• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > SUGAR MAN, nostalgie dialectique

SUGAR MAN, nostalgie dialectique

SUGAR MAN étant encore à l’affiche dans six salles à Paris, j’ai la faiblesse de croire qu’il est toujours d’actualité.

J’ai vu ce film le 27 février et je ne pensais pas être le premier à en parler sur AGORAVOX.

Bien sûr, un film un peu nostalgique ne pouvait que m’intéresser. C’est un film qui se présente comme un documentaire. Il a été réalisé par un jeune Suédois du nom de Malik Bendjelloul que je ne connaissais pas. Il a pour « sujet » le chanteur folk aujourd’hui septugénaire Sixto Díaz Rodríguez que je ne connaissais pas non plus.

 

http://www.youtube.com/watch?v=eu5W-po-cLI

http://www.youtube.com/watch?v=NAaFTOLAziM

http://www.youtube.com/watch?v=HJifiS3jh6M

http://www.youtube.com/watch?v=qyE9vFGKogs

Mais ce n’est pas un simple documentaire. Dans le Monde.fr, Aureliano Tonet commence par écrire : "Quand la légende devient un fait, publiez la légende", conseillait le journaliste de L'Homme qui tua Liberty Valance (1962), l'avant-dernier western de John Ford. Puis il décortique la légende et prétend apporter aux ignorants la vérité historique.

http://www.critikat.com/Sugar-Man.html

http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/04/07/sugar-man-un-storytelling-soigneusement-agence_3155548_3246.html

 Chacun sa nostalgie. Elle peut être dialectique. En 1967, Guy Debord publiait La société du spectacle[1]. Il s’inspirait un peu d’un ouvrage américain où l’on pouvait lire : 

 « En apprenant que la firme s’est donné la peine de le séduire scientifiquement, le consommateur se sent certain que la firme est vraiment dans le vent. Elle se soucie assez de lui pour améliorer ses moyens d’attraction envers lui. Ainsi, d’une façon ou d’une autre, il n’est pas vraiment trompé. Dans toute l’histoire des hommes, c’est la première grande séduction où le charme du séducteur est renforcé par la révélation de ses artifices. »[2]



[1] Oui, bien sûr, c’est aussi le nom de qu’avait choisi un collaborateur de Canal + pour fonder sa société de production.

[2] Ce livre de Daniel Boorstin a été traduit deux fois en français : en 1962 sous le titre L’image  ; et 2012 sous le titre Le triomphe de l’image.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Jean Marie Thiboult Jean Marie Thiboult 17 juin 2013 19:13

    Koc’h ki gwen ! Après trois essais et deux refus, cet article sur SUGAR MAN est enfin publié.


    Têtu comme il convient, j’ai aussi continué de proposer des articles déjà refusés sur Otis Redding,(mort trop tôt pour jouer dans les les BLUES BROTHERS), Jacques CRABOUIF Higelin (reparti en piste à 72 ans), DOCTEUR FEELGOOD et son guitariste légendaire WILKO JOHNSON. Et bien sûr quelques articles sur la musique bretonne, koc’h ki du !

    Certains doivent d’ailleurs être en attente de validation.

    • claude bonhomme claude bonhomme 19 juin 2013 08:35

      @ Actias

      La musique adoucit les moeurs. C’est peut-être pour ça que ce petit article a été publié. Pour faire pendant au déluge de brûlots identitaires. Moi, je me souviens avoir voté pour sa publication, comme je viens de le faire comme un autre petit article de l’auteur en hommage à Wilko Johnson (7-4 = 3).

      Jean Marie s’efface derrière son sujet. Il écrit avec les moyens que la nature et son éducation lui ont donnés. Il y a tant d’auteurs sur AGORAVOX qui se prennent pour Hegel ou Sartre (ou Maurras) et qui n’en ont manifestement pas les moyens.


      • Nuccia Nuccia 19 juin 2013 18:28

                  J’ai vu ce film il y a quelques mois : une vraie bonne surprise ! Sixto Rodriguez est très émouvant , cohérent dans son authenticité . 

        On y apprend aussi beaucoup sur l’apartheid et son régime dictatorial de censure et de répression culturelle .
        Un petit article , comme ça , c’est fait pour donner envie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires