• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Playliste bis de chansons françaises de Bretagne

Playliste bis de chansons françaises de Bretagne

Ecartons les trop connus comme Tri Yann, Stivell, Dan ar Bras, et Soldat Louis ! Que reste-t-il ? Encore trop pour se limiter à cet article ! Pourtant nous en sommes à l’opus 2. Du traditionnel, du moderne, et des tubes ! Allez on va mélanger tout ça ! Cette liste, qui se limitera aux auteurs-compositeurs-interprètes bretons d’expression française (en omettant quelque-uns) n’est pas exhaustive.

 
EDF
 
1 - Des tubes made in Bretagne
 
Mais là encore, il nous faut écarter les trop célèbres Alain Barrière (vrai nom : Alain Bellec), Alain Chamfort (Alain Le Govic), et nombre d’artistes pas vraiment typiques bien que bretons d’origine.
 
Renaud Detressan :
 
Alors celui-là, c’est du lourd puisqu’il est le petit-fils de Théodore Botrel et le chanteur de Soldat Louis. On lui doit notamment
 
"On est comme on est" (tube)
"La couleur du vent"
"C’est un pays", aux accents régionalistes.
 
Fabricant de tubes, sa reprise de la Paimpolaise de son grand-père ne ravira pas les puristes de chansons traditionnelles.
 
Ces chansons, vous pouvez les écouter ici sur son site.

Elmer Food Beat :
 
Un groupe nantais au style très particulier...
 
"Le plastique c’est fantastique" Un tube un peu vieilli peut-être ?
 
Mais voici d’autres chansons de ce groupe qui fait dans le style disons coquin. Déjà le nom du groupe vous met la puce à l’oreille, en particulier le dernier mot.
 
"Daniela" dans un remix de 2000
"La caissière de chez Leclerc"
"Marie à la mer"
"Hey docteur"
"Toutes essayées"
 
Chaplain :
 
"Marie la Dondaine" Un tube récent sur un rythme traditionnel breton.
"Ouvrez grand les oreilles"
"Le mome"
 
Miossec :
 
Ce chanteur de Brest s’est fait connaître par son album "Boire" en 1995.
 
Citons un tube récent :
 
"La facture d’électricité"
 
Renan Luce :
 
"La lettre" que nul n’ignore sauf à résider dans les îles Kerguelen, et encore : il y a la poste là-bas ?
"Les voisines"
"Repenti"
 
Un dernier car je ne pourrai pas tous les citer :
 
Louis Capart :
 
"Marie-Jeanne Gabrielle"
 
Matmatah :
 
"Lambé" "Viens donc faire un tour à Lambé" Lambé est le diminutif de Lambézellec, un quartier de Brest.
 
 
2 - Petit retour au traditionnel :
 
Glenmor :
 
C’est le barde breton par excellence.
 
"Ce bonheur-là"
"Les chemins de la bohème"
"La main qui se tend"
 
Youenn Gwernig :
 
Un original qui vaut le détour et qui a beaucoup voyagé, en particulier aux Etats-Unis. D’où ses mélanges musicaux.
 
"Les derniers bougnoules" où le barde moderne mélange du breton et du français sur un air du Maghreb. "Les droits qu’on, ça s’demande pas. Les droits qu’on a, on les prendra !"
"Breton blues" où l’on reconnaît Amazing Grace en version blues.
 
 
3 - Un breton exilé en Belgique : Gérard Jaffrès
 
"Océane, ma breizh îlienne"
"Kenavo" (qui n’est pas la chanson de Botrel)
 
 
4 - Et pour finir, c’est la fête !
 
ça va danser dans les chaumières ! ça va rigoler même, gast  !
 
Yvon Etienne de "Brest même" :
 
Avant d’être le chanteur du groupe brestois les Goristes, Yvon Etienne avait fait tout un tas de chansons plus ou moins amusantes dont quelques tubes, en tout cas en Bretagne :
 
La jolie Rochelle
La confiture : "La confiture ça colle à la figure ("mamadou ma mémé") et pourtant c’est une bonne nourriture"
"J’habite dans un bistrot" et "La race des matelots" que l’on trouve dans son album "Les plus pires succès". On écoutera aussi "Les amères loques" ou "comment ça vit un président ?" Mais il n’y a rien à jeter dans ce joyeux album.
 
Le groupe EDF vous doit plus que la musique !
 
EDF, c’est le nom de trois lascars à forte personnalité et à grand talent : Ewen (Patrick) - Delahaye (Gérard) - Favennec (Melaine). Le troisième larron vous a déjà été présenté dans la playliste précédente.

Gérard Delahaye compose et chante surtout pour les enfants. Exemples :
 
Hop là c’est le vent !"
 
Patrick Ewen :
 
Ce diable des Monts d’Arrée (Finistère) est tout simplement génial, drôle, inclassable et d’une couleur très locale. Sous l’alibi de l’humour, on sent percer de la tendresse et les choses vraies dans ses chansons :
 
"Chaque jour est un jour nouveau"
"Là-bas dans les Monts-d’Arrée" : excellent mais non disponible en intégral sur le web.
"J’ai voyagé en Bretagne"
"La noce à Marie"
"La vie comme la mer"
"L’île de Batz"
"Je n’oublierai jamais"
 
 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Neozenith 17 juin 2009 10:17

    Bon j’ai résisté sur le premier article, mais là... A écouter :

    - Merzhin, groupe de « rock celtique »

    - Strollad


    • Yvance77 17 juin 2009 10:59

      Salut,

      Je vous cite :« Lambé est le diminutif de Lambézellec, un quartier de Brest. »

      Quelle est la particularité de ce quartier svp ?

      A peluche


      • Paul Cosquer 17 juin 2009 11:15

        Voir ici les particularités de ce quartier

        Je dirai que ça ne vaut pas le détour. Je crois que la chanson « à Lambé » est un peu une dérision.


      • Yvance77 17 juin 2009 11:31

        Merci pour cette réponse


      • LE CHAT LE CHAT 17 juin 2009 11:46

        Y’a les punks de Bigouden Sisters


        • LE CHAT LE CHAT 17 juin 2009 11:48

          @taverne

           

          je savait pas que Gandalf en avait marre de se coltiner les hobbits et s’était reconverti dans la chansonette , au centre de ta photo ! smiley


          • Paul Cosquer 17 juin 2009 12:00

            Sans aucun doute il voulait passer de la roupie de sansonnet à la groupie de chansonnette.


          • claude claude 17 juin 2009 14:37

            merci pour cette jolie liste.

            je préfère la partie consacrée aux chanteurs plus « traditionnels », car on voyage non seulement en bretagne, mais dans les autres contrées celtiques.

            vous nous rapprochez des vacances, des bolées de cidre, et des fest-noz...


            • Paul Cosquer 17 juin 2009 14:43

              Claude, je vais t’apprendre un truc pour les dîners en ville ou au camping des tongues : au pluriel, en breton, on dit des « festou noz ». ça fait initié de le dire ainsi.


            • plancherDesVaches 17 juin 2009 15:14

              Voui... En tant que Breton, je n’ai pas découvert grand-chose.
              Mais l’idée est bonne.

              Evitez le terme « initié ». Ca fait secte. On est Breton ou on ne l’est pas. Il n’y a que dans les boulangeries qu’il y a des demi-baguettes.
              Il n’y a pas de honte à ne pas être Breton. Question de respect mutuel.


              • LE CHAT LE CHAT 17 juin 2009 15:15
                La biguine au biniou by Les Charlots
                On n’fait pas du sucre de canne
                Dans le Morbihan
                On n’cultive pas la banane
                Dans le Morbihan
                Il n’y a pas de vaudou à Vannes
                Dans le Morbihan
                Oui mais quand vient le sam’di soir, mon vieux !
                Dans les crêperies, dans les bars,
                On peut dire que tout l’monde est noir
                Dans le Morbihan

                Refrain :
                Et moi je danse avec la Mawie
                La biguine au biniou
                Oh je lui fais voir du pays
                Avec la biguine au biniou
                Je lui prouve que les bananes - Oh you you
                Qui font plaisir aux doudous
                On peut en trouver à Vannes
                En dansant la biguine au biniou - Aïe, aïe, aïe

                On n’connaît pas l’argent-braguette
                Dans le Morbihan
                Le piment t’chauffe pas les counettes dis donc
                Dans le Morbihan
                Y a pas de punch coco en cannettes
                Dans le Morbihan
                Ouais mais pour faire malice aux filles
                Le calva nous émoustille
                Et ça swingue comme aux Antilles mon vieux
                Dans le Morbihan

                au Refrain

                Dans le Morbihan
                Dans le Morbihan
                Dans le Morbihan
                Oui mais quand vient le sam’di soir,
                Dans les crêperies, dans les bars,
                On peut dire que tout l’monde est noir
                Dans le Morbihan

                au Refrain

                Ah dis donc !
                On peut en trouver à Vannes
                En dansant la biguine au biniou



                • Paul Cosquer 17 juin 2009 15:24

                  Et bien moi je réponds aux Charlots :

                  To be or not to biguine
                  voilà la question « in » !
                  To be or not to biniou
                  voilà la question « new »

                  C’est pas des petits faiseurs de chansonnetttes qui vont me faire peur. J’te fais un tube en 30 secondes, moi. Alors, ceux-là, vraiment des Charlots ! smiley



                • TSS 17 juin 2009 20:15

                  et alors on oublie jean michel Caradec et en plus hard Tri Blez Dié et les  ramoneurs de

                   menhirs avec Louise Ebrel


                  • XF XF 17 juin 2009 21:17

                    Pour compléter cette play-list, n’oublions pas non plus Bécassine, c’est ma cousine de Chantal Goya.


                    • Pourquoi ??? 18 juin 2009 08:37

                      Paul,

                      Je sais que vous avez pris le parti de ne parler que des chansons francophones, mais c’est quand même dommage de ne pas citer Denes Prigent ne serait-ce que pour la haute qualité de sa musique et sa créativité exceptionnelle.

                      Quant à ses magnifiques textes, il y a des traductions dans ses CD...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires