• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Right After the Sex Pistols : exposition gratuite de photographies inédites (...)

Right After the Sex Pistols : exposition gratuite de photographies inédites à Paris

C’est à une rentrée résolument placée sous le signe de l'énergie punk que nous convie la galerie Stardust. L’exposition « Right After the Sex pistol » présente des photographies inédites des membres du groupe prises par Pierre Benain, alors jeune photographe et surtout organisateur des deux concerts mythiques du groupe au Chalet du lac qui défrayèrent la chronique (ceux qui s’en souvienne reverrons avec nostalgie une des rares affiches originales ayant survécu à cette époque ‘no future ‘).

JPEG - 1.2 Mo
Sid Vicious et Johnny Rotten
Image fournie gracieusement par la galerie Stardust

 

Cette séance photo privilégiée a eu lieu en avril 1978. Pierre Benain est alors mandaté par Actuel, la mythique revue de Jean-François Bizot. Les membres du groupe sont photographiés (on oserait presque dire shootés) dans des poses naturelles. L’intérêt réside bien sûr dans le fait qu’elles n’ont jamais été exposées au public mais aussi parfois dans leur caractère malheureusement prophétique : un des clichés montre même Sid Vicious mettant un couteau sous la gorge de Nancy Spungen.

Quand on sait que quelques mois plus tard la jeune fille devait décéder sous les coups présumés de son compagnon, cette image ne peut que nous interpeller. Plus triste encore, Nancy n’est guère à son avantage sur ces clichés, une longue période d’excès en tous genres ayant marqué le visage de la jeune américaine. A sa décharge les autres membres du groupe n’ont pas l’air très frais non plus. C’est toute la force de l’exposition de Pierre Benain : il nous donne à voir les Sexpistols tels qu’ils étaient, sans fards ni chichis. Ainsi le visage acnéique de Sid Vicious nous rappelle que ce groupe était composé de gens très jeunes, pas forcément armés pour la célébrité aussi provocateurs soient-ils.

La majorité des photographies ont été principalement prises dans l’appartement de Johnny Rotten, le chanteur du groupe mais celui qui irradie la pellicule (il y a d’ailleurs une photo de lui avec un genre d’auréole) c’est Sid Vicious alors « totally in love » de Nancy Spugen. Quelques photographies ont également été prises sur le toit et on ressent le plaisir des modèles et du photographe pour cette session.

Histoire de trouver un défaut à cette sublime exposition, on regrettera dans cette sélection exposée que le photographe n’ait que partiellement restitué l’ambiance qui régnait dans l’appartement de Johnny Rotten, où de nombreux anonymes passaient mais cela n’ôte rien à l’intérêt historique de cette session. Les clichés exposés nous permettent de croiser quand même quelques visiteurs comme Don Letts, les futurs musiciens de PIL, ceux des Slits ou de X Ray Specs.

Cette exposition nous offre à la fois une vision intimiste, une immersion dans le quotidien d’un groupe qui fit couler beaucoup d’encre et un témoignage historique rare qui réjouira tous les amateurs de musique rock et particulièrement ceux passionnés d’iconographie musicale. Dépêchez-vous, fin de l’exposition le 10 octobre.

 

Coordonnées :

La Galerie Stardust

19, rue Notre Dame de Nazareth

75003 Paris Métro République ou Temple

Tel : 01 40 09 95 29 / 06 30 72 86 16

contact@lagaleriestardust.paris

www.lagaleriestardust.paris

Horaires : du mardi au samedi de 13h à 19h.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 9 septembre 2015 22:15

    Vous n’avez rien d’autre à nous montrer que des dégénérés ? smiley


    • kalachnikov lermontov 9 septembre 2015 23:31

      Lol. Spéciale dédicace pour toutes les mouches à merde.

      https://www.youtube.com/watch?v=O_D3KD3CyqY


    • Crazy 27 octobre 2015 10:41

      Et dans le numéro 485 ( de mémoire...) de Rock & Folk, vous pourrez voir mes merveilleuses photos des Sex Pistols au Chalet du Lac. Seuls et uniques concerts des Sex Pistols à Paris. Avant l’arrivée à la basse du dingue. D’ailleurs sur l’une d’elle l’on y voit le jeune Pierre Bennet. Benain pardon. Oui , je l’ai connu... 


      • Crazy 27 octobre 2015 14:37

        ...et des photos de 76/77 , Paris période dite « punk », quelques unes. 100 ? 200 ?
        Téléphone dans le métro parisien, Pacadis, Y. Adrien, Clash , Subway Sect, Angel Face, Stinky Toys, photos de tournage d’Accélération Punk" ainsi que les enregistrements sonores des concert...De quoi faire une belle expo en 2016/17 histoire de fêter ça  ! Mais c’est très très chère.  :)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires