• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Qu’y a t-il d’étrange

Qu’y a t-il d’étrange

Une relecture très curieuse de années 80, à travers une opération de transformisme musical, divertissant et original.

De l’autre côté des Alpes, Gennaro Cosmo Parlato avait créé un spectacle théâtro-musical, consistant en des reprises de chansons italiennes des années 80. Ce chanteur d’origine napolitaine, s’était alors entouré d’un pianiste, d’un guitariste, un percussionniste, un multi-instrumentiste, deux barytons, un ténor et trois drag-queens... Le ton est donné.

Fort de son succès, le spectacle est devenu un disque atypique, sortit en avril : che cosa c’é di strano.

Par exemple, le kitschissime Comprami de Viola Valentino, devient un boléro grotesque, ou le très ska Donatela de Donatela Retore devient un sirtaki. A l’image de cette musique d’ailleurs, les chansons de ce disque ne donnent toute leur mesure que dans leur intégralité.

Ca ne suffit donc pas pour se donner une idée exacte du délire étrange, mais on retrouve ici des extraits longs de tous les morceaux de l’album, ainsi que le clip de Maladetta Primavera qui donne une occasion d’imaginer le personnage.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • L'équipe AgoraVox Carlo Revelli 4 juin 2005 23:25

    Merci de m’avoir fait connaître cet auteur incroyable. Pour avoir bien connu la période musicale des années ’80 en Italie, je trouve que Gennaro Cosmo a réussit quelque chose de vraiment génial. Seulement un napolitain émigré en Toscane pouvait tenter ça... Probablement, un italien qui connaît les mélodies de l’époque appréciera beaucoup plus ces reprises.... mais qui ne connaît pas au moins les Ricchi e Poveri... ?

    C’est pas la meilleure mais ça donne le ton. smiley


    • Carlo Revelli (---.---.159.200) 4 juillet 2005 00:24

      Je suis tombé par hasard sur cette vieille vidéo italienne qui m’a fait répenser à Cosmo Parlato.

      C’est une pub des années ’60/’70 pour un scooter célèbre à l’époque en Italie (Lambretta) réalisé par un groupe très connu (Quartetto Cetra). Force est de constater que cette vidéo très kitch et marrante a conquis aussi la très branchée Amanda Congdon, vloggeuse reconnue de RocketBoom. Pour ceux qui ne la connaisse pas, vous pourrez la voir défiler incrusté avec ce quator italien. Mais il faut aussi écouter ces chroniques quotidiennes sur RocketBoom.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires