• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Superdupont : un héros de bande dessinée pour ridiculiser le (...)

Superdupont : un héros de bande dessinée pour ridiculiser le chauvinisme

Qui a dit que les super-héros étaient tous États-Uniens ? Nos voisins d'outre-Atlantique ont certes Superman et Captain America, mais il en est au moins un, chez nous, qui ne le cède ni en pouvoirs ni en majesté à ses homologues états-uniens. Il court, il vole, il vainc les méchants. Bedaine saillante et caleçon long, charentaises et béret, voici Superdupont, le premier (et dernier) superhéros 100% Français du neuvième art.

Fils du Soldat Inconnu, Superdupont est un chauvin convaincu qui n'hésite pas à donner de sa personne pour défendre la patrie en danger. Et des dangers, il y en a. Notre personnage vit en effet dans une France entourée de puissances hostiles et minée de l'intérieur par une organisation occulte, "l'Anti-France" : une société secrète à la fois sectaire et mafieuse qui a juré de détruire tous les symboles français : tour Eiffel, Joconde, vignobles, fromageries. Inadmissible pour notre défenseur des "vraies valeurs de la vraie France" qui va mettre tout en œuvre pour contrecarrer les plans diaboliques de ces étrangers. Notre héros chauvin aura du pain sur la planche car les ennemis de la Patrie sont prêts à tout pour venir à bout de la France et, accessoirement, de Superdupont : ils n'hésiteront pas, par exemple, à engager la plantureuse Georgette Doublansky pour séduire le matamore… Alors, Superdupont réussira-t-il à se sortir des pièges tendus par l'ennemi et à sauver la France ? Camemberts contrefaits avec du lait de chamelle, complot contre l'orthographe et la grammaire françaises, vol de la Joconde, les missions ne manquent pas pour le Superman français à la moustache mythique. Les méchants n'ont qu'à bien se tenir !

C'est dans l'esprit vif de Jacques Lob et de Marcel Gottlieb que Superdupont vit le jour à l'aube des années 1970. Cette précision est extrêmement importante pour comprendre l'idée sous-jacente à ce personnage de bande-dessinée. La France des années 1970 traverse une période de grandes mutations politiques, économiques et sociales : l'élan des Trente Glorieuses s'estompe, les repères moraux qui balisaient jadis la vie des Français sont progressivement remis en cause et on commence, en sus, à évoquer de plus en plus la question migratoire qui préoccupe de nombreuses personnes. C'est sur ce terreau d'incertitudes que l'extrême-droite, marginale depuis la Libération, commence à reprendre du poil de la bête : un ancien député breton, connu pour son bandeau à l'œil, fonde ainsi le Front National en 1972. Au-delà même de l'extrême-droite, les idées xénophobes commencent à se répandre ouvertement. C'est ainsi que Raymond Barre, centriste, alors vice-président de la Commission Européenne chargé de l'Économie, évoque l' "anti-France" dans un discours prononcé la même année, reprenant directement le vocable maurrasso-pétainiste et antidreyfusard.

Jacques Lob, auteur de bandes dessinées, et Marcel Gottlieb, dessinateur, voient d'un œil consterné cette dérive de la société et le retour de propos que l'on pensait à jamais bannis dans les latrines de l'histoire. Et ils savent de quoi ils parlent. Marcel Gottlieb est né en 1934 de parents juifs hongrois immigrés en France ; son père, Erwin, fut arrêté par la police française et déporté en septembre 1942 avant d'être assassiné en février 1945 à Buchenwald. Ce n'est qu'à une âme charitable qui les avait prévenus de la future rafle que Marcel, sa mère et sa sœur durent de ne pas connaître le même sort. C'est en effet dans la clandestinité que l'enfant passera le reste de la guerre, une période qui le marquera toute sa vie. Jacques Lob, né en 1932, a lui aussi été le jeune témoin de l'Occupation.

Alors, quand les deux amis entendent ce discours de Raymond Barre et voient la formation d'un parti ouvertement xénophobe, ils décident qu'il est temps de réagir… à leur manière : par le rire. Ridendo castigat mores ("c'est par le rire qu'il corrige les mœurs"), cette citation latine conviendrait à merveille aux deux auteurs qui ont saisi qu'un bon mot est souvent plus efficace qu'un long discours savant. C'est justement au service du sarcasme, qu'ils vont mettre leur plume prolifique en imaginant un superhéros franchouillard affublé de ce chauvinisme dont il vaut mieux rire que pleurer. Superdupont, chauvin à l'extrême, suspicieux envers les étrangers, est bien une caricature des penchants identitaires que l'on peut souvent noter surtout en période de crise. A bien des égards, c'est donc un "super anti-héros", pour reprendre le propre terme des auteurs qui ont bien pris soin de préciser que leur œuvre était pleinement humoristique. Car, pour le lecteur non averti, il y a de quoi être interpellé à la première lecture : quand, par exemple, les étrangers sont comparés à "une défécation putride" ou lorsqu'il est question de "vendeurs de chameaux". Il s'agit bien d'ironie, et une très belle ironie car ces mots – sarcastiques dans la bouche de nos deux auteurs – jettent une lumière crue sur ce que pensent les xénophobes en leur for intérieur.

La peur de l'étranger est de fait la principale cible des railleries des auteurs. L'Anti-France, nom donné à l'organisation des méchants, n'est autre qu'un des nombreux clins d'œil à cette xénophobie rampante et à ce fantasme d'un complot ourdi contre l'Hexagone. Les membres de cette organisation sont ainsi volontairement décrits comme parlant un sabir où se mêlent des mots de différentes langues et utilisant divers accents ; ils ont en outre des noms étrangers. La caricature est fort réussie et le lecteur en a pour son lot de gags. Loin d'être un simple pamphlet potache raillant les thèses de l'extrême-droite, les aventures de Superdupont (éditées actuellement en huit tomes) font aussi réfléchir : combien, sans même être d'extrême-droite, ont parfois tendance à énoncer des préjugés sur telle minorité ou telle religion, à penser que le Made in France est forcément mieux, à se confire dans la perpétuation de règles grammaticales ou de traditions archaïques ? Par son sarcasme désopilant, la lecture de Superdupont permet un questionnement sur sa propre tendance à choir dans le simplisme xénophobe et passéiste. Enfin, les illustrations exquises de Gottlieb raviront les amateurs du neuvième art.

Cette bande dessinée, écrite pour dénoncer le chauvinisme, a vite conquis l'auditoire, dépassant les espérances des deux auteurs. Ce qu'ils ne pensaient pas, c'est que leur œuvre serait récupérée… par l'extrême-droite. En effet, à partir des années 1980, le Front National a repris plusieurs citations et thématiques de Superdupont en les interprétant de manière littérale, ce qui a poussé les auteurs à suspendre, un temps, leur publication. Le décès de Jacques Lob en 1990 a porté un coup d'arrêt aux aventures du mythique moustachu. Le cinquième tome, les Âmes noires, est publié à titre posthume en 1995. Mais le dessinateur Marcel Gottlieb souhaitait poursuivre l'œuvre de son ami et s'est donc associé au scénariste Lefred-Thouron pour sortir un sixième volet en 2008, suivi d'un septième et d'un huitième, respectivement en 2014 et 2015. Les aventures du chauvin le plus sympathique se terminent finalement avec le décès de son co-créateur Marcel Gottlieb le 4 décembre 2016.

"On ne sait guère quel parti prendre avec un corps de fanatiques ; ménagez-les, ils vous foulent aux pieds ; opprimez-les, ils se soulèvent. Il n'y a que le mépris et le ridicule qui puissent les décréditer et les affaiblir", peut-on lire dans l'Encyclopédie. Un propos plus que jamais d'actualité. Faut-il censurer l'extrême-droite ou faut-il, au contraire, lui ouvrir davantage les portes des plateaux télévisés ? C'est une question que se posent de nombreux journalistes. Et si, à l'instar des Lumières, on combattait le fanatisme par le rire et par le mépris philosophique ? Jacques Lob et Marcel Gottlieb, avec leur plume caustique, ont merveilleusement appliqué ce principe énoncé dans l'Encyclopédie. Qu'ils en soient ici remerciés.

Nicolas Kirkitadze


Moyenne des avis sur cet article :  1.6/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Jonas Jonas 22 juin 14:04

    "Les membres de cette organisation sont ainsi volontairement décrits comme parlant un sabir où se mêlent des mots de différentes langues et utilisant divers accents ; ils ont en outre des noms étrangers."

    Comme à Saint-Denis, Pierrefitte, La Courneuve, Aubervilliers, Stains,..., innombrables communes de la banlieue parisienne où la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne (berbères, arabes, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc...) en moins de 30 ans. Dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.
    Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique.
    Les prénoms donnés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
    Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe. (une trentaine de boucheries islamiques pour 90 000 habitants, pas une seule boucherie traditionnelle !!!), 7 ou 8 écoles coraniques enseignant l’Islam radical aux jeunes musulmans, et la grande mosquée financée par l’Arabie Saoudite flanquée de son minaret (islam radical wahhabite), inaugurée par le bon maire communiste.

    http://islamineurope.unblog.fr/2013/09/23/video-conference-du-cheikh-saoudien-abderrahmane-al-barak-au-centre-deducation-du-palmier-cep-de-saint-denis-les-chretiens-seront-avilis-et-humilies-le-jour-de-la-resurrection/
    http://islamineurope.unblog.fr/2012/08/01/conference-du-cheikh-ghassen-khalil-mohamed-musallam-au-centre-tawhid-bastion-de-lislam-radical-a-saint-denis-les-colons-sionistes-violent-colonisent-et-occupent-les-terres-de-nos-freres-en-pa/

    A Pantin, la dernière boucherie traditionnelle a fermé en 2012, il n’y a plus que des boucheries islamiques.


    SUPERDUPONT REVIENT !


    • Sozenz 22 juin 14:09

      c est une fixette chez vous le chauvinisme ;

      je pense que vous avez un gros problème avec votre identité.

      allez consulter un très bon spy car vous être un « hors sol » , vous êtes je suppose incapable de retrouver des caracteristique liés à vos origines ;

      les origines sont familiales mais aussi liées à un pays . 

      il y a des carateristiques specifiques aux familles , aux regions , aux pays etc ;

      vous êtes incapable de voir cela et de comprendre que d aimer son pays c est donc aussi savoir s aimer soi même ;

      que voulez vous faire pour vous et le monde si vous n etes déjà pas capable de vous aimer vous même ?

      bref .... au lieu de critiquer ceux qui aiment leurs racines . faites un peu une introspection pour savoir qui vous etes vraiment . ça vous fera beaucoup de bien .


      • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 22 juin 15:26

        Bonjour @Sozenz

        Le patriotisme (qu’il soit français, américain, russe ou autre) est une fadaise. Tous ces gens prêts à crever au nom d’un idéal qu’ils nomment « patrie », prêts à servir de chair à canon au nom d’une prétendue « liberté », cela me fait bien sourire. Vous dites qu’être patriote signifie s’aimer soi-même, mais je pense au contraire que donner sa vie pour la collectivité est le signe qu’on ne considère pas avoir de valeur propre et qu’on ne se conçoit pas autrement qu’une pièce d’un grand puzzle collectif. Et puis, c’est le hasard des naissances qui fait de nous des Français, des Allemands ou des Chinois. Faut-il que cette loterie originelle gouverne toute notre vie ? Personnellement, je me sens tout à fait apatride : je n’ai aucun attachement particulier envers mon pays de naissance ou envers mon pays d’accueil. Je respecte bien sûr la culture géorgienne et la culture française, qui ont toutes deux un attrait certain, mais je ne servirai de chair à canon ni pour l’une ni pour l’autre. Si demain il y a la guerre, je déserte à coup sûr, non par lâcheté ou par traîtrise, mais parce que je considère justement que mon existence vaut plus qu’un bout de lopin. Prenons un exemple : 10 millions de morts durant la Grande Guerre, et il y a encore des cons pour parler de « victoire »... victoire de qui ? Ok, on a repris l’Alsace et on a bouté les Prussiens, super, et après ? Sommes-nous vraiment libres et plus heureux qu’on l’aurait été si Guillaume II avait gagné ? En tant qu’individu je me fiche bien que mon argent aille dans les poches du Kaiser ou dans celles du fisc français. Le résultat est le même : une autorité s’arroge le droit de rançonner les gens et de freiner leurs libertés individuelles : on se fiche pas mal de savoir si cette autorité étatique soit française, prussienne ou neptunienne, le résultat liberticide est le même. Il y aura la paix dans le monde quand les individus comprendront que la seule patrie valant la peine d’être défendue, c’est l’humanité. L’abolition des frontières et la création d’une gouvernance mondiale libérale (redoutées par tous les patriotards du monde) aura le mérite de faire disparaitre les conflits territoriaux. Car tous les conflits ont pour origine le sentiment d’appartenance à une communauté religieuse, ethnique ou politique. Les individus seuls ne font pas la guerre, seule la galvanisation collective et la fonte des individus dans une communauté les amène à être violents envers leurs semblable et à persécuter autrui pour son origine ou sa foi, ce, au nom de leur propre sentiment d’appartenance (souvent inculqué par la famille ou l’école) à une religion ou à une entité nationale. L’abrogation de ces appartenances aurait pour résultat la fin des guerres ethniques et religieuses. Jérusalem revient-elle à Israël ou à la Palestine ? L’Ossétie est-elle ipso jure russe ou géorgienne ? Le Cachemire doit-il revenir à l’Inde ou au Pakistan ? Et quid du Kosovo, est-il serbe ou albanais ? Je défie quiconque d’apporter une réponse fondée et objective à ces questions. Mission impossible car il n’y a pas de réponses objectives et absolues : chaque partie aura des arguments allant évidemment dans son propre sens. Et de fait, la ferveur que met un rebelle palestinien à servir sa cause n’est pas moindre que celle du soldat israélien qui sert la sienne. Les deux sont aussi stupides l’un que l’autre puisqu’ils font passer un idéal politico-religieux devant leur propre existence. Ma réponse - laquelle, faute d’être objective, est le fruit d’une longue réflexion - serait la suivante : partout où le patriotisme et la religion sont à l’oeuvre, c’est le merdier total et une poudrière pouvant mener le monde au chaos. Vive le libéralisme, seul rempart face aux fanatiques nationalistes et religieux !

        Cordialement

        Nicolas Kirkitadze


      • arthes arthes 22 juin 16:27

        @Nicolas Kirkitadze
        partout où le patriotisme et la religion sont à l’oeuvre, c’est le merdier total et une poudrière pouvant mener le monde au chaos. Vive le libéralisme, seul rempart face aux fanatiques nationalistes et religieux !

        Je dirais surtout que « partout où l’homme » est à l’oeuvre etc......" Et les prétextes ne manquent pas, qu’ils soient idéologiques, religieux, patriotiques pour se fiche sur la G. et justifier de fiche sur la G. des autres, , y compris l’humanitaire comme prétexte (l’enfer est pavé de bonnes intentions).

        Qu’entendez vous par libéralisme ?


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 juin 16:47

        @arthes

        Y sait pas ... J’aimerais l’envoyer bouler vers Michea mais il va me traiter de crypto facho rouge-brun ...c’est a la mode en ce moment chez les non- pubères d’amphis .


      • Xenozoid Xenozoid 22 juin 16:53

        @Aita Pea Pea

        vu que tu le fais ,a mon avis t’es pas sortit de la tienne(de puberté)


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 juin 17:05

        @Xenozoid

        Parle français comme tu sais encore le faire a certaines heures.


      • Jonas Jonas 22 juin 17:07

        @Nicolas Kirkitadze "une autorité s’arroge le droit de rançonner les gens et de freiner leurs libertés individuelles : on se fiche pas mal de savoir si cette autorité étatique soit française, prussienne ou neptunienne, le résultat liberticide est le même.« 
         »Si demain il y a la guerre, je déserte à coup sûr, non par lâcheté ou par traîtrise, mais parce que je considère justement que mon existence vaut plus qu’un bout de lopin."

        Vous êtes l’exemple typique du collabo individualiste et égoïste, une insulte aux millions de personnes qui ont sacrifié leur vie pour que vous ne soyez pas aujourd’hui sous l’autorité nazie.
        Pour honorer sa mémoire, je mets un extrait de la lettre testament envoyée à ses parents de Henri Fertet, fusillé à 16 ans pour des faits de résistance, fils d’instituteur, élève de seconde à Besançon, arrêté en 1943 chez ses parents, torturé puis exécuté dans la même ville le 26 septembre 1943, avec 15 de ses 23 co-inculpés :
        "Je meurs pour ma Patrie. Je veux une France libre et des Français heureux. Non pas une France orgueilleuse, première nation du monde, mais une France travailleuse, laborieuse et honnête.« 
         »Remerciez toutes les personnes qui se sont intéressées à moi, et particulièrement nos plus proches parents et amis  ; dites-leur ma confiance en la France éternelle.« 
         »Papa, je t’en supplie, prie. Songe que, si je meurs, c’est pour mon bien. Quelle mort sera plus honorable pour moi que celle-là  ? Je meurs volontairement pour ma Patrie. Nous nous retrouverons tous les quatre, bientôt au Ciel."


      • Xenozoid Xenozoid 22 juin 17:34

        @Aita Pea Pea

        oh ! pauvre petit napé,c’est quelle heure chez toi ?


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 juin 17:46

        @Xenozoid

        C’est toujours ce que je me demande lorsque je te lis . Y’a des hauts et des bas niveau idées et formulations de celles-ci. Bref . A quoi tu tourne ?


      • Xenozoid Xenozoid 22 juin 17:49

        @Aita Pea Pea

        je ne tourne pas,j’improvise


      • Xenozoid Xenozoid 22 juin 17:51

        @pipi

        on peut mettre un canapé pour relaxer,si tu veux bien sur


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 juin 19:22

        @Xenozoid

        Toi qui a dit pipi ...lol . Pour ta gouverne Aita pea pea est une expression qui veut dire en tahitien (reo mahoi ) « pas de problème » .


      • Xenozoid Xenozoid 22 juin 19:29

        @Aita Pea Pea

        je m’en doutais


      • Sozenz 22 juin 20:05

        @Nicolas Kirkitadze

        je vois que vous n avez pas tenter d essayer de comprendre ce que je disais . vouq avez encore tout faux .
        bref . continuez a rester enfermé dans votre schéma et dans votre tête .
        je crois que pour mon compte , je vais abandonner.. je n aime pas spoecialement taper du texte contrairement à vous . et je deteste me fatiguer pour rien et je ne suis pas un sauveur . 
         bonne route à vous .


      • Sozenz 22 juin 20:09

        @arthes
        Je dirais surtout que « partout où l’homme » est à l’oeuvre etc......" Et les prétextes ne manquent pas, qu’ils soient idéologiques, religieux, patriotiques pour se fiche sur la G. et justifier de fiche sur la G. des autres, , y compris l’humanitaire comme prétexte (l’enfer est pavé de bonnes intentions).

        c est exactement cela . quand on a compris ce truc basique . on commence à se poser les bonnes questions ^^


      • Ouam Ouam 23 juin 03:39

        @Nicolas Kirkitadze
        " Faut-il que cette loterie originelle gouverne toute notre vie ? Personnellement, je me sens tout à fait apatride : je n’ai aucun attachement particulier envers mon pays de naissance ou envers mon pays d’accueil.« 

        C’est exactement les propos des pires capitalistes qui de cette meme manière agissent dans un monde sans foi ni loi.
        Ils pensent comme toi que c’est un immense terrain de jeu fiscal ou le but est de regler le moins d’impots possibles, mais bien sur de profiter des aquis que les »cretins« de locaux enracinées euxs payeronts à ta place (ou à la leur)
         
        Ils pensent aussi comme toi qu’un monde sans etats et sans cultures (l’homogénéité) est un atout indéniable dans la production sérielle de masse.
         
        Tu pense »comme euxs« , sauf que toi tu n’en possède pas l’once de  »carrure financière« (*) tu pense qu’un jour il te jetterons quelques miettes, tu est pitoyable.

        (*) Si tu en possédais ne serait-ce que quelques miettes, tu ne parles plus comme cela, tu le penserai certainement mais ne le dirai pas, car ayant au moins la conscience de tes propos.

        T’a un parti taillé sur mesure pour toi, c’est LREM, c’est exactement ce qu’ils proposent à termes, supprimmer l’ensemble de ces sales trucs que sonts :
        La patrie (un pays et ses frontières) , sa culture, son peuple, ses impots bien sur, ce qui en découle, ses écoles gratuites (car avec l’open-bar mondialiste on peut donner la meilleure éducatioin à sa descendance), ses hostaux ou tout le monde peut etre soigné (pouahh ce truc^^), etcet...

        Mais que fous tu encore ICI dans ce pays de cons remplis de beaufitude et d’égalitaristes forconnées ?
         
        Barre toi en »apatridie«  aie pour une fois dans ta misérable vie au moins un peu de »couilles« , c’est pas possible ?
         
        Parce que si en plus t’est apatride et de plus eunuque ?...
        mais ou va t’on ma brave dame ? smiley

        Les »machins" dans ton genre je peut te promettre une chose ...
        C’est qu’une grande majorité ne les regrettera pas !

        Mauvais dimanche,
        Ouam,


      • Ouam Ouam 23 juin 03:45

        @arthes
        « Qu’entendez vous par libéralisme ? »

        Ben t’est bien la seule à ne pas avoir compris de ce qu’il entends par la
        J’ai répondu plus haut (ou plus bas ?) c’est plus étayé.

        Il entends (lui) :
        Chacun pour sa gueule, rien que sa gueule, tout pour sa gueule !
        Cad les GAFAs en gros et leurs pricipes de fonctionnement.

        Anarco-liberalisme ca ne te parles pas ?!?
         
        CQFD désormais ? ^^


      • Positronique 23 juin 09:14

        @Ouam
        C’est toi qui dit ça , toi qui tous les 2 jours tu nous parles de te barrer de la France parce que celle ci est un shit hole . Pauvre naze.


      • mmbbb 24 juin 10:53

        @Jonas plus récemment au Burkina Fasso , deux commandos « deux heros » dont exècrent cet auteur ayant perdu la vie pour aller sauver celle d intellos a l instar de cet auteur , qui devaient à n en point douter , avoir la même mentalité ,. Ils devaient se considerer come citoyen du monde . il y a avait un dessinateur aussi qui durant toute sa vie a caricaturer le beauf francais , Cabu . Pas de pot , ce n est pas un beauf qui l a zigouille ! Cet auteur est vraiment tres con . 


      • Cadoudal Cadoudal 22 juin 14:21

        « Je symbolise cette France crasse, idiote, basse de plafond » : Jean Dujardin heureux de retrouver OSS 117


        https://www.lci.fr/sorties/je-symbolise-cette-france-crasse-idiote-basse-de-plafond-jean-dujardin-heureux-de-retrouver-oss-117-2124699.html


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 juin 14:34

          @Cadoudal

          Ne me dis pas que tu ne t’es pas marré aux aventures d’Oss 117 au Caire...je ne te croirai pas .


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 juin 14:38

          @Aita Pea Pea

          Putain les fautes...sniff


        • arthes arthes 22 juin 16:20

          @Cadoudal
          lol
          Je me souviens qu’à la sortie de ce film j’avais lu un article dithyrambique sur l’hebdomadaire...Valeurs actuelles.


        • arthes arthes 22 juin 14:38

          C est curieux...Perso, super Dupont, je l ai vu, à l époque, comme pour se fiche de la g. Des super héros américains...Avec une sorte d autodérision à la française...Histoire de prendre le contre pied des héros sauveurs du monde amerloke.

          J avions pas pense qu il s agissait de propagande pro europeenne/progressiste pro islamiste, avant l heure.

          Comme quoi......


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 juin 15:10

            @arthes

            Problème de l’universitaire d’histoire qui ne sait plus penser un temps différent de lui sans y apporter sa dose de moraline contemporaine. Misère...ça a toujours existé mais aujourd’hui on est dans les grandes largeurs. Surtout avec notre spécimen symptomatique.


          • arthes arthes 22 juin 16:16

            @Aita Pea Pea

            Où alors , notre jeune universitaire nous fait un « confusionisme » avec « Dupond la joie ? » smiley


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 juin 16:37

            @arthes

            Exact...le blême depuis pas mal d’années est la perte du second degré... Du haut de l’université au bas des cités hlm , amplifié par les médias. Perso suis fatigué...


          • arthes arthes 22 juin 16:43

            @Aita Pea Pea
            Perso suis fatigué...

            Ah non !!!

            https://youtu.be/RKlVvV5dqHQ 

            Bon, tu va pas forcément apprécier, c’est une tarlouze, mais c’est cool chaloupé smiley


          • Ouam Ouam 23 juin 03:53

            @Aita Pea Pea
            "..Problème de l’universitaire d’histoire qui ne sait plus penser un temps différent de lui sans y apporter sa dose de moraline contemporaine. Misère...ça a toujours existé mais aujourd’hui on est dans les grandes largeurs. Surtout avec notre spécimen symptomatique."

            Oh que oui, je plussoie à fond ta remarque.
             
            Misere misere c’est une chanson de notre Michel Colluchi national, notre super dupont anou que l’on l’aime aqueu smiley
             
            Bref c’est pas un Henry Guillemin (sur) smiley


          • Positronique 23 juin 09:20

            @Aita Pea Pea
            T’es fatigué , mais pas trop du travail hein , tu passes de longues heures sur le net a te les rouler grosse feignasse , c’est comme la Arthes entre ses séances de Pan Pan cucul et Avox , elle en fout pas une rame.


          • covadonga*722 covadonga*722 22 juin 14:52

            par contre le résolument apatride « étudiant » en Histoire n’a aucune honte a faire sponsoriser ses pseudos études d’Histoire par la masse des sous-chiens bas du front qu’ils conchient ici journellement .Bref un parasite hautain auquel la vue de 

            sa bobine en tete de gondole d’agoravox tiens lieu d’érection , de la vocation du net pour faire exister du rien du néant .......Je me demande ci ce bon docteur Destouches n’évoquait pas l’auteur quand il promettait un bel avenir a certaine matière .

            Asinus : ne varietur 


            • Ouam Ouam 23 juin 03:58

              @covadonga*722
              C’est un peu comme un trader qui hais la spéculation pous shématiser smiley

              La vache si il se réincarne en poisson rouge (le destin on ne sais jamais ^^)
              Il tournera dans les coins de son bocal rond smiley


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 juin 14:54

              Rhaaaaaa lovely ...Gotlib dénonçait la connerie...qu’en serait -il aujourd’hui de toi , auteur ? Me viennent des mots de Desproges et de Muray pour parler de toi .


              • Ouam Ouam 23 juin 04:04

                @Aita Pea Pea
                Si tu permet ?
                J’vois bien un ptit R.Devos avec la place et les sens interdit dans toutes les rues pour résumer le gus smiley


              • foufouille foufouille 22 juin 19:35

                pitain, c’est encore plus débile vu que le nauteur ne se casse pas en libéralie ou musulmanie bien mieux pour lui sans APL.

                il n’écrit pas non plus en sms ce qui est dommage.


                • Biscotte Biscotte 22 juin 22:33

                  SuperDukon porte un nom sur ce site qu’il pollue de sa psychose RN : Nicolas Kirkinaze !


                  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 22 juin 23:18

                    Nouvelle provoc à la con d’un branleur qui écrit comme un goret et qui a visiblement du mal à exister ...


                    • Attila Attila 22 juin 23:47

                      Depuis le temps qu’il est étudiant, il a obtenu quoi comme diplôme ?

                      .


                      • Cadoudal Cadoudal 23 juin 00:32

                        @Attila
                        Monsieur fait de la politique, il traine avec les arabes et les collabos Bretons...

                        Un ramassis de loquedus sponsorisés par Soros...lol...

                        http://www.parti-federaliste.eu/europeennes-2019-decouvrez-nos-premiers-candidats/


                      • Positronique 23 juin 09:27

                        @Attila
                        le même que le tien , un diplôme en connerie humaine et un doctorat en prétention , ce qui donne toutes les cagades que tu écris tous les jours.


                      • mmbbb 24 juin 11:03

                        @Attila parait il qu il est étudiant en histoire . Il appartient a la generation neo con , pas de patrie , citoyen du monde , des mots vide de sens. Il est comme beaucoup de francais venant d ailleurs il crache dans la soupe que l on lui sert . Il me semble que les italiens Portugais Esapgnols , Armeniens et d autres ( ceux ci ont fuit leur patrie d origine ,) Polonais , eux n ont pas cette mentalite . 
                        Il existe un paradoxe que cet auteur ne souligne pas , le francais est con racisme cretin xenophobhe bouffeur de fromage , un beauf ! et pourtant il y a des milliers de candidats voulant fouler cette terre . Je ne comprends pas . Cet auteur , il devrait leur dire que beaucoup de pays sont ouverts par exemple les emirats arabes unis qui traitent avec une grande attention les immigres 


                      • victormoyal victormoyal 23 juin 09:58

                        2 commantaires supprimés ?

                        Encore un article bidon !


                        • San Jose 23 juin 19:21

                          Chaque article de cet auteur est plus surexcité que le précédent.

                          Jeune, il en est encore au stade où les évidences qui vous aveuglent sont par définition parfaitement sûres et vraies. 

                          Parfois cela ne passe jamais :voyez notre amie A...... 

                          Nous en sommes tous passés par là, sauf ceux qui même adolescents n’ont jamais cotisé ni chez coco ni chez facho. Votre serviteur par exemple, mais pas l’auteur. 

                          Nous lui découvrons à présent des dispositions à la désertion. Je le comprends : mourir pour ceux que ça amuse d’aller se faire tuer... 

                          Pour moi qui ne vois pas les choses de la même façon, je ne me sens pourtant pas de disposition à combattre dans les troupes régulières. Mon musicien préféré est Albéric Magnard. 


                          • San Jose 24 juin 09:07

                            @San Jose
                            Zut, je m’avise que l’article de Wikipedia sur Albéric Magnard est trop succinct pour donner son sens à mon allusion. 


                          • zygzornifle zygzornifle 24 juin 08:38

                            On a SuperMacron le zéro de la raie publique en marche .....


                            • Ruut Ruut 24 juin 09:17

                              @zygzornifle
                              Pas mal SuperMacron Le destructeur de la Nation France, de son industrie, de ses services et de sa Moralité, toujours accompagné de son fidèle Bénalla le couteau suisse de notre Super Héros.
                              Sans oublier Super Brigitte qui lui donne ses missions et anime les réunions des rapports de missions.

                              Ça ferait une superbe BD.
                              Pour la mise en image, les studios Crapulax.
                              Pour le scénario, l’actualité est assez riche.
                               :)
                              Il doit bien y avoir matière à y intégrer des combats de Super Macron et Bénala contre les Avengers pour les versions Cinémas. (Un peu à la Black Panther.)


                            • Ruut Ruut 24 juin 09:18

                              J’avais oublié Chiapas l’intello du groupe.


                              • San Jose 24 juin 18:10

                                Le vieil ami africain d’olivier cabanel m’a adressé un mail pour me dire espérer que la vague d’air brûlant venue de son continent pour nous éprouver rudement, nous fera réfléchir. Vous ne voulez pas, dit-il, de nos ressortissants ; eh bien vous aurez nos petathermies. 

                                Voilà qui devrait satisfaire M. Kirkitadze en rabattant le caquet de notre identitarisme (la fraîcheur de nos vallons normands, toussa) pour nous apporter un vent du sud salutaire.


                                • gaijin gaijin 25 juin 13:30

                                  c’est vrai super dupont est ridicule

                                  par contre captain américa pas du tout ..........

                                  heureusement qu’on a des kirkidatze et des sarkozÿ pour nous dire quoi nous autres souchiens on a le droit de penser de la france ....

                                  hey nico la france : tu l’aime ou tu la quitte .........

                                  understand ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès