• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Radiohead : quand la musique n’est plus une marchandise

Radiohead : quand la musique n’est plus une marchandise

Qui s’étonne de découvrir en feuilletant les pages de la presse que nos plus grosses stars françaises quittent l’Hexagone pour soustraire leurs incroyables revenus au fisc ? L’incivisme est devenu monnaie courante au pays des paillettes et du culte de la réussite. D’ailleurs, le président de la République qui stigmatise les « profiteurs du système » et « les régimes spéciaux » de la fonction publique voit d’un très bon œil que les plus grosses fortunes de France refusent de participer à la vie sociale et économique du pays.

L’imbécile, le raté est d’ores et déjà celui qui paye ses impôts, car faute de revenus suffisants, il ne peut faire partie de la caste des exilés, des expatriés fiscaux. Heureux qui comme Florent Pagny, Michel Sardou, Johnny Hallyday a tellement d’argent qu’il ne paye plus d’impôts et accorde aux plus bas revenus l’autorisation de le faire à leur place ! On a les stars que l’on mérite, dit-on !

Ils ont d’ailleurs de la chance d’avoir encore des fidèles pour acheter leurs disques, car leur comportement pourrait être perçu comme une invitation à les délester définitivement de tout revenu, en téléchargeant illégalement chaque nouvel album par exemple.

Au pays du fric, l’art fait évidemment profil bas. Que la musique soit devenue une industrie à part entière, dominée par des majors et des fantoches en guise d’artistes, est une réalité qui ne trompe plus personne, mais que l’on nous projette ce monde industriel comme modèle absolu est devenu intolérable.

Comment imaginer en effet que nos producteurs et autres hommes politiques souvent exempts de vertu vantent les valeurs civiques, le respect du droit qui ne profitent pas au marché ?

Heureusement, dans les pénombres du business des stars, du libéralisme à outrance, se cachent encore des perles qui viennent à nous rappeler que la musique n’est pas simplement une marchandise qui participe à l’enrichissement des happy few.

Le groupe anglais Radiohead qui domine la scène mondiale par sa créativité depuis plus de dix ans s’est séparé de sa maison de disques EMI et propose désormais à ses fans de pré-commander leur dernier album à n’importe quel prix. Il dépendra donc de l’acheteur de fixer le prix en fonction de ses revenus et de son envie. Ainsi, pour 1 shilling, vous pourrez télécharger tout l’album de Radiohead, ou estimer de vous-même qu’il vaut bien davantage.

Avec cette affaire, c’est toute l’industrie du disque qui tremble. D’autres artistes pourraient bien choisir de se passer des majors et refuser comme Radiohead que leur disque soit distribué dans le commerce. Cette fois le consommateur aura affaire uniquement au créateur sans passer par des sociétés qui font peu de cas de l’avis des artistes. Car à l’heure où les prétendues stars ne pensent qu’à toujours faire plus de profits avec leur maison de disques, les artistes envisagent d’autres moyens pour essayer de diffuser librement leur art.

Site officiel de Radiohead


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Habs 4 octobre 2007 11:58

    « Stars », ou comment galvauder le terme artiste, a l’heure des emissions de telerealite, avec pour unique objectif de rentabiliser un produit prefabrique, surfait, sans aucune consistence ! Les Majors recoltent les fruits d’une politique economique et commerciale, sans aucune consideration pour l’oeuvre musicale en tant que telle !Merci aux medias de masse qui participent a la degenerescence de l’Art musical en general, merci aux producteurs d’Endemol et consorts, et merci AUSSI a toutes celles et ceux devant leur ecran de TV ingurgitant cette daube formattee, envoyant des sms comme des moutons de panurge lobotomises !

    MAIS il existe encore des milieux creatifs, avec une independance artisitique totale, sans devoir rendre de compte aux Majors, Radiohead en fait partie, mais je pourrais citer d’innombrables groupes associes au courant progressif, meme de groupes venant de l’Hexagone (Nemo, Lazuli, Cyann & Benn,...) avec cette ferveur creatrice (oui, ils sont auteur-compositeur-interprete, cela existe toujours !) et cette envie de faire partager des emotions avec leurs auditeurs !


    • DrSeb 4 octobre 2007 12:43

      RADIOHEAD, le groupe qui révolutionne la musique moderne depuis 10ans frappe très fort sur ce coup. Bravo à eux, c’est exactement dans cette voie qu’il faut se diriger. Impatient d’être au 10 octobre pour écouter cette nouvelle galette.


      • biztoback 4 octobre 2007 15:09

        Je ne le vous fait pas dire. smiley


        • Mescalina Mescalina 4 octobre 2007 17:11

          Expérimentation très intéressante que peu de groupes peuvent se permettre. A voir maintenant si le concept « payer quelquechose que l’on peut avoir gratuitement » va fonctionner, j’ai des doutes. Radiohead à les fans qui sont prêts à le faire, attendons de voir le résultat ! Je serai pour ma part déçu de ne pas avoir de version tangible de leur album, le plaisir d’ouvrir le CD, me plonger dans le livret toujours artistiquement intéressant, créé par le groupe pour accompagner l’oeuvre musicale. Tous ces éléments vont bien me manquer... Pour cette raison je mettrai 5 euros pour l’album (ce qui leur rapportera déjà plus qu’un CD normal).


          • Alexe 4 octobre 2007 22:09

            Bravo à Radiohead pour cette initiative originale et citoyenne. Moi par exemple j’aime les écouter sur : http://www.radioblogclub.fr/open/146611/no_surprises/Radiohead%20-%20No%20Surprises puisque je n’ai que peu à leur proposer pour acheter leur album avec plaisir.

            Quid de cette pratique d’écouter gratos sur le net certaines chansons de certains artistes (il n’y a pas tout et tant mieux), je n’en sais rien sinon que cela évite de mauvaises surprises, pour reprendre le titre de ce groupe fabuleux.

            Je vous le recommande au petit matin, quand la petite étoile au-dessus de la tête est encore visible mais bientôt éblouie par le jour qui se lève...


            • BlueTemplar BlueTemplar 4 octobre 2007 22:31

              Heureusement qu’il y a Radiohead ! Je me démande qu’est ce qu’on ferait sans ce genre d’initiative, étant donné que copier de la musique dépuis un CD acheté sur un autre support (cassette, iPod, ... ,courant électrique, haut-parleurs, oreilles, cerveau) est maintenant considéré comme du vol : http://slashdot.org/article.pl?sid=07/10/03/1221213


              • Tama 4 octobre 2007 23:40

                Euh, une note discordante :

                Ne trouvez-vous pas ce « coup » un tantinet démagogique ? C’est facile de mettre en ligne un album quasi gratuit quand on brasse les millions...

                Radiohead (dont j’aime la musique par ailleurs mais soit) aurait-il tenté ce geste merveilleux s’il s’agissait d’un petit groupe peinant à atteindre les 1.000 disques ? J’en doute...

                Il est facile de donner quand on possède beaucoup...

                @ l’auteur : la musique n’est-elle plus une « marchandise » ? En tout cas, vous appelez toujours les auditeurs des « consommateurs » smiley...

                Mais il est tard et j’ai eu une journée de m..de smiley


                • Laurent Monserrat 5 octobre 2007 19:38

                  « C’est facile de mettre en ligne un album quasi gratuit quand on brasse les millions... »

                  C’est vrai, mais c’est aussi facile de vouloir toujours plus ! Ce qui est le plus souvent le cas, d’ailleurs ils sont assez peu à être des philanthropes.

                  Radiohead n’est pas connu pour son sens du commerce et cette action me semble être dans la droite ligne de toutes leurs initiatives.

                  Par contre, je suis d’accord avec vous sur le fait qu’il est quasiment impossible pour un petit groupe de procéder de la sorte.


                • Bigre Bigre 5 octobre 2007 08:12

                  www.jamendo.fr est la preuve que de la bonne musique peut être diffusée avec une licence « libre ».

                  4000 albums à télécharger !

                  Vive la créativité libre !


                  • Zepekegno Zepekegno 5 octobre 2007 22:13

                    Excellente initiative qui précipitera, je l’éspère, le déclin des dinosaures fricovores mentionnés ci-dessus.

                    Car ils font partie de ceux qui transforment l’Art en marchandise.


                    • Scapin 8 octobre 2007 22:20

                      Alerte... Voila donc ce qui nous attend ! L’industrie du disque condamnée et les artistes qui font l’aumône ! Je me demande bien comment les artistes vont s’en sortir...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires