la guerre, la Première Guerre mondiale, une veille de Noël. C'est le genre de personnes qu'on croyait immortelles !

C'était un monument, un monstre de la peinture, un chapitre entier d'un bouquin sur l'art, et pas seulement contemporain. Il peut être comparé pour la peinture à Pierre Boulez pour la musique (un autre Pierre), avec sans doute les mêmes détracteurs. Il a eu une influence majeure dans la culture et l'art en France, il a même été à l'origine de la chaîne de télévision Arte. Il a séduit tous les Présidents de la République, de De Gaulle à Emmanuel Macron, en passant par Jacques Chirac qui l'a amené deux fois "dans ses bagages" à Moscou pour visiter Vladimir Poutine, impatient de le rencontrer. Ce n'était pas un hasard s'il a été le premier artiste vivant à être exposé au très grand Musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, ville dont est originaire Vladimir Poutine (il y fut même adjoint au maire).

Et probablement qu'il a même été plus séduit qu'il n'a séduit, par Emmanuel Macron, qui, pour lui, était plus qu'un chef d'État. Il faut dire qu'Emmanuel Macron ménage allègrement les plus anciens de nos talents républicains, de Daniel Cordier à Hubert Germain, de Philippe De Gaulle à Edgar Morin. Il a cette passion terrible de vouloir transcender les limites du temps en ne ratant aucune occasion de prendre attention à nos (très) anciens.

Dans une interview sur France Inter quelques jours avant son centenaire, le 20 décembre 2019 (interrogé par Léa Salamé et Nicolas Demorand), le grand maître songeait à tous ses amis qui étaient morts depuis longtemps, mais ne trouvait pas sa longévité comme une insolence du destin. Au contraire, il trouvait sa vie trop courte : « Je trouve que c'est bien court, tout ça. Il y a encore beaucoup à faire. J'éprouve un plaisir à voir jusqu'où et vers où me conduisent un rapport de couleurs, un rapport d'espaces, un rapport de formes. Ça continue à m'intéresser. ».

_yartiSoulagesE02

Les plus hermétiques à son art pourront toujours discutailler sur ce qu'est l'art ou pas l'art ; la réalité, c'est que c'était un débat qui a été tranché, il est clos depuis plus d'une cinquantaine d'années. On compte peu de génies par époque et assurément, Pierre Soulages en était un. Il était à la recherche. Toujours à la recherche. Il n'avait jamais fini d'explorer les limites de ce qu'il voulait comme art, car son véritable art, ce n'était pas le noir, au contraire, c'était la lumière, la lumière réfléchissante qui apporte une nouvelle dimension dans un tableau à deux dimensions. Pour qu'elle reflète, il fallait une troisième dimension, des surfaces épaisses, en relief, qui puissent avoir certains angles, bien placées par rapport à l'éclairage.

À l'égal des seuls Picasso et Chagall, Soulages avait eu l'honneur de voir ses toiles être exposées au Louvre de son vivant, une rétrospective en 2019-2020, juste avant la pandémie de covid-19, que j'ai malheureusement ratée pour diverses raisons (mais je n'avais pas raté celle du Centre Georges-Pompidou pour ses 90 ans en mars 2010 qui m'avait permis de le découvrir et de voir toute son évolution ; plus d'un demi-million de visiteurs avaient alors fait le déplacement, malgré les nombreux jours de grèves à cause d'une énième réforme des retraites !).

Sa principale dernière contribution est l'outrenoir, terme qu'il a inventé lui-même pour essayer de détecter cette étincelle de lumière qui lui a sans arrêt mobilisé les sens. Sa définition est celle-ci : « L'outrenoir, c'est un mot que j'ai inventé pour signifier un autre monde (…). Outrenoir ne signifie pas ultranoir. On imagine que je peins avec du noir. En réalité, je peins avec de la lumière réfléchie par des états de surface irréguliers, fatalement, de la couleur noire. C'est une lumière qui touche en nous des couches profondes qui nous habitent et que nous ignorons, c'est ça qui m'intéresse. ».

_yartiSoulagesPierreG02

On aurait pu appeler Pierre Soulages l'homme qui valait 20 millions mais ce serait inexact, puisqu'il s'agit d'une seule de ses très nombreuses toiles. Évidemment, sa peinture était très recherchée et très demandée, les cotations très élevées, mais j'imagine qu'il s'en moquait. Une fois qu'on crée une œuvre, celle-ci a son existence propre. Que des spéculateurs en profitent, pourquoi pas s'ils sont vraiment amoureux de l'art ?

Plus intéressant est de se dire que le peintre a inspiré aussi d'autres artistes, en particulier le compositeur Gille Racot qui a composé une pièce intitulée "Noctuel" en 1987, complétée en 1994. Malheureusement, je n'ai pas été capable de trouver sur Internet une seule interprétation de cette musique, que je ne connais pas, mais j'ai lu qu'elle était une musique mixte, faite aussi de musique électroacoustique. Or, j'imaginais justement qu'il pouvait y avoir un sens cohérent avec ce genre de musique, je pensais plutôt à celle de Pierre Henry.

Comme il l'expliquait lui-même, il faut donc en finir avec cette réputation d'avoir été le peintre du noir. Au contraire, il s'est servi du noir pour faire éclater la lumière, c'est un peintre des lumières, c'est "le" peintre des Lumières. Qu'il repose en paix.


Aussi sur le blog.


Sylvain Rakotoarison (26 octobre 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Site officiel de Pierre Soulages.
Pierre Soulages par lui-même, interrogé par Jacques Bouzerand (1989).

Soulages consacré au Louvre.
Entrenoir.
Il broie du noir depuis 75 ans.
Pierre Soulages.
La fresque d’Avignon.
Sempé.
Dmitri Vrubel.
Margaret Keane.
Maurits Cornelis Escher.
Christian Boltanski.
Frédéric Bazille.
Chu Teh-Chun.
Rembrandt dans la modernité du Christ.
Jean-Michel Folon.
Alphonse Mucha.
Le peintre Raphaël.
Léonard de Vinci.
Zao Wou-Ki.
Auguste Renoir.
Reiser.


 


Moyenne des avis sur cet article :  1.36/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 27 octobre 2022 08:32

    Avec un peu de bol, il va peut-être enfin découvrir la lumière...

    Un escroc, tant graphique que conceptuel, le XXème siècle n’aura produit que ça, on le sait aujourd’hui, les Lumières au pluriel sont des ténèbres.


    • Fergus Fergus 27 octobre 2022 23:41

      Bonjour, Clocel

      Un « escroc », non, mais un artiste qui a créé un concept intéressant qu’il a exploité durant des années sans beaucoup d’états d’âme.
      Or, l’intérêt d’un concept réside dans l’oeuvre originale et les premières variations.
      Le reste n’est qu’un piège à snobs ! 


    • mmbbb 29 octobre 2022 12:51

      @Clocel il faut revoir le sketch des inconnus 

      https://fr.artquid.com/blog/30454/a-funny-sketch-about-contemporary-art-by-french-humorists-les-inconnus.html

      C est excellent et pertinent mais il ne fait pas rire les artistes 


    • Clocel Clocel 29 octobre 2022 12:57

      @mmbbb

      Voir aussi, Trois réacs à la FIAC.

      (Voir Bourdon a tendance à me donner des boutons, j’évite.)


    • mmbbb 29 octobre 2022 13:40

      @Clocel C est votre droit mais sa saynète est juste pertinente et evite d ecouter de longs discours qui in fine reprend la même thématique , L humour en plus 


    • cétacose2 29 octobre 2022 17:55

      @Clocel
      ....effectivement du noir il y en a partout partout .... aprés avoir effectué une petite croisière en Méditerranée.....


    • cevennevive cevennevive 27 octobre 2022 08:35

      Il va peut-être expérimenter, de là où il est, une autre forme de noir...


      • Clocel Clocel 27 octobre 2022 08:39

        @cevennevive

        Noir, c’est noir ! smiley


      • alanhorus alanhorus 27 octobre 2022 15:29

        @Clocel
        Je suis soulagé que quelqu’un y fasse allusion.
        https://www.youtube.com/watch?v=LkgyV_tTQfQ
        Pourtant Johnny sniffait de la blanche.


      • alanhorus alanhorus 27 octobre 2022 15:40

        https://www.youtube.com/watch?v=_CHx8YJxLX0
        Johnny Hallyday - Noir c’est noir

        Version avec une centaine de saxo


      • Clocel Clocel 27 octobre 2022 16:12

        @alanhorus

        Sacré Johnny, jamais été fan mais faut reconnaître qu’il faisait le taf, t’en avais pour ton blé...


      • velosolex velosolex 27 octobre 2022 23:49

        @Clocel
        Sa mort a laissé un blanc
        On en déduira que broyer du noir toute une vie durant, nous fait centenaire
        Et qu’il vaut éviter de prendre des antidépresseurs, si l’on veut bien vieillir. 
        Au point d’en devenir centenaire
        Mais c’est une grâce des grands artistes de changer le regard des gens
        Car même le jour de son enterrement, la couleur noire du corbillard de Soulages
        Sera vu comme un trait de génie, et non une convention bourgeoise. 


      • Eric F Eric F 28 octobre 2022 09:40

        @velosolex
         smiley


      • Lynwec 27 octobre 2022 08:50

        Pour la première fois depuis longtemps, je peux dire que je suis « soulagé » sans tomber dans le ridicule, plus à craindre d’autre « chef d’œuvre » plébiscité par les critiques nombrilistes de ce qui constitue un néant de recherche artistique .

        Autant j’apprécie la créativité qui a amené l’impressionnisme, toujours dans la recherche du beau, du vrai, autant le cubisme et toutes les dérives modernes laides et ennuyeuses m’indiffèrent au possible (ça doit être mon côté vieux schnock, ce défaut rédhibitoire qui m’interdit d’apprécier les « progrès » à la sauce Soros qu’on nous vend de force )...

        Que la firme Rototo fasse un éloge funèbre de cet « artiste » ne surprendra pas grand monde .


        • Joséphine Joséphine 27 octobre 2022 09:56

          @Lynwec

          C’est vrai que quand on voit ça : 

          OIP.TJsWYv-SmJmDHRZsb2aDWwHaJ4 (222×280) (bing.com)

          One ne peut que constater la décadence de l’Art qui est tombé dans les griffes du progressisme et du modernisme . L’Art traditionnel était la quête du beau et de l’universalité (Le Quattrocento), aujourd’hui l’art, comme tout le reste, a été rongé par la gangrène puis réifié à jamais. 

          « Il n’y avait alors, pas de distinction entre l’utilitaire et l’esthétique, pas de galerie d’art où le simple fait pour un objet d’y être laissé à la pseudo-contemplation de tous lui confère une aura « artistique ».

           »Les mêmes vérités étaient exprimées à travers la musique (du fait des rapports entre harmonies des notes et longueurs des cordes par exemple chez les Pythagoriciens), la peinture et la sculpture (via le symbolisme géométrique par exemple) et tous les métiers (bâtisseur, charpentier, tisseur, chasseur, éleveur, soldat, prêtre, roi), qui avaient une raison d’être intrinsèque et étaient pour chacun la voie de réalisation correspondant à sa personnalité.

          L’Art requiert donc la transmission d’une connaissance perdue de nos jours, qui a laissé très peu de traces et qui laisse perplexe la science moderne."


        • Fergus Fergus 28 octobre 2022 08:49

          Bonjour, Joséphine

          Le grand problème en matière s’art est venu du fait que, durant des siècles, les élèves  dans leur grande majorité ont appris de leurs maîtres et n’ont fait évoluer leur art qu’à touches prudentes.
          Or, depuis des décennies, le moindre quidam sorti des Beaux-Arts se croit du génie et prétend accéder très vite à la notoriété planétaire.
          D’où les formes conceptuelles les plus inattendues du côté des créatifs plus ou moins bien inspirés, et les pièges à gogos du côté des autres, à l’image de cette boîte de plastique transparent contenant des débris divers allant du tampax usagé à la brosse à dents en fin de course !


        • velosolex velosolex 28 octobre 2022 12:48

          @Fergus

          Ces histoires d’entrenoirs me laissent dubitatif. Mais est il possible de parler de son incomprehension totale de l’oeuvre de cet artiste, sans prendre le risque de se placer soi même dans les nuances grises de la réaction ?.En d’autres termes, je dirais que donner son avis sur cette peinture revient aux choix qu’on assume d’être pris ou non pour un imbécile ou par un esprit fin, par la cour...Jugement bien trop entier, me dira t’on ! 
          Mais Soulages lui même semble être tout autant sans nuances, devant l’art figuratif, qui mérite mieux sûrement mieux qu’un nom généraliste, mettant dans le même ensemble les peintres flammands, l’impressionniste, des peintres comme Hooper, ou même le « street art » qui a sorti l’art des musées..... « L’art figuratif était selon Soulages : Ce qui vous éloigne de ce que vous avez devant les yeux ».
          Je me souviens que Matisse disait qu’il voulait surprendre les gens, en tentant à ce que ces peintures soient semblables au choc qu’on perçoit devant une fenêtre ouverte sur un paysage. A ce titre, les peintures de Soulages me semblent ressembler plutôt à une fenêtre fermée, aux volets clos. 
          Je soupçonne beaucoup de nos contemporains de n’avoir pas toujours le courage de s’aligner sur la doxa dominante, en ayant peur avant tout du jugement des autres sur leur personne, bien plus important que celui sur le tableau. L’art contemporain me rappelle souvent le merveilleux conte des « nouveaux habits du roi », où il faut attendre la venue d’un enfant candide et frais, surgir parmi un parterre de courtisans, pour dire que le roi est nu, et non affublé d’un merveilleux costume.

        • mmbbb 30 octobre 2022 08:36

          @Fergus l art contemporain est une « lessiveuse d argent » pour les spéculateurs . Les riches ont trouve un marche qui leur garantit un placement .

          Notre ineffable Jack Lang a défiscalisé l art , un bonheur absolu pour ces riches .

          Une gauche pour le peuple qui lutte contre les réactionnaires !!

          Quant à l art contemporain, il fait parti de l arsenal des américains . un soft power tres efficace qui permet de déstructurer les esprits .

          Plus efficace que les bombes ! 

          On peut le voir en Occident , une société déboussolé ou le beau a été évincé .

          XI JI PING l a implicitement évoqué lors du dernier congrès . Il perçoit ce danger .

          Poutine, honni par l occident , lutte pour cette vérole n atteint pas son pays .

          Il y a de nombreux auteurs qui ont explicité le dessein des Américains 

          extrait " Christine Sourgins dévoile, avec érudition et ironie, l’efficacité de ce nihilisme. Cet art libertaire se révèle manipulateur et liberticide : qu’il se veuille critique, ludique ou didactique, il relève d’une subversion et d’un radicalisme systématiques. Dans le labyrinthe des « concepts » et des « discours », elle offre un fil d’Ariane, montrant comment cet art, vite qualifié de farce, menace ceux qui s’en moquent tout autant que ceux qui s’en enchantent. Sous divers prétextes esthétiques, politiques ou moraux, c’est l’humanité même de l’homme qui est attaquée, avec un choc en retour sur la société, en particulier dans la culture étatisée, l’éducation ou l’art religieux. "

          Les mirages de l’art contemporain

          Livre de Christine Sourgins.

          Il est a note que la CIA a paye ( reportage d ARTE en quatre volets , conférence de F LEPAGE , lien de Clocel ) comme cet organisme fiance Monnet Jean pere de l Europe ( note déclassifiée ) , panthéotisé par Mitterrand !!

          Toute correspondance avec les événements de Maidan en Ukraine relève du élire évidemment !!  Je vais allé me faire soigner !


        • lecoindubonsens lecoindubonsens 27 octobre 2022 09:12

          les goûts et les couleurs ne se discutent pas smiley

          mais ce qui est choquant

          c’est que certains affirment « vous êtes nuls d’aimer Soulages »

          ou affiment « si vous n’aimez pas Soulages, vous êtes nuls ».

          Ensuite chacun fait ce qu’il veut, achète ou pas, visite le musée ou pas, etc.
          C’est cela la liberté individuelle, et stop aux influenceurs de tous poils


          • charlyposte charlyposte 27 octobre 2022 13:08

            @lecoindubonsens
            Soulages ou l’art de l’arnaque !!! sachant que même l’art bidon n’est pas taxable et autant via le blanchiment de l’argent sale sonnant et trébuchant ! smiley moi qui suit un artiste je pisse blanc sur un mur noir smiley CQFD ???


          • lecoindubonsens lecoindubonsens 27 octobre 2022 18:04

            @lecoindubonsens
            en tout, voir tout le temps la vie en noir, cela conserve smiley 102 ans quand même !
            et dire que certains espèrent voir la vie en rose ...
            mieux vaut broyer du noir


          • lecoindubonsens lecoindubonsens 27 octobre 2022 18:05

            @lecoindubonsens
            en tout cas, voir tout le temps la vie en noir, cela conserve  102 ans quand même !
            et dire que certains espèrent voir la vie en rose ...
            mieux vaut broyer du noir


          • Glosspan Pangloss 27 octobre 2022 09:30

            Et c’est reparti pour les nécros de rakoto. Si ce forum part en vrille c’est à cause de ça notamment.


            • Gollum Gollum 27 octobre 2022 09:33

              @Pangloss

              ça soulage de râler hein ? smiley


            • Joséphine Joséphine 27 octobre 2022 10:02

              @Pangloss

              Tu peux avoir un Pierre Soulages sur tes murs en 5 minutes. Tu achètes une toile (à peu près 15 euros ), un pinceau grossier premier prix au Brico, une peinture noire bien épaisse, tu traces quelques traits improvisés sur la toile . Pas besoin de savoir dessiner . 

              Et tu peux avoir ça : 

              OIP.GzYsad4W49FjQ8gYMmbkDQHaFj (373×280) (bing.com)

              Art dégénéré ! Et tous les bobos extatiques qui tombent en pâmoison devant tant de laideur. Quelle époque ; On est passé du Sacre de Napoléon de David à ça....


            • Joséphine Joséphine 27 octobre 2022 10:02

              @Pangloss

              Tu peux avoir un Pierre Soulages sur tes murs en 5 minutes. Tu achètes une toile (à peu près 15 euros ), un pinceau grossier premier prix au Brico, une peinture noire bien épaisse, tu traces quelques traits improvisés sur la toile . Pas besoin de savoir dessiner . 

              Et tu peux avoir ça : 

              OIP.GzYsad4W49FjQ8gYMmbkDQHaFj (373×280) (bing.com)

              Art dégénéré ! Et tous les bobos extatiques qui tombent en pâmoison devant tant de laideur. Quelle époque ; On est passé du Sacre de Napoléon de David à ça....


            • Joséphine Joséphine 27 octobre 2022 10:03

              Je ne sais pas pourquoi mon message est sorti en doublon ? 


            • Glosspan Pangloss 27 octobre 2022 10:08

              @Joséphine
              En matière d’art, aujourd’hui tout est permis, on en trouve pour tous les (é)goûts.


            • Clocel Clocel 27 octobre 2022 10:10

              @Joséphine

              Tu exagères ! Ce type a quasiment inventé le code barre, avec un peu plus de temps, on avait droit au QR code ! smiley


            • Joséphine Joséphine 27 octobre 2022 10:28

              @Clocel

              Notre société de bobos sanctifie l’absence de talent. Faut voir Libé et le Monde qui ne tarissent pas d’éloges sur la mort de ce peintre décadent.... Tout le monde peut reproduire un Soulages , même ma petite nièce, personne ne peut reproduire un Bellini ou un Carpaccio. L’art a toujours été le résultat de conceptions esthétiques (le beau, le proportionné, l’ombre, la lumière), or depuis le 20ème siècle l’art a commencé à déconstruire toute esthétique pour la remplacer par le laid. 

              Cet art-là ne sert qu’une chose :  le monde de l’argent.


            • Clocel Clocel 27 octobre 2022 10:35

              @Joséphine

              « Cet art-là ne sert qu’une chose :  le monde de l’argent. »

              Houla ! Détrompe-toi !

              « L’art » et la « culture » sont des outils fabuleux pour orienter des civilisations, la preuve, on arrive à faire prendre au troupeau les vessies pour des lanternes et ça passa crème.

              Gratter du pognon est un bonus.


            • Joséphine Joséphine 27 octobre 2022 10:41

              @Pangloss

              En pleine eschatologie notre société s’extasie devant l’art scatologique : 

              Top 10 des œuvres d’art scatologiques, du caca en veux-tu en voilà ! (topito.com)


            • Armelle Armelle 27 octobre 2022 16:34

              @Joséphine
              Salut Joséphine,
              En effet, que de voir la médiocrité en passe de prendre l’ascendant dans notre société est très inquiétant.
              Ceci dit, la situation délétère sur tous les fronts nous rapproche mathématiquement de jour en jour d’une remise à zéro des compteurs ; les actions de la plupart des sociétés sont démesurément en deça de leurs véritables valeurs d’actifs, certaines montres, sur le marché de l’occasion, se vendent le double, le triple, le quintuple de leur prix en magasin et ce, dès le lendemain de l’achat, les citoyens de l’Europe ont même acheté et se sont fait injecter une substance mortelle sous prétexte qu’un type en costard derrière un micro les a sommer de le faire, des croutes avec de la merde étalée au couteau se vendent une fortune...je m’arrête là...la valeur des choses est sens dessus dessous, la pertinence et la responsabilité individuelle a disparu au profit d’une nouvelle religion qu’est l’idéologie et la populace se ruent tous les 5 cinq ans pour élire leur nouveau « dieu »... et reconnaissent bêêêêtement les icônes fabriquées par les médias...
              La misère intellectuelle a largement dépassé la misère financière !!!
              ...Serions-nous en train de rejoindre le Titanic ?


            • Joséphine Joséphine 27 octobre 2022 21:13

              @Armelle

              Vous avez tout à fait raison, et j’ajouterais que l’art contemporain n’est qu’une boursoufflure délirante de l’Histoire de l’Art. Pourquoi tient-il encore debout, et pourquoi ne s’écroule-t-il pas sur sa propre inanité ? Le pognon ! L’Art contemporain est dirigé, soutenu, conforté, par le business art international, la FIAC , qui sont eux-mêmes indexés à la grande finance, toujours prospère autant que sans foi ni loi… 

              Voilà pourquoi la laideur a tout envahi. Le progressisme, le toujours-plus-loin, le Beau à la place du Laid, le Mal à la place du Bien. C’est une inversion totale de toutes les valeurs humaines. 

              Notre Titanic géant jouera sa musique jusqu’à ce que nous coulions tous, mais ce sera pas « Plus près de Toi mon Dieu ». Non, ce sera une musique criarde de pub pour nous vendre jusqu’au bout leurs dérisoires voitures, frigos et aspirateurs. Houellebecq a dit un jour qu’à la minute même de la fin du monde, il y’ aura des pubs diffusées à la télé. 


            • Lynwec 27 octobre 2022 21:52

              @Joséphine

              Un retard du site, ça arrive et parfois, on reposte par erreur ...


            • velosolex velosolex 27 octobre 2022 23:54

              @Pangloss
              Que des nécros de ratés actuellement
              Jean Teulé n’a pas réussi à terminer son repas
              Et Soulages, pour quelques jours, n’a pas réussi à mourir le jour des morts. 
              Et Poutine ? Parviendra t’il à terminer l’année ?
              « Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir ! » comme disait Johnny


            • Armelle Armelle 28 octobre 2022 00:09

              @Joséphine
              Oui tout à fait, et vous n’imaginez pas à quel point j’ai honte de laisser ce monde hideux à nos enfants. J’ai honte d’être EuroFrançaise 
              Finalement j’en arrive parfois de me surprendre à penser qu’une guerre totale serait idéale pour éradiquer cette bêtise crasse qui ronge nos société, avec l’espoir qu’elle laisse un bel avenir, un bel espoir de vie paisible et harmonieuse à ceux qui auraient la chance d’y survivre !!! 
              Car franchement, rien ne va, rien de rien. Les actes de violences se multiplient et nos gauchistes crient haut et fort que tout va bien, que ce sont des actes isolés, et puis il y a tout le reste... Et mon espoir s’est définitivement dissipé au mois de mai, quand j’ai constaté que les décervelés de Français avaient recoller Macron sur le trône, ...après tout ce qu’il a pu nous faire !!! Les Français sont masos
              Je suis dépitée !!!


            • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 28 octobre 2022 01:21

              @Armelle

              Finalement j’en arrive parfois de me surprendre à penser qu’une guerre totale serait idéale pour éradiquer cette bêtise crasse qui ronge nos société, avec l’espoir qu’elle laisse un bel avenir, un bel espoir de vie paisible et harmonieuse à ceux qui auraient la chance d’y survivre !!!

              Ca c’est l’effet je vieillis, je meurs. Alors que le reste crève avec moi.

              Et la guerre avec l’espoir...
              On est dans la tête d’une débile là.


            • Joséphine Joséphine 29 octobre 2022 06:01

              @Armelle

              Bonjour Armelle, je crains en effet que seule une gigantesque éruption solaire balayera ce merdier dans lequel l’humanité toute entière est plongée. 


            • mmbbb 27 octobre 2022 10:06

              «  J’ai déjà évoqué ici plusieurs fois ce peintre exceptionnel, ce génie français, et l’annonce de la mort de Pierre Soulages est évidemment une émotion et une perte énorme pour notre patrimoine culturel » 


              paix à son âme , il a fait ce qu il a aimé mais de la à nous faire accroire que ce fut un génie qui écrasera les autres peintres , c est un chemin que je ne prendrais pas 


              J avais vu un Racine et des Ailes , ses vitraux etaient montres lors de ce reportage  .  il n y a pas de quoi se retourner la cervelle 


              Une forme banale , mais snobisme oblige c est du Soulage tel a Lyon ou la place des terreaux c est du buren Colonnes carrées , !!


              Quant à Rako to, il tombe dans l exces ,, un laudateur excessif sans retenue.


              Quant à la lumiere , je n ai point attendu Soulage pour apprécier les chatoiements de celle ci, la variation infinie de celle ci selon le lieu les circonstances .


              Il faut être un abruti pour suivre ces artistes qui nous guident et prétende nous faire découvrir alors que le regard de chacun et la simple curiosité permettent de decouvrir ces mondes .


              En montagne , j ai toujours ete etonne par le reflet de la lumiere sur les parois granitiques selon l heure ou que celles ci soinet mouillées ou non 


              Du Soulages !!!


              notre leche fion quels que soient les personnage .



              • velosolex velosolex 28 octobre 2022 00:15

                @mmbbb
                Pour une fois on sera d’accord
                « Mais le premier qui dit la vérité, on va l’éxécuter ! »
                C’est ce qui était arrivé à Dorgelès, critique d’art, qui après la première guerre, organisa une exposition d’art contemporain à Paris. Tous les grands noms s’émerveillèrent devant les génies. Dorgelès releva ensuite la réalité des oeuvres, qu’il avait fait constaté devant huissier. Un âne avait été introduit dans la salle, et on avait attaché un pinceau à la queue de l’anlmal, qu’on avait fait trempé dans plusieurs pots de peintures....Ils ne pardonnèrent jamais à Dorgelès...
                Depuis la pissotoire de Duchamp, qui n’était qu’une provocation, l’art a dérivé vers l’autoproclamation, n’ayant besoin que du vernis de l’artiste pour proclamer l’oeuvre. Celle ci variant de l’extincteur à une simple poubelle. 
                Ce qui fait d’ailleurs que plusieurs oeuvres contemporaines ont été détruites par des femmes de ménage, qui sans le savoir, avec la meilleure conscience professionnelle ont fait disparaitre quelques centaines de milliers de dollars. Et ce n’est pas un gag. 
                Un avantage. L’art a perdu sa dimension politique, Ce n’est plus une critique sociale, ni une représentation naturaliste. Ce n’est plus rien d’autre que ce qu’on veut voir, ou faire semblant. Le prix spéculatif et démentiel permet aux grandes fortunes, style Pinaud, de montrer, que l’argent n’est rien, quand on en a beaucoup, si qu’à se transformer soi même en dieu faisant la valeur des choses, fussent elles incompréhensibles au vulgaire. C’est le nouveau fait du prince. 
                Un autre avantage. Cela permet à des fils de famille n’ayant aucun talent, de parvenir à la consécration. Cela permet aussi de se moquer du vulgaire, qui évidemment ne comprend rien à cette art, révélateur des gens de qualité !
                Parler d’imposture, c’est prendre le risque d’être qualifié de réac. 
                La lecture d’un conte, « les habits neufs du roi », qui est bien plus vieux que l’art contemporain, se moque avec intelligence et malice, de la vanité et du mensonge qui président à cette forme de reconnaissance. Il faut qu’un enfant plein de fraicheur ose dire la vérité pour que tout s’écroule. 


              • mmbbb 28 octobre 2022 08:53

                @velosolex merci de cette précision  je n ia jamais apprécié le snobisme .

                « L art contemporain » s es aussi infiltré en cuisine !

                Quant à la L Ukraine, vous pensez ce que vous voulez , je ne suis pas un censeur mais en dépit ce que l on dit , c est l absence totale de la politique europeenne , aucune vision ; la vassalisation aux USA qui a amené à cette guerre

                Il est dommage qu il n y pas pas un Géricault pour illustrer la pleutrerie de nos dirigeants .

                 


              • Clocel Clocel 27 octobre 2022 10:58

                Quand Pfizer fait du Soulages : Contrats Pfizer UE


                • Joséphine Joséphine 27 octobre 2022 11:03

                  @Clocel

                  Ah ah ah .Excellent ! Ça fera ma journée....


                • Lynwec 27 octobre 2022 21:53

                  @Clocel

                  Ils nous soulagent de notre pognon...


                • charlyposte charlyposte 27 octobre 2022 13:01

                  C’est du lard ou du cochon toute cette peinture récupérée en déchetterie ???


                  • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 27 octobre 2022 13:01

                    Peindre la girafe, elixir de longue vie ! 


                    • charlyposte charlyposte 27 octobre 2022 13:20

                      Je viens de peindre une pipe noire avec des coulées blanches...... j’espère être reconnu par mes pères ! hum smiley


                      • mmbbb 27 octobre 2022 13:35

                        @charlyposte ll faut être du sérail 


                      • Joséphine Joséphine 27 octobre 2022 21:16

                        @charlyposte

                        Ceci n’est pas une pipe : 

                        OIP.tHOvMRc5BLaHzfnRcIZYowHaDt (475×237) (bing.com)

                        Magritte avait bien compris que les apparences sont trompeuses.


                      • Emohtaryp Emohtaryp 27 octobre 2022 13:53

                        Aaaah c’est bô comme un bouillon de onze heure de chez pffffiiizzer.......


                        • Armelle Armelle 27 octobre 2022 15:03

                          Lui n’est finalement pas critiquable, il a juste trouvé un moyen de gagner (bien) sa vie sur la médiocrité, mais surtout celle de ses admirateurs !!!

                          Les plus couillons sont bien ceux qui plébiscitent ce genre d’étalage de merde sur une toile, ils en seront d’autant exécrables en vous répondant « vous ne comprenez rien à l’art » si par hasard vous déclarez ne pas aimer...

                          Où sont nos VRAIS artistes...M. Ange, Klimt, Poussin... ???

                          Mais bon, ce genre de constat reflète bien notre société actuelle, comme d’autres adulent et plébiscitent des instagrammeuses ou autres bécasses mais rusées qui n’ont que leur plastique comme seule « compétences »...

                          Sacrées générations que sont les nôtres...

                          M’étonne pas qu’un Rakoto se soit jeté la dessus...


                          • charlyposte charlyposte 27 octobre 2022 16:25

                            @Armelle
                            Sachant que le marché de l’art n’est pas fiscalisé... smiley FABIUS me souffle à l’oreille : j’achèterais n’importe quoi pourvu que c’est très cher et défiscalisé !!! hum... tout est dit smiley


                          • Armelle Armelle 27 octobre 2022 16:51

                            @charlyposte
                            Oui bien sûr, c’est encore une niche à défiscalisation élaborée sous couvert de cette belle disposition qui est de soutenir et sauver la culture en france. Quelle farce !!!
                            La culture en terre nourrit la France mais ne dispose pas d’avantages de ce genre !!!
                            ...Un pays qui pratique la TVA sur la nourriture est un pays décadent...
                            Seule la culture « hors sol » donc ce qui n’a rien de primaire bénéficie d’aides en tout genre !!! C’est hallucinant.
                            ...En deux mots ; une mort lente programmée, mais évidemment pour ceux qui auront fait les fortes têtes en 2020/2021, parce que...pour les autres, celle-ci se rapproche dangereusement !!!
                            Au fait, avez-vous vu le résultat du passage de Peronne devant le conseil de l’ordre ?
                            Carton plein pour Peronne, Le conseil de l’ordre lui donne raison sur tout, y compris ses critiques envers le gouvernement et ses décision (ordres) délétères !!!, les études quant aux effets secondaires se multiplient, le nombre de maladies cardiovasculaires expose...
                            Pendant combien de temps encore la populace va t-elle donner crédit aux crapulent qui nous gouvernent, qu’ils soient de gauche, de droite, ou d’ailleurs ? C’est insensé cette histoire, le peuple serait-il devenu con à ce point ?


                          • charlyposte charlyposte 27 octobre 2022 17:43

                            @Armelle
                            PAUVRE FRANCE envahie de bobos stupides, la cervelle dans les talons .... smiley et un grand bravo à Péronne qui disait simplement ce qui était vrai smiley


                          • mmbbb 29 octobre 2022 12:38

                            @Armelle Rakoto fait parti de la classe des « diptère à fécès » , pour ceux qui ne connaisse pas le francais , un traduction s impose « une mouche à merde » 


                          • Pie 3,14 27 octobre 2022 17:26

                            Je suis allé cet été au musée Soulages de Rodez. Le bâtiment est magnifique et très bien pensé. Il offre un panorama du travail de Soulages de l’après guerre jusque aujourd’hui. J’aime son travail quand il décide de se concentrer sur le noir vers les années 80. Des tableaux qui demandent à être vus (la photographie ne rend rien) car l’idée c’est de faire surgir la lumière par les reflets crées par les empâtements et les reliefs. C’est à chaque fois surprenant et émouvant. Le musée montre aussi son formidable travail sur les vitraux de Conques.

                            N’en déplaise aux grincheux habituels, le musée Soulages est devenu le plus visité de la région Occitanie (150000 visiteurs par an). Il propose aussi de bonnes expositions temporaires comme Fernand Léger cet été.


                            • charlyposte charlyposte 27 octobre 2022 17:37

                              @Pie 3,14
                              Maintenant qu’il est mort il va regretter le noir absolu des ténèbres ! smiley


                            • Joséphine Joséphine 27 octobre 2022 21:36

                              @Pie 3,14

                               Nous devrions tomber en pamoison et ne rien dire, comme devant l’art soviétique sous Staline ? Quels intérêts cette nouvelle Nomenklatura artistique sert-elle ? Les promoteurs de l’art contemporain et leur flair infaillible pour faire du fric au détriment de la beauté. 

                              Vous nous traitez de « grincheux » car nous ne sommes pas dans la droite ligne de la doxa qui nous présente Soulages comme un « grand artiste ». Ce n’est pas être grincheux que d’attendre quelque chose de grand dans l’Art. C’est être exigeant. 

                              Tout le monde peut faire du Soulages, quiconque suit quelques cours aux Beaux-Arts peut reproduire 1000 Soulages si il veut. Nul besoin de talent. Pour ma part il est là mon problème , j’estime que l’Art doit atteindre le sublime et la grandeur. Là on atteint le fond la scatologie. 


                            • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 27 octobre 2022 23:45

                              @Joséphine

                              pour faire du fric au détriment de la beauté

                              Vous n’auriez pas un petit magasin de camelote pour touriste ?
                              Une petite addiction pour les images de Bardot jeune et les jolies icônes du cinéma ?
                              C’est ça l’exploitation de la beauté.

                              Tout le monde peut faire du Soulages

                              A ce point, c’est pire que de la caricature Jo.

                            • Fergus Fergus 27 octobre 2022 23:55

                              Bonjour, Pie 3,144

                              Entre Léger, peintre d’une exceptionnelle inspiration  tant dans les sujets que dans la structuration graphique et les couleurs et Soulages, peintre de la variation à l’infini d’un concept certes original mais usé jusqu’à la corde, je penche sans la moindre hésitation pour le premier.


                            • troletbuse troletbuse 28 octobre 2022 00:37

                              @Fergus
                              ’tain Fergus à ,minuit. Ca y est, vous avez fait votre plein de propagande sur la téloche.... bien-pensante bien sûr.
                              Il n’ont quand même pas passé la vidéo de la représentante de Pfizer à la commission européenne où elle disait que le waxxin n’avait pas été testé car ca aurait duré trop longtemps  smiley


                            • Pie 3,14 28 octobre 2022 09:47

                              @Fergus
                              Moi aussi je préfère Léger à Soulages.


                            • mmbbb 29 octobre 2022 11:05

                              @Le bébé de Macon Soulages utilisait de la peinture acrylique une des plus facile d emploi.

                              Je connais le bâtiment la penture ancienne et moderne , je connais des artisans des artistes peintres . Ceux qui ont du métier J ai visité la patrie des arts : l Italie .

                              Si vous n êtes pas capable de faire ceci , c est que vous êtes un naze une burne un crétin , mais des nazes il en faut pour alimenter les galeries d art . Picasso lorsqu il fut connu , a compris que l art etait fait pour les snobs C est ma conviction profonde . J avais vu au musée Pompidou ,entrée gratuite, une exposition dédie au « maître » roi du marketing bien qu il fut communiste ! , Une déclinaison à l infini du même procédé , des toiles enduites de peintures sortis de tubes presses à la main . Je ne suis pas obtus sa premiere période mérite d etre vu Picasso respectait les « croutes » de belles croutes comme il disait 
                              ll ne fut pas con Picasso , retour sur investissement excellent , comme Soulages et tant d autres Il est vrai que vous êtes l avorton de Macron, ceci explique cela . 


                            • mmbbb 29 octobre 2022 11:07

                              @mmbbb 
                              https://www.artshebdomedias.com/article/180512-pierre-soulages-lausanne-le-noir-transmute/

                              il invente l’« outrenoir " maintenant il est dans l outrenoir de l outre tombe .


                            • mmbbb 29 octobre 2022 12:46

                              @Pie 3,14 «  Le musée montre aussi son formidable travail sur les vitraux de Conques. »  oh putain ! 
                              Il vous en faut peu Cette forme n est pas originale les artistes art deco l avait déja éprouvée Voir lien 
                              Mais si vous avez trouve de la jouissance intellectuelle c est positif ! On jouit comme on aime  ! 


                            • Fergus Fergus 29 octobre 2022 18:11

                              Bonjour, mmbbb

                              Je partage assez largement votre commentaire de 11 h 05.

                              A part « l’avorton de Macron » : outre que ce genre d’insulte est interdit par la charte, rien de mieux pour pourrir un débat ou le tuer dans l’oeuf !


                            • Jean 29 octobre 2022 18:21

                              @Fergus
                              vla le kappo


                            • mmbbb 29 octobre 2022 18:48

                              @Fergus je suis brute de décoffrage je l admets On peut m exclure puisque tant d autres l ont fait . Je ne broierai pas du noir d ivoire qui est un tres joli noir profond.
                              Il a un meilleur rendu à l huile qu a l acrylique Les pigments de l acrylsique sont des pigments de synthese 

                              Une société devenue transgenre dans les esprits ou rien ne doit choquer, une société émolliente .
                              Macron va lui rendre un hommage national a ce brave homme 
                              Rako sera en transe 
                              Lorsque ce grand Professeur Christian Cabrol , avait pris le chemin de l outre tombe, la presse , les politiques ont ete plutot discrets Et pourtant il a sauve des vies . Il ne fut pas le seul . Signe de notre epoque 
                              Au temps de Sainte Beuve les critiques etaient virulentes .

                              PS A lyon il y a une belle salle consacrée aux impressionniste et au peinres intermédiaire de cette epoque et de la précedent dire classqiue Fantin Latour

                              J ai beau me torde l esprit certains tableaux me procurent de belles émotions .
                              Fantin Latour notamment dans un tableau ou un bouquet de roses posé sur une table dont le revetement est en pierre ou figure un vase , Ces roses ont ete posées dans l attente d etre préparées apres la cueillette Un jeu dans les empâtements de la matiere , un jeu dans la lumiere du verre . Un tableau qui doit etre vu a distance comme les impressionnistes 


                            • Fergus Fergus 30 octobre 2022 11:38

                              Bonjour, mmbbb

                              « certains tableaux me procurent de belles émotions »

                              Moi également. Ou de l’intérêt, notamment au plan sociologique. Il m’arrive même de leur consacrer des articles :
                              Georges de La Tour : la « Rixe des musiciens » (mai 2020)
                              William Hogarth et le « Marriage-A-la-Mode » (décembre 2019)
                              Lavinia Fontana : un somptueux portrait de famille (janvier 2019)
                              Courbet et « Le retour de la conférence » (février 2018)
                              Sofonisba Anguissola : « La partie d’échecs » (décembre 2015)


                            • Lynwec 27 octobre 2022 18:55

                              En d’autres lieux, il est qualifié de « faux peintre » ... Les goûts et les couleurs...enfin, le manque de couleurs, exactement...


                              • Djam Djam 27 octobre 2022 20:26

                                L’un des « papes » de l’escroquerie intégrale de l’art contemporain...

                                Il eut en revanche une seule vraie et belle inspiration : les vitraux de l’abbay Ste Geneviève de Conques : https://www.dailymotion.com/video/x5e9buf


                                • L'apostilleur L’apostilleur 27 octobre 2022 20:55

                                  @Djam
                                  « ...Il eut en revanche une seule vraie et belle inspiration : les vitraux de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques... »

                                  Oui, bonne idée il ne les a pas proposés noirs.


                                • L'apostilleur L’apostilleur 27 octobre 2022 21:06

                                  @Djam

                                  Je partage votre sentiment à propos des vitraux « Castorama » de Conques.

                                  Ils ont l’avantage (voulu ?) de ne pas affecter l’attention du croyant, pèlerin ou visiteur sur le sens originel du lieu et/ou sur l’architecture admirable. L’écrin de verdure de la vallée et l’authenticité du village magnifient l’abbatiale que les vitraux discrets ne gâchent pas, ils s’effacent et laissent place à l’essentiel. 


                                • Joséphine Joséphine 27 octobre 2022 21:18

                                  @L’apostilleur

                                  Les vitraux de Soulages sont un jeu de transparence brisée avec des lignes noires, et j’avoue que ça me met assez mal à l’aise. Décidément, ça passe pas du tout chez moi. Surtout dans une église. J’y vois une négation de Dieu et de la Beauté. 


                                • L'apostilleur L’apostilleur 27 octobre 2022 23:17

                                  @Joséphine
                                  « ...Décidément, ça passe pas du tout chez moi... »

                                  J’avais la même sensation que vous, et puis après quelques visites j’ai appris à « oublier » les vitraux. Le reste n’est pas affecté. 


                                • Fergus Fergus 28 octobre 2022 08:58

                                  @ Joséphine

                                  Les vitraux de Soulages dans l’abbatiale de Conques sont à mes yeux une aberration car ils ne sont pas du tout dans l’esprit de ces édifices religieux où la lumière devait projeter sur les structures intérieures des couleurs représentatives de la Création, et donc de la Vie. 


                                • Fergus Fergus 28 octobre 2022 09:00

                                  Bonjour, L’apostilleur

                                  « Le reste n’est pas affecté »
                                  Ce n’est pas ce que j’ai ressenti (cf. mon commentaire ci-dessus).


                                • troletbuse troletbuse 28 octobre 2022 09:32

                                  @Fergus
                                  Les vitraux de Soulages dans l’abbatiale de Conques sont à mes yeux une aberration car ils ne sont pas du tout dans l’esprit de ces édifices religieux où la lumière devait projeter sur les structures intérieures des couleurs représentatives de la Création, et donc de la Vie. 

                                  Alors là Fergus je suis scotché. Vous auriez du faire critique d’art. Vous êtes vous-même la lumière que vous projetez sur tous les ignorants d’AV dont je fais partie  smiley


                                • Eric F Eric F 28 octobre 2022 09:58

                                  @Djam
                                  ’’les vitraux de l’abbaye Ste Geneviève de Conques’’
                                  ne serait-ce pas plutôt l’abbatiale Sainte Foy ?


                                • L'apostilleur L’apostilleur 28 octobre 2022 10:12

                                  @Fergus
                                  La question est, quels vitraux auraient pu remplacer ceux disparus ?

                                  Si on se réfère à ceux « modernes » qui en cotoyent d’autres originaux anciens dans quelques églises restaurées, ceux « absents » de Soulages me semblent préférables, ou moins pires.

                                  En ayant une idée du coût d’un vitrail « ancien » à reproduire, on peut excuser cette décision probablement low cost à Conques .

                                  Les travaux de restauration de la Sainte -Chapelle...5 ans, 20 millions. Combien s’il avait fallu les remplacer ??


                                • Joséphine Joséphine 28 octobre 2022 11:06

                                  @Fergus

                                  « édifices religieux où la lumière devait projeter sur les structures intérieures des couleurs représentatives de la Création, et donc de la Vie. »

                                  Preuve s’il en est que l’oeuvre de Soulages n’est qu’un vertige morbide moderne. Comme le dit l’Apostiilleur, il faut « oublier » les vitraux pour apprécier le lieu. Dire qu’il existe des tas de petites églises modestes et inconnues avec des oeuvres de verre incroyables , ceux-ci ne sont ni connus, ni reconnus. 


                                • Fergus Fergus 28 octobre 2022 11:15

                                  Bonjour, L’apostilleur

                                  Chercher à reproduire à l’ancienne est effectivement très coûteux. Mais il était possible de recourir au genre d’inspiration d’un Manessier  hélas ! décédé —servi par un artiste de même talent sans que cela soit si onéreux. Voyez les vitraux de la chapelle ND de la Paix du Pouldu (29) : lien.


                                • Djam Djam 28 octobre 2022 13:36

                                  @Eric F
                                  Tout juste, Eric, et vous avrez rectifié de vous-même ! smiley


                                • L'apostilleur L’apostilleur 28 octobre 2022 14:50

                                  @Fergus

                                  A défaut de ne pas avoir conservé les originaux, pourquoi pas, bien que au Pouldu, nos ABF auraient pu sortir de leurs placards quelques m2 de vitraux anciens. 

                                  Cet endroit remarquable près de la Laïta en face de Guidel avec son embouchure sauvage ne méritait pas cette touche là. Une crêperie au pied du pont a conservé le caractère authentique de cette frontière du Finistère, elle fera oublié cette « tache » anachronique dans ce qui reste un beau monument.


                                • mmbbb 29 octobre 2022 11:24

                                  @L’apostilleur Soulages une grande originalité 

                                  https://www.flickr.com/photos/32215553@N02/48335044127/

                                  Ces ouvertures en oeil de boeuf sont fermes par des vitraux certes plus petits en surface mais il s agit peu ou prou du même graphisme 

                                  Cette poste est art deco et date des années 1930 

                                  Chaque fois que je pénètre en ce lieu je pense à « l originalité de Soulages » 

                                  Il y a une belle maxime d Ampere 

                                  « par le fluide messager , la pensée transportée unit les cités et les mondes » L inventeur d INTERNET !!! 



                                • mmbbb 29 octobre 2022 11:36

                                  @Fergus il existe des d ’excellents artisans d art en France mais sonobisme oblige on ne les retient pas .

                                  Il en est de même au mussée d Orsay, ou le « design » retenu du bar et restauration a eu pour objet de plaire au « Bo Bo » 

                                  De même ,ce musée aurait pu faire appel a des artisans francais notamment en ébénisterie contemporaine 
                                  Une opportunité pour mettre en avant l excellence de l artisanat 


                                • L'apostilleur L’apostilleur 29 octobre 2022 20:22

                                  @mmbbb
                                  « Soulages une grande originalité .. »

                                  Si original veut dire pas banal, vous avez raison. 

                                  Pour mesurer cette originalité je l’ai testée auprès d’amis en sortant du musée. 
                                  Je leur ai montré trois photos que j’avais prises, l’une d’elle était celle d’une marche de l’escalier qui conduit à la sortie, noire avec des clous inox.

                                  Je leur ai demandé de trouver celle qui n’était pas une oeuvre de Soulages. Fiasco.

                                  Vous me direz que j’ai marché sur les pas de Soulages...


                                • christophe nicolas christophe nicolas 28 octobre 2022 11:54

                                  Moine-évêque missionnaire, Apôtre de la Gaule, Saint Martin est le premier saint à être vénéré sans avoir subi le martyre. Ses dernières paroles adressées à Dieu : (**)« Seigneur, en voilà assez de batailles que j’ai livrées pour toi. Je voudrais mon congé. Mais si tu veux que je serve encore sous ton étendard, j’oublierai mon grand âge. »


                                  Voyez vous la différence ? Saint Martin est la lumière qui soulage la France tandis que Pierre Soulages que dalle est la noirceur de la France... :)


                                  • Djam Djam 28 octobre 2022 13:44

                                    On peut en tout cas affirmer que Soulages n’aura laissé presque personne insensible car, pros ou antis, ses vitraux ravissent certains et agacent d’autres !

                                    Etant moi-même une adepte ébahie des vitraux classiques, j’ajouterai que ceux de Soulages à Conques m’ont pourtant plu... Certes, on peut regretter légitimement son côté éminemment abstrait mais justement sur ce coup, en les découvrant et surtout en les contemplant (en taisant soigneusement mon esprit critique souvent prompt à éplucher smiley j’ai été assez émerveillée par le concept de l’épure parce qu’il permet justement au spectre de la Lumière d’entrer pleinement et d’offrir ses variations irisées... 

                                    Il faut reconnaître que cela suggère tout aussi fortement la Présence christique et mystique.

                                    De la même manière, j’invite les amateurs de vitraux à découvrir ceux du monastère de Ganagobie à Sisteron. Réalisés par un autre artiste coréen ! Pour moi, une autre splendeur verrière !

                                    https://www.kimenjoong-vitraux.com/listing/chapelle-du-monastere-de-ganagobie/


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 28 octobre 2022 19:50

                                      @Djam

                                      A Ganagobie, ils sont très réussis c’est vrai. 

                                      On peut les observer en faisant abstraction de leur environnement mais c’est insuffisant. 

                                      Avec Matisse à Vence il y a une homogénéité entre l’architecture et les vitraux qui manque à Conques à Ganagobie et ailleurs. 

                                       https://www.narthex.fr/oeuvres-et-lieux/peinture-sculpture-vitrail/henri-matisse-ses-vitraux-a-la-chapelle-de-vence


                                    • Djam Djam 29 octobre 2022 09:49

                                      @L’apostilleur

                                      Tout aussi magnifiques pour moi ceux de Vence !

                                      Peut-on pour autant hiérarchiser Conques, Ganagobie et Vence ? Je ne le crois pas... notre préférence relève, on le sait, davantage d’un vécu personnel que d’une vérité dont la hiérachisation serait la mesure qualitative.

                                      S’il est indiscutable que l’art contemporain n’a rien d’artistique mais tout du pulsionnel souvent infantile, les vitraux dont nous discutons ici relèvent bien d’un art singulier. Pourtant, le travail de Soulages sur les « variations du noir » ne m’ont jamais totalement convaincue par leur pertinence... pour autant, il y a des âmes qui y sont sensibles... c’est ainsi.

                                      Les vitraux de Conques font dans l’épure intégrale : l’artiste à délibérément voulu que la Lumière soit l’objet central de la contemplation. À Ganagobie, l’artiste semble avoir exprimé par ses volutes colorées ses propres sensations mouvantes et à Vence, nous avons du figuratif assez typique de Matisse qui n’aimait rien tant que la représentation simple du floral. 

                                      Dans les trois cas, il y a de l’harmonie et pour moi, c’est entre autre cela le génie. Mais préférer l’épure soulagienne ou le figuratif sublime de Matisse n’est que le fruit de notre sensibilité personnelle. On ne peut donc pas en déduire que celui-ci serait plus réussi que celui-là...

                                      Les goûts et les couleurs... n’est-ce-pas ? smiley


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 29 octobre 2022 10:14

                                      @Djam

                                      « ...Peut-on pour autant hiérarchiser... »

                                      Chacun le fera nécessairement, une préférence s’impose à chacun de nous. Sans pour autant « rejeter » une oeuvre.

                                      « ..Dans les trois cas, il y a de l’harmonie... »

                                      C’est ce point que j’abordais.

                                      Avec Matisse elle existe à Vence, à la Sainte-chapelle Chapelle aussi.
                                      Personnellement l’architecture gothique ou les chapelles du XIIe s. de nos provinces avec des vitraux contemporains m’ont souvent heurté. 

                                      Ceci dit, les vitraux peuvent être appréciés intrinsèquement, c’est alors un autre sujet.


                                    • mmbbb 29 octobre 2022 14:09

                                      @Djam Ces vitraux ne sont pas tres originaux , les artistes art deco avaient deja utilise cette forme minimaliste .

                                      Il faut plutot rendre hommage au verrier qui a mis ce verre au point et dont Soulages n en est pas le maître artisan 

                                      Quant à moi si j avais ete archictecte de France, j aurais opte pour une solution minimaliste et s adaptant a cette abbatiale 

                                      Un double vitrage avec des verres différents et teintés dans la masse pour l un offrant alors une diffraction des rayons du soleil et jouant avec le volume interne de cet edifice .


                                    • Djam Djam 1er novembre 2022 10:48

                                      @mmbbb

                                      Je vous rejoins... oui, c’est surtout le génial travail des verriers de Saint Gobains qui invitent à admirer le résultat !

                                      Mais quand vous écrivez « si j’avais été architecte de France... » vous vous exprimez comme si les architectes de France avaient une liberté totale... ce qui n’est pas du tout le cas. Ils sont obligés d’observer des contraintes particulières, surtout quand ils proposent du « moderne ». 

                                      L’on peut par exemple se désoler, à juste titre d’ailleurs, de la laideur achevée des constructions de notre modernité. Cubes, parallélépipèdes et autres machins à géométries tordues heurtent le regard qui contemple l’ensemble d’une ville. Mais quand on sait comment son formés les nouveaux architectes, on comprend pourquoi ils dessinent des trucs aussi laids. Ajouter à cela la question du moins disant (faire des économies par tous les moyens) pour pouvoir louer ou vendre à des gens qui n’ont que l’argent virtuellement créé par les banques et l’on comprend pourquoi notre époque est d’une telle laideur...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité