• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Stephen Binet, son portrait...

Stephen Binet, son portrait...

Fils d’une artiste peintre et d’un médecin angiologue, Stephen Binet assume son identité... Lorsqu’on s’avise de lui demander quel message il pourrait lancer en jouant sa musique, il se contente d’une seule et laconique réponse : « Aucun ! »... « Si j’ai un message a faire passer, il s’adresse à tout le monde », tient-il néanmoins à préciser clairement comme pour montrer que « quelles que soient nos origines, nous sommes tous des êtres humains ».

Tout comme sa mère, Fatima Binet-Ouakka[1], Stephen est un artiste accompli... Il considère haut et fort que « les origines n’ont jamais rendu difficile la pratique de l’Art ; le totalitarisme, la dictature, l’extrémisme : oui ! » ...

Mais, contrairement à sa mère, une artiste peintre plasticienne de grand talent, il évolue dans un autre genre artistique : la musique !...

« Bizarrement, j’ai eu envie de jouer du piano en écoutant deux amies jouer ensemble du violon. Elles avaient l’air de prendre beaucoup de plaisir », dit le jeune artiste pour expliquer comment, dès l’âge de 9 ans, il avait choisi le piano pour assouvir sa passion artistique... « En rentrant de l’école, j’ai soumis l’idée de faire de la musique à mes parents », nous raconte-t-il comme pour nous décrire la décision définitive prise par l’enfant qu’il fut.

Bien sûr, comme tout apprenti artiste, fût-il un enfant ou un adolescent, de surcroît bon élève, Stephen sera confronté à des remises en questions, des doutes..., dont sont victime beaucoup d’écoliers, de collégiens, de lycéens ou d’étudiants... Encouragé par sa mère et par son père, il travaillera, tel un élève studieux, en s’efforçant à être de plus en plus régulier dans ses études... « Mes parents m’ont poussé à chaque fois que j’étais sur le point d’abandonner », raconte-t-il pour expliquer le rôle bénéfique de sa mère et de son père dans ses choix personnels. « Durant l’adolescence, je commençais à jouer un peu de variété aux grands regrets de mon professeur du moment. Je crois que ce type de musique m’a aidé à ne pas lâcher », continue Stephen d’un ton passionné. « On ne peut pas jouer correctement du piano, si l’on ne se confronte pas à un jour ou l’autre au répertoire des grands maîtres. Tous les plus grands pianistes de jazz connaissent et maîtrisent le répertoire classique. C’est une impasse à ne pas faire », conseille le jeune artiste comme pour rassurer son professeur.

Stephen Binet suit une solide formation classique, tout en poursuivant ses recherches en musicologie à l’Université ‘’Paris IV - Sorbonne’’, ou il obtiendra, en 2005, son DEA de Musicologie, Option : « Psychologie et Didactique de la Musique ».

Il enseigne au Conservatoire de Massy, «  Mais, ce n’est que pour un temps », tient-il à nous préciser.

« Mon parcours ne comporte aucun succès. Je n’ai remporté aucun concours international... Nous sommes des milliers de pianistes a posséder un premier prix de musique. Je suis très fier de ce prix ! Mais le talent ne tient pas à un simple diplôme. Seule la musique que l’on fait sur scène compte ! », Rappelle modestement l’artiste.

D’ailleurs, lorsqu’on lui parle de son site Internet personnel[2], Stephen Binet tient à nous préciser qu’il n’en n’est, ni le créateur, ni le propriétaire... « Il s’agit d’un blog[3] qui présente ce que j’aime, ceux que j’aime, des articles qui me plaisent, des cours de musicologie, des photos d’amis musiciens », commente-t-il pour nous inviter à aller le découvrir d’autant qu’il prévoit la publication de nouveaux articles sur le Jazz, la musicologie, la pédagogie...

Grâce aux improvisations d’un confrère de son père, pianiste à ses heures, Stephen découvrira tardivement le Jazz... Pour lui, ce sera comme une évidence : ce ‘’dingue’’ de musique ne pourra plus vivre sans ce courant musical qu’il commencera à pratiquer au Conservatoire d’Issy les Moulineaux, aux côtés du pianiste Ludovic de Preissac.

Après l’obtention de son Premier Prix de Piano Jazz, Stephen Binet, qui poursuit sa formation à l’EDIM et au Conservatoire de Bourg-la-Reine, a un but précis : décrocher le DEM de Jazz... Pour cela, il participe à différentes Masters classes (Nguyen Lê, Marc Copland, Ben Monder, Roscoe Mitchell, William Parker, Guillaume de Chassy), tout en suivant les cours de composition du pianiste compositeur Laurent Coq.

Musicien dans différentes formations (Trio, Tentet, Big Band), Stephen Binet est autant influencé par les grands représentants de l’instrument et du style (Bill Evans, Herbie Hancock, Wayne Shorter, etc...), que par les plus récentes mouvances outre-atlantique du Jazz. «  On ne peut pas pratiquer le Jazz sans faire la connaissance des courants qui l’ont fabriqué », décrète-t-il avant de nous demander : « Existe-t-il des musiciens qui ne sont pas influencés ? ».

«  Le Jazz est, selon certains aspects, à l’origine des courants que vous citez. Comment une telle musique n’aurait-elle pas un avenir ? », Continue d’un ton passionné ce mélomane averti et sensible, par ailleurs, professeur au Conservatoire de Palaiseau, lorsqu’on on ose lui demander « si le Jazz a beaucoup d’avenir face au Rap, à la Techno, à la Dance, au Rn’B... ».

N’est-il pas vrai que, tout comme l’écriture, la poésie, la musique est une peinture... en quelque sorte... auditive, qu’il suffit d’écouter avec beaucoup d’émotion pour être transportés dans des rêves, pour voir des images se dessiner dans sa tête ?...

Stephen pourra aisément répondre à cette question... Quoiqu’il en soit, Philippe Bonnefond à la contrebasse, Gabriel Richard au saxophone, et Nicolas Vrancken à la batterie, qui sont, en ‘’complices’’ et amis, les influents membres de son Groupe : le ‘’Stephen Binet Quartet’’, sauront, nous en sommes certains, faire vibrer tous ces fanas de Piano Jazz que nous sommes...

C’est ce qu’il a fait, à l’Espace le Scribe -l’Harmattan, en ce samedi 7 avril 2007.

Le ‘’Stephen Binet Quartet’’ sera en concert :

- Le 21 avril 2007 à 17 heures à l’Auditorium du Concervatoire Niedermeyer d’Issy les Moulineaux, dans le cadre de l’examen de piano jazz de Ludovic de Preissac.

- Le 22 juin 2007 à 20 heures au Festival de Musique de Villecresnes à Villecresnes dans le Val de Marne...

Bonnes soirées...



[1] Cf. Dominique Dutilloy :

- « Fatima Binet Ouakka : Une ‘’passerelle’’ engagée dans le dialogue artistique franco-marocain », in ‘’Maghrib Prestige’’, Edition n° 2 (août, septembre, octobre 2006) ;

- « Exposition : Fatima Binet au Press Club de Paris », in ‘’Maghrib Prestige’’, Edition n° 3 (décembre 2006, janvier, février 2007).


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 11 avril 2007 10:46

    merci pour ce portrait de Binet , je ne connaissais moi que Binet le père des Bidochons ,et c’est un cas , Binet !  smiley


    • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 11 avril 2007 10:54

      MIIAAOOOUUU... Merci mon p’tit chat... pour ta lecture !

      Si tu veux écouter la belle musique de Stephen, il faut que tu te connectes sur http://www.myspace.com/stephenbinet : grâce au petit mp3 installé sur ce site, tu pourras écouter quatre morceaux de ce talentueux musicien... Puis, si tu aimes le piano jazz, tu pourras venir, ici, commenter tes impressions !


    • Unknown (---.---.241.82) 11 avril 2007 15:28

      Salut. Tu te souviens de moi ?


    • azasim (---.---.246.114) 11 avril 2007 17:10

      Merci Stephen de ces moments jazzik qui nous ont fait pulvériser des sensations extraordinaire, que vous avez su révéiller en nous,Merci à vos amis et aussi au journaliste ,qui as saisi ce moment délicieux.

      C’est pour quand le CD !?

      azasim


      • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 11 avril 2007 17:21

        Bonjour... Déjà, puisque vous demandez à quand le CD, vous pourrez écouter les quatre morceaux de Stephen Binet en cliquant sur : http://www.myspace.com/stephenbinet... Si vous n’y arrivez pas, vous retournerz au bas de mon article et vous notez sur ce lien (qui correspond à la Note 2)... Je vous remercie de m’avoir lu !


      • caroline (---.---.246.114) 11 avril 2007 18:23

        Merci cher Mr D.DUTILLOY pour cette article et l’encouragement que vous apportez au jazz et le soutient pour ce quartet. Pourriez vous nous tenir au courant ?

        Caroline


        • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 11 avril 2007 18:36

          Très Chère Caroline, merci pour votre appréciation et vos encouragements...

          En fait, pour vous tenir au courant sur Stephen Binet, il faudrait vous rendre sur ses deux sites, qui sont mis à jour :

          - le blog : http://www.stephenbinet.com

          - le blog musical : http://www.myspace.com/stephenbinet

          Bonne soirée, Chère Caroline, au son de ce jazz si envoûtant !


        • NOUZ (---.---.225.21) 11 avril 2007 21:01

          Bravoooooo Stephen .Je sais que vous êtes talentueux , même si je n’ai pas eu la chance de vous écouter Samedi dernier smiley je n’étais pas à Paris... Bonne continuation .


          • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 11 avril 2007 21:26

            Nouz, vous pouvez vous rattraper en vous rendant directement sur les deux sites :

            le blog :http://www.stephenbinet.com

            le blog musical :http://www.myspace.com/stephen

            Vous pouvez également vous y rendre en cliquant sur les deux liens mis en note au bas de mon article

            Merci de m’avoir lu et bonne écoute...

            Dominique Dutilloy


          • hasna du maroc (---.---.104.128) 11 avril 2007 22:19

            je suis ravie de lire sur le site agoravox et google le profil de l artiste stphen binet et son groupe -quartete-qu on aimerait voir et les recvoir sous les rayons solaire du plateaux marocain ; ns sommes tres contents et fiers de le voir participer un jour a un de nos festivals ; merci mr le journaliste de nous mettre au courant et de nous faire lire de si bel article


            • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 11 avril 2007 23:42

              Hasna du Maroc, je vous remercie de m’avoir lu...

              Pour découvrir encore mieux Stephen Binet, vous pouvez vous rendre sur les deux sites : le blog :http://www.stephenbinet.com

              le blog musical :http://www.myspace.com/stephen (vous pourrez écouter ses 4 meilleurs morceaux)...

              Vous pouvez également vous y rendre en cliquant sur les deux liens mis en note au bas de mon article

              Cordialement,

              Dominique DUTILLOY


            • sebetpat (---.---.93.1) 11 avril 2007 23:33

              Nous, ce qu’on préfère chez Stephen quand il joue, c’est son déhanchement devant son clavier et sa tête qui rentre en rythme dans ses épaules smiley


              • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 11 avril 2007 23:39

                vous avez déjà vu son spectacle ?


              • sarah benabdellah (---.---.104.128) 11 avril 2007 23:55

                Merci stephen ta musique est splandide ; j aimerai te voir sur nos plateau pour mieux L apprecier ; tu es beau devant ton clavier.TU nous manques ici au MAROC. ALORS FAIS UN SAUT ET RAPIDEMENT...


                • maryse (---.---.246.114) 12 avril 2007 22:44

                  je trouve mr djolofmann tres incorrecte à l’egart de monsieur le journaliste .Un journal est fait pour respecter les personnes avant tout ou l’ on parle de musique et de l’art en genéral . on peut etre a la recherche d’emplois cela peut vous arriver cher monsieur ce n est pas une raison d ’etre agressif et nom respectueux . AUJOURD HUI on se bat avec dignite pour la Tolerance , le Respect et l’Amour mais pas pour la le haine .bref : Laissez monsieur dytilloy tranquille et laisser le écrire at aussi chercher un job a 1500 E en quoi vous dérrange t il ????????????????????????????? DU CALME ON TOURNE !!!!!!!!!!!!!!!


                  • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 12 avril 2007 22:50

                    maryse (IP:xxx.x1.246.114), merci pour votre soutien... Djolofmann (ce qui veut dire, en langue anglaise : Homme Wolof) est un habitué des forum et de la diffamation...

                    Il passe son temps à insulter son monde et à lancer des accusations, ce qu’il a fait sur le site : http://www.seneweb.com Il passe également son temps à regarder les fichiers des gens pour se lancer dans des intriguantes excuses !

                    En tous les cas, il est prévenu... AgoraVox, qui contrôle les commentaires, va très certainement sucrer le commentaire de ce Djolofmann...

                    Au fait, merci pour votre lecture...


                    • xavier (---.---.56.213) 15 avril 2007 01:10

                      je félicite le site de Stephen (son créateur) j’ai un coup de coeur pour cette Artiste et son Groupe :ils ont du talent !!!!ils n’ont pas fini de nous épater j’ai bps d espoir. quand il joue, Stephen fusionne avec son piano ,il est habité par sa musique /elle sonne et raisonne. merci pour cette soirée !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires