• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Tous mobilisés pour sauver « Hollywood »

Tous mobilisés pour sauver « Hollywood »

« C’est un symbole de rêves, d’opportunités et d’espoir ». C’est en ces mots que le gouverneur de Californie, le républicain Arnold Schwarzenegger, a désigné la très célèbre pancarte des neuf lettres géantes « Hollywood », surplombant la ville de Los Angeles, qui a bien failli disparaitre.

En effet, un projet immobilier devait détruire ce symbole du cinéma puisque cinq villas de luxe devaient être construites juste derrière le H. Mais c’était sans compter sur une mobilisation de toute l’industrie cinématographique pour sauver « les lettres les plus mythiques et les plus connues au monde ».

Ironie du sort

Construites en 1923, ces lettres, d’une hauteur de 14 mètres chacune, étaient nées d’un projet immobilier : le « HollywoodLand ». Il aura fallu attendre 1949 pour que le panneau prenne la forme que nous connaissons actuellement avec une décision de la ville de Los Angeles en association avec la Chambre de Commerce d’Hollywood pour faire retirer les quatre dernière lettres. « Hollywood » était alors né et représente aujourd’hui un puissant symbole du septième art. Mais c’est un autre projet immobilier qui a bien failli les détruire…

Des donateurs particuliers…

12, 5 millions de dollars, telle était la somme qu’il fallait rassembler pour acheter les 130 hectares entourant ce monument. « Hollywood a été très généreux avec moi quand je suis arrivé, en faisant de moi un héros de films d’action », a expliqué Arnold Schwarzenegger . « Alors, quand j’ai appris que le terrain autour des lettres devait être protégé, j’ai fait ce que je devais faire : passer à l’action. ». Un véritable défi pour le gouverneur californien qui a alors fait appel à l’association Trust for public land pour récolter cette somme avant le 30 avril. La ville de Los Angeles a contribué à hauteur de 3, 1 millions de dollars et 2, 7 millions des autorités locales. Le reste de la somme vient de donateurs bien particuliers : du réalisateur Steven Spielberg à l’acteur Tom Hanks en passant par Hugh Hefner, le fondateur du magazine de charme « Playboy ». « Je suis fier d’annoncer que les 12,5 millions de dollars ont été réunis, et que nous allons protéger ces terrains historiques » a déclaré, il y a quelques jours, le gouverneur lors d’un point presse au pied du monument.

« The End »

Après 8 ans de batailles judiciaires et de recueil de dons, une fin d’histoire en forme de « happy end » pour le logo, perché sur la très célèbre colline de la cité des anges, qui pourra continuer à nous faire rêver.


Moyenne des avis sur cet article :  1.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • slipenfer 1er mai 2010 16:34

    12,5 millions de dollars
    pour
    garder des panneaux publicitaire il y de quoi rêve.
    Les USA c’est sur terre ?


    • LADY75 LADY75 1er mai 2010 17:24

      Lady Panam’ dit :

      « Qu’on rase donc c’t’ enseign qui défigure la colline ! Aucun intérêt architectural pour l’une des villes parmi les plus moch’ du monde ! »


      • Jojo 1er mai 2010 18:14

        Bravo à Schwarzzy pour cette victoire sans précédent smiley

        « Et pourtant la Californie (sixième puissance économique du monde)est bien plus endettée que la Grèce »

        http://marcelthiriet.blogspot.com/

        Jeune fille à votre âge, il est normal de rêver. Mais quand un dirigeant à ce niveau de responsabilité commence à réussir ce genre ... d’exploit et à s’en vanter, c’est qu’il est temps de jeter un coup d’oeil sur le reste de sa gestion. 


        • @distance @distance 1er mai 2010 18:39

          le cinéma hollywoodien a produit en grande majorité des films-propagandes à la gloire des « héros » divers et variés américains ; il faut savoir, par exemple, que tous les films de guerre était validé ou non par le Pentagone ; à ce sujet, il y a eu un excellent documentaire d’ARTE en 2004

          HOLLYWOOD-PENTAGONE : HISTOIRE D’UNE EXPLOITATION MUTUELLE
          http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/election-USA/647408.html



          ceci dit, il me semble que les Américains ont d’autres chats à fouetter !

          « Les Etats-Unis mobilisés contre la marée noire »

          5000 barils, soit près de 800.000 litres sont ainsi libérés chaque jour dans les eaux du golfe du Mexique.

          La compagnie pétrolière British Petroleum (BP) a minimisé les risques d’un accident sur la plate-forme de forage pétrolier du golfe du Mexique, selon une analyse du programme d’exploration et de l’impact environnemental rendue publique samedi 1er mai. L’incendie et l’explosion de la plate-forme qui a sombré le 22 avril dernier vont probablement entraîner la plus grande marée noire depuis celle de l’Exxon Vadez en 1989.

          Barack Obama est attendu dimanche matin sur les lieux de la catastrophe.
          http://www.tdg.ch/actu/monde/etats-unis-attendent-pire-catastrophe-ecologique-2010-05-01

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

MlleAngie

MlleAngie
Voir ses articles







Palmarès



Partenaires