• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Printemps de Bourges : la culture partagée par tous

Printemps de Bourges : la culture partagée par tous

Le festival, qui vient de se terminer, a annoncé une fréquentation supérieure à celle de l’année dernière, qui était déjà élevée. Par delà ces chiffres encourageants, il réaffirme une fois de plus sa volonté de proposer un format et un positionnement singulier parmi les autres festivals.

Les organisateurs ont de quoi se réjouir de cette 42° édition dont la programmation a été saluée par la critique. Le festival a totalisé plus de 80 000 entrées et une fréquentation globale de 250 000 spectateurs dans la ville, un chiffre qui devrait peu bouger les prochaines années.

On retiendra de cette édition le vibrant hommage rendu à Léonard Cohen à la Cathédrale, « Hallelujah », avec les prestations remarquées de Jeanne Added, Yan Wagner, Rover, Raphaël, Rosemary Stanley et Dom La Nena qui ont eu peu de temps pour répéter. Le concert solo de Jeanne Added, dans une configuration inédite, a marqué les spectateurs. Le Hip Hop a obtenu une belle place cette année, notamment avec Lomepal, Orelsan ou Damso, sans oublier la jeune garde, avec notamment Caballero & Jeanjass, Hamza ou encore l’Or du Commun. Eddy de Pretto, vainqueur du prix des Inouïs l’année dernière, a confirmé sa notoriété grandissante. Le public a renouvelé l’intérêt qu’il avait pour les Lectures Musicales du Palais Jacques Cœur avec une fréquentation équivalente à celle de l’année dernière. Il faut aussi noter l’effort de parité dans la programmation qui a été fait cette année.

L’année prochaine, l’exclamation sera Européens ! En 2019 le Royaume-Uni quitte l’Europe et le Printemps de Bourges veux mobiliser le monde de la culture et porter l’attention sur l’importance de l’idée européenne avec une programmation, des expositions, des rencontres et des conférences sur ce thème.

Cette année, le Festival a fait le choix de mettre la culture à la portée de tous en regroupant toutes les activités en accès libre sur la Place Séraucourt. De nombreux concerts gratuits ont été proposés du mercredi au dimanche. La Maison Printemps a été le lieu de rencontres avec des artistes pour des dédicaces. Elle a accueilli l’exposition de la discothèque de Radio France, qui était jusque là présentée au Carré d’Auron. Le festival a également proposé sur cette place un riche programme d’ateliers et de conférences pour tous, largement suivies par le public.

Depuis 33 ans, le Printemps de Bourges a mis en place un dispositif de repérage et de sélection de jeunes artistes, les Inouïs, et leur permet de jouer sur le festival devant un jury de professionnels. Présidé cette année par Dan Levy (The Do), le jury a décerné le prix du Printemps de Bourges à L’Ordre du Périph dans la catégorie Hip Hop :

Apollo Noir (Electro) reçoit le prix du Jury. Surpris et visiblement ému, il n’avait pas prévu de remporter un prix, avouera-t-il en venant chercher son trophée.

La prochaine édition du Printemps de Bourges aura lieu du 16 au 21 avril 2019


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès