• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Selon la néo-physique extra-super-spéciale-carbocentriste, aucune (...)

Selon la néo-physique extra-super-spéciale-carbocentriste, aucune spectrométrie d’absorption ne pourrait fonctionner...

Selon la néo-physique extra-super-spéciale-carbocentriste, aucune spectrométrie d’absorption ne pourrait fonctionner, colorimétries inclusivement. Or elles sont d’usage multi-quotidien dans nombre de labos pratiquant de l’analyse quantitative. En astrophysique et en exo-chimie itou.
La propagande extra-spéciale-carbocentriste a oublié de se confronter à des dizaines de milliers de faits expérimentaux qui sont de connaissance publique. Elle leur est tout à fait incompatible.

 

Rappelons la néo-physique spéciale-carbocentriste telle qu’elle est enseignée par l’ENS de Lyon et son site planet-terre :

Cette propagande carbocentriste serine qu’il suffit qu’une molécule ait capturé un photon à sa fréquence de résonance (ou l'une de ses fréquences de résonance si elle est polyatomique), pour qu’elle le réémette, avec 50 % de chances que ce soit vers le sol terrestre et non l’espace intersidéral.

Exemple par Gilles Delaygue :

https://planet-terre.ens-lyon.fr/article/explication-effet-de-serre.xml

En toutes lettres, Delaygue prétend que la molécule qui a absorbé un photon à sa fréquence de résonance mécanique, va REEMETTRE ce photon, dont en moyenne statistique, la moitié vers la Terre. 

 

Sauf que c’est une fraude : à moins qu’on ne soit en très haute altitude, à pression négligeable et long parcours moléculaire, aux pressions troposphériques la désexcitation est cinétique, par chocs, longtemps avant qu’une désexcitation photonique puisse avoir lieu.

Calcul par Georges Geuskens, déjà évoqué plusieurs fois. Les gaz aux pressions et températures troposphériques n’émettent pas.

http://www.science-climat-energie.be/2019/02/14/le-rechauffement-climatique-dorigine-anthropique/

http://www.science-climat-energie.be/2018/08/06/le-co2-et-le-climat-avec-et-sans-effet-de-serre/

http://www.science-climat-energie.be/2018/04/26/du-bon-usage-de-la-formule-de-stefan-boltzmann

/http://www.science-climat-energie.be/2018/03/28/le-co2-dans-les-basses-couches-atmospheriques/

http://www.science-climat-energie.be/2018/04/02/le-co2-dans-les-basses-couches-atmospheriques-2/

...

https://climatorealiste.com/effet-de-serre/ 

 

Or la totalité des spectrométries d’absorption, dans les liquides, dans les gaz, dans les solides, reposent sur le fait contraire : les gaz ne réémettent pas de photons, sauf à ultra-haute altitude ; ils absorbent, puis ne se désexcitent que par chocs, aux pressions troposphériques. Aussi les raies noires découvertes dans le spectre solaire par Wollaston puis répertoriées par Fraunhofer, elles sont noires, et non pas pâlichonnes. Dans les liquides aussi, la molécule excitée par un photon se désexcite par agitation moléculaire. Quant aux solides, il vous suffit de regarder le noir du graphite, ou d’un mica biotite, ou de l’oxyde cuivreux, ou la calamine d’un acier laminé à chaud, tous noirs.

 

Contrairement à ce que la propagande vous serine jour et nuit, 365 jours par an, les gaz polyatomiques ne sont nullement « à effet de serre » ; seules les couches nuageuses sont des plafonds de serre. Les gaz polyatomiques capturent quelques infra-rouges en provenance du Soleil, et en provenance de la Terre, mais cela n’aboutit qu’à atténuer légèrement le gradient thermique dans l’atmosphère : il est juste un peu moins raide que le pur gradient adiabatique.

Ah ! Rappelons encore que la température au sol de Vénus est uniquement due au gradient adiabatique : des nuages d’acide sulfurique cachent tout à 50 à 60 km d’altitude. C’est là haut qu’est réalisé l’équilibre radiatif entre Vénus, le Soleil, et l’espace intersidéral. En dessous, c’est la compression adiabatique dans les vents violents qui fait tout le gradient thermique. Certes, la propagande vous certifie que c’est la faute au « gaz à effet de serre » ; la propagande ment continuellement, elle est étudiée pour cela : mentir.

 

Suite à :

Maître Panisse t’a vendu le Pitalugue, et tu admires ta perspicacité…

https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/maitre-panisse-t-a-vendu-le-229698 

 

Rappel de quelques unes de leurs fraudes précédentes : 

 

Ces ruses pour compromettre des milliers de scientifiques naïfs

http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ces-ruses-pour-compromettre-des-154986  

 

Non, le dioxyde de carbone est incapable de diriger le climat http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/non-le-dioxyde-de-carbone-est-154558  

 

Le GIEC n’est pas sans précédents dans l’histoire de l’humanité http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/le-giec-n-est-pas-sans-precedents-153653  

 

La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique » http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/la-fraude-a-70-des-arbres-menaces-153196  

 

Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans » http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/fraude-nulle-trace-de-corpus-152331 

 

https://en.wikipedia.org/wiki/Climatic_Research_Unit : « Initial sponsors included British Petroleum, the Nuffield Foundation and Royal Dutch Shell. The Rockefeller Foundation was another early benefactor »

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Nicolas_M Nicolas_M 15 novembre 2021 15:51

    Gégé remet moi un jaune !

    JC il est bien sympa avec ses histoires et ses théories, mais il donne mal à la tête. Je sais pas trop si il est au courant, mais ici c’est le café du commerce. Il peut employer les plus beaux morts du monde, JC, jamais un puissant n’écoutera son baratin, et c’est pas avec un article scientifique qu’il va la faire, la révolution.

    Ptèt qu’il a raison le JC, ptèt qu’il a tort, on s’en tape. A la limite si ça lui fait plaisir de croire être le seul à détenir la vérité ... si au moins ça le rendait heureux. Mais même pas ! Plus il sort de fadaises, plus il s’emballe sur le sujet, plus il essaye en vain de convaincre les autres qu’il sait tout. Bon ya bien Bébert qui l’écoute de temps en temps, mais Bébert il a déjà 5 grammes dans chaque poche, il suivrait n’importe quoi avec cet air ahuri. Puis comme JC sort plein de termes techniques, Bébert il le croit super intelligent, alors il approuve forcément, même s’il comprend rien.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 15 novembre 2021 16:26

      @Nicolas_M

      ici c’est le café du commerce

      C’est pas une fatalité. J’avoue cependant qu’un petit effort de pédagogie n’aurait pas été du luxe ici.

    • JC_Lavau JC_Lavau 15 novembre 2021 17:47

      @Nicolas_M. Persistance d’attaques systématiques à la personne, jointe à la totale absence d’arguments factuels ni scientifiques.


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 novembre 2021 01:53

      Le spécialiste est un monsieur qui sait beaucoup de choses sur peu de chose, et à la limite tout sur rien du tout.


    • Popov Popov 15 novembre 2021 16:04

      Non je pense qu’il y a un élargissement des raies ré-émises et cela même à 1 atmosphère....pression du sol (=maximum). Il faut un corps dense (liquide ou solide) pour une absorption et un changement radical de la fréquence émise (corps noir). il y a bien renvoi d’IR par les gaz.

      ci joint, un lien que je viens de trouver sur l’élargissement des raies spectrales avec la pression.

      https://hal.archives-ouvertes.fr/jpa-00235325/document


      • JC_Lavau JC_Lavau 15 novembre 2021 18:08

        @Popov. Merci pour cette référence plus fine que nécessaire. Elle confirme en tout cas qu’aux températures troposphériques, les gaz n’émettent pas. Mais ils peuvent absorber, à une fréquence de résonance.


      • etonne 15 novembre 2021 21:34

        Vous auriez pu écrire votre article en français. Les langues vernaculaires sont par définition incompréhensibles au commun des mortels.


        • JC_Lavau JC_Lavau 15 novembre 2021 21:40

          @etonne. N’hésite pas à donner ta définition à-toi-que-tu-as, de « vernaculaire ».


        • biquet biquet 16 novembre 2021 00:13

          JC Lavau ou la science à l’envers.


          • Ruut Ruut 16 novembre 2021 07:26

            @biquet
            La science n’as pas de sens, seul les faits mesurés et reproductibles comptent.


          • JC_Lavau JC_Lavau 17 novembre 2021 19:31

            @Ruut. Certes, mais « Biquet » s’imagine que la science est la superstition majoritaire implantée par la propagande hégémonique.


          • JMBerniolles 17 novembre 2021 17:11

            Bonjour,

            Oui. D’abord la représentation par une vitre est complètement erronée.

            Il y a des captures de rayons Infrarouges sur un parcours optique qui est défini par la profondeur optique.

            Ensuite il y a la question du retour à son niveau énergétique naturel de la molécule de CO2 ou d’H2O qui est excitée par cette capture.

            Potentiellement ce retour à l’équilibre se fait par l’intermédiaire de chocs avec les molécules de gaz atmosphériques et par l’émission d’un rayon IR. Comme on constate dans les laser qui utilisent le CO2 il y a une constante de temps pour l’émission de ce rayon IR. Dans ce laps de temps il y a beaucoup de chocs avec les molécules du gaz atmosphérique.

            Il y a une donnée globale qui met également en doute l’ « effet de serre »

            L’Hémisphère sud comporte majoritairement de l’eau à sa surface avec les océans.

            Un « effet de serre » augmenterait la température de surface de ces océans et renforcerait donc l’évaporation qui conduit à un élément encore plus puissant pour un effet de serre. Donc cet « effet de serre » aurait un impact important sur les températures de surface de l’Hémisphère Sud

            Or et c’est une donnée qui n’est que rarement rendue publique, le réchauffement de l’Hémisphère Sud de 1960 à 2000 a été de beaucoup inférieur à celui de l’Hémisphère Nord. Disons + 0.2 ° c pour le Sud conte + 0.8 ° c pour le Nord.

            La concentration en CO2 atmosphérique est la même partout. La mesure de référence de cette concentration en CO2 est d’ailleurs réalisée dans une Ile du Pacifique Sud Mauna Loa

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité