• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Poupées noires et artiste rom : deux expositions

Poupées noires et artiste rom : deux expositions

La Maison rouge (Fondation Antoine de Galbert), présente jusqu'au 20 mai 2018, deux expositions qui valent le détour, aussi bien pour les personnes qui vivent dans la région Île de France que pour celles qui ne sont que de passage à Paris.

La première, Black Dolls, est constituée de 200 poupées noires parmi les 1000 de 1840 à 1940 collectées par Deborah Nef.
Dont quelques unes sont présentées ci-après.
 

Toujours à la Maison rouge, 150 œuvres de l'artiste rom, Ceija Stojka (1933-2013), déportée pendant la Seconde guerre mondiale. Seconde partie de cet article.

Black Dolls

Ces poupées noires, ont été confectionnées entre 1840 et 1940, par des jeunes filles ou des femmes noires, le plus souvent pour des enfants blancs ou noirs.

Elles sont d'une très grande diversité, hommes, femmes, aux vêtements variés. Cette présentation de poupées est accompagnées des photos d'époque, de textes et d'un court métrage remarquables pour les replacer dans le contexte des relations entre Noirs et Blancs aux États-Unis.

Poupées noires et artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions

Des photographies et un court métrage complètent l'exposition pour cerner leur utilisation...

Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions

Les dopsy-turvy dolls sont des poupées qui, quand on retourne leur jupe, font apparaître leur visage noir ou blanc.
Certaines, sans vêtements, visage, bras et tronc blancs sont soudés par le tronc à une autre poupée tronc, bras et visage noirs.
Elles auraient été fabriquées par des nounous noires pour leurs enfants et/ou pour les enfants blancs dont elles s'occupaient.

 

Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions

Lors d'un voyage au Brésil, il y a une trentaine d'années, au marché, une vendeuse proposait ce type de poupées qu'on peut retourner, en disant : la pauvre et la riche . L'une, au teint sombre, la poupée pauvre, avait une robe belle mais simple, en la retournant, apparaissait une autre poupée, au teint plus clair, la riche, avec un robe bien plus belle.

Quelques années plus tard, des amis brésiliens ont rapporté une poupée du même type. La différence de teint entre la riche et la pauvre était bien moins évidente.

Hasard ? Évolution ?

 

Poupées noires et  artiste rom : deux expositionsPoupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositionsPoupées noires et  artiste rom : deux expositions

Cette exposition n'est pas seulement belle par les poupées présentées, Elle est intéressante aussi par sa présentation qui essaie de les replacer, par des textes et un court métrage dans le contexte des relations entre Noirs et Blancs aux États-Unis.

Ceija Stojla (1933-2013)

 

Ceija Stojka, rom autrichienne, a été déportée à l'âge de dix ans dans les camps de Ravensbrück, Auschwitz-Birkenau, Bergen-Belsen, avec sa mère et ses frères et sœurs. Pendant la Seconde guerre mondiale, 90% des roms autrichiens ont disparu.

A l'âge de 55 ans, elle a commencé à revenir sur cette période pour donner son témoignage par des textes, dans de nombreux carnets, dont certains ont été publiés, et par des dessins et peintures, plus d'un millier, encres, gouaches, acryliques, dont 150 sont présentés dans l'exposition.

Ces tableaux ont été réalisés entre 1988 et 2012 au fil des souvenirs. Ils sont présentés par chapitres  : Quand on roulait..., La traque... Les camps... Le retour à la vie...
Quelques images de cette magnifique exposition.

Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions
Poupées noires et  artiste rom : deux expositions

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Robert Lavigue Robert La Figue 26 mars 18:07

    Très bel article qui n’aura malheureusement pas l’audience qu’il mérite...

    Idem pour l’exposition à la Maison Rouge. Les Black Dolls et les Dopsy-turvy Dolls sont des objets fascinants.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès