• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Quand Paco Ibañez chantait Georges Brassens

Quand Paco Ibañez chantait Georges Brassens

Il y a 42 ans était publié l’album Ibañez canta a Brassens. Un remarquable opus qui, en 10 chansons interprétées en castillan, suscite toujours une grande émotion à chacune des écoutes. Un album qui, de surcroît, démontre le caractère universel de l’œuvre de l’auteur-compositeur hors normes qu’a été le poète sétois...

JPEG

L’hommage rendu dans notre pays à Georges Brassens à l’occasion du centenaire de sa naissance a été, comme l’on pouvait le pressentir, à la hauteur de l’immense talent de notre regretté moustachu. De nombreux chanteurs et musiciens ont, de son vivant ou après sa mort, repris ses titres. Parfois dans la fidélité respectueuse des originaux comme l’illustrent les enregistrements de Maxime Le Forestier. En général en les adaptant dans des genres très variés ou en traduisant les paroles dans d’autres langues. Cela a donné lieu à de bonnes versions, à des moins bonnes, et trop souvent à des adaptations médiocres, voire calamiteuses. Dans ce foisonnement d’interprétations, l’album signé Paco Ibañez reste, des décennies après sa publication, l’un des plus formidables hommages au poète et musicien sétois.

Le 20 octobre sur France Culture, Paco Ibañez déclarait ceci : « Tout le monde a l’impression que Brassens ce n’est que quatre notes qui se répètent, mais c’est faux. Mélodiquement, Brassens a des chansons d’une richesse incroyable, et chacune d’entre elles a sa propre musique : Brassens était un grand mélodiste et un grand poète, il convertissait les poèmes en chansons. La musique est porteuse de toute la substance qu’il y a dans le texte d’une chanson, dans la volonté d’exprimer quelque chose, et dans ce domaine, Brassens est le champion absolu. »

Séduit par le caractère universel des thèmes abordés dans l’œuvre de Georges Brassens, c’est en étant fidèle à l’esprit de celle-ci que Paco Ibañez a entrepris, en 1979, d’enregistrer en castillan quelques-unes des plus belles chansons de celui qui, trop modeste pour en tirer gloire, obtint le Grand Prix de Poésie de l’Académie française en 1967. Ces chansons ont été traduites au plus près des textes originaux par l’un de ses amis, un dénommé Pierre Pascal, auteur d’un remarquable travail. Cet enregistrement, le chanteur espagnol l’a réalisé avec un réel brio à la guitare et une belle ferveur vocale. À tel point qu’il n’est pas rare de trouver des personnes qui préfèrent la copie espagnole, si bien servie par la voix chaude et envoûtante de Paco Ibañez, à l’original français sans que l’on puisse crier au sacrilège. À chacun d’en juger...

Les vinyles* puis les CD* Ibañez canta a Brassens nous offrent à écouter successivement (il suffit pour cela de cliquer sur le titre espagnol) dix chansons du répertoire de notre poète moustachu :

Saturno (Saturne)

Canción para un maño (Chanson pour l’Auvergnat)

La mala reputación (La mauvaise réputation)

Juan « Lanas » (Bonhomme)

Tengo cita con usted (J’ai rendez-vous avec vous)

Por una muñeca me hice chiquitín (Je me suis fait tout petit)

Pobre Martin (Pauvre Martin)

La bella y el manantial (Dans l’eau de la claire fontaine)

La pata de Juana (La cane de Jeanne)

El testamento (Le testament)

Une belle réussite si l’on en juge par cette anecdote rapportée par Pierre Pascal en 1998 : lors d’un concert donné par Paco Ibañez en Espagne, au cours duquel il avait chanté des chansons de Brassens en castillan, un spectateur admiratif est venu trouver le chanteur espagnol dans sa loge pour lui dire en substance ceci : « Je ne sais pas si tu es au courant, Paco, mais j’ai entendu à la radio un type de Paris qui a repris tes chansons en français ! » 

À noter, le fait est peu connu du grand public, que Georges Brassens, pourtant réservé par rapport aux traductions dont il se méfiait – il considérait plus importants l’agencement des mots et leur sonorité que le fond du texte –, a lui-même enregistré cinq des titres traduits en espagnol pour Paco Ibañez. Ce qui, convenons-en, est une belle marque de respect pour le travail de Pierre Pascal. Trois de ces titres figurent dans des compilations de son œuvre :

La mala reputación

La pata de Juana

El testamento

Comme l’on peut le constater, il n’y a pas d’Auvergnat dans la version espagnole du célèbre hommage à Marcel Planche**, mais une main généreuse et altruiste. Et dans cette version, pas de Père éternel comme dans le texte du mécréant Brassens, mais un paradis et un dieu hypothétiques : « al cielo si hay Dios ». Pas de Bonhomme non plus dans l’album de Paco Ibañez, mais un Juan Lanas qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Et pour cause : de la même manière que John Doe est le quidam lambda aux États-Unis, Juan Lanas est en Espagne un nom générique désignant un individu humble qui subit le poids de l’existence.

Georges Brassens a été un génial auteur-compositeur qui a profondément marqué l’histoire de la musique populaire, non seulement dans notre pays, mais bien au-delà de nos frontières. Paco Ibañez – aujourd’hui âgé de 86 ans – a, quant à lui, été un formidable interprète de notre poète sétois. Ibañez canta a Brassens. Escuchar sin modéración. Espléndido !

Le premier vinyle a été publié en 1979 par Ariola en Espagne. Un enregistrement repris en 1980 par Polydor en France sous le titre Ibañez chante Brassens en castillan. Ariola a ensuite publié le premier CD en 1988.

** Marcel Planche est l’homme qui, avec son épouse Jeanne (née Le Bonniec), a recueilli et caché impasse Florimont à Paris le jeune Brassens pour lui permettre d’éviter d’être réquisitionné par les nazis dans le cadre du STO.

Autres articles consacrés à la chanson :

Il y a 50 ans : « And The Band Played Waltzing Matilda » (avril 2021)

« Trashman shoes » : un déchirant cri d’amour (mai 2020)

« Donna Donna » : Joan Baez, le veau et l’hirondelle (novembre 2019)

Il y a 20 ans décédait Amalia Rodrigues, la « Reine du fado » (octobre 2019)

« Kiko and the Lavender Moon » (septembre 2019)

Le jardin des Plantes aquatiques (novembre 2018)

Lady d’Arbanville, la belle endormie (juillet 2018)

Inoubliable et envoûtante Lili Marlène (décembre 2017)

1966 : un goût de sucettes (novembre 2016)

« Sixteen tons » : 70 ans déjà ! (août 2016)

Ils ont changé sa chanson (mai 2016)

Mary Bolduc, ou la vie quotidienne turlutée (février 2016)

Il y a 40 ans : « A vava inouva » (janvier 2016)

Loreena McKennitt la flamboyante (avril 2014)

Raoul de Godewarsvelde, canteux et capenoule (mars 2014)

Chanson française 1930-1939, ou l’insouciance aveugle (septembre 2013)

Chanson française : de la Grande guerre aux Années folles (novembre 2012)

La chanson française à la Belle Époque (juin 2012)

Musique : balade africaine (janvier 2012)

Véronique Autret vs Carla Bruni (décembre 2011)

Des roses blanches pour Berthe Sylva (mai 2011)

Splendeur et déchéance : Fréhel, 60 ans déjà ! (février 2011)

Amazing Grace : plus qu’un chant ou une mélodie, un hymne ! (septembre 2011)


Moyenne des avis sur cet article :  2.83/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • gruni gruni 26 octobre 2021 10:07

    Bonjour Fergus 

    « Quand Paco Ibañez chantait Georges Brassens » c’était « une belle réussite »

    J’ai écouté plusieurs titres et donc merci pour ce moment musical



    • Fergus Fergus 26 octobre 2021 11:23

      Bonjour, gruni

      Merci à toi pour ce détour par l’Espagne où Brassens a été si bien chanté par Ibanez.


    • troletbuse troletbuse 26 octobre 2021 10:17

      Quand les Kollabos vantent Brassens qui n’est pas retourné en Allemagne pour le STO, c’est d’une drôlerie.

      A titre de comparaison, ceux-là ont pris les 2 doses non obligatoires et vont retourner chercher leur 3eme dose toujours volontairement. smiley

      Aujourd’hui Brassens pourrait nous faire une chanson sur Moderna, interdit ou autorisé. Comme je ne le prend pas, je m’en fous.


      • Fergus Fergus 26 octobre 2021 11:31

        Bonjour, troletbuse

        90 % de « kollabos » dans notre pays (je parle de la population éligible à la vaccination), voila en effet qui d’une grande « drôlerie ».
        Le problème est que vos pitoyables pitreries complotistes ne les font même pas sourire, ces prétendus « kollabos » ! 


      • troletbuse troletbuse 26 octobre 2021 14:19

        @Fergus
        ne les font même pas sourire, ces prétendus « kollabos » ! 


        Ben justement, c’est pas pour les faire sourire et je vois que vous vous êtes reconnu.


      • Fergus Fergus 26 octobre 2021 14:31

        @ troletbuse

        Ni plus ni moins que les près de 50 millions de personnes complètement vaccinées et les 10 millions qui sont en voie de l’être. Ce qui fait un pourcentage énorme de « kollabos ».

        Vous allez vous sentir de plus en plus seul, avec vos certitudes de résistant en peau de lapin ! smiley


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 octobre 2021 15:13

        @Fergus
         
        À votre avis, il y avait combien de résistants, pendant l’occupation allemande ?
        Vous auriez traité les gaullistes de résistants en peau de lapin ?
         
        Je crois qu’à la Libération vous auriez fait partie des résistants de la dernière heure, comme tant de misérables de votre acabit.


      • Fergus Fergus 26 octobre 2021 15:55

        @ Francis, agnotologue

        Comparer les opposants à la vaccination et au passe sanitaire à ceux qui, au péril de tortures insoutenables et de leur vie, ont lutté contre les nazis, il fallait oser ! smiley

        « tant de misérables de votre acabit »
         smiley  smiley  smiley Vous ne savez rien de moi. Sachez en tous les cas que vos insinuations à caractère diffamatoire me laissent de marbre. Chirac avait d’ailleurs une excellente citation sur ceux qui, comme vous, osent tout !


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 octobre 2021 16:21

        @Fergus
         
        Je suppose que pour vous, la torture infligée aujourd’hui à des millions de personnes en France, des milliards de par le monde, n’étant pas insoutenable, est tout à fait supportable.
         
         ’’Chirac avait d’ailleurs une excellente citation sur ceux qui, comme vous, osent tout !’’
        > Oui oui. Et c’est Michel Audiard qui n’aimait pas Sarkozy !
         


      • eau-pression eau-pression 26 octobre 2021 16:32

        @Fergus

        Ni plus ni moins que les près de 50 millions de personnes complètement vaccinées et les 10 millions qui sont en voie de l’être.

        Un argument qui résiste mal à l’écoute du Pluriel


      • Fergus Fergus 26 octobre 2021 16:53

        Bonjour, eau-pression

        Certes ! Mais cela vaut également pour les non-vaccinés qui, pour être moins « pluriel » n’y échappent pas pour autant et peuvent, dès lors, être qualifiés de « bande de cons » comme les vaccinés, les deux groupes étant « plus de quatre », et de loin ! smiley


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 octobre 2021 16:53

        @Fergus
         
         
         Ceci dit, je crois que, outre la torture banale que vous supportez très bien infligée à des milliards de personnes avec les mesures insanes et la destruction de l’économie, le nombre des victimes directes tuées ou handicapées à vie par les vaxxins dépasse celui des résistants torturés ou tués par les nazis.


      • eau-pression eau-pression 26 octobre 2021 16:55

        @Fergus

        Assumez d’avoir fait du nombre un argument.


      • Fergus Fergus 26 octobre 2021 17:01

        @ Francis, agnotologue

        « la torture infligée aujourd’hui à des millions de personnes en France, des milliards de par le monde »

        Là encore, vous manquez cruellement de mesure et de discernement en osant parler de « torture » !

        Que pèsent les contraintes temporaires subies, par défaut de passe sanitaire, par les réfractaires volontaires relativement aux millions de pauvres qui, en France (pour ne parler que de notre pays), subissent des contraintes permanentes bien pires du fait de leur dénuement ???
        Des millions de gens exclus toute leur vie des restaurants, des stades et des salles de spectacle.

        Je ne crois pas vous avoir lu sur ce sujet infiniment plus grave !!!


      • Ben Schott 26 octobre 2021 17:02

        @Fergus
         
        « Ce qui fait un pourcentage énorme de « kollabos ». »
         
        Combien représentaient, en pourcentage, les Résistants ? Ils n’étaient pas nombreux, et pourtant c’est bien eux qui avaient raison et qui se sont comportés avec honneur et dignité, n’est-ce pas Fergus ?
         


      • Fergus Fergus 26 octobre 2021 17:03

        @ eau-pression

        « Assumez d’avoir fait du nombre un argument »

        C’est vrai. Mais reconnaissez que traiter de « kollabos » des dizaines de millions de nos concitoyens n’a aucun sens !


      • Fergus Fergus 26 octobre 2021 17:08

        @ Ben Schott

        Tiens, voilà que vous aussi osez comparer ceux qui ont résisté aux nazis au péril de leur vie avec les opposants à la vaccination et au passe sanitaire !
        Vos amis est vous n’êtes décidément pas à une énormité près ! C’est consternant !!!


      • Ben Schott 26 octobre 2021 17:16

        @Fergus
         
        « Tiens, voilà que ». Non pas voilà que. Depuis le début de cette grosse saloperie que tu persistes à ignorer par lâcheté. C’est toi le consternant, et on n’a pas fini de t’accabler, c’est au minimum ce que tu mérites.
         
        Les collabos n’ont jamais aimé être traités de collabo, et pour certains n’ont pas aimé non plus la sanction conséquente.
         


      • Fergus Fergus 26 octobre 2021 17:44

        @ Ben Schott

        Chacun voit la gestion de la crise sanitaire à l’aune de son expérience, de ses croyances, de ses lectures, de ses échanges avec autrui.

        Tu as peut-être raison de parler de « grosse saloperie ». Mais peut-être as-tu tort, comme semble le penser la grande majorité de la population.

        Nous verrons bien au final qui a eu raison et qui a eu tort. Une chose est sûre : ce n’est pas en échangeant des insultes que l’on fait progresser un débat. Et surtout pas en insultant les contradicteurs !


      • Fergus Fergus 26 octobre 2021 17:48

        @ reptile

        Il faut être sérieux : mis à part peut-être quelques allumés, personne n’a traité les « antivax » d’« ennemis de la nation » !
        En tous les cas, je n’ai entendu personne le dire.
        Tout au plus leur a-t-on reproché un « manque de solidarité ». Et encore, tous les vaccinés ne sont pas sur cette ligne.


      • Ben Schott 26 octobre 2021 17:53

        @Fergus
         
        « Tu as peut-être raison de parler de « grosse saloperie ». Mais peut-être as-tu tort, comme semble le penser la grande majorité de la population. »
         
        D’abord, si la majorité de la population pense ainsi, c’est qu’on ne lui a pas donné le choix. Tout ce qui n’émane pas du ministère de la Vérité est considéré comme complotiste et/ou dangereux. Et toi tu collabores objectivement à cette propagande.
         
        Peut-être ai-je tort, oui... ou peut-être ai-je raison... Tu parles d’un argument moisi ! Bien sûr que j’ai raison. J’ai quelque chose en plus d’une solide rationalité, c’est l’intuition. Et tu manques cruellement des deux, tu te vautres, forcément...
         


      • Fergus Fergus 26 octobre 2021 17:58

        @ Ben Schott

        Je ne « collabore à (aucune) propagande ».

        Moi qui étais hostile à la vaccination en automne 2020 en suis venu à penser, au vu de la situation, que celle-ci était le meilleur moyen pour sortir au plus vite de la crise sanitaire ou, à défaut, de limiter les dégâts humains.

        « J’ai quelque chose en plus d’une solide rationalité, c’est l’intuition. »
         smiley 


      • Ben Schott 26 octobre 2021 18:02

        @Fergus
         
        « Je ne « collabore à (aucune) propagande ». »

         
        Si. DE FACTO.
         
         smiley
         


      • Fergus Fergus 26 octobre 2021 18:49

        @ Ben Schott

        Comme toi de facto à la propagande « antivax » qui n’y va pas avec le dos de la cuillère en dénombrant des milliers de morts du vaccin et autres fariboles du même genre.


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 octobre 2021 19:46

        @Fergus
         
         ’’Des millions de gens exclus toute leur vie des restaurants, des stades et des salles de spectacle.’’
         
        Vous me faites gerber !
        Pauvre cinglé.


      • Fergus Fergus 26 octobre 2021 23:35

        @ Francis, agnotologue

        Mieux vaut être « cinglé » comme moi  smiley  et voir la réalité de l’état de la société qu’aveugle comme vous qui n’avez manifestement aucune idée des privations permanentes de millions de vos concitoyens smiley  !!!


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 octobre 2021 23:54

        @Fergus
         
         vous êtes vraiment idiot, ou vous faites semblant ?
         
         Cet appel aux pauvres est l’un des arguments les plus grotesques jusqu’ici, et à plusieurs titres que je ne développerai pas de peur d’en oublier.
         
         À moins que vous ne cachiez votre jeu, et qu’en réalité vous militiez sur le Grand Reset pour améliorer le sort desdits pauvres ? Pour qu’ils puissent aller au restaurant, aux stades et dans les salles de spectacles, tous ces exploits dont vous vous vantez à longueur de posts, avec la fatuité qu’on vous connait ?
         
         Vous seriez encore plus bête que je ne l’imaginais.


      • Fergus Fergus 27 octobre 2021 09:42

        @ Francis, agnotologue

        Je ne fais pas « appel aux pauvres », je constate simplement que la cause de ces gens est infiniment plus importante que les contraintes temporaires subies par les rétifs à la vaccination !!!

        Une petite anecdote :
        En 1998, j’ai participé à l’appel de plusieurs partis de gauche radicale et associations à une « marche contre l’exclusion » à Paris. Nous étions environ 8000 personnes dans le cortège.
        Cette année-là, 1 million de supporteurs se sont réuni sur les Champs-Elysées pour fêter les vainqueurs de la Coupe du Monde de football. 
        Cette même année, 300 000 chasseurs sont venus en automne manifester pour sauvegarder leurs droits de tuer au Château de Vincennes.

        Cherchez l’erreur, et posez-vous les bonnes questions !!!


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 octobre 2021 09:53

        @Fergus
         
         je ne savais pas que les vaxxins et le pass in$ane avaient le pouvoir d’améliorer le sort des pauvres. Merci pour cette information.


      • troletbuse troletbuse 27 octobre 2021 10:42

        @Francis, agnotologue
        Les Kollabos se prennent pour des résistants en chantant Brassens
        Bientôt ils vont glorifier Jean Moulin.  smiley


      • eau-pression eau-pression 27 octobre 2021 10:57

        @troletbuse

        C’est un bémol qu’on apporte depuis toujours à l’oeuvre de Brassens ; un soupçon de compromission. Nécessaire à celui qui aime les plaisirs de la vie.


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 26 octobre 2021 10:26

        Oui, Paco Ibanez était, avec Maxime Le Forestier, l’un des meilleurs interprètes de Brassens.

        Il était aussi, et là encore avec Le Forester, mais aussi avec Jacques Douai, l’un de ceux qui accompagnaient le plus merveilleusement à la guitare toute sorte de chanson.


        • Fergus Fergus 26 octobre 2021 11:33

          Bonjour, Pierre Régnier

          Merci pour votre commentaire.
          Je ne connais pas Jacques Douai. Je vais, dans les heures qui viennent, tenter de combler cette lacune.


        • chantecler chantecler 26 octobre 2021 16:27

          @Fergus
          Ca me fait tout drôle qu’un mec comme toi consacre un article à Pablo Ibanez qui était tout ton contraire .
          Rien ne se respecte aujourd’hui .
          Société de putes .... !


        • Fergus Fergus 26 octobre 2021 16:38

          Bonjour, chantecler

          « Tout (mon) contraire » ?
           smiley
          J’ai toujours été grosso modo sur la même ligne que des gens comme Brassens et Ibanez.
          Raison pour laquelle je suis allé voir le moustachu 3 fois sur scène à Bobino.
          Raison pour laquelle j’ai toujours voté pour la gauche radicale.
          Raison pour laquelle je conchie les présidents comme Sarkozy, Hollande et Macron.
          Etc.


        • Ben Schott 26 octobre 2021 16:50

          @Fergus
           
          « J’ai toujours été grosso modo sur la même ligne que des gens comme Brassens et Ibanez. »
           
          Le problème, c’est que eux n’ont jamais été sur ta ligne ! Je suis pas sûr que Brassens ait voté un jour, et encore moins pour la gauche radicale...


        • Fergus Fergus 26 octobre 2021 17:05

          Bonjour, Ben Schott

          Il est exact que Brassens n’a jamais voté.
          Ce faisant, il a de facto soutenu les gagnants de tous les scrutins auxquels il n’a pas participé. smiley


        • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ reptile 26 octobre 2021 17:09

          @Fergus

          Pas tout a fait , il as soutenus tout ceux qui se presentait sans prendre parti pour le vainqueur ( c’ etait pas vraiment sa mentalité ) ...

          il n’ as jamais renoncer a critiquer le « gagnant »


        • Ben Schott 26 octobre 2021 17:09

          @Fergus
           
          Oui, voilà !
           
          Je te signale que tu finances, de facto, la campagne de Macron en ce moment !
           
           smiley
           


        • Fergus Fergus 26 octobre 2021 17:37

          Bonjour, reptile

          Je crois au contraire qu’il n’a jamais soutenu un candidat de quelque parti que ce soit.


        • Fergus Fergus 26 octobre 2021 17:38

          @ Ben Schott

          Ni plus ni moins que toi et tous ceux qui s’expriment ici !


        • Ben Schott 26 octobre 2021 17:46

          @Fergus

          « Ni plus ni moins que toi et tous ceux qui s’expriment ici ! »
           
          C’est possible. Je voulais te faire toucher du doigt la fragilité de l’argument du soutien de facto... On est toujours le con qui soutient quelqu’un de facto...

           smiley
           


        • Fergus Fergus 26 octobre 2021 17:52

          @ Ben Schott

          Ta comparaison ne tient pas. 
          D’un côté, tous les citoyens sont soumis aux mêmes règles de fonctionnement de l’Etat.
          De l’autre, le fait est que celui qui ne vote pas n’apporte pas une voix contre un candidat qu’il déteste, ce qui fait le jeu de celui-ci, qu’on le veuille ou non.


        • Ben Schott 26 octobre 2021 17:56

          @Fergus
           
          Un soutien de facto, c’est un soutien de facto, consentant ou pas.
           
           
          Laisse tomber.
           


        • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ reptile 26 octobre 2021 20:04

          @Fergus

          Brassens etait pour la liberté d’ expression ...bien plus que voltaire ...

          Donc de fait il n’ interdirait jamais un candidat .
          Il se contenterai de repondre a sa maniere , avec ironie , sympathie et chanson .


        • troletbuse troletbuse 27 octobre 2021 12:29

          @Fergus
          je conchie les présidents comme Sarkozy, Hollande et Macron.
          Grosso Sarkozy mais bien modo Micron
          Sans oublier que vous conchiez également grosso, Asselineaun Philippot, Dupon Aignan
          Enfin tous ceux qui pourraient gêner Micron/
          Mais, au 2eme tour, vous avez bien voté blanc en 2017, donc Micron


        • Schrek Docteur Faustroll 26 octobre 2021 10:45

          Parmi les chansons de Brassens, celle que je préfère est la mise en musique d’un poème d’Antoine Pol, « Les Passantes », et l’interprétation que je préfère est celle de Cabrel.

          Ibañez était un mec très sympa, mais j’aime autant l’entendre en espagnol.

          De toutes façons, mes goûts n’intéressent sûrement personne, et c’est bien comme ça.


          • Aristide Aristide 26 octobre 2021 11:06

            @Docteur Faustroll

            De toutes façons, mes goûts n’intéressent sûrement personne, et c’est bien comme ça.

            Et bien, y’a pas de raisons que je n’y aille des miens ; Raphael est à mon sens de la même veine que Brassens, une parenté assez éloignée mais ... bon, je ne m’explique pas pour quelles raisons ... peut être cette mélancolie ...

            Un petit chef d’œuvre : Dans 150 ans. pour vous remonter le moral :

            Et dans 150 ans, on s’en souviendra pas
            De ta première ride, de nos mauvais choix,
            De la vie qui nous baise, de tous ces marchands d’armes,
            Des types qui votent les lois là bas au gouvernement,
            De ce monde qui pousse, de ce monde qui crie,
            Du temps qui avance, de la mélancolie,
            La chaleur des baisers et cette pluie qui coule,
            Et de l’amour blessé et de tout ce qu’on nous roule,
            Alors souris.
            Dans 150 ans, on s’en souviendra pas
            De la vieillesse qui prend, de leurs signes de croix,
            De l’enfant qui se meurt, des vallées du tiers monde,
            Du salaud de chasseur qui descend la colombe,
            De ce que t’étais belle, et des rives arrachées,
            Des années sans sommeil, 100 millions de femmes et
            Des portes qui se referment de t’avoir vue pleurer,
            De la course solennelle qui condamne sans ciller,
            Alors souris.
            Et dans 150 ans, on n’y pensera même plus
            A ce qu’on a aimé, à ce qu’on a perdu,
            Allez vidons nos bières pour les voleurs des rues !
            Finir tous dans la terre, mon dieu ! Quelle déconvenue.
            Et regarde ces squelettes qui nous regardent de travers,
            Et ne fais pas la tête, ne leur fais pas la guerre,
            Il leur restera rien de nous, pas plus que d’eux,
            J’en mettrais bien ma main à couper ou au feu,
            Alors souris.
            Et dans 150 ans, mon amour, toi et moi,
            On sera doucement, dansant, 2 oiseaux sur la croix,
            Dans ce bal des classés, encore je vois large,
            P’t’être qu’on sera repassés dans un très proche, un naufrage,
            Mais y a rien d’autre à dire, je veux rien te faire croire,
            Mon amour, mon amour, j’aurai le mal de toi,
            Mais y a rien d’autre à dire, je veux rien te faire croire,
            Mon amour, mon amour, j’aurai le mal de toi,
            Mais que veux-tu ?...

          • Fergus Fergus 26 octobre 2021 11:36

            Bonjour, Docteur Faustroll

            « Parmi les chansons de Brassens, celle que je préfère est la mise en musique d’un poème d’Antoine Pol, « Les Passantes » »

            Moi également. Avec « Les oiseaux de passage » et la « Supplique... »

            « Ibañez était un mec très sympa, mais j’aime autant l’entendre en espagnol »

             ??? Précisément, c’est en espagnol qu’il chante Brassens. N’auriez-vous pas lu l’article ?


          • troletbuse troletbuse 27 octobre 2021 12:30

            @Docteur Faustroll
            Et Fernande ?


          • troletbuse troletbuse 27 octobre 2021 12:31

            @troletbuse
            Et la guerre de 14-18 ?


          • Nowhere Man 26 octobre 2021 10:58

            L’album « Graeme allwright sings brassens » est toujours disponible. 

             

            - Buddies First Of All [Les copains d’abord] 
            - The Daisy [La marguerite] 
            - A Sinner Repents [Le mauvais sujet repenti] 
            - The Passers By [Les Passantes] 
            - Nine And A Half Times [Quatre-vingt-quinze pour cent] 
            - The School Mistress [La maîtresse d’école] 
            - Saturn [Saturne] 
            - My Lovely Flower She’s Hard As Iron [Une jolie fleur] 
            - Friends Like Evergreens [Au bois de mon coeur] (
            - The Thunderstorm [L’Orage] 
            - To Anne, September Fifteenth [Le vingt-deux septembre] 
            - Die For What You Believe In [Mourir pour des idées] 


            • Fergus Fergus 26 octobre 2021 11:42

              Bonjour, Nowhere Man

              Cet album est également très beau. Mais il ne possède pas, à mon avis, la chaleur qu’Ibañez confère à l’oeuvre de Brassens. Et je suis d’avis que la langue anglaise sert moins la poésie de notre moustachu. 


            • Nowhere Man 26 octobre 2021 12:55

              @Fergus
              Sans doute mais il faut saluer le tour de force.

              Graeme allwright a également largement contribué à la découverte d’un autre grande poète de la chanson anglophone, Léonard Cohen, en reprenant magistralement certaines de ses chansons : Suzanne, L’étranger, Jeanne d’Arc ...

              https://www.allformusic.fr/graeme-allwright/greame-allwright-chante-leonard-cohen


            • Fergus Fergus 26 octobre 2021 13:10

              @ Nowhere Man

              C’est vrai. Et c’est tant mieux car Leonard Cohen est un grand nom de la chanson.


            • wagos wagos 26 octobre 2021 11:59

              je n’arrive pas à passer le lien d’une vidéo montrant Brassens accompagnant Pierre Louki qui chante « Mes copains » ...un ami de Brassens ...

              Un bon moment avec également Maxime le Forestier ...


              • Fergus Fergus 26 octobre 2021 13:07

                Bonjour, wagos

                Peut-être celle-ci : lien. Très beau moment de poésie humaniste.


              • wagos wagos 26 octobre 2021 12:00

                https://youtu.be/-6DcJerzERE.....Yesss c’est bon !


                • Fergus Fergus 26 octobre 2021 13:08

                  @ wagos

                  Désolé, je n’avais pas encore lu ce dernier commentaire.
                  Cela n’enlève rien au talent (trop méconnu) de Pierre Louki. smiley


                • Nowhere Man 26 octobre 2021 16:07

                  @Fergus
                  En feuilletant un livre contenant l’oeuvre complète de Brassens, je trouve à la fin de sa correspondance l’extrait d’une carte postale envoyée à Pierre Louki et sa femme datée du 12/08/81 soit quelques semaines avant son décès.
                  Elle se termine par « ici le moral n’est pas terrible, je vous embrasse. »


                • Fergus Fergus 26 octobre 2021 16:18

                  @ Nowhere Man

                  Comment aurait-il pu en aller autrement alors qu’il souffrait d’un cancer généralisé en phase terminale ?

                  A Lézardrieux (Côtes d’Armor) où il possédait une maison en bordure du Trieux, les anciens se souviennent l’avoir vu très amaigri et considérablement affaibli à cette période lors de son dernier séjour en Bretagne.


                • ZenZoe ZenZoe 26 octobre 2021 14:35

                  Bonjour Fergus,

                  Paco Ibanez, ah là là, ça ne nous rajeunit pas, je me souviens avoir reçu en cadeau de noël un disque lui, j’étais encore au lycée. Superbe !


                  • Fergus Fergus 26 octobre 2021 16:00

                    Bonjour, ZenZoe

                    En effet, cela ne nous rajeunit pas.
                    « Superbe » est le mot qui convient. Pas seulement pour la reprise des chansons de Brassens, mais également pour les textes des grands poètes hispaniques mis en musique et chantés avec un très grand talent par Paco Ibañez.


                  • troletbuse troletbuse 27 octobre 2021 10:52

                    Zavez pas vu Nono ?. Il se fait de plus en plus rare. Serait-ce un nouvel effet secondaire du vaxxin miraculeux ?

                    Faut lancer un avis de recherche !


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 octobre 2021 10:59

                      @troletbuse
                       
                      Quelqu’un a vu Foufouille ?


                    • Clocel Clocel 27 octobre 2021 11:03

                      @troletbuse

                      Le pangolin s’est enfin décidé à faire le taf convenablement...


                    • eau-pression eau-pression 27 octobre 2021 11:04

                      @troletbuse

                      Sans rapport aucun, j’aurais aimé l’avis d’@alinea sur l’interprétation par Ibanez de « la claire fontaine ». Un peu déçu pour ma part. Une voix grave va mal avec la légèreté du vent.

                      D’ailleurs, bon vent à eux deux.
                      Je me passe très bien de la bile et du R0 de @nonos.
                      Le contraire pour @alinea bien sûr ; elle a jeté quelques repères dans mes rues et mes champs, elle n’a pas disparu pour moi.


                    • Montagnais .. FRIDA Montagnais 29 octobre 2021 17:14

                      @eau-pression
                      ..
                      J’ai pas suivi ..
                      Je suis de moins en moins
                      Mais je suis toujours intéressé(e) par vos mots hermétiques
                      comme par la qualité de ceux d’Alinéa
                      et ceux de la Robe saphique
                      Viva Vox Agora


                    • GoldoBlack 28 octobre 2021 13:33

                      A galopar !

                      C’est pas du Brassens mais à lire les commentaires des guignolos, les paroles me cognent aux tempes.

                      A galopar,
                      Hasta enterrarlos en el mar !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité