• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Stanley Rose ou l’empire du réel

Stanley Rose ou l’empire du réel

Ce peintre possède un mystérieux pouvoir : celui de questionner le réel tout en le sublimant.

J'ai fait la connaissance de Stanley Rose lors d'un séjour en Bourgogne où il vit avec sa femme Avril depuis plusieurs années au coeur d'un environnement bucolique qui peut surprendre de la part d'un artiste pour qui le visage humain et les objets - principalement les objets motorisés - forment l'essentiel de son inspiration. 

Anglais d'origine, cet apparent désinvolte, d'une élégance et d'un humour tout britannique, cache sous ces arcanes de bienveillance une nature pleine de complexité, d'exigence et probablement d'inquiètude. Sa vie ne fut pas un long fleuve tranquille, aussi ses combats furent-ils conduits avec une pugnacité exemplaire.

Né en 1948 dans un milieu rural du Dorset, il s'enthousiasma très tôt pour le sport et saura conjuguer, au cours de son adolescence, ses passions diverses pour le ballon rond, le cricket et de très sérieuses études artistiques. En 1970, Stanley rencontre Avril, elle-même étudiante en désign de mode et part étudier à l'université de Birmingham, puis, son diplôme en poche, obtient son premier poste d'enseignant. Ayant épousé Avril en 1972, les tourtereaux rêvent d'un nid douillet et insolite si possible, ce sera leur première péniche. Cependant, l'idée d'habiter en France les taraude et c'est ainsi qu'ils vont faire l'acquisition de "La chouette", une péniche hollandaise avec laquelle le couple rejoindra Cercy-la-Tour dans la Nièvre. Dès lors, leur vie d'artistes sera marquée par les rencontres, celles qui contribuent à vous forger un destin. Bientôt tous deux ouvrent une école de peinture à Mailly-le-Château en Bourgogne dont on sait les canaux séduisants pour les bateliers. Mais une péniche est étroite et la place manque très vite à un artiste tel que Stanley qui se plaît à des compositions murales d'importance, si bien qu'un admirateur lui offre un asile plus conforme à ces nécessités, doté d'un atelier immense avec vue imprenable sur la vallée. Ce sera le retour sur la terre ferme au domaine romantique de La Tour auprès d'un amateur de voitures anciennes et un hébergement temporaire qui perdure depuis treize ans. 

Alfa-Nuvolari.jpg

Dans ce lieu privilégié, Stanley va affiner son inspiration et varier ses sujets : voitures, motos, camions, tracteurs, canapés de cuir, vieux bagages vont venir habiter ses toiles au point que la question se pose : objets inanimés avez-vous donc une âme ? Car, c'est en cela que Stanley Rose affirme un style, construit une oeuvre très personnelle qui est celle de donner aux objets l'importance, l'intensité, l'expression d'un être à part entière. Les nombreux objets peints avec une authenticité frappante vous questionnent avec autant de force, de présence qu'un visage humain. Une voiture de course, une bicyclette, une moto, une paire de godillots sont pénétrés d'une interrogation troublante. Rien d'étonnant à ce qu'un tel artiste plaise follement aux américains. Il croque si bien la vie d'aujourd'hui, la vitesse qui nous emporte, les vêtements froissés des hommes et femmes pressés que nous sommes, vision hyperréaliste d'une existence vécue à cent à l'heure et attentive au plus infime détail. Aussi l'alchimie, qui est la sienne, et allie la précision du trait à une incroyable poésie des couleurs, est-elle le fruit d'une technique picturale admirablement maîtrisée. La force de ces compositions, nourrie par la consistance de la matière et de subtiles transparences, vous saisit d'emblée, tandis que la profondeur des scènes vous fait entrer de plein pied dans un territoire, un univers d'une modernité indéniable, scénique, je dirai presque cinématographique avec ses fondus enchaînés, faisant de nous les témoins d'une solitude, d'une intimité. Car la mélancolie est rarement absente d'une oeuvre qui fixe l'instant afin de mieux l'éterniser.

Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE

 

Pour en savoir davantage sur Stanley Rose, cliquer ICI

 

Documents joints à cet article

Stanley Rose ou l'empire du réel Stanley Rose ou l'empire du réel Stanley Rose ou l'empire du réel

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 18 novembre 2013 13:59

    Un très grand peintre sans aucun doute..de la lignée des américains du début du siècle...


    • alinea Alinea 18 novembre 2013 23:20

      Magnifique, merci


      • ZenZoe ZenZoe 19 novembre 2013 10:18

        Merci l’auteur de nous faire partager vos découvertes.
        Celle-ci est très intéressante, les illustrations sont vraiment belles. De l’art réaliste, à contre-courant de ce qui se fait maintenant... J’ai été voir le site de l’artiste, un régal. A savourer sans modération.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires