• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Théâtre : Mémoires d’un tricheur - Sacha Guitry

Théâtre : Mémoires d’un tricheur - Sacha Guitry

Il faut plusieurs minutes pour rejoindre totalement Francis Huster dans le bar de l’hôtel où il nous accueille habillé très élégamment, à l’exact opposé d’un as de pique, pour ces Mémoires d’un tricheur. Ce monologue adressé directement au public conte l’histoire d’un homme qui consacre entièrement sa vie au jeu, et surtout aux différents moyens possibles et imaginables de gagner à tous les coups. Tout commence le jour où, pour avoir volé quelques sous dans la caisse de l’épicerie familiale, le gamin est privé de la dégustation des champignons cueillis quelques heures plus tôt en famille. Or, lesdits champignons sont vénéneux, et ladite famille disparaît entièrement, ne digérant visiblement pas la malhonnêteté de son rejeton. A cette occasion, l’enfant constate que le vol peut parfois vous sauver la vie ; devenu grand, il en conclut qu’il doit aussi être possible de gagner cette dernière en aidant un peu les tables de hasard.

Tout le monde se souvient de la voix et de la diction de Sacha Guitry, qu’une radio fait d’ailleurs revivre à la fin de la pièce, comme pour laisser le dernier mot à l’auteur et lui rendre la place qu’il ne risque pas de perdre de toute façon. Quiconque s’aventurerait à copier cette voix et cette diction-là serait inconscient. Le risque serait en effet d’être englouti dans le sillage encore puissant du maître. Sur la scène du Théâtre Edouard VII, Huster évite cet écueil, et cherche à nous convaincre avec d’autres arguments. Bougeant énormément au cœur de ce café reconstitué, déclamant parfaitement, allumant cigarette sur cigarette, dont l’odeur très exotique se diffuse dans les premiers rangs, Francis Huster gagne peu à peu son pari. Loin de chercher à donner une leçon, il choisit de jouer comme on raconte une bonne histoire à un ami, en prenant les spectateurs par la main. Les plus fans n’en sont que confortés : - Il est bel homme ! s’exclament les permanentes du premier rang ; les plus réfractaires, s’ils sont honnêtes, s’avouent conquis.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Turquois


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires