• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Tabarly de Pierre Marcel

Tabarly de Pierre Marcel

Les silences de la mer.

VIDEO

Avec ce film-hommage, qui sort dix ans après sa disparition, nous découvrons un Tabarly d’une incroyable présence physique, rédacteur de sa propre histoire, dont la voix, surgie soudain d’outre-tombe, nous conte son aventure, grâce à des archives radiophoniques et audiovisuelles, françaises et étrangères, inédites pour la plupart. Le résultat est prodigieux, d’une grande poésie et, ce, jusqu’à la bande-son épurée qui, le plus souvent, ne laisse filtrer que le bruissement de l’eau, l’écho de la brise, le vacarme des vagues lors des tempêtes. Aussi faut-il accepter d’avoir parfois le mal de mer, de tanguer allègrement pour suivre de port en port cet albatros qui n’était heureux qu’en mer et vola de victoire en victoire, redonnant à la course au large française ses lettres de noblesse.

Homme magnifique que celui-là, dont il fallait écouter les silences, les seuls capables de transmettre cette intimité avec la beauté des océans, le vol des oiseaux, le souffle des vents et l’expérience que l’on acquiert à fixer l’horizon, à sans cesse se dépasser pour ne point être dépassé par les éléments. C’est pourquoi l’on suit avec plaisir les péripéties de ce héros discret qui a navigué sur toutes les mers du globe, nourri nos rêves d’images tempétueuses, de vagues furibondes, d’ailleurs toujours reculés, de voiles gonflées par les vents marins, se forgeant un destin hors norme, à sa ressemblance.

Pierre Marcel nous livre ainsi une œuvre grandiose dont la force réside dans les commentaires d’Eric Tabarly lui-même qui, avec des mots simples et un humour pudique, nous dévoile par bribes une histoire, la sienne, véritable épopée tracée par un homme authentique. Au final, un portrait saisissant d’une personnalité qui a marqué son temps, contribué à l’évolution de la technique des bateaux de compétition et redonné à la jeunesse, par son exemple, l’envie de se mesurer aux éléments.

Pathé Distribution

Car Eric Tabarly fut autant un nouveau Surcouf battant les Anglais qu’un nouveau Jules Verne dessinant l’avenir. Pionnier des futures pratiques de la voile - le sponsoring, les multicoques, les ultra-légers, les records - il a communiqué aux Français l’amour de la course au large et de la navigation au meilleur sens du terme. Tous les grands noms de la voile d’aujourd’hui ont appris de ce concepteur ingénieux, fou de bateaux, maître patient et éclairé qui les a formés avec exigence : les Kersauzon, Lamazou, Poupon, Parlier, Desjoyaux. Ainsi Tabarly est-il devenu pour des générations un guide et une référence. Marin hors pair, il a écrit d’une voile sûre une nouvelle page des légendes de la mer et laissé une image faite de courage et d’humilité, dont la France peut être fière.

"On souhaite s’approcher de ceux que l’on admire pour les écouter, les connaître. Mais ces hommes-là ne racontent pas leur histoire, ils la vivent. Rencontrer Eric est déconcertant. Une présence imposante. Tabarly : la symbiose parfaite entre un homme, un bateau et la mer". (Jacques Perrin)

 

Eric Tabarly. Pathé Distribution


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • spartacus1 spartacus1 11 juin 2008 11:21

    Tabarly : un grand bonhomme !


    • zadig 11 juin 2008 11:24

      Moi aussi je suis en admiration devant cet homme.

      Il a eu la chance de vivre pleinement sa vie.

      Sa détermination est un exemple.

      Enfin une légion d’honneur qui était plus que méritée

      Souhaitons que beaucoup de nos jeunes s’en inspirent.


      • jack mandon jack mandon 12 juin 2008 07:43

        @ Armelle

        Les hommes d’exception appartiennent aux éléments, fusionnent avec l’horizon et affichent un sourire de défi devant l’impermanence.

        Ils conjuguent leur vie en un temps hors du temps. Tabarly n’est pas uniquement une légende animée, il appartient à la matière originelle, il se lève avec elle et s’endort avec elle.

        La mer dans sa tourmente et dans sa paix, écrit et réécrit son histoire culturelle et naturelle.

        Il est un peu comme un héros des mondes celtiques, une espèce de demi-Dieu qui émerge, irsute et volontaire, à l’horizon marin de nos mémoires et de nos espérances.

        C’est sans doute le mystère et la magie qui planent autour du moment ou sa présence physique vient à nous manquer que la vie s’emplifie comme l’espoir et que notre imaginaire s’emballe.

        Merci Armelle pour cette évocation.

        Jack

         


        • jack mandon jack mandon 13 juin 2008 05:23

          > Tabarly de Pierre Marcel
          par jack mandon (IP:xxx.x80.96.215) le 12 juin 2008 à 07H43

           

          @ Armelle

          Les hommes d’exception appartiennent aux éléments, fusionnent avec l’horizon et affichent un sourire de défi devant l’impermanence.

          Ils conjuguent leur vie en un temps hors du temps. Tabarly n’est pas uniquement une légende animée, il appartient à la matière originelle, il se lève avec elle et s’endort avec elle.

          La mer dans sa tourmente et dans sa paix, écrit et réécrit son histoire culturelle et naturelle.

          Il est un peu comme un héros des mondes celtes, une espèce de demi-Dieu qui émerge, hirsute et volontaire, à l’horizon marin de nos mémoires et de nos espérances.

          C’est sans doute le mystère et la magie qui planent autour du moment ou sa présence physique vient à nous manquer que la vie s’amplifie comme l’espoir et que notre imaginaire s’emballe.

          Merci Armelle pour cette évocation.

          Jack

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires